FRANCE.

…Ne voyez-vous pas que les pays, chaque fois davantage vidés de leur substance ne sont bientôt plus que des dossiers financiers anonymes? Sans plus de prise sur rien! Ne voyez vous pas que le "tandem" État-banques fait passer, en priorité, les ressources financières des contribuables vers les banques privées pour les tirer de l'ornière, donc ainsi aider leurs actionnaires privés qui sont déjà les plus riches, qui, en tant que créanciers de l'État, fait que les contribuables paient à ces déjà plus riches, qui sont ceux qui prêtent indéfiniment à l'État français, C'EST UNE HONTE!

 Tous les impôts directs payés par les contribuables servent uniquement à payer (et je ne parle même pas du capital) les intérêts bancaires qui, à eux seuls doivent dépasser les 50 milliards d'euros par an ou 140 millions d'euros PAR JOURS!! 

Les actionnaires privés des banques (en gros 40% de françaises et 60% d'étrangères) sont ravis depuis que l'État a renoncé à son droit régalien d'émettre ou faire émettre la monnaie du pays, la monnaie de la société civile productrice (loi de finance du 3 janvier 1973 -reprise dans les traités européens qui prive les institutions publiques d'avoir recours à la Banque de France ou la Banque Centrale Européenne, BCE) cette société civile qui voit l'administration fiscale mise, de facto, au service des actionnaires privés pour leur verser leurs dividendes par les impôts et les taxes que nous payons à cette administration. Une folie ravageuse !
 

 
Mais redescendez un peu sur Terre!
 
Renaud

SOLUTIONS: www.pavie.ch

Traduction »
Aller à la barre d’outils