RFID – Anonymat très difficile dans les transports publics

Transports publics parisiens : la carte à puce sans contact du passe Navigo enregistre les informations liées à ses trois dernières validations. De plus, se procurer une version anonyme du passe coûte 5 euros, quand le Navigo classique est gratuit ; et il est très difficile de s’en procurer un exemplaire.


Le Groupe sécurité de l’information (GSI) de l’Université catholique de Louvain a révélé ce 8 janvier avoir pu analyser le contenu de la carte à puce sans contact « Mobib », de type RFID, lancée en août 2008 par la STIB. Ce groupe de chercheurs a démontré qu’elle contient l’identité, la date de naissance et le code postal du lieu de résidence de son titulaire, et surtout les traces de ses trois dernières validations, c’est à dire les date, heure, ligne et arrêt de bus, où elles ont été faites. Les chercheurs ont également mis en ligne un software permettant à chacun des 160.000 voyageurs concernés de consulter le contenu de sa carte Mobib afin de pousser la STIB a renforcé la protection des données personnelles. (Lire : « Mobib Extractor : le contenu de votre passé révélé ! »). Tandis que cette révélation semble enfin faire réagir les usagers des transports bruxellois — que le journal libertaire « A Voix Autre » a tenté de sensibiliser depuis l’été dernier — on apprend par « Le Figaro » du 6 janvier que des pratiques similaires à celles découvertes à Bruxelles ont été mises au jour à la RATP, la société parisienne de transports en commun. Une opération de « testing » menée par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) — notre Commission de la Vie privée — montre que la RATP fait preuve de mauvaise volonté pour respecter la liberté fondamentale de pouvoir voyager anonymement dans le cadre de la mise en place du passe Navigo — l’équivalent parisien de la carte à puce RFID Mobib. Ainsi que l’explique « Le Figaro », la puce RFID du passe Navigo « est bourrée d’informations personnelles potentiellement sensibles à partir du moment où elles sont automatiquement rattachées au nom de l’abonné. On peut ainsi trouver dans la puce « la date, l’heure et lieu des trois dernières validations ». Voilà qui fait étrangement écho aux recherches récentes du GSI de l’Université catholique de Louvain… Le quotidien poursuit : « Plus encore, « les valideurs, tourniquets et portillons communiquent ces informations » en temps réel aux serveurs informatiques ». Il est donc possible de savoir où et quand un usager est entré dans le métro et en est sorti ainsi que les correspondances qu’il a prises. Comme la STIB a déclaré officiellement le faire à Bruxelles, « la RATP utilise ces informations pour détecter les fraudes et analyser les statistiques de déplacements à grande échelle. » Mais la Cnil avait jugé que le risque était trop grand pour la vie privée et les libertés individuelles. « S’il appartient à la RATP de déterminer le choix des moyens propres à améliorer la qualité du service public dont elle a la charge, le choix de ces moyens ne doit pas conduire à priver les usagers de la possibilité d’utiliser un service de transport public de manière anonyme, s’ils le souhaitent », écrivait-elle en août 2004. Si la carte anonyme, nommée « Navigo Découverte », a bien été mise en place, elle coûte 5 euros à l’usager alors que le Navigo classique est gratuit. D’après « Le Figaro », le Stif justifie ce surcoût par le « souci de lutter contre le gaspillage » : « Le Syndicat des transports d’Île de France ne veut pas qu’un « voyageur occasionnel puisse chaque fois qu’il en a besoin demander une nouvelle carte sans en supporter le coût ». » Dans les faits, ce surcoût imposé remet indirectement en cause la possibilité d’aller et venir anonymement. Mais à l’« achat de la liberté » s’ajoute aujourd’hui un véritable parcours du combattant. « Deux agents de la Cnil se sont fait passer pour des clients. Résultat : non seulement aucune publicité n’est faite pour le passe anonyme, mais lorsque le client en demande un expressément, « la moitié des guichets ont tenté de dissuader d’un tel achat, en allant même parfois jusqu’à donner un formulaire de passe Navigo classique ». De plus, sept stations sur vingt n’étaient tout simplement pas approvisionnées. » « Sur le web, la situation est la même : difficile de trouver sur le site de la RATP le passe découverte. Et sous le titre « Deux passes : quelles différences ? », la RATP signale la différence de prix, mais aucunement le fait que Navigo Découverte est anonyme et que Navigo classique ne l’est pas. Pour l’utilisateur non averti, la formule Découverte semble donc totalement ubuesque sous cet angle. Quant au site Navigo.fr, il ne fait tout simplement pas mention de la formule anonyme, et il est impossible d’en commander un en ligne, contrairement au passe classique. » Aller et venir librement, anonymement, est l’une des libertés fondamentales dans nos démocraties. « Le Figaro » note, lui, que « Cette liberté existe toujours, à condition de savoir qu’elle existe, d’être prêt à l’acheter, et de surmonter les réticences de la RATP. » Gardons les yeux ouverts et le pied léger, à Paris comme à Bruxelles. Source : « Le Figaro » du 06/01/09




Avec mes meilleures salutations.
François de Siebenthal
14, ch. des Roches
CH 1010 Lausanne
Suisse, Switzerland

Jean-Paul II a notamment comparé le rapport sexuel chaste entre les époux chrétiens à l'adoration eucharistique. Marie est la Mère de Jésus, c'est l'épouse du St Esprit et c'est la fille de Dieu le Père. Pour St Amédée de Lausanne, l' union spirituelle du St Esprit lors de la fécondation de Marie, passe par sa chair et s'accomplit selon les mêmes principes que l'acte charnel : "Homélies", III : "Spiritus sanctus superveniet in te, ut attactu eius venter tuus contremiscat, uterus intumescat, gaudeat animus, floreat alvus".
Les catholiques ne sont pas coincés…
Admiration.
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv
http://aimerplus.com/
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.
Krach ? Solutions…
Local Exchange Systems in 5 languages
www.easyswap.ch
http://pavie.ch/?lng=en
http://michaeljournal.org
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03 FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

http://non-tridel-dioxines.com/
http://m-c-s.ch et  www.pavie.ch
http://ktotv.com/
Please, subscribe to be kept informed.
Un abonnement nous encourage.  Pour la Suisse, 5 numéros par année de 16 pages par parution: le prix modique de l'abonnement est de 16 Sfr.- par année (envois prioritaires)
Adressez vos chèques ou mieux vos virements directement au compte de chèque postal du Oui à la Vie
CCP  10-15133-5
Vous avez reçu ce texte parce qu'une de vos relations a pensé que notre esprit pouvait vous intéresser et nous a suggéré de vous écrire ou vous a personnellement fait suivre ce message. Si vous ne désirez plus rien recevoir de notre part, nous vous remercions de répondre par courriel avec la simple mention « refusé ». Si cette adresse figure au fichier, nous l'en ôterons de suite. Avec nos excuses.

En Suède, la JAK Bank sans taux d’intérêt.

En Suède, la JAK Bank pratique depuis 1970 un système de prêts et d’épargne sans taux d’intérêt. La licence bancaire a été obtenue en 1997. Formellement JAK est une banque coopérative. Actuellement elle a 33 000 membres et la croissance des membres est de 7% par an. LA BANQUE DE MEMBRES JAK : UN SYSTEME DE PRETS ET D’EPARGNE SANS TAUX D’INTÉRÊT Les prêts sont financés par les dépôts des membres JAK. Jusqu’en 2006 la totalité des membres ont économisé la somme de 87 millions €, et ont emprunté la somme de 76 millions € (en 2006). L’administration et les coûts de développement sont couverts par les cotisations d’adhésion annuelle et les frais des prêts (environ 2.5% du tarif effectif d’intérêt). En combinaison avec le compte d’épargne sans taux d’intérêt, nous avons deux produits – les deux sont sans taux d’intérêt :

  1. Le prêt-épargne équilibré (original) – plus favorable pour les particuliers.
  2. L’instrument de prêt et de soutien à l’épargne (nouveau) – plutôt destiné aux associations et aux sociétés.

POURQUOI SANS TAUX D’INTÉRÊT ? Nous considérons qu’il est légitime de payer pour un travail fait ou pour une prise de risques, mais pas de gagner de l’argent seulement avec de l’argent. A notre point de vue il n’est pas moral de donner des prêts contre des taux intérêt où il n’y a ni travail, ni risque impliqué. L’usage des intérêts entraîne également des effets négatifs dans la société. Ceux-ci grèvent les prix des services et des marchandises lorsque les producteurs les ajoutent aux prix de vente pour couvrir les frais d’intérêt de leurs emprunts. Dans une économie basée sur l’intérêt, l’argent est transféré de ceux qui en ont le moins à ceux qui en ont le plus, et de cette façon les actifs se concentrent aux mains de quelques-uns. Finalement, depuis que notre système monétaire moderne se base sur des dettes et que pratiquement tout l’argent est en forme de dettes qui doivent être remboursées avec des intérêts, nous avons un système d’argent qui croît exponentiellement. Tout ce qui croît exponentiellement va forcément un jour atteindre son point de rupture. Aujourd’hui nous avons un accroissement exponentiel aussi bien dans les actifs réels que dans les actifs financiers, y compris l’argent. Pour ces raisons, le but majeur de JAK est une économie sans taux d’intérêt. A cette fin nous proposons :

  • Des services bancaires basés sur un système de prêts et d’épargne sans taux d’intérêt
  • Un soutien au dialogue de la Communauté JAK.

