Avec les fonds Ferraye, le club du Servette n’aurait jamais fait faillite.

Avec les fonds Ferraye, le club du Servette n'aurait jamais fait faillite.

Faillite du Servette FC: Marc Roger reste en détention préventive

Marc Roger, l'ancien patron du Servette FC soupçonné d'avoir précipité la faillite du club genevois, reste en détention préventive à Champ-Dollon. La Chambre d'accusation de Genève a refusé de le remettre en liberté provisoire. Le Français avait demandé à sortir de prison et avait proposé comme garantie une caution de 40'000 francs. Avant de se prononcer sur une éventuelle libération, la Chambre d'accusation souhaite clarifier la situation financière de l'ex-patron du Servette. Le Français disposerait en effet d'un compte bancaire au Luxembourg. Une information pour blanchiment d'argent a d'ailleurs été ouverte par la justice genevoise. Le juge Marc Tappolet doit se rendre d'ici à la fin du mois au Grand-Duché pour confirmer l'existence de ce compte bancaire et déterminer le cas échéant combien d'argent y a été déposé et d'où proviennent les fonds. Robert Assaël, l'avocat de Marc Roger, s'est étonné des lenteurs de la justice dans ce dossier. "La dénonciation du parquet luxembourgeois est arrivée à Genève en janvier et n'a été traitée que récemment", s'est-il indigné. "Je suis choqué que l'on n'ait pas fait les vérifications immédiatement". Le procès de Marc Roger doit se tenir en septembre prochain. L'ancien agent de joueurs français est inculpé de banqueroute frauduleuse, escroquerie, gestion fautive et faux dans les titres. Sur le banc des accusés se trouveront aussi l'ex-administrateur du club Olivier Maus et l'ex-avocate du club Marguerite Fauconnet. (ats / 18 avril 2008 17:24)

Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype  siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant…:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Dioxines dans la chaîne alimentaire

Dioxines dans la chaîne alimentaire

Prévention et contrôle de la contamination

16 avril 2008

Les dioxines sont des produits indésirables de nombreuses activités humaines, dont certains processus industriels. Les incinérateurs des déchêts, à cause d'une combustion incomplete de ces derniers, sont les principaux coupables de la relâche de dioxines dans l'environnement. Les denrées d'origine animale sont la principale cause d'exposition humaine à ce risque, les dioxines se déposant dans la partie grasse de ces produits. Les dioxines ont de nombreux effets toxiques et sont cancérogènes tant chez les humains que les animaux. Afin de répondre aux nombreuses questions sur la contamination des denrées alimentaires par les dioxines, la FAO a préparé une fiche d'information.

 
 73 kb

Dioxines dans la chaîne alimentaire
FAO – New York,NY,USA
Les dioxines sont des produits indésirables de nombreuses activités humaines, dont certains processus industriels. Les incinérateurs des déchêts,

Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal

http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Dossier complet de l’affaire FERRAYE , des milliards volés aux impôts de plusieurs pays.

