Fraudes démocratiques en Suisse, de pire en pire

 On a pu voir ces lumières typiques de flash car toutes les parois sont vitrées dans leur partie supérieure.

 Exemple de machine qui peut lire le contenu des enveloppes automatiquement, selon leur prospectus:

“En associant de la lecture optique, vous pouvez
contrôler le contenu de chaque pli. Vous gagnez ainsi en flexibilité et
en sécurité pour personnaliser et contrôler le contenu de vos
enveloppes.

  • Productivité : + de 3500 plis/heure
  • Enveloppes : C6/C5 et C5″

Source:
 http://www.pitneybowes.be/fr/Produit_et_Services/Produits/Plieuses_Mise_sous_Plis/Plieuses-Mise-sous-Plis_Petits-Moyensvolumes/DI425/DI425.shtml

Les manipulateurs de Lausanne sont équipés depuis des années de lecteurs automatiques ultra-rapides analogues à la machine ci-dessus avec flash qui permettent de lire à travers les enveloppes jaunes sans les ouvrir et de remplacer les enveloppes par d’autres pré-remplies à leur guise. J’ai vu les flashs dans le bâtiment de Chauderon.On a en effet observé les activités nocturnes précitées avec des lumières fluctuantes correspondant à des lectrices optiques automatiques dans le bâtiment administratif de la commune à la place Chaudron à Lausanne. On a pu voir ces lumières typiques car toutes les parois sont vitrées dans leur partie supérieure. Nous avons sonné plusieurs fois pour discuter avec les personnes très actives au milieu de la nuit dans ce centre administratif mais personne n’est venu. Tout est prévu dans les lois.

Selon les instructions imprimées sur le bulletin de vote dans le Canton de Vaud que vous avez en annexe dans une enveloppe encore scellée et jamais ouverte, il est recommandé de ne pas plier le bulletin de vote (sic !) et l’enveloppe est du format C5 pour faciliter les manipulations précitées, probablement par des lectrices optiques automatiques (?) qui peuvent ainsi faire des sondages secrets très économiques, au fur et à mesure de l’arrivée de la poste.

De plus, la loi vaudoise sur les droits politiques ( Exercice des droits politiques 160.01 ) précise bien tous les détails nécessaires pour assurer une bonne lecture par transparence sous fort flux lumineux:

Art. 23 Matériel officiel
1 Pour toutes les votations, l’autorité compétente fait imprimer le matériel de vote officiel qui comprend :
2 une enveloppe de transmission;
3 le bulletin de vote comportant les questions posées aux électeurs;
4 une enveloppe de vote gommée destinée à contenir les bulletins de vote (un au maximum par scrutin en cours).

Art. 25 Exercice du droit de vote 4, 9
1 L’électeur dispose d’un bulletin de vote sur lequel il répond par oui par non à la question posée.
2 Dans les communes autorisées à utiliser un lecteur optique pour le dépouillement des bulletins de vote, l’électeur répond à la question posée en cochant la case «oui» ou la case «non» au moyen d’une croix.

Art. 36 Matériel officiel
1 Pour toutes les élections (y compris en cas de second tour), l’autorité compétente fait imprimer le matériel électoral
officiel qui comprend :
2 une enveloppe de transmission;
3 des explications sur la manière de voter (sauf en cas de second tour);
4 un jeu complet des bulletins électoraux de parti et le bulletin pour le vote manuscrit;
5 une enveloppe de vote destinée à contenir les bulletins électoraux (un au maximum par scrutin ou tour de scrutin en cours).

Il est aussi à noter que dans d’autres Cantons, le Bulletin de Vote n’est pas assorti de la mention écrite précitée, et qu’il doit bien sûr être plié en deux (afin d’assurer l’opacité voulue, lire la confidentialité adéquate !), ne serait-ce que pour pouvoir être glissé dans une enveloppe de taille plus petite… et accessoirement aussi plus écologique et plus économique.

6. Perfection dans les détails

Dans le Canton de Vaud,en tous cas à Lausanne,le matériel de vote précité est même assorti de carrés noirs et d’ un rectangle noir pour aligner les refus, et dont la seule utilité explicable est de mieux pouvoir viser les objets de Vote par des lectrices optiques automatiques. Les manipulateurs trichent probablement avec des spots professionnels ou une machine faite pour çà, vu les enjeux économiques ou politiques de certaines Votations (ici les milliards de l’industrie de la Biométrie et les pressions de Pays tiers sur la Suisse, ou encore localement Tridel, l’incinérateur cancérigène et dispensateur de nano particules à Alzheimer, qui a été construit à côté des hôpitaux et ses coûts en centaines de millions CHF..) depuis des années. Un milliard de m3 d’air vicié par année nous pollue tous…
http://euroracket.blogspot.ch/2009/06/recours-final-au-tribunal-federal.html

Stop aux fraudes démocratiques

Ministère public
Monsieur le Procureur Joël
Schwarzentrub
Case postale 3565
1211 Genève 3
Tél.
ou
F. 022
327 65 00
Votre référence :
P/4169/2011 – FSA
Monsieur le Procureur Joël
Schwarzentrub
,

Suite à votre lettre du 27 août ct et à ma lettre du 14 septembre, je vous
communique le complément qui suit :

Quatre jeunes politiciens de toutes tendances politiques veulent freiner le
rythme de l’«e-voting». Ils estiment que la méthode utilisée dans certains
cantons comme à Genève n’est pas entièrement fiable. Ils vont déposer deux
motions en ce sens lors de la présente session d’automne.

Les conseillers nationaux Jean Christophe Schwaab (PS/VD), Isabelle
Chevalley (Vert’libéraux/VD), Balthasar Glättli (Verts/ZH) et Lukas Reimann
(UDC/SG) ont présenté lundi devant la presse leurs griefs contre le vote
électronique.

Des médias ont récemment révélé qu’un pirate informatique a réussi à pirater
à des fins pédagogiques et non malveillantes le système de vote électronique
genevois. Il a agi sur une faille connue de longue date de ce système.
L’affaire est sortie en août dernier.

Or la Confédération a annoncé en juin qu’elle était prête à étendre le vote
par Internet. Actuellement, les cantons peuvent admettre 30% de leurs électeurs
à voter par voie électronique. Dès 2014, la limite pourra grimper à 50%.

Menace pour la démocratie
Pour Jean Christophe Schwaab, la Confédération doit renoncer à son
ordonnance au vu de ce qui s’est passé à Genève. «La prudence passe avant la
vitesse», a-t-il déclaré. En autorisant une plus grande participation par vote
électronique, le Conseil fédéral met en danger la fiabilité d«un grand nombre
de votes, ce qui risque de fausser le résultat d«un ou de plusieurs scrutins.

Au vu des expériences menées dans les cantons, une extension des essais de
vote électronique ne remplit pas les conditions de la loi qui dit clairement
que tout risque d«abus doit être écarté.

Opter pour la 2e génération
La motion de Balthasar Glättli demande elle que la Confédération interrompe
l’utilisation des systèmes actuels tels qu’ils existent dans les cantons qui
pratiquent l’«e-voting». Il demande l’utilisation des systèmes de deuxième
génération qui garantissent non seulement la sécurité et le secret du vote,
mais qui permettent aussi que toute personne puisse vérifier la transmission
correcte de son vote.

Actuellement, plusieurs systèmes coexistent en Suisse, celui des Genevois
est repris dans les cantons de Berne, Lucerne, Bâle-Ville, Obwald et Uri, ces
deux derniers cantons ayant suspendu l’expérience. Celui du canton de Zurich
est appliqué dans huit cantons, dont Fribourg (ZH, FR, SO, AG, SH, TH, SG, GR).
Enfin Neuchâtel mène son propre projet.

Pour Jean Christophe Schwaab, cette multitude de régimes n’est pas
problématique tant qu’on évolue dans une phase de tests. Mais ils ont
enregistré quelques défaillances, ce qui pose un problème de garantie. «Et à
terme, il n’est pas normal que la sécurité du vote ne soit pas la même dans
tout le pays, en particulier pour une votation fédérale», estime-t-il. (ats/Newsnet)

Selon
le code pénal suisse, nous dénonçons une grave infraction normalement punie
d’office…

Nous
invoquons l’article 105 CPS, lettres b et d…
Art. 105 Autres participants à
la procédure

pour dénoncer de graves  fraudes
démocratiques, notamment en page 2 , avant dernier alinéa de notre annexe à
de  précédents courriers : Le
canton de Genève confirme refuser  de donner le nombre de voix obtenus par
électronique et par correspondance…
Il est donc impossible ( sic ) de
contrôler les votes électroniques et le canton refuse encore de nous donner
leur nombre…( re-sic ).
Le comble, le vote électronique a été accepté
par des votes électroniques incontrôlables…et impossible de savoir combien de
votes électroniques ont imposé ce moyen qui facilite les tricheries
incontrôlables…géniales pour les tricheurs… et prouvées encore récemment.