LE DIALOGUE DE LA COMMUNAUTÉ JAK Une relation avec de l’argent impliqué est toujours une question de confiance. Les connaissances de notre idée « sans taux d’intérêt » et de nos activités, se diffusent mieux de bouche à oreille et entre personnes et leurs connaissances. Pour cette raison notre marketing se fait sur la base de dialogues entre les membres et d’autres personnes, sur les thèmes économie et intérêt. Nous sommes organisés pour soutenir tous les membres dans ce dialogue. Le nombre de membres augmente constamment. En 1991 nous étions 19 000 et actuellement (en 2007) nous sommes 33 000. L’augmentation de ces derniers 12 mois a été de 7%. Il y a 600 membres qui font la promotion du modèle JAK de façon plus active. La majorité fait partie de petites succursales. Ces succursales ne sont pas impliquées dans nos activités bancaires, seulement dans l’information de nos produits. La majorité fait partie du dialogue de la société civile en ce qui concerne nos systèmes bancaires et monétaires. Notre magazine Grus & Guld (Gravier & Or) soutient les dialogues et séminaires de tous les membres. Les membres actifs reçoivent un appui financier par leurs succursales et leurs activités locales. Nous faisons une formation sur les principes JAK et nous organisons des réunions pour étayer le dialogue interne, très important pour ceux qui désirent propager les idées JAK autour d’eux. EVIDEMMENT NOUS AVONS UNE BANQUE ! Nous avions besoin d’une banque et nous voulions l’utiliser selon nos normes éthiques. Nous ne voulions pas être exploités. C’est pourquoi nous avons créé notre propre banque. NOUS VOULONS UN AUTRE MONDE – JUSTE ET EQUITABLE JAK est une association qui a une part active du système économique de notre société. Notre banque est un exemple pratique d’une économie juste et équitable qui montre qu’un autre monde est possible. JAK est différente parce qu’elle est sans taux d’intérêt. Les autres banques gagnent sur ceux qui empruntent en leur chargeant des frais. Le paiement d’ intérêts constitue une grande partie des frais totaux de la plupart des gens. N’oubliez pas que vous payez des intérêts non seulement à la banque – les intérêts font aussi partie du prix intégral du prix que vous payez pour les marchandises et les services. Les producteurs, les transporteurs, les grossistes et les détaillants, tous ceux qui forment la chaîne de production, payent tous des intérêts. Naturellement ils l’ajoutent à leurs prix pour couvrir leurs intérêts. En fin de compte c’est le consommateur qui paye la plupart des coûts d’intérêt accumulés tout au long de la chaîne de production. Jusqu’à la moitié du prix de vente dans une boutique peut équivaloir à la couverture des taux d’intérêts. Dans le secteur du logement le montant peut atteindre jusqu’à 70%. UNE VRAIE BANQUE SANS TAUX D’INTÉRÊT Connue simplement comme JAK, la Banque de Membres JAK est la première banque en Suède, peut-être dans le monde, où les membres partagent les bénéfices d’un système bancaire viable, sans taux d’intérêt. Les membres mêmes en sont responsables. JAK a été fondée comme une association d’épargne et de prêts coopératifs en 1965 et a été nommé banque officiellement en décembre 1997 par le Gouvernement de Suède, sur recommandation de l’Autorité des Contrôles de Finances de l’Etat Suédois. Dû au fait que JAK est officiellement reconnue comme banque, les épargnes des membres sont couvertes par la garantie de dépôt du système bancaire suédois. La reconnaissance officielle confirme que JAK a la structure et la gestion accréditée et ainsi se présente comme une alternative intéressante et digne de confiance comparée à d’autres banques. La fonction plus importante de JAK est d’assurer des prêts et épargnes sans taux d’intérêt aux membres. UNE COUVERTURE NATIONALE, MAIS… Nous acceptons des dépôts et nous faisons des prêts en couronnes suédoises, SEK. Nous faisons des prêts hypothécaires ou des prêts sur garantie personnelle, mais la propriété du bénéficiaire doit être suédoise. Pour cette raison il y a peu d’étrangers parmi nos membres. Il y a une demande croissante d’information sur le système JAK et nous participons à des débats internationaux sur les banques sans taux d’intérêt. Nous ne cherchons pas de partenaires pour une expansion internationale de JAK, mais nous voulons faire notre possible, avec nos ressources limitées, pour partager nos connaissances et nos expériences avec d’autres personnes intéressés par des systèmes similaires dans leurs pays. Le prêt-épargne équilibré (original) Ceci est le produit d’origine que nous avons pratiqué depuis 1970. Il a été étudié pour les personnes voulant économiser pour ensuite emprunter, pour eux-mêmes, leurs proches ou leurs amis. Tous ces prêts devront être équilibrés par le montant de l’épargne. Un montant de prêt, mensuellement calculé, doit donc être équilibré par le même montant d’épargne. Cette épargne pourra se faire avant de solliciter le prêt et pendant la période de remboursement-épargne. Toutefois il y aura un accord avec la banque sur la date finale de remboursement et d’épargne. Parfois il faudra attendre trois mois excédant la date finale pour pouvoir retirer la somme épargnée. Un exemple: Pour un prêt de SEK 100 000 pour une période de 10 ans, les paiements mensuels seront de SEK 1 775 (paiement 833, frais du prêt 108 et dépôt d’épargne 833). Si celui qui emprunte économise SEK 1 500 pendant les 48 mois qui précèdent le prêt, ses paiements mensuels diminueront de SEK 1 532 (paiement 833, frais 108 et épargne 590). Une fois le prêt remboursé, l’emprunteur pourra retirer SEK 100 000 dans le cas d’une pré-épargne, et SEK 70 843 dans l’autre. L’instrument de prêt et appui à l’épargne (nouveau) Ceci est le nouvel instrument que nous avons présenté en l’an 2001. Il est étudié en vue des petites sociétés et associations qui assurent le remboursement des frais et des paiements, mais pas plus. Ces prêts devront être balancés par une épargne, comme les prêts-épargne ordinaires. Le problème se résout si un acteur de plus se joint pour participer à l’épargne. Quand un prêt s’avère nécessaire pour le financement d’un projet important, il y a généralement des participants qui se préparent en économisant au préalable. Le premier pas sera d’obtenir UN COMPTE EN VUE D’ÉPARGNE dans la banque JAK. Ensuite les acteurs de soutien pourront ouvrir un COMPTE D’ÉPARGNE ET DE SOUTIEN. C’est à ces comptes qu’ils devront faire leurs dépôts comme soutien au projet. Ceux qui soutiennent les projets ne seront pas nécessairement membres de JAK, et ils sont libres de retirer leur argent s’ils le désirent. La banque JAK réagira néanmoins si le Fonds de Prêts et d’Épargne diminue au niveau en dessous du montant du prêt actuel, et demandera au groupe d’épargnants d’augmenter le fonds. Si le fonds ne se complétait pas, JAK exigerait le remboursement total du prêt dans le délai d’un an. Une petite société ou association peut solliciter un Compte d’obtention de soutien pour ses projets. La Banque fera l’évaluation du caractère de la demande avant d’accorder un tel compte. Le prêt sera maximisé pour équivaloir à la somme déposée au Compte d’Epargne et de soutien en étayant le bénéficiaire de soutien. L’ECONOMIE LOCALE L’urbanisation de la société et des grandes cités surpeuplées est un problème sans solutions. Le secteur financier fait partie d’un système d’économie globale qui vide économiquement les zones rurales pour investir ensuite dans les grandes villes et les villes universitaires. Les banques grandissent par moyen de fusions d’entreprises commerciales et la rationalisation, la réduction du personnel et la liquidation des agences locales. Le résultat est que l’accès aux services financiers des petites entreprises diminue. La réduction des accès signifie aussi une réduction de l’offre des capitaux de prêt. L’accès aux capitaux à risques n’a jamais existé pour les petites entreprises. AGENCES LOCALES – POUR UNE ECONOMIE JUSTE ET EQUITABLE Le contact avec les membres se maintient à travers les représentants et les agences locales. Les activités dans les agences locales ne font pas partie du système bancaire. Ici, les membres s’entraident en faisant des plans d’épargne et de prêt. Il y a également un travail d’information qui se fait par des groupes d’étude et des expositions. Il existe aussi un magazine en langue suédoise destiné aux membres, qui se nomme Grus&Guld (Gravier&Or). On y trouve des reportages sur les activités dans les agences locales, et il sert comme forum pour la discussion ouverte et active entre les membres et la direction de JAK. On y trouve des articles approfondis sur les thèmes concernant les finances personnelles et la vision de JAK d’une économie soutenue, juste et équitable pour tous. De plus il existe le site Internet www.jak.se JAK est favorable à une économie juste et équitable. Cela signifie une économie juste qui prend en compte tous les coûts de l’environnement et qui réussit à augmenter la prospérité de chacun à long terme. JAK travaille activement pour la promotion d’une économie qui n’exploite ni les personnes ni la nature. Ceci se fait moyennant ses programmes de prêt et d’épargne et en informant sur les mauvais effets de l’intérêt sur l’argent.

Adresse :
LA BANQUE DES MEMBRES JAK
Vasagatan 14 54150 SKÖVDE SUÈDE
Téléphone : +46 (0) 500 46 45 00 Fax +46 (0) 500 46 45 61
Courriel : jak@jak.se
http://www.jak.se

Note : cette version en français est une version raccourcie pour votre information seulement. Le texte en suédois est la version officielle et complète. Wikipédia (anglais)

Source : RIBH, Le Portail de la Finance Islamique – Banques Islamiques – Crédit Immobilier – Finance Halal Cet article a été publié Mardi 17 mars 2009 à 17:59 dans : Finance, Fraternité, Idée, Économie. Vous pouvez suivre les commentaires de cet article avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez faire un commentaire ou un trackback depuis votre propre site.