Dossier complet de l’affaire FERRAYE : ICI



11.04.1991 Brevets d’extinction N° A62C 3/06, E21B 35/00
02.05.1991 Brevet de blocage E21B 33/02
13.05.1991 Michel ROCCARD – Premier Ministre couvre le vol des inventions FERRAYE par STRAUSS KAHN en faveur de l’INP, en le relevant de sa fonction au sein de l’INPI
05.06.1991 Edith CRESSON – Premier Ministre français, négocie illégalement l’invention à l’insu de M. Joseph FERRAYE
26.07.1991 A son tour Dominique STRAUSS KAHN , Ministre qui contrôlait l’INPI (Inst. national de la propriété industrielle) l’INP (Inst. national du pétrole) et ELF traite directement avec le Koweït
01.01.1995 UBS SA Transferts de fonds par la Société SWIFT sur cpte 231.215 et autres transferts par télex pour plus de 10 milliards de Dollars
15.11.1995 Exemple d’une Convention de séquestre certifiée conforme par le Notaire genevois Pierre MOTTU, attestant dans le cas présent, qu’un montant de 1 milliard de Dollars, a été versé par M. Basano sur le compte de l’Etude MOTTU à Genève
16.11.1995 Ordres de virements irrévocables certifiés, sur UBS – BPS / CREDIT SUISSE – BANCA DEL GOTTARDO – etc… en faveur de l’Associé zurichois de Pierre MOTTU, le notaire Mark BRUPPACHER, pour US$ 5.24 mia
16.11.1995 Ordres de virements irrévocables certifiés, sur UBS – SBS – CREDIT SUISSE – DARIE HENTSCH – etc… en faveur de l’Associé zurichois de Pierre MOTTU, le notaire Mark BRUPPACHER, pour US$ 6.3 mia
24.01.1996 Pierre MOTTU confirme la destruction des conventions signées le 16.11.1995, pour faire croire à Joseph FERRAYE que les transactions sont annulées. Parallèlement, comme on le voit sur la convention du 15.11.1995 ci-dessus page 8, il établit ce même 24 janvier 1996, des COPIES CONFORMES pour poursuivre ses transactions à l’insu de l’Inventeur ! Autre preuve de cette magistrale escroquerie, le 25 janvier 2005, MOTTU établit des COPIES CONFORMES des ordres de virements, comme on le voit sur la pièce ci-dessus du 16.11.1995 ! Ca fait beaucoup de copies conformes d’actes sensés ne plus exister !
05.02.1996 Procureur KASPER-ANSERMET ordonne une perquisition du notaire Pierre MOTTU, sur plainte de Joseph FERRAYE.
03.04.1996 Me Pierre MOTTU déclare en audition, que l’Etat de Genève a encaissé 22 millions de droits d’enregistrement…
23.04.1996 Transcription de la cassette enregistrée par André SANCHEZ, retrouvée à son domicile après son “suicide…” ! Le juge d’instruction vaudois Jean-Marie RUEDE n’a jamais voulu instruire l’aspect financier dénoncé dans cette cassette, à la satisfaction de tous les intervenants…
28.04.1997 Le Procureur CROCHET prie Me Pierre MOTTU de trier le dossier de la Justice avant que le plaigant y ait accès, pour retirer tout pièce compromettante… C’est ici la preuve formelle que le Ministère Public genevois est complice des détournements dénoncés !
19.11.2002 Me Eric de la Haye St-Hilaire, Notaire parisien de Joseph FERRAYE confirme dans son audition que lui-même et son associé Me Pierre MOTTU, ont reçu les associés de l’Inventeur à son insu, qu’ils ont présenté les comptes des fonds à disposition et fait signer les avis de virements… Il s’agit des fonds que l’Escroc Pierre MOTTU nie aujourd’hui n’avoir jamais détenus… !!!
06.08.2004 Me André CLERC, avocat à Fribourg, confirme avoir entendu la juge d’instruction genevoise Christine JUNOD déclarer avoir reçu des documents bancaires portant sur un montant de US$ 24.0 mia en faveur de M. Joseph FERRAYE.
13.01.2005 Plainte pénale contre le Notaire genevois Pierre MOTTU Escroquerie – gestion déloyale – abus de confiance – abus de pouvoir faux témoignage – organisation criminelle – blanchiment
25.01.2005 Me Alain MARTI, avocat genevois, confirme la validité de la convention du 15.01.1995 et l’appartenance des fonds à M. Joseph FERRAYE
01.02.2005 Extrait du Registre du commerce d’une Société anonyme dénommée UBS SA mais qui est en réalité un “banque écran” probablement utilisée pour les actions crapuleuses de la vraie UNION DE BANQUE SUISSE
02.02.2005 OCDE – Daniel ZAPPELLI – Un loup dans la bergerie !!! La corruption du Ministère public genevois n’est plus à démontrer et c’est le Procureur ZAPPELLI de GE qui va convaincre l’OCDE que la Suisse n’est pas corrompue… A se rouler par terre !
01.02.2005 Motion Claude MARCET pour la création d’une Commission d’enquête parlementaire sur le fonctionnement de la justice dans l’affaire FERRAYE
10.02.2005 Réponse au communiqué de Presse MOTTU suite à sa plainte…
16.07.2005 Plainte au Ministère Public de la Confédération contre Me Pierre MOTTU + JI GE Carole BARBEY + JI VD Yves NICOLET + Etat de Genève et Etat de Vaud + Inconnu… Abus d’autorité – Faux dans les titres – escroquerie…