Je vous prie donc à nouveau de bien vouloir
m’envoyer une copie de l’autopsie de M. Chucri Jean
Canaan et d’instruire d’office cette affaire vu l’importance des enjeux pour
toute la Suisse.
Avec mes meilleurs
voeux notamment pour une bonne santé

François de Siebenthal, le 16 Septembre 2013.

 Le tribunal fédéral n’a même pas ouvert l’enveloppe des preuves vaudoises…sic…



Tricheurs par électronique et par correspondance

RFID, passeports biométriques, nos 500 recours aux tribunaux cantonaux et nos deux recours au tribunal fédéral.



Quelle démocratie en Suisse et en Iran ?



“Quand les bornes sont dépassées, il n’y a plus de limites”

Georges Pompidou.

La crise est-elle sans limites ? Vous pouvez poser des limites. Comment ?

Plus de gens devraient lire cet article, tout simplement

Sur l’Internet les lecteurs ont le pouvoir! Ils décident quelle
information fera le tour du globe! Peut-être vous n’en êtes pas
conscient, mais si chaque lecteur envoie un lien à trois autres
personnes intéressées, il suffit de vingt pas pour atteindre
3,486,784,401 personnes! Vous voulez le voir se produire? Utilisez votre
pouvoir !

3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3 = 3,486,784,401

à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Lançons un label “sans RFID” comme il y en a un “sans OGM”.

François de Siebenthal: Décès de Jean


desiebenthal.blogspot.com/…/deces-bizarre-du-porteur-du-recours.html‎

19 mars 2011 – M. Chucri Christian Canaan (3C), alias Jean, 39 ans, vient de mourir. François de Siebenthal: Recours final au tribunal fédéral 09 juin 2009




Hommages – Pour que son souvenir demeure: Chucri Jean Canaan


21 mars 2011 – TG Avis Canaan Chucri Jean


François De Siebenthal
Chère Famille.
Voici toutes nos condoléances. Nous gardons un souvenir ému de notre ami
Jean, de son courage et de sa joie de vivre.
M. Chucri Canaan + , alias Jean, est à droite sur la photographie,
devant le Tribunal fédéral suisse.
http://desiebenthal.blogspot.com/2011/03/deces-bizarre-du-porteur-du-recours.html
Il
menait notamment avec courage un combat contre des tricheries
démocratiques et juridiques en Suisse et ce jusqu’à Strasbourg.
Nous le pleurons et prions pour lui. RIP.
Ses amis de Lausanne et de Genève.
Françoise, Isabelle, Patrick, Bruno, François, Jacques, Pierre-Maurice
et tout le groupe du lundi.



http://jumpcgi.bger.ch/cgi-bin/JumpCGI?id=01.10.2009_1C_257/2009

 http://ferraye.blogspot.com/2009/06/rfid-passeports-biometriques-nos.html 


 http://euroracket.blogspot.com/2009/06/recours-final-au-tribunal-federal.html
Anne-Marie Peysson
Il
n’y a pas de mots assez forts pour exprimer l’immense peine qui me
submerge. Je connaissais Jean depuis peu mais il m’a apporté tout
l’amour et la complicité que je recherchais chez un homme. Il me
répétait souvent qu’il avait enfin trouvé sa moitié et qu’il voulait
être le plus possible à mes côtés. Nous nous retrouvions dans tant de
domaines, l’humour, la dérision, des thèmes de société mais surtout dans
notre sens de la justice. L’injustice que nous combattions, lui, avec
son vécu, moi à travers mon association, nous a frappé de plein fouet et
n’avons rien pu faire. Il reste ma moitié pour toujours et je tiens, à
nouveau, et de toutes les façons possibles, à exprimer ma sympathie et
mon affection profonde et sincère à sa famille et je prie Dieu qu’il
leur donne la force de supporter l’insupportable.
Lemos Pedro
Tout
d’abord mes condoléances à ta famille pour ce moment de douleur et
tristesse que je partage profondément te voilà parti mon ami j’espère
que tu reposeras en paix toi un guerrier jamais aguerri toujours à la
recherche de la justice. Ton combat s’est terminé sans avoir été au bout
mais ce n’est pas grave d’autres prendront le relais en tout cas sache
que tu as été un ami. On se connaissait depuis 18 ans c’est pas rien.
Repose en paix mon frère tu vas nous manquer.
Senai Terrefe
Je
souhaite ici saluer le courage de mon frère et ami d’enfance Chucri que
son âme repose en paix. Dans son coeur il n’y avait que de la place
pour la tolérance pour tous et sans exception. Il aimait l’Afrique et
les Africains et le tiers monde dans son ensemble. Il était un citoyen
du monde soucieux de le rendre meilleur et mon sectaire. La vision de
Chucri du monde me manque raison qui me pousse a écrire ces quelques
mots en sa mémoire. Senai.

NON à la Loi révisée sur les épidémies





Dans certains pays, on ne vaccine que les filles avec des produits contraceptifs cancérigènes.






à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.


Loi
sur les épidémies : arnaques et désinformation

Je pratique la médecine générale depuis plus
de 25 ans en cabinet, et m’efforce de garder les yeux  largement ouverts. Donc j’ai aussi lu les
ouvrages des nombreux collègues qui mettent 
en doute les prétendues vertus des vaccinations, leur prétendue
innocuité, leur prétendu rôle dans la fin de certaines épidémies, la prétendue
protection collective, etc. J’y ai trouvé de très nombreuses études
soigneusement cachées d’habitude, tant au public qu’aux médecins. Mon
observation clinique m’a confirmé aussi les effets secondaires beaucoup plus
fréquents, graves ou durables que ce qu’on nous affirme officiellement.
Mais qu’on soit pour ou contre les  vaccins n’est pas la question principale de
cette votation. Le fait est, pour moi, que SI les vaccins avaient toutes les
vertus et toutes les “garanties d’innocuité qu’on nous dit, je serais
pour. Or, ce n’est pas le cas. Le simple fait qu’il y ait doute devrait inciter
à la prudence, et garantir la liberté de chacun. Cependant, la nouvelle loi
ouvre la porte à des vaccinations obligatoires, pour des “groupes à
risque” d’abord, mais pouvant être étendues à toute la population si les
autorités le jugent utile. Avec des possibilités d’amende, de fichage, de perte
d’emploi (interdiction de pratiquer sa profession), et d’emprisonnement !!!  Et cette nouvelle loi pourrait permettre
aussi l’extension de l’obligation à toutes les vaccinations recommandées
actuellement, ainsi que de l’usage de médicaments tels le Tamiflu, cher et
riche en effets secondaires.
Les commentaires du Conseil fédéral prétendent
qu’il n’y aura pas contrainte à la vaccination. Mais en même temps, la loi dit
le contraire. Une fois votée, est-ce la loi, ou le commentaire contradictoire
incitant à accepter la loi, qui aurait force de loi ? Pas besoin d’être juriste
pour répondre. Il y a tentative de tromperie du peuple !
Le droit à l’intégrité corporelle, acquis
démocratique fondamental, est remis en cause ! Le peuple suisse, qui est en
majorité contre l’usage alimentaire et humain des OGM, est invité à accepter
qu’on l’oblige à se faire injecter des OGM !! 
Et cela même si le microbe qui se répand est simplement très contagieux,
sans forcément être dangereux ! Se souvenir de la vaccination H1N1  il y a 4 ans : l’OMS avait changé sa
définition de la pandémie avant même le moindre mort, ce qui lui a permis de
susciter panique et achat en masse de vaccins par tous les
gouvernements….Ensuite, le public apprenait que : 1/ il y avait eu collusion d’intérêt
avec les producteurs de vaccins (qui continuent à financer très largement l’OMS
!) 2/ que cette fameuse pandémie était une grippette moins dangereuse que la
grippe banale.
Moins de 10% des stocks de vaccins utilisés :
le bon sens des Suisses s’est alors montré par un scepticisme de bon aloi
devant les positions officielles !
Autre aspect : la nouvelle loi blanchit de
toute responsabilité les fabricants de vaccins ! Curieux, pour des vaccins
prétendument sans risques ! La Confédération (donc nous autres contribuables)
garantit un maximum de 70000.- frs d’indemnité 
(et si tant est que le lien de causalité entre le vaccin et les
séquelles soit établi…et par qui ?). C’est ridicule ! Demandez donc aux parents
qui ont vu leur enfant, se développant parfaitement, devenir autiste après un
vaccin rougeole…70000.- !  N’importe quel
médecin honnête est assuré en RC pour au moins 2 ou 3 millions par cas, en cas
de faute grave aux conséquences graves…
Halte à une dictature médicale grave : votons
NON à la nouvelle Lép !
Références : 
Sylvie Simon : Vaccinations , l’overdose / Prof Michel Georget :
Vaccinations, les vérités indésirables 
etc
Dr Philippe Corajod / Médecine générale et
médecines naturelles  /  1635 La Tour-de-Trême


 
NON à la Loi révisée sur les épidémies
http://loi-epidemies-attention.ch/fr/journal-de-votation

 

Moins de protection et davantage de diktat! La LEpr met la Suisse sous la 
tutelle de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de son Règlement
Sanitaire Internationale (RSI) (LEpr Art. 80.3).