19 commentaires pour “Jak Bank, banque suédoise sans taux d’intérêt”
  1. Ananda dit :
    Bonjour…
    Je viens de parcourir cet article…
    C’est génial que ça existe… j’envoie l’information autour de moi, à ceux et celles qui sauront faire bon usage de cette information…
    Je ne sais comment vous faites pour trouver des joyeux pareils, mais ce sont de purs joyaux…
    Merci.
  2. Alcidejet dit :
    Justement, on essaye de centraliser les informations là où elles pourraient servir… tout comme tu sembles d’apprêter à faire. :wink:
  3. Ananda dit :
    Merci Alcidejet…
    Lorsque tu dis “on”… fais-tu partie de l’équipe du Transmuteur ?…. :idea:
    Merci en tous cas…
  4. Alcidejet dit :
    Ce site est à l’initiative de son administrateur LeTransmuteur.
    Je ne suis qu’un fidèle visiteur qui partage de temps en temps.
    “On” -> je t’incluais :wink: ainsi que tous ceux qui participent, lisent, répondent… car on ne garde jamais très longtemps une information rien que pour soi. J’ai toujours vu l’Homme comme une jarre qu’on ne peut remplir qu’une fois vidée d’un peu de son contenu bonifié :smile:
    Bon on s’égare un peu là. :roll: :oops: :grin: :mrgreen:
  5. Ananda dit :
    Merci… mais je me demande pourquoi personne ne parle de ce genre de choses… il parait que le Coran interdit le paiement de l’argent par le jeu des intérêts, ce qu’on appelle chez nous l’usure je crois ?….
    Est-ce vrai ? Et si oui, pourquoi ne le sait-on pas davantage ? Pourquoi les gouvernements passent leur temps (et nos élus locaux aussi) dans ces méandres qui finissent par provoquer de la peur, du repli sécuritaire aussi dangereux que lors de la précédente récession dramatique, en tous cas en germes… ?…
    Pourquoi les partis politiques et les institutions locales, les élus ne savent pas ?…
    Pourquoi des “banques solidaires” (au statut de société financière pour le moment, en attendant qu’elle rejoigne la Banca Etika en Italie, avec une autre société financière espagnole), comme La Nef n’est pas dans ce mouvement qui pourrait prendre de l’ampleur en France et partout dans d’autres pays où il peut exister sans que nous le sachions des alternatives monétaires réelles ?…. Je pensais que la seule banque qui fonctionne avec des monnaies complémentaires était la banque WIR en Suisse, et espère aller les voir prochainement, suite à un premier contact pris avec eux…
    Je reste ahurie que tant de gens qui ont fait des études (ce n’est pas mon cas, je me suis faite sur le tas, au hasard de la vie et de mes convictions), notamment dans le secteur économique, ou financier, ne sachent pas tout ça… 1968 n’est pas si loin derrière nous, bien que je n’avais que 10 ans, mais ceux et celles qui auraient voulu changer le monde ou contribuer à un mieux être, pourquoi est-ce que l’état des lieux est si catastrophique sur le plan de ce type de connaissances ?….
    Je ne comprends pas… et cherche désespérément à trouver des gens pour m’expliquer les BABA de l’économie, du système financier, des lois de création monétaires et bancaires… je me décourage en ayant acheté des livres que je ne comprends pas, et que je referme au bout de 20 pages parce que j’ai tellement de questions à poser que je referme et passe à un autre qui finit aux mêmes résultats. Aujourd’hui encore, sur conseil d’un ami, je viens d’acheter l”économie pour les nuls” un gros bouquin à lire, rébarbatif, mais je vais essayer…
    Quel parcours du combattant pour ceux et celles qui ont envie de comprendre, et le fait d’avoir travaillé sur une monnaie complémentaire en France récemment fait que je m’accroche, mais c’est impossible pour le citoyen lambda… :sad: :oops: :neutral:
    Merci Alcidejet… je verrai bien si je reçois un écho, précisément de La Nef à laquelle je vais envoyer cette info pour savoir s’ils sont au courant…
    A bientôt.
  6. yoananda dit :
    Ananda, les réponses que tu cherches n’existent pas forcément (dans les livres). Il y a des gros débats chez les économistes sur, notamment, la question de la création monétaire.
    Sinon, si tu veux vraiment savoir comment ça marche, ce n’est pas compliqué du tout. Je peux répondre à certaines de tes questions dans la mesure de mon temps disponible. Sinon je t’invites a lire l’excellente chronique de AJH :
    Contrairement à ce que les livres d’économie ne disent pas… c’est très simple.
    Attention, tous les livres d’économie sont “faux” par essence. Pourquoi ?
    Parce que :
    Tout ce qu’ils disent sont basés sur des “théories économiques” qui ne sont que des représentations ultra-simplificatrices de l’économie (car sinon les économistes ne pourraient pas nous faire croire qu’ils y comprennent quelque chose ! lol). Car l’économie est telle un système chaotique (le système solaire en est aussi un) : imprévisible par essence.
    L’économie est intrinsèquement liée à la psychologie, et aucun manuel n’en parle.
    Ce qui compte, ce ne sont pas les prix des choses, mais les prix relatif. Par exemple, ça n’a aucun intérêt de dire “ma maison à doublé de valeur”, car peut-être qu’en $ elle à doublée, mais si le prix du salaire horaire a triplé entre temps, ça veut dire, qu’il faut travailler moins longtemps pour se la payer, donc elle a perdu de la valeur (relative). Le corolaire, c’est que tout les statistiques officiels sont “fausses” (dans le sens ou ils ne veulent rien dire tel quel).
    Et enfin : les notions “temporelles” sont zappées, car trop complexe à appréhender en général. (cf le point précédent)
    Bon, je suis allé un peu vite, j’espère être tout de même compréhensible.
  7. Prema dit :
    Merci pour cette info.
    Un banque française dans un esprit similaire : la N.E.F. (Nouvel Économie Fraternelle)
    Il n’y a pas que le Coran qui interdit l’usure, presque toutes les Traditions.
    (salut Yoananda :grin: toujours pas de com. sur Sathyadas:wink: )
  8. Ananda dit :
    Bonjour,
    Merci Yoananda de la réponse… et les coordonnées du site que je ne connaissais pas.
    Je lirai les articles que je ne connais pas.
    Merci aussi de me proposer de m’éclairer sur des aspects que j’ai besoin de comprendre… Ça, ça risque d’être précieux. Es-tu économiste ?
    Je connais l’histoire de la Dame de Condé, les travaux de Patrick Viveret (qui est un excellent éveilleur de Conscience, mais pas du tout enraciné, dès lors qu’on entre dans du concret, et de la réalité pratico-pratique de terrain, trop ancré sur l’économie sociale, et non territoriale.
    Je connais aussi Philippe Derudder, mais pour promouvoir un autre système, être force de proposition, réfléchir individuellement, et collectivement, pour tenter des alternatives, oui, le facteur humain et psychologique sont importants, et je pense aussi que c’est complexe. Mais actuellement, le système repose sur des théories économiques, qui ont évolué avec le temps, et la réalité des pays comme des zones d’influence, et il existe des concepts qui ont été traduits sur le terrain, des choix politiques parfois, même s’il semblerait que les élus qui ont fini par voter le traité de Mastritch n’ont pas été vigilants sur ce que veut dire l’article 104, etc… donc, il existe des équilibres, des notions de base à avoir…
    Si je prends l’exemple du WIR, ou du projet AMARE d’Armand Tardella qui est peu voire pas connu, qui a fait un audit sur le WIR et est force de proposition sur une expérimentation monétaire à faire, ils parlent, je crois de “compensation”, notion que je n’avais pas du tout comprise, et que je viens seulement de percevoir.
    J’aurais besoin de savoir par exemple synthétiquement qui sont (mais quels courants, que disent-ils, qu’est-ce qui les différencie) des gens dont j’entends régulièrement parler, comme Adams Smidt, Keynès, Ricardo, Maltus, et quelques autres dont je n’ai pas le nom spontanément. Ça, c’est sur l’économie.
    Sur le fonctionnement monétaire et bancaire (qu’il faut différencier je suppose), je ne comprends pas très bien la notion de “transferts qui s’effectuent entre des banques qui réalisent des opérations de compensation”. Je comprends qu’il y a 3 parties en présence, qu’il y en a une qui est débitrice, et l’autre créditrice, avec une autre qui doit faire les 2 opérations de débit de l’une et de crédit de l’autre. Pourquoi faut-il qu’il y ait cette 3ème partie qui effectue des compensations ?…
    Autre question : un dépôt à vue est-il scriptural et scriptural seulement ? (nécessaire pour ma compréhension de la masse monétaire et du fonctionnement du système).
    3ème question : sur le livre “La monnaie et ses mécanismes” de Dominique Plihon, ed. La découverte 2008, il est dit page 9 sur l’histoire de la monnaie “Au départ, le cours forcé fut déclaré en France au moment des périodes de trouble, en 1848 et en 1914. Puis le cours légal a été définitivement adopté en 1939, par un décret-loi qui a supprimé toute règle de pourcentage de couverture des billets par l’encaisse-or de la banque de France”. Là, j’ai 2 questions : 1) C’est quoi le cours forcé et le cours légal ? 2) Quelle différence alors avec 1976 qui a vu disparaitre la parité de la monnaie avec l’or ?… Ce que je comprends de cet extrait est que la parité avec l’or avait déjà été supprimée ?…
    4ème question : page 5 du même livre : sur les transformations du système monétaire international modifié par la globalisation financière et l’émergence de l’euro comme concurrent du dollar “Ces transformations affectent l’orientation et les modalités de la politique monétaire qui a du renoncer aux interventions réglementaires (du type encadrement de crédit) par une action beaucoup plus incertaine, visant à affecter des taux d’intérêt et les anticipations sur les marchés de capitaux”.
    Là, je n’ai rien compris… et on est page 9 seulement… pour un livre qui se veut pédagogique !
    Plusieurs questions : Qui décide d’une “politique monétaire” ? (et comment ? Par quels systèmes de régulation et de gouvernance ?)
    Que veut dire “renoncer aux interventions règlementaires et (du type encadrement de crédit) ?
    Action, ça veut dire quoi ?
    Affecter des taux d’intérêt = ça veut dire quoi ? et comment ?
    Anticipation sur les marchés de capitaux = ça veut dire quoi ?
    Je m’arrête là parce que ça donne le ton de ce que je voudrais comprendre et que je ne comprends pas…
    Il y a déjà pas mal de questions et ça fait peut-être déjà beaucoup…
    J’en aurais aussi d’autres sur les mécanismes d’emprunt qui régissent les collectivités publiques… avec les banques centrales, entre autre… sur la création des grandes institutions internationales comme le FMI… pourquoi est-il tant dénoncé aujourd’hui, et dans les mains d’une gauche qui semble n’être pas mieux que la droite… (je fais trop caricatural, mais je fais vite…).
    Si déjà, vous pouvez me répondre sur cela, c’est déjà beaucoup… :cry:
    Merci d’avance Yonananda…
  9. Alcidejet dit :
    Oula… je ne voulais pas réveiller la bête à ce point là avec mon post. :lol:
    Il est compliqué votre monde, et pré apocalyptique aussi…
    Je retourne dans mon monde d’expansion créative, récréative… une grande respiration (forcée) suivie de son expiration (donc forcée aussi, ou mentalisée si vous préférez) ne permet pas d’atteindre l’éveil, mais la respiration qui suit, celle où l’on ne pense pas, ELLE est porteuse de bien des réponses et engloutie bien des questions.
    Je vous assure, nous vivons dans le paradis !
    et on peut y manger du gloubiboulga si on veut. :eek:
    Pouha les sous. :razz:
  10. yoananda dit :
    Avant de répondre a tes questions Ananda, je dois faire une annonce.
    Il serait bien qu’il y ai un article sur ce site qui y soit consacrée, car hier, l’histoire a basculé. Même si personne ne va en parler dans les médias officiels et que très peu ont compris. Hier, c’était le début de la fin.
    La news officielle est ici : La Fed veut faire baisser les taux d’intérêt à long terme
    Mais sans commentaire, sans explication, ça ne veut rien dire.
    Et pourtant tout est déjà joué maintenant. Le reste ne sera que la conséquence de ce choix.
    Et le reste ne va pas être drôle croyez moi.
  11. yoananda dit :
    Ananda, je ne vais pas répondre à tout.
    Ce qu’il vous faut c’est les “bases”, pour comprendre vous même. L’économie est noyée dans un jargon impénétrable, mais en réalité, elle ne cache que des choses relativement simples. En dehors des algorithmes de calcul du risque, le reste, c’est du simplissime.
    Si tu veux comprendre l’économie, et savoir lire les articles économiques, ce jargon n’est d’aucune utilité ou presque. Tu vas juste te perdre dans des détails sans importance.
    Pourquoi ?
    Parce que l’économie est construite par strates, chaque strate reposant sur la précédente et ne pouvant la “dépasser”.
    Il faudrait que je fasses un recueil de ce que j’ai déjà expliqué par ailleurs.
    Donc, Adam Smith est considéré comme le fondateur du capitalisme. Son oeuvre a introduit la notion de “main invisible du marché”. Le but initial était limiter les abus de pouvoir des rois et autres puissants, en transférant une partie du pouvoir au… marché, qui s’auto-régule, et donc, le pouvoir est entre les mains de personne. A la base, pourquoi tant de monde défends le capitalisme, c’est ça, et pas uniquement parce que c’est un moyen d’exploiter son prochain ! et les USA sont effectivement les champions du capitalisme dans le sens ou le gouvernement essaye de donner un maximum de pouvoir au marché. On appelle ça le libéralisme, contrairement au Keyneisianisme auquel on fait référence pour soutenir qu’il faut que l’état interviennent dans les marchés.
    Voila d’où découle bon nombres de notions, qui ne sont que des conséquences de ces notions de bases, comme la politique monétaire.
    On s’est aperçu au fil du temps que si les états contrôlent leur émission de monnaie directement, ils ont tendance à dériver vers des dictatures. Puisqu’ils ont la main sur leur monnaie, ils ont la main sur les médias, etc… quand l’état décide d’où va l’argent…
    Donc, c’est ça qui a donné naissance au fameux article 104 : on donne le pouvoir de création monétaire a la banque centrale pour avoir un contre pouvoir, privé, par opposition a l’état. La politique monétaire est donc la politique choisie par la banque centrale : défendre la stabilité des prix en Europe, favoriser la croissance aux USA. Pour cela, on peut jouer sur différents taux d’intérêt qui agissent comment des accélérateurs ou des freins sur l’économie.
    Quand l’argent vaut cher, c’est difficile d’emprunter, donc l’économie ralentit. Si l’argent est trop facile a obtenir, alors, plus moyen de faire de l’épargne, et on tombe dans le consumérisme. Etc…
    Ce sont les strates “basses” sur lesquelles les banques commerciales jouent. Elles se prêtent entre elles, grappillent ici ou là, mais au final, après avoir fait les comptes et “compensé” leurs prêts, elles ne sont qu’une couche supérieure qui dépends des règles de la couche d’en dessous.
    Quand la notion de monnaie, le débat n’est pas tranché sur sa nature profonde.
    Il faut savoir que effectivement, il y a d’autres économies possibles, dont certaines ont été expérimentées avec plus ou moins de succès a certaines périodes, ou certaines époques.
    Mais je pense t’avoir donné un premier fil conducteur qui devrais t’aider a y voir un peu plus clair.
    Désolé de ne pouvoir répondre à tous les détails. Pour certains je n’ai pas les réponses, et je ne vois pas l’intérêt de les avoir, car, à trop se noyer dans les détails, on perd de vue l’essentiel.
  12. Bouddha_Hindy dit :
    Namasté Yoananda,
    Tu écrivais ce midi…