2008 élections du procureur à Genève. Daniel Zappelli sur la sellette.

www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Banques centrales au secours des banques ou des familles ? Si les milliards étaient versés aux familles, elles relanceraient toute l’économie.


Ah, si les responsables comprenaient l'encyclique Vix pervenit de seulement 4 pages qu'ils n'ont jamais ni lue ni comprise, alors tous les pères et mères de famille pourraient recevoir, à titre d'enfants de Dieu, sans aucun mérite et sans conditions, en fonction du nombres d'enfants dès leurs conceptions, au moins une partie de la création monétaire ex nihilo. Les banques et en fait quelques rares personnes s'en accaparent.  Comme le démontre Maurice Allais, prix Nobel d'économie, ce sont des voleurs. Voici des milliers de milliards (sic) de dollars affectés au mal et à la mort, aux guerres et aux manipulations. Cette erreur est l'autre forme d'usure dont parle Rerum Novarum.

Presque dès le début de l'Encyclique de Léon XIII, deux phrases, qui se rapportent certainement à cette voracité de l'argent, nous laissent sur une certaine curiosité, par l'emploi d'une expression non précisée et qui ne revient pas dans le reste du document :             « Une usure dévorante est venue ajouter encore au mal. Condamnée à plusieurs reprises par le jugement de l'Église, elle n'a cessé d'être pratiquée sous une autre forme par des hommes avides de gain et d'une insatiable cupidité ».             Qu'est-ce que cette « usure dévorante sous une autre forme ? » En quoi consiste cette nouvelle forme d'usure qui est venue s'ajouter à l'oppression des travailleurs ? C'est cette "création" qui écrase les familles par des intérêts exponentiels et déments sur la durée.
L'abbé Drinkwater rapporte à ce sujet, qu'un comité, siégeant à l'Université de Fribourg, avait préparé des éléments pour la rédaction de Rerum Novarum. Parmi les membres de ce comité, dit-il, s'en trouvait au moins un, un Autrichien, bien au courant de la question monétaire et du crédit bancaire. Un texte préparé par lui, apparemment approuvé par le Comité, devait bien montrer comment la simple monnaie scripturale, qui prend naissance dans une banque et qui tendait déjà à devenir l'instrument monétaire courant du commerce et de l'industrie, n'était en somme qu'une monétisation de la capacité de production de toute la communauté. L'argent nouveau ainsi créé ne peut donc être que social et nullement propriété de la banque. Social, par la base communautaire qui lui confère sa valeur ; social, par la vertu qu'a cet argent de commander n'importe quel service et n'importe quel produit, d'où qu'ils viennent. Le contrôle de cette source d'argent met donc entre les mains de ceux qui l'exercent un pouvoir discrétionnaire sur toute la vie économique.             Puis, la banque qui prête, non pas l'argent de ses déposants, mais des dépôts qu'elle crée elle-même de toute pièce, du néant, ex nihilo, par de simples inscriptions de chiffres, ne se départit de rien. L'intérêt qu'elle en exige est certainement de l'usure ; quel qu'en soit le taux, c'est plus que du 100 pour cent, puisque c'est de l'intérêt sur un capital zéro de la part du prêteur. Usure qui peut bien être dévorante : l'emprunteur ne peut trouver dans la circulation plus d'argent qu'il y en a été mis. Et c'est ainsi pour le total de tous les remboursements dépassant la somme de tous les prêts. Le service des intérêts ne peut être fait que moyennant une suite d'autres prêts exigeant d'autres intérêts. D'où une accumulation de dettes, de caractère privé et de caractère public, collectivement impayables. Plus de 93 % des dettes publiques au Canada ne sont que le résultat de cette machine infernale et même les soins médicaux sont rationnés pour laisser la "primeur" aux banquiers voleurs.
            Que fut exactement la rédaction de ce texte relatif au monopole du crédit ? Nous ne pouvons le savoir, puisqu'il ne parut pas dans l'Encyclique. Fut-il supprimé à Fribourg même dans la rédaction définitive de l'étude envoyée à Rome ? Fut-il subtilisé entre Fribourg et Rome, ou entre sa réception au Vatican et sa remise au Souverain Pontife ? Ou bien, est-ce Léon XIII lui-même qui décida de le laisser de côté ? L'abbé Drinkwater pose ces questions, mais n'y répond pas.http://www.michaeljournal.org/causeries/textescauseries/tape_1201_0701.htm