L’OMS est
contrôlé par
les entreprises pharmaceutiques et financé par la fondation Rockefeller (
on se souvient du scandale H1N1, alias grippe porcine).

Selon le RSI tout pouvoir est concentré auprès de l’OMS. La force prime
sur le droit.

Si l’OMS, comme dans le cas de la grippe porcine, déclare
une situation particulière (ou extraordinaire) (Art. 6.1.b + 7), le
Conseil fédéral n’a plus le pouvoir d’intervenir et alors ne peut par
prévoir ce que l’OMS va faire. Il suffit d’une situation particulière et
l’OMS peut ordonner les cantons via l’OFSP (Art. 8.2 + 80.3 + RSI)
d’imposer des vaccinations obligatoires en masse (Art. 6.2.d + 22), des
mesures ordonnées avec exécution par voie de contrainte (Art. 32 ff),
des interdictions totales d’exercer votre profession (Art. 38), la
fermeture de vos entreprises privées (Art. 40.b) et des amendes non
limitées (Art. 83).

Non à l’explosion des coûts de la santé! La LEpr va accélérer la hausse
des primes d’assurance de santé. Pratiquement, toutes les modifications
législatives depuis l’introduction de la Loi sur l’assurance maladie ont
inexorablement entraîné une hausse du coût pour nous les citoyen(ne)s
et de profits pour l’industrie pharmaceutique. L’obligation de se faire
vacciner permet aux entreprises pharmaceutiques de vendre leurs vaccins,
y compris les frais de publicité obligatoire avec l’argent de nos
impôts. De plus le grand public se doit également de prendre en charge
les coût élevés liés aux dégâts de santé sur un nombre incalculable de
personnes (des coûts encore plus élevés liés à l’enseignement spécial de
nos enfants des écoles et aux soins des personnes âgées etc.).

La loi révisée sur les épidémies et la propagande des morts de Berset:
Le Conseiller Fédéral Alain Berset affirme dans le livret de votation
concernant la révision de la loi sur les épidémies que 2’000 personnes
meurent chaque année d’infections nosocomiales (en milieu hospitalier)
en Suisse. L’avocat Markus Erb dénonce ce chiffre fantaisiste. Ces 2’000
décès de la propagande – ainsi que l’erreur très arrangeante concernant
les droguistes – ont été imaginés par un groupe de travail qui, sous la
houlette du porte-parole du CF André Simonazzi, a conçu et rédigé le
fascicule des votations. La Chancellerie fédérale précise que toutes les
informations factuelles ont été fournies par le département en charge
du thème. Cela veut dire que c’est l’OFSP et le secrétariat général
d’Alain Berset qui portent la responsabilité des faux chiffres et
citations.

Finalement, le Conseil Fédéral à validé le document sans
vérifier la pertinence de son contenu. Pour cela le 22.9.13 NON à la loi
révisée sur les épidémies!

http://www.weltwoche.ch/weiche/hinweisgesperrt.html?hidID=548622

http://data.over-blog-kiwi.com/0/72/53/18/201308/ob_d1966c3e040dca0805f5189b61885f32_weltwoche-berset.pdf »

« Celui qui ne gueule
pas la Vérité,
quand il connaît la vérité,
se fait complice des menteurs
et des faussaires »
(Charles Péguy)

Les cancers
en Afrique étaient
apparus cinq ans après les premières campagnes
de vaccination !!!
Dr. Albert SCHWEITZER Prix Nobel 

Que penseriez-vous di vos données de santé et vos habitudes de voyage venaient à être
fichées, partagées et divulguées?

Voulez-vous qu’une base de données de santé nationale et centralisée
puissent peut être créée (art. 60) et transmis aux institutions
nationales et étrangères (art. 62)?

Si vous allez chez le médecin, vous
êtes présumé malade. Par conséquent vos données médicales peuvent être
enregistrées à l’OFSP.

Ainsi le système système d’information de l’OFSP
va être transformé en une base de données “big brother” jamais vue.
Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie cybersanté “eHealth
Suisse”, la collecte de données va inclure non seulement les enquêtes
épidémiologiques, mais les données de tous les dossiers des patients à
base de papier et électroniques – c’est-à-dire des résultats d’analyses
médicales, l’appartenance à un groupe à risques etc. En outre, des
informations sur vos itinéraires empruntés, lieux de séjour, vos
contacts avec d’autres personnes etc. Art. 59 + 62 permettent la
divulgation de vos données les plus intimes aux institutions nationales
et étrangères, les organisations internationales etc. Après le secret
bancaire, le secret médical va internationalement à sa perte. En tant
que citoyen jouissant d’une répu­tation intègre, vous pourriez, à cause
de – éventuellement fausses – données médicales, être détenu par une
douane étran­gère, être mis en quarantaine ou être soumis à un
traitement médical forcé, et bien plus encore.
Roger B.





Votation du 22 septembre 2013
NON à la Loi révisée

sur les épidémies (LEpr)
Forum Suisse •
Les arguments en un coup d’œil
1.

La Suisse dispose déjà d’une excellente loi sur les épidémies
2.
Le fédéralisme est un grand avantage –
le centralisme est contraire à la conception de l’Etat suisse
3.

Pas de concentration du pouvoir dans un seul office fédéral (OFSP)
4.
Pas de droit d’urgence au quotidien! ou:
Qu’est-ce qu’une «situation particulière»?
5.

Informer objectivement la population au lieu
d’«influer sur les comportements»

6.
Faire confiance à la population au lieu
d’exiger des vaccinations obligatoires douteuses
7.
Ni surveillance, ni transmission de données personnelles

à l’étranger
8.
Non à l’explosion des coûts pour la Confédération et les cantons
9.
Pour la santé des hommes –

pas pour les gros profits de l’industrie pharmaceutique
10.
Qu’est-ce qui se cache derrière la LEpr?


  1. François de Siebenthal: Non aux vaccins obligatoires

    desiebenthal.blogspot.com/2013/08/non-aux-vaccins-obligatoires.html‎

    13 août 2013 – Pour
    notamment toutes ces raisons, NON à la loi révisée sur les épidémies le
    22.9.13: NON à la mise sous tutelle du souverain sous prétexte 

  2. François de Siebenthal: Plaintes pénales contre des vaccins très

    desiebenthal.blogspot.com/2009/…/plaintes-penales-contre-des-vaccins.h…‎

    5 août 2009 – Des autorités (US) tentent de découvrir comment la compagnie Baxter International Inc., qui fabrique des vaccins, a pu produire du « matériel 

  3. François de Siebenthal: Vaccins H1N1 à partir de cultures

    desiebenthal.blogspot.com/2009/08/vaccins-h1n1-partir-de-cultures.html‎

    7 août 2009 – Novartis par exemple base sa production de vaccins à partir de cultures cellulaires d’embryons humains. Ceci est scandaleux. En cas de 

  4. François de Siebenthal: H1N1, stop vaccins, la suite ?

    desiebenthal.blogspot.com/2010/01/h1n1-stop-vaccins-la-suite.html‎

    9 janv. 2010 – Prenez
    le temps de lire ce courriel et de le méditer, ainsi que d’examiner les
    nombreuses références que j’y ai placées. Et surtout, transmettez 

  5. François de Siebenthal: Vaccins: dangers

    desiebenthal.blogspot.com/2011/11/vaccins-dangers.html‎

    2 nov. 2011 – Certains vaccins sont faits avec des cellules d’embryons humains, du mercure, de l’aluminium, d’autres produits souvent toxiques. S’ ils ne 

  6. François de Siebenthal: Vaccins avec cellules souches

    desiebenthal.blogspot.com/2009/08/vaccins-avec-cellules-souches.html‎

    24 août 2009 – Novartis par exemple base sa production de vaccins à partir de cultures cellulaires humaines. Ceci est scandaleux. En cas de vaccination 