    Avant de répondre a tes questions Ananda, je dois faire une annonce.
    Il serait bien qu’il y ai un article sur ce site qui y soit consacrée, car hier, l’histoire a basculé. Même si personne ne va en parler dans les médias officiels et que très peu ont compris. Hier, c’était le début de la fin.
    La news officielle est ici : La Fed veut faire baisser les taux d’intérêt à long terme
    Mais sans commentaire, sans explication, çà ne veut rien dire.
    Et pourtant tout est déjà joué maintenant. Le reste ne sera que la conséquence de ce choix.
    Et le reste ne va pas être drôle croyez moi.

    Je crois que la réponse est dans le commentaire que je viens de poster sur l’article :
    Phase V de la crise systémique: dislocation géopolitique mondiale
    Le 18 mars 2009 : fin du capitalisme
    Amicalement.
  13. yoananda dit :
    En effet, c’est une explication qui rejoint fortement la mienne.
    Quand j’ai vu les taux ce matin : Daily Treasury Yield Curve Rates
    (regardez la colonne 10 yr, et la différence entre le 17 et le 18)
    Je me suis dit “oula !!!!” J’ai directement pensé à la FED, et l’article du monde a confirmé.
    C’est extrêmement grave, et ça signifie que le temps nous est compté maintenant avant que tout n’explose.
    Effectivement, ça confirme les prévisions du GEAB, dévaluation du dollar cet été. (ou bien création de l’AMERO).
    Pas facile de savoir à quoi s’attendre en Europe et en France, mais, comme expliqué dans les commentaires sur le blog de paul Jorion par François Leclerc, un rush sur les matières premières est possible, entrainant une spirale hyper-inflationniste. Ce qui veut dire encore plus de chômage, de troubles sociaux, etc… si ce n’est pire.
    Donc pour ceux qui peuvent, je vous conseille de vous préparer, parce que maintenant, c’est inéluctable. Jusqu’à hier, il y avait moyen que la situation ne soit sauvée. Maintenant, c’est fini, et ça va barder, fort. Très fort.
    Je ne veux pas faire peur, mais il viens un moment ou il faut ouvrir les yeux.
  14. yoananda dit :
    Pour info, j’ai commencé à avertir doucement (personne n’aime se faire annoncé de catastrophe) les gens il y a plus d’un an : La Décroissance
    Alors que j’ai prévenu mes proches depuis plus longtemps encore.
    Je n’ai d’ailleurs jamais prédit de “fin du monde” ou quoi ou qu’est-ce… mais seulement “on va dans la mauvaise direction”. J’ai toujours dit “si on continue sur cette voie, on va a la catastrophe”. Tout en espérant que les gouvernements réagirait correctement à un moment ou à un autre. Tout était prévisible (et prévu) depuis le début, dans la mesure ou les politiciens faisaient la sourde oreille. C’est plus ou moins archivé sur mon blog.
    Aujourd’hui, une fois de plus, je prends la parole pour avertir les gens, après presque 2 ans ou j’ai prévenu alors qu’aucun média ne se doutait de ce qui se tramait.
    On peut remonter à plusieurs “noeuds” ou les évènement s’accélèrent. L’un d’eux était fin 2006 avec l’arrêt de la publication du M3. Déjà a ce moment la crise avait pris une autre tournure, mais personne n’en parlait.
    Aujourd’hui, une fois de plus, les vrais évènement passent quasi inaperçus.
  15. kohlan dit :
    Oui, je confirme l’imminence du total effondrement et le fait que c’était inéluctable !! Je gère ma vie totalement dans ce sens.
  16. yoananda dit :
    Ce n’est véritablement inéluctable que depuis le mardi 17, avant c’était seulement la direction prise. Maintenant, on ne peut plus changer de cap.
  17. Françoise dit :
    Bonsoir à tous, merci à chacun et chacune d’entre vous pour ce que apportez,
    A Yoananda : merci à toi pour les précisions de dates et le timing.
    Sans intention de me gargariser l’ego, je sentais depuis des années ce qui se arrive et je me prépare à tous niveaux en ce sens. Je confirme aussi qu’ensemble nous allons en sortir.
    Pour info à propos de la Nef : j’ai eu affaire à eux il y a environ 5 ans pour le financement d’un projet, en Languedoc Roussillon. Refus de leur part. Peut-être cela était-il en lien avec les correspondants locaux de l’époque, peut-être n’étais-je pas assez “dans l’axe”… qu’importe.
    Yoananda, voudrais-tu me faire part de ton avis s’agissant de l’or, comme valeur à brève échéance (d’ici l’été 2009) et par la suite en tant de valeur refuge ? Considères-tu que cela sera balayé aussi rapidement que le reste ?
    A AcideJet : merci pour le post et tes potions au V. I. T. R. I. O. L. :wink: !
    “La bonne volonté, c’est de l’Amour en action” (dixit A. Bailey)… à mon humble avis, cela peut permettre de sortir de bien d’autres gouffres que le trou de la Sécu !!
    L’Amour en action, je l’ai vu notamment dans la transmission que tu as faites des articles “les temps difficiles s’achèvent” où chaque mot est vrai, et celui relatif aux “surtensions” (d’aucuns pourront appeler cela une surdose de doses !) qui m’est apparu être une synthèse admirable.
    Grâces soient rendues à ceux qui apportent une pièce au puzzle qui conduit vers l’unité.
    Sincères pensées à tous.
  18. yoananda dit :
    J’ai pensé à l’or pour moi même. Ma conclusion est que dans l’absolu, c’est une bonne valeur refuge, mais dans la pratique, historiquement, en cas de  vrai troubles, l’or est confisqué, et on se retrouve sans rien. J’ai donc choisi de l’éviter pour cette raison.
    Le vrai refuge, c’est avant tout notre réseau social, puis nos compétences “survie”, le foncier, les stocks de nourriture, savoir se soigner, etc…
    Mais il ne faut pas psychoter non plus, ce sera un passage difficile, mais le monde reprendra sa route ensuite.
  19. Alcidejet dit :
    Le monde nous propose, comme ce site, de nous dématérialiser tout en restant humain !
    En fait, on devrait tous remercier la crise…
    Je partage avec vous la pensée d’un proche :
    “De toute façon tous ceux qui ne se détacheront pas du matériel ne pourront pas survivre. Mais on devrait plutôt dire que ce ne sera pas possible de vivre en étant matérialiste”
    Il ne faut pas s’alarmer, il faut changer.
    Amitiés.