C'est trop facile et criminel de les laisser ruiner les familles en disant que c'est trop compliqué à comprendre.

C'est en effet trop facile à saisir l'horreur économique avec laquelle une trop grande partie de la hiérarchie Kollabore ( sic, Kollabore) en plaçant les fonds des pauvres et leur confiance dans les mains de ces vrais escrocs aux dents longues qui laissent tuer les enfants à naître par milliards, avec le prétexte que la terre est surpeuplée, ce qui est une énorme manipulation. Le SIDA va vider l'Afrique et une partie de l'Asie. La terre peut abriter plusieurs fois la population actuelle. On jette des millions de tonnes de nourriture pour garder les prix hauts. Ils sont complètement fous, stupides, aveuglés par la cupidité et les mensonges ou très méchants.

Le crédit social l'explique assez bien. Il faut lire au moins

Le Crédit Social et la doctrine catholique, étude de neuf théologiens

Crédit Social et catholicismeIl est urgent de mettre fin au scandale de la pauvreté. Alain Pilote Le Crédit Social et l'enseignement des Papes. Alain PiloteQu'est-ce que le Crédit Social? Le christianisme appliqué! Geoffrey DobbsLe Crédit Social est l'application de la doctrine sociale de l'Eglise, dit Mgr Frankowski Enseignement de l'EgliseC'est un péché grave de voter pour des politiciens en faveur de l'avortement Etats-UnisL'histoire du contrôle bancaire aux Etats-Unis. A. PiloteLe Crédit Social aux Etats-Unis en 1932. A. Pilote
Banques centrales au secours des banques ou des familles ? Si  les milliards étaient versés aux familles, elles relanceraient  toute l'économie.

Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/

skype  siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant…:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Près de 1.000 milliards de dollars. Le FMI estime que la crise financière liée aux subprimes va couter 945 milliards

Trou de près de 1.000 milliards de dollars.