  7. François de Siebenthal: Vaccins H1n1. Les corrompus prennent le

    desiebenthal.blogspot.com/…/vaccins-h1n1-les-corrompus-prennent-le.ht…‎

    9 déc. 2009 – Werner
    Autericky, chef de l’Office de Vienne pour la Protection de la
    Constitution et la Lutte contre le Terrorisme, a démissionné,
    apparemment 

  8. François de Siebenthal: Vaccins, danger…Thousands of women

    desiebenthal.blogspot.com/…/vaccins-dangerthousands-of-women-report…‎

    12 nov. 2009 – Is
    vaccine causing miscarriages? Thousands of women report miscarriages
    after getting the shots, many doctors or midwifes confirmed, look at 

  9. François de Siebenthal: Tamiflu, vaccins au mercure et H1N1, des

    desiebenthal.blogspot.com/…/tamiflu-vaccins-au-mercure-et-h1n1-des.ht…‎

    27 oct. 2009 – La grippe H1N1, fabriquée pour faire du fric ? La presse s’intéresse ce mardi aux commandes pharaoniques de doses de vaccins anti-grippe 

  10. François de Siebenthal: Vaccins à embryons avortés ou cellules

    desiebenthal.blogspot.com/…/vaccins-embryons-avortes-ou-cellules.html‎

    31 oct. 2009 – Merck,
    GSK Merck, GSK Sanofi, Berna GSK Sanofi Merck, GSK Merck GSK. Merck
    Merck. Merck. Sanofi Pasteur Sanofi Pasteur, GSK Sanofi 

1.
La Suisse dispose déjà

d’une excellente loi sur les épidémies
La Suisse dispose déjà d’une excellente Loi sur les épidémies (LEp). Nous n’avons

pas besoin d’une nouvelle mouture. Dès 1970, elle a été adaptée au fur et
à mesure aux nouvelles exigences. Elle remplit entièrement sa fonction.
Les compétences et les devoirs sont clairement réglés
selon notre système fédéral suisse.
Les échanges scientifiques au niveau mondial ont lieu.
Les droits de la personne sont respectés.
La santé publique suisse est reconnue comme une des meilleures au monde.
«Ma conclusion est la suivante:
Cette Loi révisée sur les épidémies
(LEpr) ne sert pas le peuple.»

L’union des droguistes «a renoncé à
prendre position face à la Loi sur les
épidémies, parce qu’en tant que dro
guiste nous croyons au citoyen re

sponsable […] Les autres acteurs im

portants au sein de la santé publique
se comportent différemment: les phar

macies veulent développer une nou
velle activité commerciale dans le

domaine des vaccinations, les méde
cins pourvoient ce domaine depuis

assez longtemps et les multinationa
les pharmaceutiques veulent conti

nuer à développer ce commerce. En
tant que droguiste et député au Grand

Conseil bernois j’ai lu cette loi attenti
vement et me suis formé mon opinion.

Ce n’est pas l’opinion d’une personne
ésotérique ou d’un extrémiste reli

gieux mais d’un entrepreneur de PME
éveillé. Ma conclusion: cette révision
de la Loi sur les épidémies (LEpr) ne
sert pas le peuple.»
Peter Eberhart, député au

Grand Conseil bernois et droguiste,
«Schweiz am Sonntag» du 11/8/13
Chers lecteurs et lectrices,
Il vaut la peine d’étudier soigneusement le texte de cette loi avant de remplir votre bulletin de vote.

Il en va de sa propre responsabilité et de sa liberté individuelle. Le contenu est lourd de conséquences.
Dans ce document informatif que vous tenez en main, nous vous expliquons pourquoi
• le
«Non»
protège
mieux
la
population
• le
«Non»
s’impose
également
pour

des
raisons
institutionnelles.

Une grande partie de la population et
un grand nombre de personnes travail
lant dans le domaine de la santé pu

blique ont lu soigneusement le texte de
cette loi et ont, suite à cela, lancé le ré

férendum. Il a abouti avec un bon score
de 77

750 signatures.
La Loi révisée sur les épidémies (LEpr)
– moins de protection et davantage de diktat


2

Le 22 septembre: NON à la Loi révisée sur les épidémies.

Cette réglementation qui a fait ses
preuves serait jetée au panier avec la
Loi révisée sur les épidémies (LEpr).
Une des
raisons de la révision

est,
selon le Conseil fédéral, d’
«affermir

le rôle directeur de la Confédéra
tion»

(Message du Conseil fédéral
p.
318).

Une partie importante de la santé
publique serait ainsi retirée à la com
pétence des cantons pour la trans

mettre à la Confédération ou à un
Office fédéral spécifique. Les com

munes et les cantons ne fonctionne
raient plus qu’en tant qu’exécutants
des directives centralistes.
Cela est antidémocratique et viole

notre fédéralisme.
Les conséquences peuvent être fa

tales: toute maladie s’avère d’abord
«sur place». Ce sont toujours les pa
tients et les médecins qui y sont con

frontés en premier. Ils doivent réa
gir, décider, prendre des mesures.
Le médecin est en contact avec ses
collègues, connaît les possibilités

qu’offrent les environs, les démarches
à faire et les personnes compétentes.

C’est ainsi qu’il est possible de réa
gir dans les meilleurs délais. En outre,
les médecins et les laboratoires sont
tenus d’informer le médecin cantonal

de toute maladie transmissible dont
la déclaration est obligatoire.
La collaboration internationale va
de soi dans le domaine de la méde

cine.
Jusqu’à présent la quarantaine
d’une personne malade à l’hôpital et
les mesures de protections des soi

gnants sont toujours infiniment plus
efficaces que des mesures imposées
de manière centraliste
. Lors de nou

velles maladies, il n’y a, par exemple,
souvent pas de vaccins disponibles
et ils ne peuvent être développés à
temps avec le soin nécessaire et les
contrôles appropriés.

Les structures et la bureaucratie cen
tralistes sont dans de tels cas beau
coup plus lourdes et les erreurs dans

les domaines décisifs ont des con
séquences bien pires et aussi plus

coûteuses.
C’est ainsi que l’éruption de la très
infectieuse maladie EHEC à Ham
bourg en 2011 a pu être délimitée,

puis stoppée avec succès. Cela n’a
été possible que grâce aux structu

res fédéralistes, c’est-à-dire grâce à
l’étroite collaboration entre les au
torités des divers Länder allemands.
La Santé publique, qui relève de la com

pétence des cantons sera en grande partie
soustraite à la souveraineté de ces derniers
qui deviendront des auxiliaires d’exécution.
L’arrière-pensée semble être la volonté de
réduire les lieux de souveraineté et par là
la force de résistance. Il sera pour l’OMS
beaucoup plus facile de convaincre les bu

reaucrates de l’OFSP et les 26
directeurs
cantonaux de la Santé publique de suivre
les instructions de l’OMS afin de pouvoir,
comme lors de la grippe porcine, semer la

panique pour mieux imposer des mesures
coercitives. Les gouvernements cantonaux
et avant tout les administrations commu
nales sont en grande majorité plus proche

du peuple. Avec ce projet de loi, on veut éli
miner cela.

Dominque Baettig,
ancien conseiller national et médecin,
Conférence de presse à Berne, 15/8/13
2.
Le fédéralisme est un grand avantage –

le centralisme est contraire à la conception de l’Etat suisse
Dispositions de la Loi sur les épidémies en vigueur (LEp)

La santé publique est de la compétence des cantons.
Lors de l’apparition d’une épidémie, chacun sait ce qu’il a à faire –

le corps médical, les hôpitaux, les communes, les cantons
et la Confédération.
La Confédération n’est active que là où les cantons
ne sont pas en mesure de venir à bout de leurs tâches (art. 9 LEp).
Le corps médical et les autorités sont informés régulièrement
des derniers développements de la science. (art. 3 LEp)



Le 22 septembre: NON à la Loi révisée sur les épidémies.
3
Quand l’OFSP
mène la barque
2003: le SRAS se répand en Asie et au Canada.
Le Salon mondial de la bijouterie et des montres devait avoir lieu à Zu
rich et Bâle. Un grand nombre de commerçants se trouvent déjà en Suisse.

