Créer une péréquation financière dans la zone euro pour mieux répartir les richesses: l’idée inspirée du modèle helvétique et présentée par l’ancien conseiller fédéral Kaspar Villiger dans la presse du jour pourrait bien faire couler de l’encre chez nos voisins européens.

Une péréquation pour la zone euro

Après avoir été membre du Conseil fédéral durant 14 ans, d’abord comme ministre de la Défense puis comme ministre des Finances, Kaspar Villiger est devenu président du conseil d’administration de l’UBS. La Neue Zürcher Zeitung lui offre ce matin une page complète pour présenter une idée: il faut, écrit-il, créer une nouvelle péréquation financière dans la zone euro. Un système de répartition des richesses entre pays riches et pays pauvres qui pourrait faire partie d’un tout nouveau pacte de stabilité et de croissance en Europe. Un modèle qui pourrait être inspiré de ce qui existe en Suisse entre les cantons, avec un système de transfert qui permet de combattre les disparités régionales et éviter le surendettement des pays les moins favorisés.

La meilleure solution, la vraie démocratie économique.

Pour une nouvelle démocratie économique basée sur la robotique.

Pour une nouvelle démocratie économique basée sur la robotique:

Le système économique actuel, grâce aux nombreuses découvertes et inventions, notamment aux robots de plus en plus nombreux et efficaces, produit une abondance insoupçonnée de biens en même temps qu’il réduit la main-d’oeuvre et engendre un chômage permanent croissant.

Une partie importante de la population se trouve ainsi privée de tout pouvoir d’achat des biens créés.

Pour que tous puissent avoir une part de l’héritage culturel légué par leurs prédécesseurs, nous proposons un dividende dont la quantité sera déterminée par la masse des biens à consommer.

Ce dividende universel est versé à chaque personne, à titre d’ actionnaire du pays, qu’elle ait ou non d’autres sources de revenus. Ceci provoquera une relance réelle par la demande.

I. Nous devons donc reprendre le contrôle de l’émission et du volume de la monnaie et du crédit en l’exerçant par des commissions locales indépendantes jouissant de toute l’autorité voulue pour atteindre ces buts.

II. Les ressources matérielles du pays représentées notamment par la production constituent la base de la monnaie et du crédit.

III. En tout temps l’émission de la monnaie et du crédit devrait se mesurer sur le mouvement de la production de façon qu’un sain équilibre se maintienne constamment entre celle-ci et la consommation. Cet équilibre est assuré, partiellement du moins, par le moyen d’un escompte dont le taux varierait nécessairement avec les fluctuations mêmes de la production.

Exemple pratique:

http://pavie.ch/mobile/articles.php?lng=fr&pg=263

plus sur www.pavie.ch

Ce robot peut tous vous remplacer, vous êtes donc tous au chômage.

D’accord si nous avons tous un revenu pour consommer les biens produits par les robots et nous trouverons des tâches utiles à remplir ( éducation des enfants, art, agriculture pour nourrir les affamés, recherche, etc …

http://euroracket.blogspot.com/2010/07/une-3eme-guerre-mondiale-demandez.html


Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Aller à la barre d’outils