Le FMI estime que la crise financière liée aux subprimes va couter 945 milliards, plus précisément. Et, prévient le Fonds Monétaire International, dans un rapport publié aujourd’hui, l’addition pourrait encore augmenter. C’est à la Une des échos demain, Jean Marc Vittori : « Charles Morris doit être furieux. Cet expert américain de la finance vient de publier un livre au titre qu’il espérait fracassant : ” La fonte de 1.000 milliards de dollars “. Or c’est pratiquement le chiffre que donne aujourd’hui le FMI dans un bulletin qui n’intéresse d’habitude qu’une poignée d’experts, son rapport semestriel sur la stabilité financière mondiale. Il y a moins de deux mois, ses experts arrivaient à peine à 400 milliards. A ce rythme, la barre des 1.000 milliards pourrait être allègrement enfoncée dans les mois qui viennent. Au-delà de ce chiffre spectaculaire, comment apprécier cette crise ? D’abord, son origine. Les deux tiers des pertes viennent des délires sur le logement aux Etats-Unis. Et les trois quarts sont passrés via les fameux produits structurés, les CDO et autres CMBS inventés par les petits génies des salles de marché. Ensuite, si la crise est américaine, les banques européennes y perdent presque autant d’argent que leurs collègues américains. Autrement dit, elles se sont fait plumer, comme les entreprises européennes s’étaient fait plumer aux Etats-Unis pendant la bulle Internet. Enfin, les chiffres du FMI confirment que c’est la plus grande crise financière de l’histoire. Les pertes font deux fois le montant de la crise asiatique des années 1997-1998, et trois fois la crise des caisses d’épargne américaines à la fin des années 80. Encore plus spectaculaire : en neuf mois, c’est davantage que la crise bancaire japonaise qui avait duré dix ans et qui avait causé une profonde récession dans l’archipel nippon. Décidément, nous avons encore beaucoup, beaucoup à apprendre pour empêcher les crises financières. … http://www.france-info.com/spip.php?article120396&theme=22&sous_theme=23

Les vraies solutions ci-dessous:

Presque tout l'argent libre que le Président Kennedy avait
imprimé a été détruit immédiatement par Johnson.
Il reste quelques billets en main de collectionneurs, notamment de Mme Imelda Marcos. http://www.arecom-geneos.com/monnaie/scr8.php?PHPSESSID=97812cbda95cbf09364af249ea3d4e93 Abraham Lincoln and John F. Kennedy. Melvin Sickler http://www.dailymotion.com/jamesandre/illuminati/video/x3bdoe_illuminati-1b
La seule solution pour avoir la Paix, suivre les voies du Seigneur et obéir à sa miséricorde. Preuves: Lev 25:23Etats-Unis L'histoire du contrôle bancaire aux Etats-Unis. A. Pilote Le Crédit Social aux Etats-Unis en 1932. A. Pilote
L'assassinat de Kennedy "Le bureau présidentiel a été utilisé pour mettre sur pied un complot d'anéantissement de la liberté du peuple américain, et avant de quitter ce bureau, je dois informer les citoyens de cet état critique." John F. Kennedy, (A l'université de Columbia, 12th Nov. 1963 – 10 jours avant son meurtre le 22 Novembre 1963.) Le chauffeur est mort 3 semaines après d'un étrange cancer foudroyant. Nombreux impliqués dans cette affaire seront victimes d'une mort brutale peu de temps après les faits (accidents de la route notamment).
Il faut corriger l'erreur du 23 mars 789 faite par Charlemagne qui n'a condamné que les taux d'intérêts et qui a oublié la remise jubilaire des terres.
Lev. 25: 23

כג וְהָאָרֶץ, לֹא תִמָּכֵר לִצְמִתֻת–כִּי-לִי, הָאָרֶץ: כִּי-גֵרִים וְתוֹשָׁבִים אַתֶּם, עִמָּדִי. 23 And the land shall not be sold in perpetuity; for the land is Mine; for ye are strangers and settlers with Me.
23 Les terres ne se vendront point à perpétuité; car le pays est à moi, car vous êtes chez moi comme étrangers et comme habitants.

Votre cadeau: file/portrait.wmv

http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Un journaliste parle des pédophiles. Réactions serviles…Presse au Luxembourg : Pauv’s types !

Presse au Luxembourg : Pauv’s types !
08/04/2008
Dans un courrier adressé à l’un des journalistes de notre Groupe, le Conseil de presse, sous la plume de la vedette du journalisme localier Infalt et de celle du journalisme de la soumission, Lorent, fait état d’une série de reproches adressées au confrère, à savoir :

-La publication d’articles non signés dans nos journaux. Alors que le plus grand de tous les journaux du Luxembourg, consacre plus de 70% de sa pagination à des articles sans signature !