Après consultation, la direction du Salon, les responsables politiques des deux
cantons et l’OFSP décident de prendre les mesures médicales suivantes: «Con
trôles médicaux à l’aéroport et port d’une protection buccale au sein du Salon»

(cf. «Messe Suisse dépose recours contre l’ordonnance SRAS de l’OFSP», 15/3/2003).
Dans cette situation, l’OFSP intervient de manière dictatoriale en passant outre
aux prérogatives des cantons et exige auprès du Conseil fédéral le droit de
nécessité (art.
185 Cst). Ainsi il s’est procuré un pouvoir d’injonction pour trois
mois: diktat de Berne, alors que sur place, le problème était déjà résolu.
Que contenait l’ordonnance de l’OFSP? Interdiction d’emploi pour
tout Asiatique au sein du Salon mondial de la bijouterie et des montres
à Bâle et à Zurich. Sans aucune autre mesure!
En pratique, la situation était la suivante: les exposants asiatiques
et tous les visiteurs asiatiques pouvaient voyager librement dans
toute la Suisse et vendre leurs marchandises en dehors du
Salon. En tant que visiteurs, ils pouvaient circuler libre

ment dans le Salon. (Source: NZZ du 16/5/03)
Selon le projet de loi, un simple of

fice fédéral pourrait commander
dans tout le pays.

Avec la loi révisée, l’OFSP pourrait
• imposer
ses

programmes
nationaux à toute la Suisse
(art. 5 LEpr)

• ordonner
aux
cantons

de
prendre des mesures visant
la population (art. 8 LEpr)

• «mener
des
campagnes

à
large
échelle afin d’influer sur les

comportements» (cf. Message
du Conseil fédéral p. 350)
• collecter

nos
données
person­

nelles, y compris celles concer
nant la santé (art. 59, 60 LEpr)

• transmettre
nos
données

per­
sonnelles également à des
autorités étrangères ou à des

organisations internationales
(art. 62 LEpr).
Pouvoir totalitaire pour l’OFSP
Suppression de la séparation
des pouvoirs

Avec la loi révisée, l’OFSP occuperait
tous les trois pouvoirs:
il pourrait défi
nir les bases de la lutte contre les épi

démies
(fonction législative),

parallèle
ment il donnerait des instructions aux

cantons, à la population, au personnel
soignant et aux laboratoires
(fonction
exécutive),
et pour terminer, il «contrô

lerait» et «évaluerait» ses propres acti

vités abusives
(fonction permettant de
judiciariser ce domaine politique).
On ne peut pas accepter que notre
santé et la manière dont on gère les

questions sanitaires soient l’affaire
d’une bureaucratie centralisée – nulle

part dans le monde un tel système s’est
avéré supérieur à l’échange d’idées
entre les hommes et les spécialistes.
Selon les «Explications destinées
aux électeurs» la suppression de

l’indépendance des cantons au
rait eu lieu «à la demande des

cantons». Par «cantons» le Con
seil fédéral entend une petite dé

légation de la «Conférence des di

rectrices et directeurs cantonaux
de la santé» (CDS), qui ne corre

spond nullement à un gouverne
ment élu par le peuple et qui n’a

aucun pouvoir de décision.
Voilà une solution sensée, trouvée
d’un commun accord, annulée par
une directive centraliste de l’OFSP.
S’il y avait réellement eu un danger

rieux, cette directive de l’OFSP au

rait pu avoir des conséquences cata
strophiques.

L’OFSP se souciait-il vraiment de la
protection de la population ou vou
lait-il utiliser cette occasion pour
créer un précédent pour s’arroger da

vantage de pouvoir?
«Si la Suisse est capable de résoudre une

situation de crise ou non, dépend des per
sonnes et pas des lois. Une bonne loi se
rait utile mais la loi révisée ne créerait

que de la confusion.»
En réponse à une question, il a dé

claré: «Pour moi, la raison principale de
m’opposer à cette loi est que c’est une
législation très imprécise qui continent
beaucoup d’articles malléables, voire
modulables à souhait. Avec ceux-ci nous

donnons à l’OFSP la liberté de tout régle
menter par voie d’ordonnance.»

Peter Eberhart,
député du Grand Conseil bernois
Conférence de presse à Berne, 15/8/13

3.
Pas de concentration du pouvoir
dans un seul office fédéral (OFSP)!

Quelles étaient les véritables inten
tions de l’OFSP?

Avec la loi révisée, l’OFSP obtiendrait
de manière permanente un droit de
nécessité.



4

Le 22 septembre: NON à la Loi révisée sur les épidémies.

4.
Pas de droit d’urgence au quotidien! ou:
Qu’est-ce qu’une «situation particulière»?
Qui décide quand il y a une «situation particulière»?
Pour la première fois, l’OMS obtient un
droit décisionnel en Suisse ancré dans
une loi suisse.

«Il y a situation particulière quand:
[…] l’Organisation mondiale de la
santé (OMS) a constaté la présence
d’une urgence sanitaire de portée in

ternationale menaçant la santé de
la population en Suisse (art.
6, al.

1b
LEpr).»
Le terme de la santé publique corre

spond au terme américain de «public
health». C’est un terme qui contient
aussi la notion d’intérêts économiques.
Il ne s’agit donc pas uniquement et en
première ligne de la santé des per

sonnes, mais aussi des affaires. Avec
cette loi, la Suisse transférerait une

partie de sa souveraineté à une orga
nisation internationale. En Suisse, nous
pouvons corriger les décisions erronées
de nos autorités. Sur les organisations
internationales nous n’avons guère
d’influence.

L’exemple de la grippe porcine
En 2009, l’OMS a proclamé le niveau de
pandémie le plus élevée pour la grippe
porcine (niveau
6). Toutes le mesures

que l’OMS a conseillé, ont été reprises
par l’OFSP pour la Suisse – sans qu’il y ait

eu un réel danger: très rapidement, on
a constaté, que la grippe porcine était

moins dangereuse qu’une grippe sai
sonnière normale.

Néanmoins, le niveau
6 de pandémie
a été maintenu. Un grand nombre de

personnes ne se sont pas fait vacciner,
avec de bonnes raisons. Le contrôle des

vaccins laissait beaucoup à désirer: on
ne connaissait réellement ni le contenu,

ni les effets, ni les effets secondaires. En
outre, on a appris par d

autres sources
qu’un des vaccins contenait du mercure
mais l’autre pas – à qui voulait-on appli
quer le mercure?

Avec la loi révisée la porte serait
grande ouverte pour des mesures co
ercitives dans de tels cas ou des cas
semblables («situation particulière»).

Depuis que des informations multip
les sur les prises d’influences masquées
et les pressions exercées par l’industrie
pharmaceutique sur l’OMS sont acces
sibles, des doutes sérieux envers cette

loi révisée sont indiqués.
Et qui a payé la facture? Sur recom

mandation de l’OMS, la Confédération
et quelques cantons à eux seuls s’étaient

procurés du Tamiflu pour 4
millions et
également pour 56

millions de francs
des doses de vaccins contre la grippe
porcine. Quelques temps plus tard, la
grande partie de ces substances a dû
être incinérée dans des fours spéciaux

et à grand frais.
Exemple pour
une «situation particulière»

Selon le Message du Conseil fédéral
(p. 344), la grippe saisonnière annu
elle, c’est-à-dire une «pandémie mo

dérée d’influenza», en fait partie …
Pour réduire les infections dans les hôpitaux,

la loi révisée n’est pas nécessaire
Pour empêcher les infections nosoco
miales, il faut une
bonne hygiène des

mains
(Hugo Sax, La vie économique
12-2006) – la Loi révisée sur les épidé
mies ne sert strictement à rien. Les ré

sistances contre les antibiotiques sont
un problème sérieux, il faut soigneu
sement réfléchir à l’utilisation de ces

substances pour l’homme mais aussi
pour les animaux. Cela fait partie de
l’instruction de base et de la formation
continue des médecins.
Lors de troubles existants ou immi

nents menaçant gravement l’ordre
public, le gouvernement suisse peut,
selon la Constitution fédérale, édic

ter des ordonnances limitées dans le
temps (art. 185 Cst). D’après la Loi
sur les épidémies en vigueur, le Con
seil fédéral ne peut ordonner des

mesures urgentes (droit d’urgence)
qu’en cas de «circonstances excep

tionnelles».
Avec la loi révisée, on introduirait
le terme de «situation particulière»
(art. 6 LEpr). Ainsi le Conseil fédé

ral pourrait par la bande restreindre
massivement les droits de liberté du
citoyen. En se référant à des «situa
tions particulières», l’OFSP obtien

drait la possibilité de gouverner par
droit d’urgence, même s’il n’y a pas
d’épidémie dangereuse en vue.
La Confédération obtiendrait la

compétence, de «déclarer obliga
toires des vaccinations» pour certains
groupes de la population. Le comité
de soutien à cette loi révisée tente de

faire croire qu’il s’agit «uniquement»
du personnel médical – mais cela
n’est pas vrai. Car dans la loi, il est dit:
«vaccinations obligatoires pour les
groupes de population en danger»

(art. 6, al. 2d LEpr) – et cela pourrait
vous concerner autant que moi.