Avec mes meilleures salutations.
François de Siebenthal
14, ch. des Roches
CH 1010 Lausanne
Suisse, Switzerland

Jean-Paul II a notamment comparé le rapport sexuel chaste entre les époux chrétiens à l'adoration eucharistique. Marie est la Mère de Jésus, c'est l'épouse du St Esprit et c'est la fille de Dieu le Père. Pour St Amédée de Lausanne, l' union spirituelle du St Esprit lors de la fécondation de Marie, passe par sa chair et s'accomplit selon les mêmes principes que l'acte charnel : "Homélies", III : "Spiritus sanctus superveniet in te, ut attactu eius venter tuus contremiscat, uterus intumescat, gaudeat animus, floreat alvus".
Les catholiques ne sont pas coincés…
Admiration.
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv
http://aimerplus.com/
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.
Krach ? Solutions…
Local Exchange Systems in 5 languages
www.easyswap.ch
http://pavie.ch/?lng=en
http://michaeljournal.org
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03 FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

http://non-tridel-dioxines.com/
http://m-c-s.ch et  www.pavie.ch
http://ktotv.com/
Please, subscribe to be kept informed.
Un abonnement nous encourage.  Pour la Suisse, 5 numéros par année de 16 pages par parution: le prix modique de l'abonnement est de 16 Sfr.- par année (envois prioritaires)
Adressez vos chèques ou mieux vos virements directement au compte de chèque postal du Oui à la Vie
CCP  10-15133-5
Vous avez reçu ce texte parce qu'une de vos relations a pensé que notre esprit pouvait vous intéresser et nous a suggéré de vous écrire ou vous a personnellement fait suivre ce message. Si vous ne désirez plus rien recevoir de notre part, nous vous remercions de répondre par courriel avec la simple mention « refusé ». Si cette adresse figure au fichier, nous l'en ôterons de suite. Avec nos excuses.

PLEASE WATCH THIS HUNGER SCENARIO IN THE PHILIPPINES. Is Obama white or black ?

 Hunger kills, anger is killing too, stressed people became already mad and killed innocents…
Something "TRUE TO LIFE" to share with you.  
Please click link – Chicken-a-la-Carte 
  
http://www.cultureunplugged.com/play/1081/Chicken-a-la-Carte Chicken a la Carte : Director: Ferdinand Dimadura | Genre: Drama | Produced In: 2005 Synopsis: This film is about the hunger and poverty brought about by Globalization.
Too many people are dying everyday due to hunger and malnutrition.
This short film shows a forgotten portion of the society.
The people who lives on the refuse of men to survive.
What is inspiring is the hope and spirituality that never left this people.  

G20 ( all richest weapons producers…) put PHILIPPINES on the fiscal black list with only 3 other countries:

Is it possible to be more ridiculous ?

The Organization for Economic Cooperation and Development (OECD) blacklisted the Philippines, Costa Rica, Uruguay and the Malaysian territory of Labuan as worst offenders to rules on financial openness.

They completly forgot USA, Italy, China and UK, the biggest tax shelters ot the world with the US State of Delaware, Ciampione in Italy, Macao and Hong-Kong in China ( Casino's states…) and the City of London ( the odious "trust" or "families or religious foundations" systems and the 400'000 letter's boxes companies in Delaware, among others…or the Real Estate market in Florida asking no questions on the funds coming to be invested…). US Delaware has no corporate income tax.This state of the USA which has a significantly low income tax levels (below 6%) and provides tax incentives to US corporations (currently having around 50% of US PLCs registered there) it also has partnership taxation laws which make it favourable to non-US entities, typically allowing taxation at 0% where the partners are registered in non-US jurisdictions. Other US states are particularly well known for not having any state income tax or corporation tax. The City of London is known for the "Trust" system allowing anything with black funds…

If fact, the white list is black and the black list is white…Is Obama white or black ?

Julian Simon said in his book " the ultimate Resource 1" that he was paid by those people to prove that Earth was overpopulated, but he wrote books and articles proving exactly the opposite.
The Ultimate Resource (now The Ultimate Resource 2) and Population Matters discuss trends in the United States and the world with respect to resources, environment, and population and the interactions between them. Simon concludes that there is no reason why material life on earth should not continue to improve, and that increasing population contributes to that improvement in the long run. Those popularly-written books develop ideas positive and foresaw the falling natural resource prices, increased world oil supply, and decline in farmland prices. His view of population economics is unique and persuasive. Discussion covers resources, environment, population growth and his analytical methods.
As said on Amazon, Julian L. Simon is the world's greatest contrarian's. The Ultimate Resource 2–an update, not a sequel, despite the title–skewers the sacred cows of environmentalism, population control, and Paul Ehrlich. In the contest between resource scarcity and human ingenuity, Simon bets the farm on the ability of intelligent people to overcome their problems. Thankfully, he is not a theorist. This book lays out convincing empirical evidence for Simon's prediction of a prosperous future. The key to progress is not state-run conservation programs, he says, but economic and political freedom. Only then can talented minds properly apply themselves to our earthly dilemmas.
To read this book, see this link.
http://www.juliansimon.com/writings/Ultimate_Resource/
He wrote in his book "Population's matters" how he was ostracized by the "rulers" of the new world disorder.
Play list for all Julian L. Simon 's videos. http://www.youtube.com/view_play_list?p=DDAF5AC211C1A0AE

List of some videos http://www.youtube.com/watch?v=uLQoa_FA_zo http://www.youtube.com/watch?v=xSQw4X5ET-ohttp://www.youtube.com/watch?v=GKrmtxTclfo http://www.youtube.com/watch?v=Zn6zo8MOuwQ http://www.youtube.com/watch?v=M7P6QLQiSBIhttp://www.youtube.com/watch?v=jLdNMzcgTaY
www.ideachannel.com for more «

The members of those Clubs hate poor peoples. Most of these wealthy "New World Order people" are racist, in fact racists of the worst kind. They condition people to believe that our Earth is overpopulated. The poor are corralled like cattle into big cities such as Mexico, to control them and to prove they are right. But in fact, the rest of the Earth is empty. The world is huge and we can feed more people. Ramses of Egypt had this way of thinking and he killed all the male Jews. Now we have "white" bankers living in New York, London and Paris doing the same well-paid job; killing millions or even billions of aborted-children by (financial soft Gulags) to earn billions of dollars.
You should also all see the film: " Freedom to Fascism" from the Filmmaker Aaron Russo who has exposed his first-hand knowledge of the elite global agenda during a video interview and live on Alex Jones' nationally-syndicated radio show.

http://www.michaeljournal.org/images/026--Dribs-and-Drabs.gif

Hunger kills, anger is killing too, stressed people became already mad and killed innocents…
Do you want to see that more and more ???

Some "high" people are willing to do this…as Prince Philip of England…
Reported by Deutsche Press Agentur (DPA), August, 1988. In the event that I am reincarnated, I would like to return as a deadly virus, in order to contribute something to solve overpopulation.
Prince Philip, in his Foreward to If I Were an Animal; United Kingdom, Robin Clark Ltd., 1986. I just wonder what it would be like to be reincarnated in an animal whose species had been so reduced in numbers than it was in danger of extinction. What would be its feelings toward the human species whose population explosion had denied it somewhere to exist…. I must confess that I am tempted to ask for reincarnation as a particularly deadly virus.
Overpopulation is not the problem, the problem is the financial system…

Paul Grignon’s video production, Money as Debt, is the best presentation I’ve yet seen that explains in simple and straight forward language (with supporting animated visuals) the true nature of money and the dysfunctional and undemocratic nature of the global banking system. It is available on Google video and runs about 45 min. The main website is: http://www.moneyasdebt.net/
Here is a brief description from the web: “Paul Grignon’s 47-minute animated presentation of “Money as Debt” tells in very simple and effective graphic terms what money is and how it is being created. It is an entertaining way to get the message out. The Cowichan Citizens Coalition and its “Duncan Initiative” received high praise from those who previewed it. I recommend it as a painless but hard-hitting educational tool and encourage the widest distribution and use by all groups concerned with the present unsustainable monetary system in Canada and the United States.” While I have some difference of opinion about what needs to be done to remedy the situation, I give this video the highest marks for its accurate reporting and clear presentation of its essential message. Please give it your close attention.

http://www.michaeljournal.org/images/078--Bull-Financial-System.gif
http://desiebenthal.blogspot.com/2008/08/how-illuminati-are-lying-arguments-and.html


Avec mes meilleures salutations.
François de Siebenthal
14, ch. des Roches
CH 1010 Lausanne
Suisse, Switzerland

Jean-Paul II a notamment comparé le rapport sexuel chaste entre les époux chrétiens à l'adoration eucharistique. Marie est la Mère de Jésus, c'est l'épouse du St Esprit et c'est la fille de Dieu le Père. Pour St Amédée de Lausanne, l' union spirituelle du St Esprit lors de la fécondation de Marie, passe par sa chair et s'accomplit selon les mêmes principes que l'acte charnel : "Homélies", III : "Spiritus sanctus superveniet in te, ut attactu eius venter tuus contremiscat, uterus intumescat, gaudeat animus, floreat alvus".
Les catholiques ne sont pas coincés…
Admiration.
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv
http://aimerplus.com/
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.
Krach ? Solutions…
Local Exchange Systems in 5 languages
www.easyswap.ch
http://pavie.ch/?lng=en
http://michaeljournal.org
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03 FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

http://non-tridel-dioxines.com/
http://m-c-s.ch et  www.pavie.ch
http://ktotv.com/
Please, subscribe to be kept informed.
Un abonnement nous encourage.  Pour la Suisse, 5 numéros par année de 16 pages par parution: le prix modique de l'abonnement est de 16 Sfr.- par année (envois prioritaires)
Adressez vos chèques ou mieux vos virements directement au compte de chèque postal du Oui à la Vie
CCP  10-15133-5
Vous avez reçu ce texte parce qu'une de vos relations a pensé que notre esprit pouvait vous intéresser et nous a suggéré de vous écrire ou vous a personnellement fait suivre ce message. Si vous ne désirez plus rien recevoir de notre part, nous vous remercions de répondre par courriel avec la simple mention « refusé ». Si cette adresse figure au fichier, nous l'en ôterons de suite. Avec nos excuses.