-La violation de l’obligation de réserve et de « soins ». Il est évident que quand on se permet d’égratigner les puissants et ceux qui nous gouvernent, on pêche contre les sacro-saints principes de la presse luxembourgeoise inféodée.

-La violation de la présomption d’innocence. Il est vrai que quand on réclame une responsabilisation nominative de ceux qui causent du tort à notre pays, on viole la quiétude coupable des Lorent et autres Infalt.

-La violation de la protection de « la sphère privée ». L’argument massue pour éliminer évidemment tout ce qui peut gêner éventuellement ceux qui ont le pouvoir ou qui sont au pouvoir.

-La violation des droits d’auteur. Lire ceci sous la plume de deux pseudo-journalistes qui piquent avec leurs copains et coquins allègrement dans les informations de nos médias, prêterait à sourire si ces deux là ne croyaient pas dur comme fer qu’ils ont raison.

-La violation de la protection des mineurs. Voilà la presse institutionnelle, protectrice de tous les méfaits des puissants contre les enfants, qui nous reproche de l’empêcher de tourner en rond ?

Et les deux rigolos de rajouter que « les plaintes enregistrées par le conseil de presse » témoignent de tous ces reproches. « Rigolos », parce que jamais personne ne nous a transmis la moindre plainte de ce genre. Ceci dit, quitte à nous les transmettre, elles auraient l’effet qu’elles méritent pour un groupe de presse indépendant, qui refuse à la fois l’autorité de ce conseil ronronnant et le joug du pouvoir.

Moi-même, je ne signe pas mes articles dans les journaux du groupe qui porte mon nom, excepté les éditoriaux. Mais j’endosse personnellement et sans me cacher derrière une entreprise anonyme, la responsabilité de tout écrit du groupe qui porte mon nom. Je suis le seul à le faire dans le pays ! Par contre, des articles, enquêtes et reportages dans « Focus », « Spiegel », ARD, France 2, VSD, « Le Parisien », « Guardian », « Sunday Times », pour ne citer que ces ténors de la presse internationale, ont tous porté ma signature. Je défie les deux saltimbanques du conseil de presse de me fournir ne serait ce qu’une ou deux de leurs signatures dans l’un de ces prestigieux médias. Car c’est là que signent les vrais journalistes.

Jean Nicolas

PS : Pour plaire à nos deux lurons, il vaut évidemment mieux cacher ce qui dérange et tronquer l’info tout en fréquentant cocktails et honneurs et en instaurant le communiqué de presse en institution. Mais ont-ils jamais regardé comment fonctionne la presse, la vraie, à l’étranger ? Et ont-ils jamais comparé nos ventes, excellentes sinon révolutionnaires à celles de leurs produits ? Sans ruiner le contribuable, rien qu’en faisant du journalisme, du vrai !

http://www.investigateur.info/www2/modules.php?name=News&file=article&sid=281

http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Edipresse a coulé Servette, Marc Roger fera plus de 18 mois de prison à cause de leurs vilenies.



C’est ainsi que sous « Ferrayé : ça déraille ! », on peut lire dans les torchons d'Edipresse que l’Inventeur génial fait l’objet d’un rapport psychiatrique sans concession… Mieux, la photo est explicite !

De plus, l’extrait fourni par le pouvoir judiciaire est un document sans valeur, le rapport dénoncé ayant été reconnu comme étant une vilénie ! www.googleswiss.com/ferraye  

Preuve :    Le Matin du 29.01.2005 – Ferrayé ça déraille !

Voici encore une décision scandaleuse de la "justice", comme dans l'affaire Conus, on trouve des "experts" "médecins" "psychiatres" petits copains de loges des "juges" francs-maçons pour faire des certificats de complaisance comme quoi tel et tel est fou, SANS JAMAIS AVOIR VU LE PATIENT.

VOICI LEURS MéTHODES à vomir, ON VIT DANS UNE DICTATURE SOURNOISE.