GrippeA,
H1N1, (Grippe porcine) lettre à distribuer
autour de vous!
H1N1
un peu de logique Messieurs les experts !
Pourquoi
je refuse catégoriquement le vaccin
contre la grippe H1N1 ?
Grippe
“porcine” vacciner ou pas ? (Dr
Marc Girard)
Quelques
statistiques des chiffres qui parlent !
Des
preuves médicales irréfutables
du danger des vaccins
La
responsabilité de la presse
H1N1,
Discours de la ministre polonaise de la santé devant
le parlement
Un
petit garçon de 4 ans, proche de la
mort après avoir reçu le vaccin
H1N1


…..Les
Vaccins
Le
tétanos
La
diphtérie
La
poliomyélite
A suivre………..

E-voting. Fraudes genevoises, refus du procureur

Le procureur genevois refuse de donner les résultats de l’autopsie
de Jean Chucri Canaan, malgré son décès très suspect à 40 ans…( battu à
mort, bleus partout sur le corps ).

Jean Chucri Canaan, seul recourant pour fraudes
démocratiques à Genève lors du vote RFID, passeports biométriques et cartes d’identité avec mouchards RFID ( tricheries notamment par e-voting et par votes par correspondance, qui avait vu plus de 500 recours pour fraudes sur toute la Suisse).

 

 
Genevoiseries, Genfereien…

code pénal suisse, nous dénonçons une grave infraction normalement punie d’office…

Nous invoquons l’article 105, lettres b et d…

1 Ont la qualité de partie:

a.
le prévenu;
b.
la partie plaignante;
c.
le ministère public, lors des débats ou dans la procédure de recours.
2 La
Confédération et les cantons peuvent reconnaître la qualité de partie,
avec tous les droits ou des droits limités, à d’autres autorités
chargées de sauvegarder des intérêts publics.

1 Participent également à la procédure:

a.
les lésés;
b.
les personnes qui dénoncent les infractions;
c.
les témoins;
d.
les personnes appelées à donner des renseignements;
e.
les experts;
f.
les tiers touchés par des actes de procédure.
2 Lorsque
des participants à la procédure visés à l’al. 1 sont directement
touchés dans leurs droits, la qualité de partie leur est reconnue dans
la mesure nécessaire à la sauvegarde de leurs intérêts.

 Procédure de dénonciation des fraudes…

En page 2 , avant dernier alinéa : 

Le canton de Genève confirme refuser  de donner le nombre de voix obtenus par électronique et par correspondance…

Il est donc impossible ( sic ) de
contrôler les votes électroniques et le canton refuse même de nous
donner leur nombre…( re-sic ).

Le comble, le vote électronique a été accepté par des votes électroniques incontrôlables…

et impossible de savoir combien de votes électroniques ont imposé ce
moyen qui facilite les tricheries incontrôlables…géniales pour les
tricheurs…

1.    En Fait: ( extraits de notre recours au TF ):

2.    Est notamment contesté (de manière documentée ci-après), la page – 4 –point 3 a de la décision du Conseil d’Etat genevois du 3 juin 2009 refusant le recours contre le résultat de la Votation populaire sur les passeports biométriques. Réf : 4596-2009), l’affirmation suivante:

3.    “… des résultats. Or cette publication est particulièrement
détaillée, complète et figure sur le site internet de l’Etat (www.ge.ch/votations )

4.    A contrario par évidence sur le site et même par écrit dans les
documents in concreto remis par décision du Conseil d’État genevoisdu 3 juin 2009 qui refuse le recours,
notamment dans ses annexes, et surtout dans la lettre datée du 27 mai
et provenant de la direction de l’organisation, des systèmes
d’information et du dépouillement centralisé, nous trouvons notamment
les informations suivantes sous la signature de M. Michel Warynski:

5.    En page 2 de cette lettre, avant dernier alinéa : Le canton confirme refuser  de donner le nombre de voix obtenus par électronique et par correspondance.
Leur argument selon lequel ce serait pour protéger le secret de vote
dans les petites communes ne tient pas la critique. En effet, ils
refusent de donner les chiffres même consolidés au niveau du canton, ce
qui est très suspect. Reste la garantie de secret du vote. De plus, Il
faut croire qu’elle n’est pas aussi essentielle que cela, puisque
certains citoyens votent encore à main levée dans une Landsgemeinde. De
toute manière, les principes de transparence, notamment démocratique, 
nous donnent le droit à avoir ces chiffres, au moins consolidés, et même
par bureau de vote, pour exercer un meilleur contrôle vu que la
confiance est rompue.

http://ferraye.blogspot.com/2009/06/rfid-passeports-biometriques-nos.html

http://pavie.ch/file/fraudes-ge-tf.pdf

http://pavie.ch/file/Fraudes-vd-tf.pdf

Le tribunal fédéral n’a même pas ouvert l’enveloppe des preuves vaudoises…sic…

RFID, passeports biométriques, nos recours au tribunal fédéral.

Quelle démocratie en Suisse et en Iran ?

“Quand les bornes sont dépassées, il n’y a plus de limites”

Georges Pompidou.

La crise est-elle sans limites ? Vous pouvez poser des limites. Comment ?

Plus de gens devraient lire cet article, tout simplement

Sur l’Internet les lecteurs ont le pouvoir! Ils décident quelle
information fera le tour du globe! Peut-être vous n’en êtes pas
conscient, mais si chaque lecteur envoie un lien à trois autres
personnes intéressées, il suffit de vingt pas pour atteindre
3,486,784,401 personnes! Vous voulez le voir se produire? Utilisez votre
pouvoir !

3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3x3 = 3,486,784,401

à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Lançons un label “sans RFID” comme il y en a un “sans OGM”.

François de Siebenthal: Décès de Jean

desiebenthal.blogspot.com/…/deces-bizarre-du-porteur-du-recours.html‎

19 mars 2011 – M. Chucri Christian Canaan (3C), alias Jean, 39 ans, vient de mourir. François de Siebenthal: Recours final au tribunal fédéral 09 juin 2009

Hommages – Pour que son souvenir demeure: Chucri Jean Canaan

21 mars 2011 – TG Avis Canaan Chucri Jean

François De Siebenthal
Chère Famille.
Voici toutes nos condoléances. Nous gardons un souvenir ému de notre ami
Jean, de son courage et de sa joie de vivre.
M. Chucri Canaan + , alias Jean, est à droite sur la photographie,
devant le Tribunal fédéral suisse.
http://desiebenthal.blogspot.com/2011/03/deces-bizarre-du-porteur-du-recours.html
Il
menait notamment avec courage un combat contre des tricheries
démocratiques et juridiques en Suisse et ce jusqu’à Strasbourg.
Nous le pleurons et prions pour lui. RIP.
Ses amis de Lausanne et de Genève.
Françoise, Isabelle, Patrick, Bruno, François, Jacques, Pierre-Maurice
et tout le groupe du lundi.

http://jumpcgi.bger.ch/cgi-bin/JumpCGI?id=01.10.2009_1C_257/2009

 http://ferraye.blogspot.com/2009/06/rfid-passeports-biometriques-nos.html 

 http://euroracket.blogspot.com/2009/06/recours-final-au-tribunal-federal.html

Anne-Marie Peysson
Il
n’y a pas de mots assez forts pour exprimer l’immense peine qui me
submerge. Je connaissais Jean depuis peu mais il m’a apporté tout
l’amour et la complicité que je recherchais chez un homme. Il me
répétait souvent qu’il avait enfin trouvé sa moitié et qu’il voulait
être le plus possible à mes côtés. Nous nous retrouvions dans tant de
domaines, l’humour, la dérision, des thèmes de société mais surtout dans
notre sens de la justice. L’injustice que nous combattions, lui, avec
son vécu, moi à travers mon association, nous a frappé de plein fouet et
n’avons rien pu faire. Il reste ma moitié pour toujours et je tiens, à
nouveau, et de toutes les façons possibles, à exprimer ma sympathie et
mon affection profonde et sincère à sa famille et je prie Dieu qu’il
leur donne la force de supporter l’insupportable.
Lemos Pedro
Tout
d’abord mes condoléances à ta famille pour ce moment de douleur et
tristesse que je partage profondément te voilà parti mon ami j’espère
que tu reposeras en paix toi un guerrier jamais aguerri toujours à la
recherche de la justice. Ton combat s’est terminé sans avoir été au bout
mais ce n’est pas grave d’autres prendront le relais en tout cas sache
que tu as été un ami. On se connaissait depuis 18 ans c’est pas rien.
Repose en paix mon frère tu vas nous manquer.
Senai Terrefe
Je
souhaite ici saluer le courage de mon frère et ami d’enfance Chucri que
son âme repose en paix. Dans son coeur il n’y avait que de la place
pour la tolérance pour tous et sans exception. Il aimait l’Afrique et
les Africains et le tiers monde dans son ensemble. Il était un citoyen
du monde soucieux de le rendre meilleur et mon sectaire. La vision de
Chucri du monde me manque raison qui me pousse a écrire ces quelques
mots en sa mémoire. Senai.