Fwd: Gstaad

http://www.gstaadlife.com/images/2007/10/19/20071019gstaad_palace_at_night.jpg

How would you describe the
Gstaad phenomenon?
GvS: There are three secrets to
Gstaad’s success. The first is the
natural beauty of the landscape,
and the highly important role of
local farmers who tend to the
land, cut the grass and manage the
forests. Gstaad is the only luxury
resort which can still boast about
having an equal number of
residents and cattle – 3,500 of
each! Secondly, the strict
construction laws help maintain
our very own chalet-style
architectural authenticity. Thirdly,
it is the quality of life. For guests
and residents alike, there is no
place to compare with Gstaad.
With such a vast array of renowned
names returning to Gstaad time
and time again – when these
people are in a position to settle
anywhere on the globe – the
security and tranquility of life to
be found in the village are
priceless.
GL: Has Gstaad’s clientele
changed over the years?
There are families with ties in
Gstaad for generations. Yes, of
course there are changes, just as
different generations come and
go. Perhaps nowadays there are
more Greek families than before,
more Arabs and more Russians. I
love this about Gstaad: I love
being able to use different
languages in my work, and also in
society. In comparison to other
resorts where one only might hear
German or Swiss German, I
believe that the cosmopolitan
ambiance of Gstaad helps people
to behave with more respect, and
more tolerance towards one
another.

Gottfried von Siebenthal‘s book can be
obtained for SFr 159.- from the Siebenthal
Für Tisch & Küche store on the
Promenade (or call 0041 33.744 12 8



Avec mes meilleures salutations.
François de Siebenthal
14, ch. des Roches
CH 1010 Lausanne
Suisse, Switzerland

Le danger des polices fédérales de “sécurité” et l’affaire Ulrich qui a servi de révélateur.

http://www.michaeljournal.org/images/Gouvernements-Vautour.gif

ACTUALITÉ,

Article paru dans le journal Finalité no 5 de 1978, le référendum fût gagné et les polices secrètes Tigris et Tiago, plus le fiasco Ulrich, en prouvent le caractère prémonitoire.

Tigris et Tiago sont donc deux polices illégales et elles doivent être dissoutes immédiatement par respect de la démocratie suisse et des peuples cantonaux.

Les économies pourront être affectées à l’alerte enlèvement demandée et repoussée depuis des années…

DE LA POLICE FÉDÉRALE DE SÉCURITÉ.

Les récents événements internationaux posent d’une manière
cruciale le problème du terrorisme. Aucune bienveillante fée ne protégeant
notre pays, nos autorités nous proposent l’élargissement
et la refonte de notre police fédérale. L’intention est louable,
certes: mais la loi proposée est dangereuse et voici pourquoi.
La principale qualité de la Confédération est sa structure fédéraliste.
Le pouvoir y reste décentralisé et les responsabilités proches des citoyens.
Or la loi discutée ici se proclamant fédéraliste, ne l’est en fait pas.
En effet, cette force, sur l’ordre de l’autorité poli tique fédérale, peut intervenir sur le territoire
d’un canton sans demander nécessairement la permission aux vrais
responsables de ce canton. Ceci est très grave surtout lorsqu’on apprend
à l’article 2 que les domaines d “action de cette police ne
sont pas définis précisément, l’ambiguïté équivoque “en particulier”
lui permettant d’entreprendre n’importe quoi. Mais pire encore,
cette loi mélange pour le moins deux notions: la lutte contre le
terrorisme international et la lutte contre notre propre violence
politique. Le sucre pour faire passer cette loi, c’est la peur du
“vilain palestinien” mais le résultat à brève échéance, c’est l’instauration
d’une police, ayant à sa disposition 1000 hommes pour
“tabasser” nos manifestants, qui ne sont pas encore bien méchants.
Un bon marxiste devrait s’en lécher les babines, ce processus faisant
partie de son schéma dialectique. Pourquoi donc avoir des policiers à croix fédérale
pour lutter contre des agités jurassiens, vaudois ou valaisans?
Nos polices cantonales ne suffisent-elles pas? Des accords intercantonaux
existent et sont susceptibles d’amélioration. Même le message de la
feuille fédérale encourage les cantons dans ce sens. Alors pourquoi
créer une force de 1.300 hommes, avec seulement 300 spécialistes
anti-terroristes, et 1.000 “CRS” dotés de 14 véhicules blindés et
d’équipements divers (matraques…)
Cette force fédérale, centralisée, bureaucratisée, souvent
loin des circonstances locales fera inévitablement des erreurs.
Comme l’affirme la sagesse populaire, nul n’est parfait!
Et alors, contre qui va s’élever la rancoeur? Le canton, le
commandant, le Conseil fédéral, la Confédération? Ne vaut-il pas
mieux des policiers locaux, parlant la langue du pays, matraquant
avec un accent de chez nous et connaissant déjà les germes d’ un
arrangement possible. De nombreux cantons ont déjà des forces de police
qui pourraient en apprendre à beaucoup, alors pourquoi donc encore
un bureau fédéral, avec des études de planification,”des frais
de choses” déjà budgétés à plus de 7 millions, sans compter les
futurs hélicoptères et autres gadgets, les frais de personnel, les
frais périodiques et le futur et inévitable développement bureaucratique.
Surtout que le contribuable suisse a déjà dépensé de 1970
à 1976 plus de 106 millions pour former 2’700 agents dans la sécurité
aérienne! (cf Message)
Non et encore non au “Batman” helvétique, aux CRS à la sauce
suisse. L’attribut essentiel de la souveraineté du canton. C’ est
l’inviolabilité de son territoire. Le fédéralisme n’est pas qu’un
mot, mais une réalité. Colmatons vite cette nouvelle brèche que
certains voudraient voir béante et la première démarche est de signer
et de faire signer ce référendum qui regroupe des personnalités
de tous les milieux romands.

François de SIEBENTHAL, en 1978.


Harmos Fribourg ? Protégeons nos enfants des griffes de l’État. 6 000 signatures avant le 28 mai…

HarmoS à Fribourg: le référendum est demandé par les parents

Le Forum de parents du canton de Fribourg a déposé une demande de référendum visant à ce que la loi du 12 février sur l'adhésion du canton à l'accord intercantonal HarmoS soit soumise au peuple. Elle est munie de 101 signatures. Les auteurs de la demande de référendum ont jusqu'au 28 mai pour déposer les 6000 signatures requises, a annoncé la Chancellerie d'Etat dans un communiqué de presse.

[c5a741ac3b.jpg]
Légendes: Harmos n'est pas sans danger.

Les enfants à l'école dès 4 ans ? Non à Harmos

Les enfants victimes de manipulateurs étatiques ?

Nous avons besoin de toute aide précieuse pour récolter les signatures de ce référendum…

NON à HarmoS !

HarmoS, une centralisation étatique sournoise et une usurpation des droits des parents va-t-elle s' imposer en Suisse ?

Quelques arguments pour résister::.
 
Dans le canton de Fribourg, comme dans de nombreux autres cantons, un groupe de parents contestent la décision du législatif (parlement), avec un référendum contre HarmoS.

Tous les partis de ce canton, y compris le dominant PDC -CVP ( Parti démocrate chrétien, Christliche,  Volkspartei, le parti essentiellement composé de « catholiques ») et l'UDC, ont décidé d'accepter HarmoS. Un groupe de parents a récolté les signatures initiales dans les derniers jours avant la date limite, à la surprise de tout le monde, principalement de la presse, des députés et de la ministre de l'éducation, Mme Isabelle Chassot du PDC.
Elle est également la chef de la commission qui a élaboré ce projet pour tous les cantons. – Une étape tactique était de changer l'école et des lois pour contrecarrer l'argument principal qui a été utilisé avec succès pour convaincre la population de dire non à HarmoS. L'école exige que les enfants commencent l'école à l'âge de quatre ans. Auparavant, les parents pouvaient choisir de les envoyer à l'école maternelle ou non. Certains parents sont en désaccord notmment avec cette contrainte imposée, qui va nous prendre les enfants toujours plus jeunes.

Les "spécialistes" théotiques cherchent à réunir dans les mêmes classes tous les élèves dans un magma informe, les élèves moyens, les faibles, les handicapés, les étrangers avec des difficultés linguistiques et ceux sortant de familles à problèmes. Voilà ce que l’on appelle égalité des chances alors qu’il s’agit en réalité de baisse de la qualité scolaire et de baisse des chances pour tous. Les idéologues de l’instruction publique ont certes fini par comprendre que ce procédé ralentit le rythme de la formation. C’est bien pour cela qu’ils veulent enlever encore plus tôt les enfants à leurs familles.

 
En huit semaines, 6.000 signatures doivent être recueillies sans aucune aide publique. Le canton de Fribourg est bilingue, l'initiative a été lancée par une minorité germanophone. La partie francophone doit aussi être impliquée.

Communiqué du Forum des Parents Suisses, concernant le référendum dans le canton de Fribourg

Le Forum des parents suisses (FPS)
– fournit des travaux de base pour le maintien et le soutien de la tradition familiale
suisse
– défend l’auto-responsabilité familiale et la compétence propre des parents au lieu de
la tutelle étatique
– soutient le renforcement du lien parents-enfants comme conditions de base
permettant plus tard à l’enfant d’établir des relations durables et de réussir dans la vie
d’adulte.
– demande la reconnaissance prioritaire des droits et des obligations parentales selon
les règles naturelles précédant l’éducation et la scolarisation étatique obligatoire.