VOICI LES MéTHODES SOVIéTIQUES PRATIQUéES EN SUISSE, ET SOUTENUES PAR EDIPRESSE…

Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant…:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Faillite du Servette FC: Marc Roger reste en détention préventive plus de 18 mois…pour lui faire payer son appui à Ferrayé…

Voici encore une décision scandaleuse de la "justice", comme dans l'affaire Conus, on trouve des "experts" "médecins" "psychiatres" petits copains de loges des "juges" francs-maçons pour faire des certificats de complaisance comme quoi tel et tel est fou, SANS JAMAIS AVOIR VU LE PATIENT. VOICI LEURS MéTHODES éSOTéRIQUES, ON VIT DANS UNE DICTATURE SOURNOISE.

VOICI LES MéTHODES SOVIéTIQUES PRATIQUéES EN SUISSE, ET SOUTENUES PAR EDIPRESSE….

Faillite du Servette FC: Marc Roger reste en détention préventive

08 avril 2008 – 11:13

Marc Roger, l'ancien patron du Servette FC, soupçonné d'avoir précipité la faillite du club de football genevois, reste en détention préventive. La Chambre d'accusation de Genève a rejeté une demande de libération provisoire.

Les juges ont estimé trop importants les risques de fuite du prévenu. Marc Roger avait déjà été libéré sous caution en juillet 2005. Une fois sorti de Champ-Dollon, il s'était réfugié en France, son pays, et ne s'était plus présenté aux audiences d'instruction, invoquant des problèmes de santé."Nous allons aller au Tribunal fédéral", a fait savoir Robert Assaël, l'un des avocats de Marc Roger. Selon lui, il n'existe pas de risque de fuite. Son client encourt en effet une peine qui ne devrait pas dépasser les 18 mois de prison, soit le temps que l'ex-président du Servette FC a déjà passé en détention préventive.Il n'y a de ce fait aucun motif pour que Marc Roger ne vienne pas à son procès, agendé en septembre. Pour M. Assaël, la détention provisoire déjà subie par l'ancien agent de joueurs français est disproportionnée. Le Tribunal fédéral devrait mettre deux mois, au maximum, pour se prononcer sur la question.
SDA-ATS News Service