Lettre du Pape à Poutine et au G20, NON à la guerre

A son excellence M. Vladimir Poutine Président de la fédération de Russie

Au cours de cette année, vous avez l’honneur et la responsabilité de présider le groupe des vingt plus grandes économies du monde. Je suis conscient que la Fédération de Russie fait partie de ce groupe depuis sa création et a toujours eu à jouer un rôle positif dans la promotion d’une bonne gouvernance de l’économie mondiale, qui a été profondément touché par la crise de 2008. Dans le contexte d’interdépendance actuel, nous avons besoin d’un cadre financier global avec ses propres règles justes et claires pour parvenir à un monde plus équitable et fraternel, dans lequel il est possible de vaincre la famine, d’assurer des emplois décents et des logements pour tous, ainsi que les soins nécessaires. Cette année, votre présidence du G20 s’est engagée à consolider la réforme des organisations financières internationales et à parvenir à un consensus sur les normes financières qui conviennent aux circonstances actuelles. Cependant, l’économie mondiale ne se développera que si elle garantit à tous les êtres humains une vie digne, du plus vieux jusqu’à l’enfant à naitre, pas seulement pour les citoyens des pays du G20, mais pour chaque habitant de la planète, même ceux qui sont dans des situations sociales extrêmes ou dans des endroits reculés. De ce point de vue, il est clair que, pour les peuples du monde, les conflits armés sont toujours une négation délibérée de l’harmonie internationale, et créent de profondes divisions et des blessures profondes qui nécessitent de nombreuses années pour guérir. Les guerres sont un refus concret d’atteindre les grands objectifs économiques et sociaux que la communauté internationale s’est fixée, comme nous avons pu le constater par exemple avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Malheureusement, les nombreux conflits armés actuels qui continuent d’affecter le monde nous offre quotidiennement des images spectaculaires de misère, de famines, de maladies et de mort. Sans la paix, il ne peut y avoir aucune forme de développement économique. La violence n’engendre jamais la paix, condition nécessaire au développement. La rencontre des chefs d’Etat et des gouvernements des 20 plus importantes puissances économiques, correspondant au 2/3 de la population mondiale, et à 90% du PIB mondial, n’ont pas pour but principal la sécurité internationale. Néanmoins, cette rencontre n’omettra surement pas la situation au Moyen-Orient et en particulier en Syrie. Il est regrettable que, depuis le début du conflit en Syrie, des intérêts unilatéraux aient prévalu, et aient de ce fait entravé la recherche d’une solution qui aurait permis d’éviter le massacre insensé qui a lieu. Les leaders du G20 ne peuvent rester indifférents à la situation dramatique du bien aimé peuple Syrien, qui dure depuis bien trop longtemps et qui risque d’apporter une plus grande souffrance à une région amèrement touchée par des conflits et en quête de paix. Aux leaders présents, à chacun, je lance un appel sincère pour permettre de trouver des moyens de surmonter ces conflits et de mettre de côté la poursuite futile d’une solution militaire. Plutôt, qu’il y ait un engagement renouvelé à chercher, avec courage et détermination, une solution pacifique au travers du dialogue et de la négociation entre les parties, supportée par unanimement par la communauté internationale De plus, tous les gouvernements ont le devoir moral de faire tout leur possible afin d’assurer une assistance à ceux qui souffre à cause ce conflit, que ce soit d’un côté ou de l’autre des frontières.
Monsieur le Président, dans l’espoir que ces pensées puissent être une contribution spirituelle
valable à cette rencontre, je prie pour le succès des travaux du G20 à cette occasion. J’invoque
l’abondance des bénédictions du sommet de Saint-Pétersbourg, sur les participants et les citoyens
des Etats membres, et sur le travail et les efforts de la présidence russe 2013 du G20.
Tout en appelant à vos prières, je saisis cette occasion pour vous assurer, Monsieur le Président, de
ma très haute considération.
Le Vatican, 4 Septembre 2013
François


“La guerre civile en Syrie et la situation dramatique que connaissent
également d’autres pays du Proche-Orient ont jeté une ombre sur
l’assemblée des évêques suisses”, selon un communiqué de la CES du 5
septembre 2013. “Le pape François a tenu un discours impressionnant sur
la Syrie, dimanche lors de l’Angélus, et a mis en garde contre les
évolutions qui se dessinent”, relèvent les évêques. Il a poussé un grand
cri en faveur de la paix, non pas pour lui seul, ni pour l’Église, mais
pour la famille humaine: “Nous voulons un monde de paix, nous voulons
être des hommes et des femmes de paix, nous voulons que dans notre
société déchirée par les divisions et les conflits, explose la paix:
plus jamais la guerre! Plus jamais la guerre! La paix est un don
éminemment précieux, qui doit être promu et préservé.”

Le pape François a lancé pour l’ensemble de l’Église une journée de
jeûne et de prière pour la paix en Syrie, au Proche-Orient et dans le
monde entier le samedi 7 septembre, veille de la fête de la Nativité de
la Vierge Marie, Reine de la Paix. Il invite également les frères et
sœurs de toutes confessions chrétiennes, les membres des autres
religions et tous les hommes de bonne volonté à se joindre à cette
initiative de la manière qui leur convient.

Les évêques et Abbés territoriaux de Suisse appellent tout le monde à se
joindre à cette initiative du pape, et à jeûner et prier pour la paix.
Le 7 septembre, les fidèles se rassembleront pour prier sur la Place
Saint-Pierre à Rome de 19h à 24h, et pour demander à Dieu d’accorder le
don immense de la paix pour la nation syrienne et pour toutes les autres
situations de conflit et de violence dans le monde. Des liturgies se
dérouleront également ce même jour en Suisse et en Europe en de nombreux endroits.



Au lendemain d’une réunion avec ses plus proches collaborateurs
consacrée à la Syrie, le pape François a annoncé que le 7 septembre
prochain, veille de la fête de la Nativité de la Vierge-Marie, Reine de
la Paix, il se mettrait en prière pour la paix sur la Place Saint-Pierre
de 19 heures à minuit. Il a invité l’ensemble des chrétiens à se
joindre à cette journée, ainsi que les fidèles d’autres confessions et
les non-croyants.

Dans le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, cette journée de jeûne et de prière se déroulera sous les formes suivantes:
Fribourg:
– 8h30 à la Basilique Notre-Dame, prière du chapelet, puis à 9h messe pour la paix;
– 18h30 à l’église du Christ-Roi, messe pour la paix présidée par un
prêtre irakien, suivie à 19h30 de la prière du chapelet, et de 20h à 22h
d’une adoration silencieuse.

Genève :
– 18h30 à la Basilique Notre-Dame, messe pour la paix.
Neuchâtel :
– Vendredi 6 septembre à 20h30 à la chapelle de la Providence, nuit
d’adoration et de prières, (possibilité de se confesser jusqu’à 22h30).
Puis samedi 7 septembre à 8h, messe pour la paix.

Lausanne :
– 18h à la Basilique Notre-Dame messe pour la paix.
A l’Abbaye de St-Maurice
07h30 : Office des Laudes “Litanies pour la paix”
– 11h15 : Messe “Sainte Marie, Reine de la Paix”
– 18h30 : Office des 1ères vêpres
– 20h00 : Veillée de prière/ Office des vigiles du dimanche/ Adoration silencieuse & méditée/ Prière pour la paix.


Posted: 05 Sep 2013 02:24 PM PDT
Communiqué de Mgr Castet :

« Face à la situation de guerre civile en Syrie et aux risques d’extension du conflit, le Pape François
appelle « toute l’Eglise ce samedi 7 septembre prochain, veille de la
célébration de la Nativité de Marie, Reine de la Paix, à une journée de
jeûne et de prière pour la paix en Syrie, au Moyen-Orient, et dans le
monde entier. » Il « invite aussi à s’unir à cette initiative, … Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 02:22 PM PDT
Le Vert

À l’invitation du Saint Père, Mgr Le Vert invite tous les fidèles à vivre un temps de jeûne et de prière samedi prochain 7 septembre.
 » Le dimanche 1er septembre, le Pape François
a lancé lors de l’Angélus un vibrant appel à la paix, « ce grand don de
Dieu ». Je vous invite à répondre à son appel à relayer ce message à
tous et à faire organiser, par la manière que vous retiendrez … Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 02:20 PM PDT
Mgr Roland
a demandé aux prêtres du diocèse de mettre en relief cette demande du
pape en organisant un temps de prière ou d’autres initiatives. Les
fidèles sont invités à se renseigner auprès de leur paroisse pour
participer à cette prière mondiale pour la paix.