Pour toutes ces raisons le FPS s’oppose à HarmoS qui est un projet de centralisation et
de tutelle issu de la Conférence des Directeurs de l’Instruction Publique (CDIP). HarmoS
coûte des dizaines de millions, voir des milliards de francs, un projet qui transférera encore
plus de compétences éducatrices aux écoles, aux instituteurs. HarmoS engage les
bureaucrates et les étatistes, tout en déresponsabilisant les parents.
Pourquoi s’opposer à HarmoS?
Le système d’éducation est déjà trop dominé par les étatistes et idéologues. La règle de la
nature c’est que ce sont d’abord les parents qui sont en charge de l’éducation de leurs
enfants, après seulement cela peut être l’affaire de l’école.
HarmoS est un système qui met de coté les parents et les restreint d’avantage de s’occuper
de leur tâche principale: l’éducation.
HarmoS écarte non seulement les parents, mais tous nos parlements cantonaux sont violés
dans leurs compétences dans le domaine de l’éducation. Leurs compétences seront
transférées à un cabinet obscur: La CDIP.
La question se pose: Qui veut accepter cela?
Réponse: Des gens non informés! – C’est pourquoi le référendum est lancé. C’est l’occasion
d’informer les gens de ce qui se passe dans le canton pour qu’ils puissent y réfléchir pour
dire oui ou non à HarmoS ensuite. Même Isabelle Chassot, ministre de l’instruction publique,
à Fribourg et Présidente de la CDIP y voit l’occasion de débattre du fond, de manière
objective. Et c’est le but de cette action. Nous invitons la population de s’informer et de nous
apporter leurs signatures, pour que le débat ne soit non seulement souhaité mais qu’il puisse
avoir lieu.
Pourquoi contester HarmoS puisque la scolarité à partir de 4 ans est chose acquise
dans le canton de Fribourg?
HarmoS est tout un paquet dont la scolarité obligatoire à partir de 4 ans n’est qu’un détail.
Ce détail est important pour beaucoup de parents. Dans le canton de Fribourg cet argument
compte, aussi bien que la loi scolaire ait déjà réglé dans le même sens comme HarmoS,
pour que la scolarité devienne obligatoire à partir de 4 ans.
Communiqué du Forum des Parent Suisse, concernant le référendum dans le canton de Fribourg
Si HarmoS est accepté, les compétences, du parlement – ou du peuple (par une initiative
populaire par exemple) – seront transférées au comité fantôme de la CDIP. Personne, ni
parlement cantonal ni parlement fédéral ne pourra influencer les décisions prise au sein de
ce comité fantôme. Tout le monde sera obligé de suivre la tutelle des soi disant experts. Le
Statut HarmoS ne contient seulement le début d’un programme d’idéologie et de
déresponsabilisation des parents pour remettre l’éducation entière entre les mains des
manipulateurs de société. Dans le canton de Zurich, où HarmoS a été accepté, le projet de
Madame Regine Aeppli, ministre de l’instruction publique, de scolariser tous les enfants
entre 0 à 4 ans viens d’être lancé. Une équipe de travail a pour tâche de rendre ce projet
acceptable dans le public jusqu’en été 2011 environ.
Une fois HarmoS rejeté, la discussion sur l’obligation d’une scolarité à partir de quatre ans
peut être relancée dans le canton. Si HarmoS est accepté, plus personne ne changera au
status quo, plutôt les bureaucrates iront plus loin, beaucoup plus loin encore.
Le Forum des Parents (FPS), qui c’est? qu’est – ce – que c’est ?
Le Forum des Parents Suisse est une association qui existe depuis quelques mois. Depuis
des années des parents engagés se sont rencontrés ici et là pour élaborer des bases
d’éducation, des bases qui rendront possible une opposition contre un état usurpant
successivement les droits des parents, d’un état qui se mêle du secteur privé de la famille
d’une manière de plus en plus inadmissible.
Le FPS s’est engagé contre HarmoS dans les votations de six cantons. Au cours des
négociations autour du lancement d’un référendum contre HarmoS dans le canton de
Fribourg, une section fribourgeoise du Forum des parents s’est formée.
Le Forum des Parents du Canton de Fribourg (FPFR) qui consiste de plus d’une
cinquantaine de familles s’engage à lancer un référendum contre HarmoS. Les six milles
signatures référendaires doivent être récoltés jusqu’au 28 Mai 2009.

Forum des Parents Suisse Forum des Parents du Canton de Fribourg
Bureau de Coordination «Non à HarmoS»
Case postale 384
1630 Bulle 1
T 052 335 10 76

Merci de votre attention et soutien. Si possible il nous faudrait un porte parole du canton de Fribourg pour la partie francophone au moins et des milliers de signatures bien sûr. Nous avons des garanties verbales, qu'au cas du succès du référendum, on nous soutiendra avec des fond substantiels pour la campagne de vote.
 

Par avance je vous remercie pour tout ce que vous pourriez faire pour avancer notre cause dans le beau pays de Fribourg.
 
Rudolf Schmidheiny
Coordinateur du Forum des Parens Suisse
Aubodenstr. 35
8472 Ohringen b/Seuzach
 
T ++41 52 335 10 76
 

NON à HarmoS !

 Non à la scolarisation obligatoire dès 4 ans
En Suisse, les parents doivent pouvoir gérer
librement les occupations préscolaires de leur/s
enfant/s. Les choix éducatifs des parents doivent
être respectés, et ne sauraient en aucun cas être
discriminés ou empêchés par HarmoS. La
scolarisation à 4 ans doit être facultative ! Pour
qu’une alternative à la scolarisation obligatoire à
partir de 4 ans soit possible, HarmoS doit être
rejeté.
Pour que nos enfants bénéficient d’un avenir
joyeux : Non à HarmoS !
 Non à 11 ans de scolarisation obligatoire
Sous le prétexte d’harmonisation, la scolarisation
obligatoire est prolongée de deux ans ! Et cela
sans l’aval des citoyennes et citoyens. C’est à la
population de décider de la prolongation
obligatoire de deux années scolaires.
 Non aux dépenses immenses
L’introduction d’HarmoS a d’importantes conséquences
financières pour le canton, les
communes et surtout les contribuables. Dans le
canton de Fribourg, on s'attend à des dépenses
qui se montent à des dizaines de millions, dont
le canton et même les communes doivent se
charger. Ils se verront obligés de mettre à
disposition le personnel et les infrastructures
nécessaires. S’ajoutent les transports,
l’organisation de l’accueil à midi et les repas,
l’aide aux devoirs et l’accueil extrascolaire, etc,
qui occasionneront des dépenses non
négligeables.
HarmoS favorise la déresponsabilisation des
parents et engage les bureaucrates et les
étatistes.
—————————————————————-
Le référendum contre HarmoS a été initié par des parents du canton de Fribourg. Une centaine
de parents inquiets se sont joints pour former le Forum de Parents du Canton de Fribourg.
En application des articles 46 de la Constitution du canton de Fribourg du 16 mai 2004 et 130 de la loi du 6 avril 2001 sur l’exercice des droits politiques
(LEDP), les signataires de ce référendum législatif demandent que la loi du 12 février 2009 portant adhésion du canton de Fribourg à l'accord
intercantonal sur l'harmonisation de la scolarité obligatoire soit soumise au peuple.
Début du référendum : 28.02.2009 / Expiration du délai de récolte des signatures: 28.05.2009
Toute personne ayant le droit de vote dans le canton de Fribourg peut signer ce référendum !
Code postal: ……..……… Commune: …………………………………………………………………………
N° Nom /Prénom
(en majuscule)
Date de
naissance
jour/mois/année
Adresse exacte Signature
manuscrite
Contrôle
(Laisser libre)
1
2
3
4
5
Seuls des électeurs et des électrices résidant dans la commune politique indiquée en tête de liste sont autorisés à y apposer leur signature. La personne qui soutient une initiative ou une demande de
référendum doit la signer personnellement et la remplir à la main (art. 105 LEDP). Toute personne qui appose une signature autre que la sienne est punissable (art. 282 du Code Pénal Suisse (CPS)).
Ne peuvent être recueillies sur cette liste que les signatures de citoyen-ne-s ayant leur domicile dans la commune indiquée (art. 106 al. 4 LEDP). L'inobservation de ces formalités entraîne la nullité
des signatures.
La personne soussignée certifie que les signataires dont les noms figurent ci-dessus ont le droit de vote en matière cantonale dans la commune susmentionnée et y exercent leurs droits politiques.
Nombre de signatures valables : _________
Lieu: …………………………………………….. Signature manuscrite: …………………………………………………………………
Date: …………………………………………… Fonction officielle: ……………………………………………………………
Renvoyer rempli même partiellement jusqu’au 20.05.09 à: Forum des Parents du Canton de Fribourg, «Non à HarmoS», BP 384, 1630 Bulle 1
Sceau:
HarmoS n’est pas inoffensif, au contraire c’est un loup déguisé en agneau qui s’approche…
Chères citoyennes et chers
citoyens
Un comité de parents soucieux a lancé le
référendum contre le concordat HarmoS.
L’enjeux est l’avenir de nos enfants !
Nous ne voulons pas d’enfants
normalisés.
Des parents soucieux ont la paroles:
«Il est impensable que notre enfant parcourre seul
le chemin jusqu’à l’école. Pour cette raison nous
voulons le garder une année de plus à la maison.»
«Notre Laura a 4 ans et est très éveillée, mais
timide. S’intégrer dans un groupe de vingt enfants
lui est impossible : elle se laisse dominer. Sa
personnalité en devenir serait littéralement écrasée
par les plus forts. Nous aimerions lui donner
l’occasion de se fortifier et se stabiliser, avant d’être
confrontée aux dures expériences scolaires.»
«Nos enfants (2 et 4 ans) sont très actifs du matin
au soir. Nous habitons proche d’une forêt, que
nous atteignons en 15 minutes. Nous y
accompagnons nos enfants journellement, afin
qu’ils y dépensent leur énergie.»
«Notre enfant de 4 ans joue volontiers pendant des
heures dans le bac à sable ou dans sa chambre,
plongé dans son monde imaginaire. Nous
voudrions maintenir ce temps de jeux dans la
fantaisie pour un certain temps, car elle est
nécessaire pour son développement et ne pourra
jamais être rattrapée.»
—-—-—-—-—-—-—-—-—-—-
Je désire soutenir le référendum
financièrement. Veuillez m’envoyer
un bulletin de virement
Veuillez m’envoyer des listes de
signatures
Nom / Prénom
Adresse
NP / Lieu
Commandes
téléphoniques: 079 300 00 36
par fax: 031 731 13 10
couriel: nein.zu.harmos@gmail.com

nombre
……..
à renvoyer en enveloppe
affranchie s.v.p.
Forum des Parents
du Canton de Fribourg
Non à HarmoS
Case postale 384
1630 Bulle 1

Critique du modèle venu de l'étranger…

La Fabrique Du Crétin ;

La Mort Programmée De L'école

La Mort Programmée De L'Ecole

NEUF

16,06
-5%

Prix éditeur : 16,90 € (-5%)
Vous économisez : 0,84
Ajouter au panier
ou Ajouter à ma sélection
Expédié sous : 5 jours
Livraison gratuite : voir les conditions

[Fermer]
La livraison est gratuite pour tous les livres neufs sans minimum d'achat, pour une adresse de livraison en France métropolitaine ou Monaco. Vous devrez sélectionner l'option Livraison Standard. Détail des conditions.

