Ce
qui reste du paysage primordial, de sa sauvagerie, ce qui demeure de
notre humanité
néolithique d’avant les catastrophes de l’âge de fer, tout cela je
le recherche, sans organisation, ni plan. A la faveur de rencontres et
du hasard, le meilleur guide, je retrouve des traces
minuscules, monumentales, fragiles, imaginaires
.”




 

Môtiers: le Musée d’art aborigène


  


 



Les peintres aborigènes ne représentent pas le monde afin de le conquérir, mais ils le chantent
et le peignent pour le recréer
.”

Le rêve des Naturels, Marie Gaulis, 160 pages, Zoé



 



Marie Gaulis est l’invitée d’une rencontre littéraire Tulalu !?, le 14 octobre 2013,
à 20 heures, au Lausanne-Moudon, place du Tunnel à Lausanne.

Marie Gaulis

Le Rêve des Naturels

Après la belle enquête sur la mort de son père au Liban, sur le fil
entre fiction et reportage (Lauriers amers, Zoé 2010), Marie Gaulis nous
livre un nouveau texte au statut troublant. Rêverie, méditation,
réflexion ou fiction, il s’agit en tout cas de l’exposé d’une tristesse
anthropologique, du constat d’un paradis perdu, du rêve d’un état encore
sauvage. Rousseau n’est pas loin, mais la narratrice est bien une femme
du XXIe siècle, lucide, curieuse et joueuse, vivant dans le monde
hybride d’aujourd’hui. A travers marches, rencontres et lectures, elle
évoque les Aborigènes d’Australie, ces Naturels dont le mode de vie
millénaire a basculé au moment de leur rencontre avec les Européens.
Attentive à tout, au paysage qui l’entoure, à la brutalité de la nature
comme à l’agitation de la ville, aux pulsations de son corps comme aux
échappées de son imagination, la narratrice développe un état de
réceptivité qui se creuse et s’affine, permettant à la fois d’exprimer
ses propres rêves d’une sauvagerie perdue et d’accepter l’imperfection
du monde dans lequel elle vit.
 

Marie Gaulis vit à la Chaux-de-Fonds et à Sydney. Ecrivain, elle a
publié plusieurs recueils de prose et de poèmes (Editions de l’Aire et
Métropolis). Traductrice, elle a adapté Karaghiozis et le château des fantômes, théâtre d’ombres grec, pour Les Classiques du Monde (Zoé). Le Rêve des Naturels est son deuxième livre chez Zoé après Lauriers amers.

Avec Marie Gaulis, 14 octobre, restaurant Lausanne-Moudon, Lausanne.


Souper avec l’auteure à 18h30. Rencontre littéraire à 20h.

Soirée spéciale “Les nouvelles formes lyriques en Suisse romande“, 23 octobre, Librairie Humus, Lausanne. Rencontre littéraire à 20h.

Avec Quentin Mouron, 4 novembre 2013, restaurant Lausanne-Moudon, Lausanne. Souper avec l’auteur à 18h30. Rencontre littéraire à 20h.
Avec Antonin Moeri, 2 décembre, restaurant Lausanne-Moudon, Lausanne. Souper avec l’auteur à 18h30. Rencontre littéraire à 20h.

Soirée théâtre “Les petites misères en Suisse romande”, en collaboration avec l’association Poudre d’âmes, 31 janvier 2014, lieu à déterminer.
Retrouvez-nous aussi sur Facebook ! tulalu littérature

Marie Gaulis.

  • Le fil d’Ariane (1993), Editions de l’Aire
  • Re-Naissance – Villa Edelstein en collaboration avec le photographe Jean Mohr (1998), Georg éditeur
  • Ligne imaginaire (1999), Éditions Métropolis, Prix Pittard-de-l’Andelyn
  • Une littérature de l’exil : Vasso Kalamara et Antigone Kefala, deux écrivains grecs d’Australie, (2001), Editions Slatkine, sa thèse de doctorat en grec moderne
  • Terra incognita , (2002), éditions Metropolis
  • Le Cœur couronné (2004), proses, éditions Metropolis
  • Karaghiozis et le château des fantômes(2005), pièces du théâtre d’ombres grec, traduit et adapté du grec par Marie Gaulis, éditions Zoé.
  • Lauriers Amers (2009), éditions Zoé, relate la disparition de son père au Liban.

 http://www.francisrichard.net/article-le-reve-des-naturels-de-marie-gaulis-119574157.html

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Aller à la barre d’outils