©F2/DR


Julien Courbet  dénonce un nouveau complot. “J’ai été le pion sur lequel tout le monde tapait pour atteindre le service public et Patrick de Carolis“, déclare-t-il dans Télé Poche cette semaine. Il est vrai que Courbet a essuyé pas mal de critiques depuis son arrivée sur France Télévisions en septembre.
Nicolas Sarkozy lui-même l’a brocardé, mais aussi Christine Albanel et le porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre.
Commentaire de Courbet, toujours dans Télé Poche: “C’était dégueulasse ! Et c’est là qu’on voit la perversion de la politique qui est une machine à détruire“. Mais ce n’est pas tout. Cette déstabilisation, ajoute Julien Courbet dans la même interview, décidément passionnante, est orchestrée par des gens “de TF1 qui n’avaient pas envie que je parte, des gens à qui je m’étais attaqué dans “Sans aucun doute”, et qui tous appartiennent au même réseau politique.” Le même qui a profité du vol des royalties de l'affaire Ferraye, alias Koweït-gate.http://pavie.ch/articles.php?lng=fr&pg=3126

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Aller à la barre d’outils