Email :

Texte :

Se connecter
Utilisateur
Mot de passe
Utilisateur inconnu. Veuillez vous reconnecter

Résumé – La Fabrique Du Cretin ; La Mort Programmee De L'Ecole

L'École se meurt, l'École est morte : depuis une vingtaine d'années, le constat est toujours le même. Quant aux causes… On cite pêle-mêle la suppression d'heures dans toutes les disciplines, l'augmentation du nombre d'élèves par classe, la " massification " dans les collèges, les disparités entre régions… Mais la vraie cause des dysfonctionnements de l'école de la République, jadis la première d'Europe, aujourd'hui la 17e au niveau mondial, très loin derrière la Finlande ou la Corée du Sud, c'est la volonté de fabriquer, sur mesure, des élèves, des étudiants taillés selon les demandes du libéralisme triomphant. Techniques d'apprentissage de la lecture conçues pour donner du travail aux orthophonistes, et sur plusieurs générations, programmes débilitants, renoncement à la culture au profit d'un " minimum de connaissances " particulièrement minimaliste, tout vise à produire des individus calibrés pour cahoter de CDD en CDD, sans possibilité de prétendre à mieux, pour un salaire aussi bas que possible. Sauf dans quelques lycées sélectionnés, où les héritiers des héritiers perpétuent la tradition familiale et se destinent " naturellement " aux postes de direction que leur lègueront leurs parents – ceux-là mêmes qui ont peaufiné le système.
Pour réussir ce tour de force, qui en quelques années a transformé l'un des systèmes éducatifs les plus performants en fabrique de crétins, il fallait un corps enseignant taillé sur mesure. L'invention des IUFM (Instituts Universitaires de Formation des Maîtres) dans les années 80, en mettant l'accent sur la didactique et la pédagogie aux dépens du savoir, a permis de fabriquer des enseignants, de la maternelle au lycée, presque aussi ignorants que leurs ouailles. Ajoutez à cela des programmes dont les ambitions, à force de se vouloir réalistes, réduisent chaque année leurs ambitions, et le tour est joué : l'école, gérée par des incapables programmés, produit de l'ignorance, sous couvert de spécialisation précoce.
Présentée comme un dictionnaire du désastre, La Fabrique du Crétin présente les acteurs et les méthodes de ce désastre annoncé – et propose quelques solutions. À destination des parents, consternés de constater tout ce que leurs enfants n'apprennent pas, et des enseignants, accablés de consignes débilitantes, cet essai a pour ambition de secouer les consciences, juste avant la fermeture définitive de l'école pour cause de faillite.

Détails

Auteur :

( + de détails )

Editeur :
Jean-Claude Gawsewitch

( + de détails )

Date de parution :
2005

( + de détails )

EAN13 :
9782350130354

( + de détails )

Genre :

( + de détails )

Langue :
français

( + de détails )

Format :
201×141

( + de détails )

Poids :
275g

Avec mes meilleures salutations.
François de Siebenthal
14, ch. des Roches
CH 1010 Lausanne
Suisse, Switzerland

Jean-Paul II a notamment comparé le rapport sexuel chaste entre les époux chrétiens à l'adoration eucharistique. Marie est la Mère de Jésus, c'est l'épouse du St Esprit et c'est la fille de Dieu le Père. Pour St Amédée de Lausanne, l' union spirituelle du St Esprit lors de la fécondation de Marie, passe par sa chair et s'accomplit selon les mêmes principes que l'acte charnel : "Homélies", III : "Spiritus sanctus superveniet in te, ut attactu eius venter tuus contremiscat, uterus intumescat, gaudeat animus, floreat alvus".
Les catholiques ne sont pas coincés…
Admiration.
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv
http://aimerplus.com/
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.
Krach ? Solutions…
Local Exchange Systems in 5 languages
www.easyswap.ch
http://pavie.ch/?lng=en
http://michaeljournal.org
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03 FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

http://non-tridel-dioxines.com/
http://m-c-s.ch et  www.pavie.ch
http://ktotv.com/
Please, subscribe to be kept informed.
Un abonnement nous encourage.  Pour la Suisse, 5 numéros par année de 16 pages par parution: le prix modique de l'abonnement est de 16 Sfr.- par année (envois prioritaires)
Adressez vos chèques ou mieux vos virements directement au compte de chèque postal du Oui à la Vie
CCP  10-15133-5
Vous avez reçu ce texte parce qu'une de vos relations a pensé que notre esprit pouvait vous intéresser et nous a suggéré de vous écrire ou vous a personnellement fait suivre ce message. Si vous ne désirez plus rien recevoir de notre part, nous vous remercions de répondre par courriel avec la simple mention « refusé ». Si cette adresse figure au fichier, nous l'en ôterons de suite. Avec nos excuses.




Avec mes meilleures salutations.
François de Siebenthal
14, ch. des Roches
CH 1010 Lausanne
Suisse, Switzerland

Jean-Paul II a notamment comparé le rapport sexuel chaste entre les époux chrétiens à l'adoration eucharistique. Marie est la Mère de Jésus, c'est l'épouse du St Esprit et c'est la fille de Dieu le Père. Pour St Amédée de Lausanne, l' union spirituelle du St Esprit lors de la fécondation de Marie, passe par sa chair et s'accomplit selon les mêmes principes que l'acte charnel : "Homélies", III : "Spiritus sanctus superveniet in te, ut attactu eius venter tuus contremiscat, uterus intumescat, gaudeat animus, floreat alvus".
Les catholiques ne sont pas coincés…
Admiration.
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv
http://aimerplus.com/
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.
Krach ? Solutions…
Local Exchange Systems in 5 languages
www.easyswap.ch
http://pavie.ch/?lng=en
http://michaeljournal.org
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03 FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

http://non-tridel-dioxines.com/
http://m-c-s.ch et  www.pavie.ch
http://ktotv.com/
Please, subscribe to be kept informed.
Un abonnement nous encourage.  Pour la Suisse, 5 numéros par année de 16 pages par parution: le prix modique de l'abonnement est de 16 Sfr.- par année (envois prioritaires)
Adressez vos chèques ou mieux vos virements directement au compte de chèque postal du Oui à la Vie
CCP  10-15133-5
Vous avez reçu ce texte parce qu'une de vos relations a pensé que notre esprit pouvait vous intéresser et nous a suggéré de vous écrire ou vous a personnellement fait suivre ce message. Si vous ne désirez plus rien recevoir de notre part, nous vous remercions de répondre par courriel avec la simple mention « refusé ». Si cette adresse figure au fichier, nous l'en ôterons de suite. Avec nos excuses.

Money as debt…How Does the Central Bank Control the Money Supply ( and destruction) ?

How Does the Central Bank Control the Money Supply ( and destruction)?

to be seen…

http://paulgrignon.netfirms.com/MoneyasDebt/The_Un-payability_of_Interest.html

In 1998 the average cash reserve ratio across the entire United Kingdom banking system was 3.1%. ( Now = 0 )
Other countries have required reserve ratios (or RRRs) that are statutorily enforced

 (sourced from Lecture 8, Slide 4: Central Banking and the Money Supply, by Dr. Pinar Yesin, University of Zurich, Switzerland (based on 2003 survey of CBC participants at the Study Center Gerzensee

  1. ^ Monetary Macroeconomics by Dr. Pinar Yesin [1]

 

Australia
None
Canada
None
United Kingdom
None
Mexico
None
New Zealand
None
Sweden
None
Eurozone
2.00
Slovakia
2.00
Switzerland
2.50
Poland
3.50
Chile
4.50
Pakistan
7.00
Latvia
8.00
India
5.00
Burundi
8.50
Hungary
8.75
Ghana
9.00
United States
10.00
Sri Lanka
10.00
Bulgaria
12.00
China
15.50
Estonia
15.00
Zambia
17.50
Hong Kong
18.00
Croatia
19.00
Tajikistan
20.00
Surinam
35.00
Jordan
80.00
   

Note that the chart above gives the USA cash reserve ratio as 10% when the actual ratios stated in the text above the chart are more complex, significantly lower and with many cases of zero reserve. I have no idea how significant the exceptions to the stated percentages for other countries might be. I notice on these Wikipedia pages that there is a lot of discussion and disagreement about what the details really are. However, the section of my movie being questioned ends with the statement:
"So…while the rules are complex the common sense reality is actually quite simple. Banks can create as much money as we can borrow."


Monetary Macroeconomics
Lecture 8:
Central Banking and
the Money Supply
Dr. P³nar Ye»sin
December 16, 2005
University of Zurich
1


Avec mes meilleures salutations.
François de Siebenthal
14, ch. des Roches
CH 1010 Lausanne
Suisse, Switzerland

Traduction »