 Au Sanctuaire de Cuet , le jeudi 5 septembre, l’Heure Sainte du à 20 h sera consacrée à la prière pour la Paix en Syrie.
 Dans le groupement de MiribelLire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 02:17 PM PDT
Barbarin

A l’appel du pape François, temps de jeûne et de prière samedi 7 septembre.
Parmi les initiatives dans le diocèse de Lyon :
– Heure de prière silencieuse à 17h, à l’église Saint-Thomas, à Vaulx-en-Velin, suivie de la bénédiction par le cardinal Philippe Barbarin des icônes d’Alep (Syrie) choisies pour orner cette église.
– Adoration silencieuse de 18h à 21h, avec le cardinal Philippe Barbarin, à la basilique de Fourvière, Lyon 5ème.… Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 02:15 PM PDT
LebrunL’évêque de Saint-Etienne écrit :

« Comme vous l’avez entendu, le Pape FRANÇOIS
a lancé dimanche un « cri pour la paix » en évoquant la situation
dramatique de la Syrie et les inquiétudes d’une escalade de la violence.
Plus
exactement, le Pape s’est fait « l’interprète du cri qui monte de
toutes les parties de la terre, de tous les peuples, du coeur de chacun,
de l’unique grande famille qu’est l’humanité, avec une angoisse
croissante … Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 02:10 PM PDT
Suite
à l’appel du pape François, le diocèse de Belfort-Montbéliard propose
le 7 septembredes temps de recueillement, de méditation et de prière.
Voici les lieux et horaires de ces rencontres:
  • Doyennés de Belfort: Veillée de Prière à la cathédrale présidée par Mgr Schockert de 20h00 à 21h00.
  • Doyenné de Chevremont: Temps d’adoration eucharistique à Bessoncourt à 19h30.
  • Doyenné de Beaucourt-Delle: Message pour la paix à Courcelle à 18h00.
  • Doyenné de Pont-de-Roide – L’isle sur le

  • Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 02:07 PM PDT
papinCommuniqué de Mgr Papin, évêque de Nancy :

« Lors de l’Angélus dominical du 1er septembre dernier, le pape François
a invité les catholiques, les fidèles des autres confessions
chrétiennes et religions ainsi que les hommes et les femmes de bonne
volonté, à une journée de jeûne et de prière le 7 septembre pour la paix
en Syrie, au Moyen Orient et dans le monde entier, spécialement entre
19h et minuit.
Je m’empresse de … Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 02:04 PM PDT
Mgr Pontier
en union avec le pape présidera une célébration à 19h le samedi 7
septembre avec les représentants des communautés catholiques de rite
oriental du diocèse en la basilique du Sacré-Coeur , suivi d’un temps de
prière et de méditation jusqu’à 21h30.… Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 02:01 PM PDT
le boulc'h

Le Pape François a nommé aujourd’hui Mgr Laurent Le Boulc’h, jusqu’à présent curé de Lannion, évêque de Coutances et Avranches, vacant depuis la nomination de Mgr Lalanne
à Pontoise. Aux premières nouvelles, il semble que les fidèles de
Lannion soient satisfaits de ce départ… Cela augure mal pour les fidèles
du diocèse de Coutances.
Agé de 53 ans, ordonné prêtre le 19 juin 1988 à Saint-Brieuc, Mgr Laurent Le Boulc’h a été vicaire épiscopal … Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 01:48 PM PDT
La
composante africaine de la Fédération internationale du Planning
familial (IPPF) vient de lancer un concours qui permettra à un
journaliste du continent noir de remporter le Prix du reportage sur le
Planning familial des journalistes africains. La cible de cette campagne
? Les journalistes « pionniers » de l’Afrique sub-saharienne. Son
objectif est évident : promouvoir les moyens contraceptifs auprès des
populations noires en multipliant les informations dans la presse à leur
sujet.

Les … Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 12:00 PM PDT
… Lire la suite…
L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 09:41 AM PDT
dominiquerey1

Le diocèse de Fréjus-Toulon est toujours à la pointe de la réception du Motu Proprio Summorum Pontificum.  L’officiel du diocèse de Toulon
du mois de mars publie la nomination d’un prêtre chargé des servants de
messe en y précisant bien que sa fonction concerne les deux formes du
rite romain.
L’Évêque de Fréjus-Toulon confie au Père
Carlos Javier Hamel Lopez, membre de la Fraternité Saint-Joseph Gardien
et avec l’accord du Modérateur, la responsabilité des

Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 09:02 AM PDT
120209_timothy_dolan_reuters_328

Le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York (New York) et président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis a adressé hier une lettre au Président Obama en relation avec les projets d’intervention militaire américaine contre la Syrie. Extraits.
« Nous avons entendu les appels urgents du Successeur de saint Pierre, le pape François, et de nos frères souffrant, les évêques des vénérables et antiques communautés chrétiennes du Proche Orient. D’une

Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 11:00 AM PDT
Lu sur le site de RTL. On est où ? En France ou en Égypte ?

Une église évangélique de Besançon a été la cible d’un incendie volontaire. Rapidement maîtrisé, le feu n’a fait aucun blessé. Un début d’incendie volontaire a partiellement endommagé la porte et la cag… Lire la suite…



L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 10:00 AM PDT
Le cardinal Timothy Dolan, archevêque de New York (New York) et président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis a adressé hier une lettre au Président Obama… Lire la suite… en relation avec les projets d’intervention militaire américaine contre la Syrie, alors que tous les signau
L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 07:00 AM PDT
Avec
l’Orissa, le Karnataka est l’État indien le plus dangereux pour les
chrétiens. Quelques exemples récents. Et d’effroyables statistiques pour
2011…

Une église du Karnataka après la “visite” des hindouistes…
L’État indien du Karnataka continue à être au cen… Lire la suite…



L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 03:08 AM PDT
Un gros titre à la une du quotidien berlinois Berliner Zeitung
de vendredi 30 août dernier : « Kreuzberg interdit Noël », avec ce
surtitre : « Les politiciens locaux ont probablement trop bu de vin
chaud en août ». De quoi s’agit-il ? De la décision des politiciens du
quartier Kr… Lire la suite…

L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 03:00 AM PDT
Encore de scandaleuses nouvelles du régime communiste du Laos !

Les autorités du village de Nongdaeng, dans le district de Borikan de la
province de Borikhamsai ont ordonné à 11 familles converties au
christianisme – soit au total 50 personnes – d’abjurer leur foi
chrétienne et de re… Lire la suite…



L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 02:00 AM PDT
Ces
dernières semaines, et même ces tout derniers mois, notre attention a
été captée par les événements en Égypte et la tragédie qui se poursuit
en Syrie. Nous avons négligé l’Irak, mais il faut dire que peu
d’informations étaient disponibles. Grâce à Ligne Rouge de nos amis de P… Lire la suite…

L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…

Posted: 04 Sep 2013 11:58 PM PDT
sncc

Je
vous laisse apprécier les photos suivantes. Il s’agit du calendrier que
les services de catéchèse et les libraires religieux ont reçu récemment
de la part du Service National de la Catéchèse et du Catéchuménat. Vous
remarquerez que les fêtes juives et musulmanes sont presque plus mises
en avant que les fêtes catholiques, quasiment inexistantes.

Posted: 05 Sep 2013 01:00 AM PDT
Shawki Milad Shawki… Lire la suite…,
un médecin Copte, a été enlevé hier par des “inconnus” alors qu’il
quittait sa clinique du village d’Al-Otaimiya (gouvernorat d’Assiout,
Haute Égypte) pour rentrer à son domicile.

Source : MidEast Christian News
L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…

Posted: 05 Sep 2013 12:00 AM PDT
Une nouvelle information tragique pour les chrétiens, en provenance de Syrie.

Maaloula, qui se trouve à 55 km au nord de Damas, est l’un des plus célèbres villages chrétiens de Syrie et ses habitants parlent l’araméen, la langue de Jésus-Christ. Le village doit sa renommée �… Lire la suite…



L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…

Posted: 04 Sep 2013 11:00 PM PDT
En
plus de mon rapide compte-rendu d’hier, voici une courte vidéo de
quelques moments parmi les plus saillants du rassemblement organisé par
le Parti Chrétien Démocrate… Lire la suite… mardi soir au Trocadéro à Paris, contre l’intervention en Syrie, pour la paix et la défense des chrétiens syriens

L’observatoire de la Christianophobie… Lire la suite…
Traduction »