URGENT : 

Les élections fédérales ont lieu le 20 octobre 2019. Je suis sur la liste électorale -24 – Fribourg « Démocratie Directe, SpiritualitéS et Nature « et me porte candidate au Conseil National. Et je dénonce ici des faits non démocratiques qui fragilisent notre pays:

Ils ont les mains dans le cambouis. 

Fraudes fiscales avérées couvertes par des fonctionnaires, hauts fonctionnaires et hautes Instances  du canton de Neuchâtel.Je ne veux pas être complice de ces fraudes dans la succession de feu mon père Jacques André GACOND, succession ouverte le 21 août 2007. Je veux garder mes mains propres……voilà pourquoi je dénonce.

Bref historique :Mon père décède le 19 juillet 2007 à Neuchâtel. Comme mes frère, sœur et mère, je suis normalement héritière des biens familiaux . On me fait comprendre avant le décès de feu mon père qu’il y aurait éventuellement des dettes, ce dont je m’étonne fortement. Le notaire, Me Blaise OESCH, mon mandataire qui ouvre le testament a des doutes sur ces écrits. Au fur et à mesure du temps, je découvre que non seulement il n’y a aucune dette, mais au contraire des biens financiers immenses et immobiliers dont la plupart n’ont aucune trace juridique ou fiscale. Il y a donc fraude depuis des années, fraude soutenue également par des membres de ma famille. Comme dit précédemment, je refuse d’être complice de ces fraudes, et je commence à annoncer ces abus. Je suis alors confrontée, bien malgré moi, à toute une cascade de fraudes liant autant les membres de ma famille que des fonctionnaires, hauts fonctionnaires, hautes instances, experts fiscaux, juristes, avocats, notaires et hommes de loi, politiciens, banques, d’autres Services et d’autres acteurs inconnus, tant dans le canton de Neuchâtel que dans le canton de Vaud, ainsi qu’à l’étranger. 

Je me bats depuis plus de 12 années. J’ai dépensé une fortune en frais d’avocats, actions juridiques et judiciaires, plaintes pénales etc…sans résultats à ce jour. J’ai même été sur le point d’être mise sous curatelle, orchestré par un membre de ma famille, psychiatre de profession et un de ces « complices », avec la collaboration d’un des nombreux Juges du Tribunal du Littoral et du Val-de Travers à Neuchâtel. Ce dernier a, notamment omis de mentionner dans sa requête, la période d’août 2007 à août 2008, correspondant aux faits les plus graves intervenus durant la 1ère année suivant l’ouverture de cette succession…Leur tentative a échoué. Ces fausses accusations ont été reconnues judiciairement, non avenues, et dénoncées par un procès qui m’a évidemment blanchie. 

J’ai dépensé une fortune en frais juridiques et judiciaires.Je crains aussi pour ma liberté d’expression, car de nombreuses personnalités politiques et/ou juridiques, différents fonctionnaires, mandataires, responsables de notre succession, employés de différents Services, ainsi que des membres de ma famille sont impliqués dans cette affaire. 

Conséquences de ces fraudes :Je suis bien sûr la première lésée dans ma réserve légale héréditaire, mais pas seulement. Car ces fraudes font que le canton de Neuchâtel ne peut prélever les impôts importants imputés aux sommes détournées et aux impôts locaux des immeubles non régularisés. Ceci concerne aussi le canton de VaudVous êtes donc aussi lésées-lésés dans cette affaire ! Car voilà une des raisons de l’endettement persistant entraînant des coupes budgétaires du Canton de Neuchâtel. Il est temps de mettre au grand jour ces fraudes. Je ne pense pas être la seule dans ce cas. Mon affaire est un exemple qui peut très vraisemblablement en cacher d’autres… 

À qui profite le « crime » : C’est une question dont je n’ai pas la réponse pour le moment. Mais en nous réunissant, nous pourrons avoir une vue plus précise et comprendre où va notre argent. Car en ce qui me concerne, j’ai pu avoir des preuves d’existence de comptes offshores   (notamment aux Bahamas, à Londres, New York, île de Mans etc…sans compter des comptes fantaisistes…), comptes au CRÉDIT SUISSE, au CRÉDIT AGRICOLE en France, tant au nom de feu mon père qu’au nom de ma mère, diverses donations. Ces avoirs n’ont pas été annoncés au Service des contributions de Neuchâtel.


Note : chaque affirmation est étayée par des documents

Donc : Celles et ceux qui sont concernées-és par un semblable parcours juridique ou qui se sentent concernées-és par cette même problématique peuvent me rejoindre sur le site :

http://abus-suisses.blogspot.com/


Ou prendre contact par le biais des différentes plateformes par lesquelles cette annonce vous est parvenue.

Note : il est évident que je ne donne ici, pour le moment, qu’un bref résumé de mon affaire. Avant de lancer la bombe je tiens à être protégée par le nombre de personnes qui viendront me rejoindre. Et peut-être aussi par des hommes politiques et juristes « propres », (oui, il en existe ! ) qui prendront ma défense et celle de ceux et celles d’entre vous qui vivent des situations similaires. 

L’affaire ne s’arrête pas là, ce n’est qu’un épisode. Je continuerai le combat, et mes mains resteront propres. 

Chantal Perret

À SUIVRE…. https://microtaxe.ch/listes/

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!