…si l’on s’est fait vacciner contre la grippe saisonnière l’année passée.

Nous vous recommandons de ne pas vous faire vacciner, les dangers sont trop grands…

Vaccination dans la confusion au Canada…

Mise à jour le samedi 26 septembre 2009 à 10 h 24

vaccin
Photo: AFP/David Greedy/Getty Images Vaccin contre la grippe A (H1N1)

La plus grande confusion règne au Canada quant au calendrier de vaccination contre la grippe saisonnière. Cette confusion provient des résultats préliminaires de chercheurs du Québec et de la Colombie-Britannique. Il semblerait que les gens qui ont été vaccinés contre la grippe saisonnière l'an dernier ont deux fois plus de risque d'attraper le virus de la nouvelle grippe H1N1 cette année….Le vaccin contre la grippe H1N1 sera offert dans tout le Canada au même moment, à partir de la mi-novembre. Mais pour la grippe saisonnière, c'est la cacophonie interprovinciale. D'après un reportage de Daniel Raunet.

 plus sur
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2009/09/26/002-H1N1.shtml
 Dangers très graves de la plupart des vaccins:

Les détracteurs pensent de plus en plus que les vaccins contre les maladies infantiles relativement bénignes peuvent être responsables de l'importante augmentation des maladies auto-immunes comme le cancer, la leucémie, les rhumatismes, la sclérose en plaques(1), le lupus érythémateux disséminé et le syndrome de Guillain-Barré. Dans les maladies auto-immunes, les mécanismes de défense de l'organisme ne savent plus faire la distinction entre les protéines étrangères et les tissus du corps lui-même, aussi l'organisme commence-t-il à s'auto-détruire.

La composition des vaccins

Connaissez-vous la composition des vaccins ? Depuis longtemps, les être humains du monde entier sont inoculés avec de l'hydroxyde d'aluminium, sel attaquant le cerveau et entraînant autisme, chorée, Alzheimer, Creutzfeldt-Jakob ; des sels de mercure (thiomersal) dont chaque nouveau vaccin cumule les doses d'une façon irréversible ; des virus OGM (vaccins viraux) obtenus à partir de matériel génétique séquentiel du SV40, précurseur du sinistre HIV, et que l'on retrouve dans de nombreux cancers du cerveau et mésothéliomes ; du sérum de veau foetal (liquide nutritif) alors que tout extrait d'origine bovine est (strictement) interdit dans tout médicament depuis 1994 (vache folle) ; de l'enzyme Tdt, dangereux mutagène ; etc. Nota : le BCG est toujours cultivé sur de la bile de bœuf au mépris de toute réglementation et des mesures de précautions actuelles concernant la vache folle. Qui plus est, la plupart des médecins ne sont aucunement informés de toutes ces infractions graves à la fois légales et sanitaires – le Vidal® n'y faisant pas mention, qui intoxiquent un être humain pour toute une vie et peut-être même ses descendants. Les séquelles vaccinales à long terme sont multiples. Les allergies, les atteintes chroniques de la sphère ORL, les diarrhées chroniques, diverses maladies gastro-intestinales, des maladies rhumatismales, des dépressions inexplicables, des pertes de défenses immunitaires, et de nombreux autres troubles sont en relation directe avec des vaccins reçus il y a quelquefois des décennies. Les vaccins viraux (polio-hépatite) sont cancérigènes. Ils sont cultivés sur des souches animales (cellules Véro de singe, gonades de hamster…) et élaborés par génie génétique …. Les vaccins modernes sont des OGM. Les méthodes d'obtention des vaccins modernes par génie génétique ne sont pas autre chose que les techniques d'élaboration des OGM. Comment peut-on être pour les vaccins et contre les OGM ?plus sur
http://desiebenthal.blogspot.com/2009/08/vaccins-h1n1-partir-de-cultures.html http://desiebenthal.blogspot.com/2009/08/plaintes-penales-contre-des-vaccins.html

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Aller à la barre d’outils