Affaire Joseph FERRAYE et le Servette
Le dossier de Joseph FERRAYE démontre sans aucune équivoque, que son Notaire, Pierre MOTTU à Genève, a encaissé plusieurs milliards de dollars de royalties qui reviennent à l'inventeur. C'est sur la base de ces fonds, que Joseph FERRAYE a voulu s'engager à sauver le Servette FC, pour que Genève puisse garder son patrimoine vieux de 115 ans. » Depuis la conférence de Presse donnée par le Président du Servette FC M. Marc ROGER, le 24 janvier dernier, annonçant la signature d'une convention avec M. Ferrayé pour un investissement de CHF 147 millions sur 5 ans, l'ensemble des Médias Edipresse ont tenté d'empêcher la réalisation de cet accord, par une désinformation abjecte. » Les actes notariés qui confirment la présence des fonds dans la comptabilité de l'étude de Me Pierre MOTTU à Genève ont été considérés sans valeur sur la seule déclaration orale d'un notaire qui se révèle être un escroc ! » Le fait que l'Etat de Genève ait encaissé, selon les propres déclarations de Me MOTTU, quelque 20 à 22 millions de francs de Droits sur ces capitaux, est écarté sans même que l'on y prête attention. Ces droits ont pourtant été payés indirectement par M. FERRAYE sur des capitaux qui lui appartiennent… Ont-ils été destinés à la Caisse noire du Conseil d'Etat ? » Le Président du Conseil d'Etat M. Robert Cramer, déclarait à Me Marti lors d'un premier téléphone concernant une offre de M. FERRAYE en 2004 au sujet d'une donation de 2 milliards en faveur de l'Etat de Genève, que le Procureur Zapelli "avait le droit d'être un imbécile, mais qu'il n'avait pas le droit d'être incompétent…". » Pourtant, quelques jours après, ce même conseiller d'Etat écartait la propositon qui aurait conduit à une manne financière providentielle pour les caisses publiques. M. FERRAYE ne demandait pourtant aucun avantage pour lui… Simplement que la justice fasse pour une fois son travail et débloque ses fonds… » Y'aurait-il eu alors un déblocage de fonds en faveur du Conseiller d'État pour qu'il rallie la cause de l'Organisation criminelle genevoise ??? Chacun appréciera… Il faut savoir quand même que M. Cramer, ex avocat est aussi un ex-collègue de Me De Preux, qui était lui-même avocat de Mme Carmen Ben Laden, l'épouse de Yeslam Ben Laden qui a reçu dans le cadre de cette affaire, la nationalité suisse contestée à l'époque. » De là à croire que les Autorités politiques sont aussi corrompues que les Autorités judiciaires dans cette affaire, il y a, pour reprendre l'expression de l'un des protagonistes de ces détournements, Me Marc BONNANT, un pas que je franchis aisément… » Il faut savoir que Joseph FERRAYE qui est le seul et l'unique inventeur des systèmes d'extinction et de blocage des puits de pétrole a été qualifié toute la semaine de mythomane, de guignol, de pseudo inventeur, etc…
» La Presse Nord Vaudois déclare "Un auto proclamé professeur Tournesol arnaqué par un émir, épaulé par un consultant que son goût exacerbé pour la justice a amené à transformer la ferme familiale en Fort Alamo avant de se lancer à l'assaut du Château cantonal…"
Signé Fridolin WICHSER, voilà un journaliste qui porte bien son nom, mais il devrait un peu moins se masturber le cerveau, il écrirait moins de conneries… Cet article décrit la haine d'un "pseudo" journaliste que nous ne connaissons même pas et qui a pris plaisir à désinformer, à calomnier et à diffamer nos personnes dans une "salade russe" composée de mensonges, d'erreurs et d'interprétations, totalement hors du contexte.
» Une plainte pénale ainsi qu'une plainte au Conseil Suisse de la Presse ont été déposées. Marc Etienne Burdet sur

http://www.googleswiss.com/fr/vaud/edipresse/index.html

Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant…:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch



Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype  siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant…:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

De Seveso aux œufs shootés à la dioxine.

De Seveso aux œufs shootés à la dioxine

Les modifications génétiques continuent sur plusieurs générations, comme au Vietnam.

Les polluants cancérigènes qui sortent des cheminées des incinérateurs – dioxines de triste mémoire avec la catastrophe de Seveso et l’agent orange dispersé au Vietnam et PCB – sont suspectés depuis longtemps de provoquer plusieurs cancers parmi lesquels deux types de cancers relativement rares : le sarcome du tissu mou (STM) et le lymphome malin non hodgkinien (LMNH). En octobre 2007, le professeur Jean-François Viel a fait sensation en annonçant que des œufs de poule autour de l’incinérateur de Besançon étaient contaminés à la dioxine. Or la dioxine infiltre les sols et peut y rester pendant plus de 100 ans. Viel a bouclé la boucle, en mettant bout à bout l’ensemble de ses études et celles de ses confrères. Tout près de l’incinérateur de Besançon, il existe bien une zone (sous le vent) qui cumule les sols les plus contaminés par les dioxine, les œufs les plus « dioxinés » et le taux de sur fréquence le plus élevé du cancer évoqué plus haut, le LMNH.

Nouvelle alerte médicale sur les incinérateurs
Le Parisien – Paris,France
En 1990, on évaluait les émissions de dioxines à un kilo par an sur l'ensemble de la France… En 2006, on est tombé à huit grammes !

Cancers et incinérateurs : l’enquête-vérité
Bakchich (satire) – Paris,Ile de France,France
Les polluants cancérogènes qui sortent des cheminées des incinérateurs – dioxines de triste mémoire avec la catastrophe de Seveso et l’agent orange dispersé

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant…:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Traduction »