LA TEMPÊTE VA PASSER !
Le photographe a saisi ce moment spécial.
Quel privilège de le voir.

Reminds me of Psalm 
91:4,

Ça me rappelle le Psaume
                 91:4,

Il te couvrira de ses plumes.

Il te mettra à l’abri de ses ailes.


Sa fidélité est ton armure et ta protection.

Il n’y a absolument rien à craindre pour demain;

Car Dieu est déjà là.


He will cover you with his feathers.
He will shelter you with his wings.
His faithful promises are your armour and protection.

There is absolutely nothing to fear about tomorrow;

For God is already there.


————————————-
          Une belle histoire vraie

Une poule et ses poussins furent surpris par un incendie de prairie allumé par un cultivateur qui voulait se débarrasser des herbes sèches et des broussailles encombrant son champ. Les poussins, terrorisés par le feu, se réfugièrent sous les ailes de leur mère, si bien qu’elle ne put s’enfuir avec eux. Ne voulant pas les abandonner, elle se coucha sur eux, les protégeant de son mieux sous ses plumes. Et le feu passa. Lorsque le paysan la trouva un peu plus tard, la poule était morte asphyxiée et brûlée, mais tous les poussins étaient sauvés.

Elle avait donné sa vie pour eux.


“Ô Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble ses poussins sous son aile: mais tu n’as pas voulu… En vérité, il ne restera pas de toi pierre sur pierre: tout sera détruit.” (Mt XXIII, 37-39 et XXIV, 2)


(Esaïe 31.5).

Comme des oiseaux déploient les ailes sur leur couvée, Ainsi l’Éternel des armées étendra sa protection sur Jérusalem; Il protégera et délivrera, Il épargnera et sauvera.

31.6

Revenez à celui dont on s’est profondément détourné, Enfants d’Israël!

31.7

En ce jour, chacun rejettera ses idoles d’argent et ses idoles d’or, Que vous vous êtes fabriquées de vos mains criminelles.

Romains chapitre 5 verset 8


 



JÉSUS PLEURE SUR JÉRUSALEMQUE DE FOIS J’AI VOULU RASSEMBLER TES ENFANTS

Jésus et ses disciples approchaient de Jérusalem, où, bientôt, ils célébreraient la Pâque. Du haut de la colline où se trouvait maintenant le petit groupe, le spectacle était éblouissant…
Soudain, les apôtres qui manifestaient bruyamment leur enthousiasme s’arrêtèrent, perplexes, car Jésus pleurait en disant: “Ô Jérusalem, des jours viendront sur toi où tes ennemis t’environneront de tranchées, t’encercleront et te serreront de toutes parts, et t’écraseront, toi et tes enfants, et ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas su reconnaître le temps où je t’ai visitée.” (Lc. XIX, 41-44)
“Ô Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble ses poussins sous son aile: mais tu n’as pas voulu… En vérité, il ne restera pas de toi pierre sur pierre: tout sera détruit.” (Mt XXIII, 37-39 et XXIV, 2)
Naturellement les apôtres se sont récriés: “Cela n’est pas possible; tout est calme maintenant. Et puis, il faudrait être fou pour détruire une telle richesse, ajoutent-ils en désignant le Temple!” Jésus, hoche la tête en pensant: “Même eux ne veulent pas comprendre, même eux ne veulent pas croire mes paroles!”
Il ne s’est passé que quelques jours depuis que Jésus avait pleuré sur Jérusalem. Mais aujourd’hui on pourrait croire qu’il y a des siècles que Jésus avait parlé ainsi. En effet, depuis quelques heures à peine, tant d’évènements graves se sont produits. Et maintenant…
Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous.

Le Bienheureux Clemens August von Galen, Cardinal et évêque de Münster, a prononcé une homélie prophétique en 1941 qui résume bien cette histoire.

marie-2-lérins.jpg

 Entrée de l’abbaye de Lérins.

·               La St Vierge Marie prend les chrétiens sous son manteau. Cette statue m’a rappelé cette belle histoire de la poule et de ses poussins, confirmée par le Christ lui-même.

PSALM 91

1 Kto przebywa w pieczy Najwyższego
i w cieniu Wszechmocnego mieszka,
2 mówi do Pana: “Ucieczko moja i Twierdzo,
mój Boże, któremu ufam”.
3 Bo On sam cię wyzwoli
z sideł myśliwego
i od zgubnego słowa
. 4 Okryje cię swymi piórami
i schronisz się pod Jego skrzydła:
Jego wierność to puklerz i tarcza.



Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Aller à la barre d’outils