100 ans de crimes communistes !

Vendredi 3 novembre à 18 h sur TV Libertés

« 100 ans de crimes communistes »

Le film-documentaire choc, produit par l’AGRIF, Chrétienté-Solidarité et TV Libertés.

Sur un texte de Bernard Antony et l’iconographie de Tancrède Besse, la réalisation d’Arnaud Soyez, directeur de la Production de TV Libertés, avec notamment les entretiens avec Bernard Antony, Philippe Conrad, directeur de la Nouvelle Revue d’Histoire, Constantin Télégat, ancien ministre de Roumanie, Xavier Moreau, journaliste, écrivain.

Lectures du texte par Cécile Montmirail, Jeanne Smits, Didier Rochard et Martial Bild, Arnaud Soyezet les collaborateurs de TV Libertés : Élise Blaise, Olivier Frèrejacques.

À regarder sur : www.tvlibertes.com


Posté par Pierre H. le 13 avril 2016 à 20h35

…  80 à 85% des bolchéviques de la révolution russe et d’après étaient juifs. Ce qui est surprenant aussi c’est que les bolcheviques ont assassiné 300’000 prêtres mais aucun rabbin, et ont détruit toutes les églises mais pas les synagogues !

Les Soviétiques épargnaient les Synagogues, mais rasaient les Eglises Un lecteur m’a envoyé une question pénétrante : «Quand les bolchéviques se sont emparés de la Russie, ils ont essayé d’éliminer la religion. Leur philosophie déclaré était l’athéisme et ils fermèrent les Églises Chrétiennes et tuaient ou emprisonnaient des membres du clergé.» «Toutefois, ont-ils également fermé les synagogues juives à proximité et tué ou emprisonné les rabbins ? La réponse à cette question vous expliquera beaucoup de choses sur les premiers jours du communisme et j’espère que vous pouvez fournir la vérité.» La semaine dernière je suis tombé sur la réponse dans un livre écrit par l’historien américain Edwin Schoonmaker : «Quinze ans après que la révolution bolchevique ait été lancée pour réaliser le programme marxiste, le rédacteur en chef du «American Hebrew» pouvait écrire : «Selon les informations que l’écrivain pouvait rassembler en Russie il y a quelques semaines, pas une synagogue juive n’a été démolie, comme l’ont été des centaines, voire des milliers d’églises grecques catholiques… à Moscou et dans d’autres grandes villes on peut voir les églises chrétiennes dans un processus de destruction… [Chaque fois] le gouvernement a besoin de l’emplacement d’un grand bâtiment.»( American Hebrew, le 18 novembre 1932, p. 12) Des juifs apostats, à la tête d’une révolution voulant détruire la religion comme «opium du peuple» avait en quelque sorte épargné les synagogues de la Russie». (« Démocratie et domination mondiale», 1939, p. 211) Si les communistes haïssaient tellement Dieu et la religion, pourquoi n’ont-ils pas aussi détruit les synagogues ? Le christianisme et le judaïsme adorent-ils le même Dieu ? Ou est-il possible qu’une religion revendiquant une propriété exclusive de Dieu soit une religion ? Serait-ce que le judaïsme est en réalité une société secrète comme la franc-maçonnerie, où les membres ne connaissent pas l’ordre du jour caché, qui est en fait exprimé par le Communisme ? Bien que de nombreux juifs religieux soient en effet anticommunistes, l’information rapportée par Schoonmaker suggère qu’il puisse y avoir une affinité entre le Judaïsme Talmudique et le Communisme Satanique païen. La kabbale bancaire judéo-maçonnique basée à Londres a parrainé les bolchéviques et se trouve derrière le Nouvel Ordre Mondial. Le Communisme fait partie d’un grand processus dialectique par lequel «la vie aux Etats-Unis… puisse être confortablement fusionnée avec l’Union Soviétique,» selon les mots employés par le président de la Fondation Ford, Gaither Rowanau, devant le chercheur du Congrès Norman Dodd en 1953. En effet, si le Communisme et la démocratie sont «fusionnés confortablement» sous le prétexte hypocrite de la «guerre contre le terrorisme», alors la destruction des églises sera inquiétante pour les chrétiens et tous les gens craignant Dieu, y compris les juifs ethniques comme moi. La présence décisive des juifs dans les mouvements communistes est bien documentée. Ce que les juifs ne savent pas, c’est que le communisme satanique est la source de l’antisémitisme. Le pentagramme est le symbole à la fois de l’occulte et de l’Union Soviétique. Tout au long de l’histoire, les chrétiens ont considéré les juifs comme des agents de Satan. Certains juifs peuvent avoir mérité cette réputation, mais tous en ont souffert en conséquence. Les juifs séculiers ont été dupés par les promesses de «propriété publique», «d’égalité» et de «justice sociale.» Rejetant la rédemption spirituelle, ils embrassèrent le leurre du diable d’une utopie mondiale. Les mêmes tentations sont maintenant utilisées afin d’enrôler les idiots utiles pour un gouvernement mondial.

Henry Makow

Les Soviétiques n’ont pas rasé les synagogues parce que le Communisme exprimait «l’égrégore» juif. Les Chrétiens et les juifs ne semblent pas adorer le même Dieu. Le Dieu chrétien représenté par Jésus est l’amour universel et la fraternité. Le Dieu juif a été supplanté par une égrégore kabbalistique que «sert» seulement l’élite juive. Elle représente leur impitoyable envie sociopathique pour la domination du monde. La même égrégore –le désir de supplanter Dieu -anime le Nouvel Ordre Mondial. Le Communiste moyen juif ou non-juif était une dupe idéaliste. Le marxisme, l’égalité etc. étaient tout simplement des vitrines pour cacher le véritable ordre du jour : la destruction de la race, de la religion, de la famille et de la nation ; l’accumulation de toutes les richesses et la réduction en esclavage de l’humanité. Les méthodes ont changé, mais l’ordre du jour est identique. Le même ersatz d’idéalisme insuffle le mouvement de gouvernement mondial qui est plein de pieux opportunistes qui ont vendu leur héritage pour un siège à la table mondialiste. Il ne faut pas se leurrer. Nous sommes confrontés à un mal diabolique, impitoyable, vicieux et sournois, avec des ressources illimitées. En dépit de cela, les juifs et les non-juifs doivent s’unir pour bannir Lucifer et déclarer que seul Dieu est Dieu, Il est moral et nous ne servons que lui seul.

Henry Makow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »