Corruption !

Democracy corrupted !
‘ Christians who lead “a double life” by giving money to the Church while stealing from the state are sinners who deserve to be punished. ‘
‘ The Pope described people engaged in corruption as “whitewashed tombs”, explaining that “they appear beautiful from the outside, but inside they are full of dead bones and putrefaction.” A life based on corruption is “varnished putrefaction”, the Pope said. ‘
‘ . . . he had strong words for Catholics who grow wealthy from graft and use tainted money to shower their children with gifts and send them to expensive schools.
‘ “Those who take kickbacks have lost their dignity and give their children dirty bread”, he said. ‘
Pope Francis: corrupt should be tied to a rock and thrown into the sea
Pope Francis gives fire-and-brimstone sermon, saying the corrupt should be tied to a rock and thrown into the sea
By Nick Squires, Rome
5:56PM GMT 11 Nov 2013 in The Telegraph
‘ Pope Francis has delivered a fiery sermon against corruption, quoting a passage from the Bible in which Jesus said some sinners deserve to be tied to a rock and thrown into the sea. ‘
—–o0o—–

RBI, un résultat d’estime, 568’908 oui contre 1’896’963 non

Votation no 601
Résultats finaux officiels provisoires


Initiative populaire du 04.10.2013 «Pour un revenu de base inconditionnel»

Canton Oui Non % Oui % Non Etats  Oui Etats  Non % Partic.
Zurich 110`639 330`391 25.1% 74.9% 1 48.9%
Berne 78`112 250`345 23.8% 76.2% 1 44.9%
Lucerne 22`722 103`430 18.0% 82.0% 1 46.8%
Uri 1`513 8`255 15.5% 84.5% 1 37.0%
Schwyz 6`814 42`273 13.9% 86.1% 1 47.9%
Obwald 1`748 10`943 13.8% 86.2% 1/2 49.2%
Nidwald 1`990 13`132 13.2% 86.8% 1/2 49.9%
Glaris 1`757 7`918 18.2% 81.8% 1 37.0%
Zoug 6`373 32`451 16.4% 83.6% 1 51.8%
Fribourg 20`376 64`208 24.1% 75.9% 1 43.4%
Soleure 16`865 62`611 21.2% 78.8% 1 44.8%
Bâle-Ville 20`842 37`040 36.0% 64.0% 1/2 51.4%
Bâle-Campagne 19`050 64`054 22.9% 77.1% 1/2 45.1%
Schaffhouse 7`890 24`267 24.5% 75.5% 1 65.2%
Appenzell Rhodes-Ext. 3`905 14`905 20.8% 79.2% 1/2 48.5%
Appenzell Rhodes-Int. 548 3`800 12.6% 87.4% 1/2 37.9%
Saint-Gall 26`175 114`720 18.6% 81.4% 1 44.4%
Grisons 10`404 47`882 17.8% 82.2% 1 42.5%
Argovie 34`730 150`013 18.8% 81.2% 1 44.5%
Thurgovie 13`716 57`887 19.2% 80.8% 1 43.0%
Tessin 22`827 81`222 21.9% 78.1% 1 48.5%
Vaud 50`849 155`326 24.7% 75.3% 1 48.5%
Valais 20`277 85`462 19.2% 80.8% 1 49.6%
Neuchâtel 17`274 38`086 31.2% 68.8% 1 50.0%
Genève 44`286 83`387 34.7% 65.3% 1 51.6%
Jura 7`223 12`955 35.8% 64.2% 1 39.3%
Suisse 568`905 1`896`963 23.1% 76.9% 20  6/2 46.4%


Etat: 5 juin 2016 16:56:34

Prochaines étapes:

Mobilisation générale: épargnes, retraites…  volées légalement ! Comme à Chypre et en Grèce… 

Arnaque de la création monétaire  du néant, ex nihilo… 

Grâce à monnaie-pleine, on peut rédiger ensemble un projet de loi d’application ou un contre-projet et reprendre ainsi toutes les meilleures solutions, BNS, RBI, monnaie, crédits, etc…

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

Texte de loi US Goldsborough

Votée par 289 OUI  contre 60 non !

QE, de l’argent directement pour les personnes physiques et les familles !

La loi Goldsborough intitulée: «Loi pour rendre au Congrès son pouvoir constitutionnel d’émettre la monnaie et d’en régler la valeur; de fournir un revenu monétaire à la population des Etats-Unis avec un pouvoir d’achat fixe et équitable du dollar, suffisant en tout temps pour permettre à la population d’acheter les biens et les services désirés selon la pleine capacité des possibilités du commerce et de l’industrie des Etats-Unis… Le système actuel, qui émet l’argent ex nihilo, du néant, à travers l’initiative privée pour le profit, résultant en fréquentes et désastreuses inflations et déflations, doit cesser.»


La Lampe D’ALADIN


Qu’est ce que la démocratie économique? Beaucoup en parlent, mais de manière superficielle. La démocratie économique signifie que les individus dans la société ont davantage de contrôle sur leur environnement matériel. Pour être spécifique, ça signifie que l’individu est (1) capable d’accéder à un plus grand nombre de biens de consommation grâce à l’amélioration de son pouvoir d’achat, et (2) est en mesure d’exercer un plus grand nombre de choix dans le domaine productif qu’il souhaite intégrer. Les indicateurs d’une démocratie économique sont l’amélioration du niveau de vie pour tous, l’accroissement des possibilités pour l’activité productive, soit en matière d’emploi ou de loisirs. La théorie de la démocratie stipule que la société est organisée en vue de garantir le bien-être de l’individu. Le crédit social est ultra-démocratique et individualiste.
Projet de Loi
Prévoir une politique monétaire nationale qui réponde de façon définitive, aux exigences de l’industrie nationale et du commerce, tout en tenant compte des conditions imposées par notre pouvoir économique, ce qui permettrait que la consommation de biens et services se fassent dans les limites de notre capacité productive, la prestation maximale de biens et services de nécessité aux individus ou à d’autres fins.
Qu’il soit adopté par le Sénat et la Chambre des Représentants des Etats-Unis D’Amérique au Congrès ici réuni.
Tilte I. Dédommagement Axée sur les Prix au Détail
Considérant qu’il est de la prérogative constitutionnelle du Congrès de créer de la monnaie et en réglementer la valeur, et considérant que les réserves représentant des engagements bancaires pour leurs dépositaires, débiteurs, ou d’autres propriétaires ou titulaire de tels comptes ont la force et remplissent toutes les fonctions de monnaie et sont déclarés être de la monnaie, et considérant que la valeur de la monnaie se mesure par le pouvoir d’achat qu’il confère sur les biens  et services et toutes les autres formes de propriété ou droits de propriété ou preuve de la possession de tels droits et propriété, et considérant que le pouvoir d’achat de la monnaie varie inversement avec le prix de tels biens, services, propriété ou droits de propriété, et considérant qu’en vertu de la législation en vigueur concernant la création de dépôts bancaires et conformément à cette même législation et à la coutume en vigueur relative à la propriété privée, contrat et endettement, la somme totale des prix des biens et services produits tendent à dépasser la somme totale d’argent disponible pour les acheter, sauf à une perte financière des producteurs de tels biens et services, il est ici indiqué d’être la politique du Congrès d’ajuster et de contrôler le volume de monnaie de manière à le maintenir en permanence égal à la somme totale des prix de biens et services en vente, plus la somme totale des coûts non-réglés de biens et services en voie de production dûment comptabilisés, afin de faciliter le maximum de livraison de biens et services à la population des États Unis conformément à leurs désirs et en rapport avec la capacité de production de l’économie nationale.
SECTION 2: En application de cette politique, des billets de monnaie nationale doivent être émis pour financer une réduction sur les prix à la consommation au détail, comme prévu ci-après.
SECTION 3. Tel qu’utilisé dans le présent titre.
(a) Le terme “billets de monnaie nationale” signifie le cours légal adopté par les États Unis dans le paiement de toutes dettes et impôts, mais qui n’est pas disponible aux banques dans le cadre de leurs réserves de liquidité contre des dépôts, sauf sur la base de l’équivalent en dollar de la somme de leurs obligations.
(b) Le terme “réduction sur les prix au détail” signifie un chiffre de pourcentage à déterminer par la Commission Fédérale de Crédit et publié par le secrétaire ou trésorier comme indiqué ci-après, ce qui pourrait être appliqué comme une réduction sur les prix des biens et services que les détaillants offrent aux derniers clients.
(c) Le terme “dédommagement sur les prix” signifie le prix au détail des biens et services après l’application de la mesure de rabaissement du prix au détail. Les ventes de biens d’occasion ne seront pas concernés/n’entrent pas en ligne de compte dans le cadre de la réduction des prix au détail.
(d) Le terme “détaillant” signifie tout vendeur de biens, y compris logement et services, aux consommateurs finaux qui peuvent être identifiés comme personnes physiques, pour leur propre utilisation ou celle de leur famille et non pour la revente, mais aussi les sociétés de service dans la mesure où ils fournissent des services au détail au public destinés à l’utilisation personnelle ou celle de la famille.
(e) Le terme “services” peut-être compris comme le transport de passagers, distribution de gaz et d’électricité aux foyers à des fins domestiques, location de maisons, hospitalisation, soins médicaux, éducation, animation théâtrale, ou tout autre service professionnel ou non-professionnel qui pourrait être fourni par des individus, des partenariats ou d’autres organisations, à conditions que les prix chargés pour de tels services sont basés sur des principes acceptés de comptabilité analytique.
(f) Le terme “services” peut être compris comme le montant de la richesse nationale contre l’argent peut être délivré en toute sécurité sans qu’il en résulte des niveaux de prix inflationnistes.
Détermination de la Réduction sur les Prix au Détail
SECTION 4.
(a) A partir de 90 jours après le passage de la présente Loi, la remise de détail pour chaque trimestre doit être déterminée par la Commission Fédérale sur le Crédit et proclamé par le secrétaire du trésorier au premier jour de chaque trimestre ou à tout autre que la Commission Fédérale de Crédit recommandera.
(b) Après le passage de la présente Loi et jusqu’à ce que la réduction sur les prix au détail soit déterminée et proclamée comme indiquée précédemment, le rabais sera de 20 pour cent. Par la suite la réduction au détail sera ce pourcentage que la différence entre la valeur monétaire de la production nationale et celle de la consommation nationale apporte à celle de la production nationale. La production nationale doit inclure toutes les valeurs existantes qui  pourraient produits dans n’importe quelle catégorie de production, les importations, mais pas les comptes rendus du capital physique existant. La consommation doit inclure les ventes en détail, mais à un niveau qui correspond à celui d’un prix au détail non compensé, exportations, indemnités appropriées pour la dépréciation, perte et obsolescence. Pour en arriver à ces chiffres, seuls les prix et niveaux de prix existants doivent être utilisés, afin que les valeurs de production et de consommation exprimées soient toujours mesurées en fonction du Dollar existant.
(c) Si la consommation nationale comme décrit ci-dessus, doit à tout moment dépasser la production nationale, aucune remise en détail doit être proclamée. Après chaque proclamation de la remise/réduction, les données utilisées pour la déterminer doivent être mises á la disposition du public.
(d) Après le passage de cette Loi et dans le cas d’une Loi antérieure par laquelle le Congrès devrait autoriser que les paiements directs aux individus soient faits à partir du compte de crédit national, mais pas dans le règlement des bons de réduction au détail, alors tous ces paiements doivent être calculés par la Commission Fédérale de Crédit comme une addition à la consommation nationale pendant la période dans laquelle ils doivent être payés.
(e) Il est interdit à tout membre ou employé de la Commission Fédérale de Crédit de divulguer la réduction au détail ou toute autre information reçue ou employée en rapport avec la détermination de la réduction au détail avant que la réduction en question ne soit proclamée par le secrétaire du trésorier. Quiconque contrevient à une disposition du présent paragraphe doit être exclu ou licencié et doit être puni, sur déclaration de culpabilité, d’une telle violation par une amende de pas plus de $1,000, ou un emprisonnement de pas plus d’un an, ou tous les deux à la fois.
Application de la Réduction au Détail
SECTION 5. Après le passage de cette Loi la réduction au détail doit être appliquée dans le cadre d’achats de biens et services auprès des détaillants comme définie dans cette Loi, faits par des consommateurs qui sont des personnes physiques, pour l’utilisation personnelle du consommateur ou celle de sa famille et pas pour la vente, le commerce ou la fabrication. L’application de la réduction en question dans le commerce doit être attestée par des pièces justificatrices appropriées, formulaires prescrits par le secrétaire du trésorier. Ces Chèques doivent être utilisés dans le remboursement du détaillant pour la vente de biens et services à un prix compensé. Le but de cette Loi est de fournir un règlement continu par les banques aux détaillants pour vendre á un prix compensé comme prévu par la’article 7 de ce titre.
Contrats et Règlements
SECTION 6(a) Aucun détaillant n’aurait le droit à une compensation sur les ventes au rabais à moins qu’il envoie une demande à la secrétaire du trésorier, et aie reçu, un certificat d’autorité ou une licence, et aie accepté de se conformer à ces règlements de la comptabilité analytique et à un taux maximum de bénéfice sur le chiffre d’affaires des ventes qui sera déterminé par le secrétaire du trésorier après des audiences publiques ouvertes à toutes les parties intéressées. Il est du devoir de la Commission Fédérale de Crédit d’être représentée à ces audiences, pour défendre l’intérêt général du public consommateur, et de subordonner toutes les questions d’intérêt particulier à celui du crédit national tel que défini dans ce présent titre. Les décisions de la Commission Fédérale sur le crédit national sont définitives. Le secrétaire du trésorier peut révoquer ou suspendre tout certificat d’autorité ou licence délivré par lui à tour détaillant après un préavis raisonnable et la possibilité d’auditionner le détaillant, sur preuve que ledit détaillant ne s’est pas conformé aux règlements sur la base desquels son certificat et sa licence ont été délivrés.
SECTION 7.
(a) Pour compenser le détaillant pour le déboursement de l’escompte de détail, toutes les banques aux États Unis, ses territoires et possessions, engagés dans le commerce inter-étatique, sont autorisées et dirigés à accepter toutes les pièces justificatrices attestant de l’escompte de détail et inclure dans les dépôts réguliers de leur clientèle qui détient des licences de décaisser la remise, et d’honorer ces bons comme s’ils étaient des dépôts en espèces au montant des déboursements mis en évidence.
(b) Les banques entrant des crédits aux déposants en raison des bons de réduction au détail doivent les charges sur le compte de leurs notes en monnaie nationale, et le secrétaire du trésorier , ou son agent doit remettre à ces-dits banques, sur demande, les billets en monnaie nationale á une valeur nominale équivalente aux bons d’achat inscrits dans le registre de la banque. Les banques auront le droit de fixer des frais de service raisonnables à ces déposants pour les services rendus. Le montant de cette taxe doit être fixé par la Commission Fédérale de Crédit.
(c) Les comptes de dépôt des détaillants rédigés par le présent procédé doivent être traités par toutes les banques en tant que partie de leur dépôts en circulation juste comme si le compte rendu a eu lieu grâce à l’actualisation des notes propres aux clients et les chèques qui en sont tirés doivent se faire comme d’habitude.
Titre II – La Commission Fédérale de Crédit
Organisation et Commission
SECTION 201.
(a) Pour réaliser l’objet de la Loi il est créé la Commission Fédérale de Crédit (appelé dans ce titre la “Commission”). La Commission doit être composée de 7 commissaires qui seront nommés par le Président par et avec l’avis et le consentement du Sénat. Nul ne doit être admissible à une nomination en tant que commissaire à moins qu’il soit un citoyen des États Unis et dans le jugement du Président qualifié pour développer des connaissances approfondies sur des problèmes économiques, industrielles et statistiques et d’effectuer efficacement les tâches requises par la présente Loi. Pas plus de quatre des commissaires doivent être membres du même parti politique. La durée de mandat des commissaires va expirer comme indiqué par le Président. Une à la fin de chacune des sept premières années après le passage de la Loi. La durée de mandat du successeur expirera sept années à partir de la date de l’expiration du mandat pour lequel son prédécesseur a été nommé, sauf un commissaire nommé pour combler une vacance survenant avant l’expiration de la période pour laquelle son prédécesseur a été nommé doit être nommé pour le reste de ces termes. Les commissaires doivent être admissibles pour une deuxième nomination et recevoir une pension de retraite équivalente à $xxxxx par an pour chaque année de service, mais pas plus de $xxxxzzz par an.
(a) Les commissaires doivent être membres d’office du Conseil de la Réserve Fédérale.
(b) Le Président doit désigner chaque année une des commissaires d’agir en tant que Président de la Commission. Chaque commissaire va recevoir un salaire de $xxxxxx par an. Aucun commissaire ne doit s’engager dans une autre affaire, vocation ou travail autre que celui de servir comme commissaire.
Les Devoirs de la Commission
SECTION 202
(a) Il est créé un compte dans la trésorerie des États Unis qui sera le compte de crédit. Ce compte sera crédité de temps en temps à la direction de la Commission avec la différence entre la valeur du Dollar de la production nationale et celle de la consommation nationale, comme déterminé par la Commission, quand la valeur de la production nationale est plus grande que celle de la consommation nationale. A la fin de chaque période, le montant du compte de crédit national qui ne devrait pas être retiré dans cette période doit être radié. Si avant la fin de chaque période le compte du crédit national aura été complètement vidé alors les ventes et l’acceptation bancaire de bons de ventes en détail continuent au compte de détail autorisé, la commission peut à sa discrétion habiliter le secrétaire du trésorier à continuer de fournir des notes en monnaie nationale sur la demande des banques jusqu’à nouvel avis de la Commission et cette monnaie supplémentaire ne sera pas une charge sur le compte de crédit national dans toute période future. La Commission peut également réduire ou suspendre la remise de détail avant l’expiration d’une période en conformité avec les prochains chiffres pour la production et la consommation nationale qui pourraient être en sa possession.
(b) La Commission devra trouver tous les voies et moyens raisonnables pour déterminer le compte de détail aussi précis que possible strictement en conformité avec les méthodes Prescrites en SECTION 4 du titre I de la Loi et sans aucune influence ou des conseils étrangers. Les décisions de la Commission concernant le compte en détail doivent être définitives.
(c) La Commission doit établir un bureau statistique pour collecter et coordonner les données nécessaires à l’exécution des dispositions de la présente Loi et doit être guidée dans ces décisions par les faits révélés. Tous les départements statistiques de l’État Fédéral et de l’administration municipale doivent fournir cette aide et information comme requise par la Commission. La Commission doit avoir l’autorité de requérir des données et statistiques de toutes les organisations économiques, associations de commerce, affaires privés ce qui peut du reste être requis dans le jugement de la Commission pour exécuter les dispositions de cette Loi.
(d) Il doit être le devoir de la Commission de fixer les frais de service pour le traitement des bons de réduction au détail par les banques pour leurs clients comme prescrit dans la Loi.
(e) Il doit aussi être le devoir de la Commission de tenir des audiences sur et pour rendre publiques les bénéfices des grossistes, fabricants, premiers producteurs, et les spéculateurs, et de recommander au Congrès une Loi réparatrice ou des mesures fiscales spéciales en ce qui concerne ces gains si dans le jugement de la Commission, ils proviennent d’une augmentation irraisonnable dans l’usine, les matières premières ou des prix en gros qui, par la trop hausse de la valeur en Dollar du compte de crédit national va l’amener à contribuer à une inflation contenue artificiellement et la distribution inéquitable du revenu national total au détriment de toute catégorie ou section.
Interférences dans les Fonctions de la Commission
SECTION 203
(a) Il est interdit à toute personne –
            (1) d’empêcher ou tenter d’empêcher par force, intimidation, menace, promesse ou de toute autre manière tout membre ou employé de la Commission les fonctions qui lui sont imposées par la Commission.
            (2) d’induire ou tenter d’induire avec des moyens similaires tout membre ou employé de la Commission pour prendre toute décision ou ordre en ce qui concerne toute question sous l’autorité de la Commission; ou
            (3) d’induire ou tenter d’induire, par des moyens similaires, tout membre ou employé à divulguer toute information quelle que soit, sauf à travers les canaux permis par la Loi.
            (b) Quiconque viole toute disposition de cette section sera puni sur la base d’une conviction d’une telle violation, d’une amende de pas plus de $bbbbb ou emprisonnement pas plus d’un an, ou tous les deux.
Titre III – Les Dispositions Générales
SECTION 301. Toute personne qui viole l’une des dispositions de cette Loi devra au cas où d’autres mesures répressives ne sont pas expressément prévues par cette Loi, soit punie sur la conviction d’une violation, d’une amende de pas plus de $1000 ou d’emprisonnement d’un an, ou tous les deux.
SECTION 302. Le secrétaire du trésorier est autorisé à élaborer de telles règles et règlements qu’il jugera nécessaire pour l’exécution des dispositions de cette Loi.
SECTION 303. Ils sont ci-après autorisés à transférer chaque année des sommes qui peuvent être nécessaires pour l’exécution des dispositions de la présente Loi.
SECTION 304. Toutes les lois ou parties de lois inconsistants ou en conflit avec les dispositions de cette Loi sont abrogées dans la mesure de cette incompatibilité et conflit.
SECTION 305. Au cas où toute disposition de cette Loi, ou son application à toute personne ou circonstance, est jugée invalide, ce qui reste de la Loi, et l’application d’une telle disposition à d’autres personnes et circonstances, ne sera pas ainsi affectée.  

BILL TO LIFT PRICES IS PASSED BY HOUSE BY 289 VOTES TO 60; Goldsborough Measure Directs Reserve Board to Control Credit and Currency. 



http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/05/relance-dune-economie-nationale.html

Ouille… Courroux et Le Bémont n’ont peut-être pas voté OUI… La chancellerie cantonale jurassienne n’a toutefois pas corrigé les chiffres… http://www.jura.ch/CHA/SCH/Votations/2016/Votations-du-5-juin-2016/2-Initiative-populaire-Pour-un-revenu-de-base-inconditionnel.html ???

Urgent. Scandale VW, VW Skandal, VW-cratie ? Urnes, Urnen, Ballot boxes protection…

Urgent. Scandale VW, VW Skandal, VW-cratie ? Urnes, Urnen, Ballot boxes protection…

MANIPULATIONS ?  STOP !
Scandale VW, VW Scandal, VW-cratie ?
URGENT !

Démocratie & Casino ? Rien ne va plus…

MANIPULATIONS ?  STOP !

http://corps-consulaire.blogspot.ch/2016/06/fraudes-democratiques-trop-faciles-dans.html

https://www.facebook.com/groups/votations/?fref=ts

Non au DPI, LPMA http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/05/non-au-diagnostic-preimplantatoire-non.html

Schweizerische Abstimmungen und Wahlen sind im grossen Stil fälschbar…

http://corps-consulaire.blogspot.ch/2016/06/abstimmungen-sind-im-grossen-stil.html

http://www.zeitpunkt.ch/news/artikel-einzelansicht/artikel/schweizerische-abstimmungen-und-wahlen-sind-im-grossen-stil-faelschbar.html

MANIPULATIONS ?  STOP !

Nein zur PID

http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/06/nein-zur-pid.html

Swiss Democratie & Casino ?

Massive frauds ? Too easy cheatings ! No to manipulation

see pictures, self expl.

https://www.google.ch/search?q=fraudes+siebenthal&espv=2&biw=1366&bih=599&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiN7q7DzI_NAhXE1xoKHS0lD4EQ_AUIBigB&dpr=1#imgrc=9_v8EkH0Wd8SwM%3A

500 MANIPULATIONS RFID !  STOP ! 
http://desiebenthal.blogspot.ch/2013/08/fraudes-democratiques-en-suisse-demande.html

Ich stimme ? / Je vote ? / Voto ?  I vote ?



http://aaapositifs.ch/wp-content/uploads/2016/04/AntragSNB-3A2016-DE.pdf


http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/04/banque-nationale-suisse-aaa-bilan.html


Nous vous prions de voter oui au RBi et non au DPi et de vérifier que les deux enveloppes ne soient ouvertes que le jour du dépouillement, soit le dimanche, merci

Mit freundlichen Grüssen
Avec mes meilleurs salutations
Distinti saluti
Kind regards, yours sincerely
Saludos cordiales
בברכה, בכבוד רב
С уважение
ขอแสดงความนับถือ
你的真诚的
المخلص

Nouvelle adresse: 

Familiaplus.com
case postale 65
1001 Lausanne

ou co Famille de Siebenthal, 23, Av. Edouard Dapples, CH 1006 LAUSANNE. SUISSE

Tél: international ++ 41 21 616 88 88

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/projet-de-loi-dapplication-de-monnaie.html

http://desiebenthal.blogspot.ch/2015/12/swiss-positive-money-social-credit.html

à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Nous retirons votre adresse sur simple demande. Merci.

https://www.facebook.com/groups/Guillaume.Tell/?fref=ts

Nein zur PID

Liebe Komiteemitglieder, MitstreiterInnen und Interessierte


Letzte Chance
Sonntag ist die letzte Gelegenheit um abzustimmen 

Facebook und WhatsApp eignen sich gut, um dem eigenen Freundeskreis eine letzte Wahlempfehlung zukommen zu lassen. Nutzen wir die Chance!

Herzliche Einladung
Als Abstimmungskomitee treffen wir uns am 5. Juni ab 12:00 Uhr im HOTELBERN an der Zeughausgasse 9, 2. Stock. Gerne können Sie mit uns die aktuellsten Abstimmungsergebnisse und Hochrechnungen live verfolgen. Getränke und ein kleiner Apéro werden bereit gestellt. 

Co-Präsidium

Peter Föhn

Peter Föhn
Ständerat SVP, SZ
Martin Friedli

Martin Friedli
alt-Grossrat EDU, BE
Christine Häsler

Christine Häsler
Nationalrätin Grüne, BE
Susanne Leutenegger Oberholzer

Susanne Leutenegger Oberholzer
Nationalrätin SP, BL
Christian Lohr

Christian Lohr
Nationalrat CVP, TG
Mathias Reynard

Mathias Reynard
Nationalrat SP, VS
Marco Romano

Marco Romano
Nationalrat CVP, TI
Marianne Streiff-Feller

Marianne Streiff-Feller
Nationalrätin EVP, BE

Komiteemitglieder

Jean-Luc Addor

Jean-Luc Addor
Nationalrat SVP, VS
Thomas Ammann

Thomas Ammann
Nationalrat CVP, SG
Sibel Arslan

Sibel Arslan
Nationalrätin BastA!, BS
Prisca Birrer-Heimo

Prisca Birrer-Heimo
Nationalrätin SP, LU
Ivo Bischofberger

Ivo Bischofberger
Ständerat CVP, AI
Toni Bortoluzzi

Toni Bortoluzzi
alt-Nationalrat SVP, ZH
Jakob Büchler

Jakob Büchler
Nationalrat CVP, SG
Christine Bulliard-Marbach

Christine Bulliard-Marbach
Nationalrätin CVP, FR
Thomas Burgherr

Thomas Burgherr
Nationalrat SVP, AG
Yannick Buttet

Yannick Buttet
Nationalrat CVP, VS
Martin Candinas

Martin Candinas
Nationalrat CVP, GR
Dominique de Buman

Dominique de Buman
Nationalrat CVP, FR
Marcel Dettling

Marcel Dettling
Nationalrat SVP, SZ
Yvette Estermann

Yvette Estermann
Nationalrätin SVP, LU
Erich Ettlin

Erich Ettlin
Ständerat CVP, OW
Yvonne Feri

Yvonne Feri
Nationalrätin SP, AG
Sylvia Flückiger-Bäni

Sylvia Flückiger-Bäni
Nationalrätin SVP, AG
Jean-René Fournier

Jean-René Fournier
Ständerat CVP, VS
Oskar Freysinger

Oskar Freysinger
alt-Nationalrat SVP, VS
Claudia Friedl

Claudia Friedl
Nationalrätin SP, SG
Andrea Martina Geissbühler

Andrea Martina Geissbühler
Nationalrätin SVP, BE
Yvonne Gilli

Yvonne Gilli
alt-Nationalrätin Grüne, SG
Ida Glanzmann-Hunkeler

Ida Glanzmann-Hunkeler
Nationalrätin CVP, LU
Alois Gmür

Alois Gmür
Nationalrat CVP, SZ
Konrad Graber

Konrad Graber
Ständerat CVP, LU
Maya Graf

Maya Graf
Nationalrätin Grüne, BL
Jean-Paul Gschwind

Jean-Paul Gschwind
Nationalrat CVP, JU
Barbara Gysi

Barbara Gysi
Nationalrätin SP, SG
Brigitte Häberli-Koller

Brigitte Häberli-Koller
Ständerätin CVP, TG
Philipp Hadorn

Philipp Hadorn
Nationalrat SP, SO
Hansjörg Hassler

Hansjörg Hassler
alt-Nationalrat BDP, GR
Markus Hausammann

Markus Hausammann
Nationalrat SVP, TG
Verena Herzog

Verena Herzog
Nationalrätin SVP, TG
Maja Ingold

Maja Ingold
Nationalrätin EVP, ZH
Werner Luginbühl

Werner Luginbühl
Ständerat BDP, BE
Werner Messmer

Werner Messmer
alt-Nationalrat FDP, TG
Geri Müller

Geri Müller
alt-Nationalrat Grüne, AG
Stefan Müller-Altermatt

Stefan Müller-Altermatt
Nationalrat CVP, SO
Martina Munz

Martina Munz
Nationalrätin SP, SH
Yves Nidegger

Yves Nidegger
Nationalrat SVP, GE
Paul Niederberger

Paul Niederberger
alt-Ständerat CVP, NW
Eric Nussbaumer

Eric Nussbaumer
Nationalrat SP, BL
Gerhard Pfister

Gerhard Pfister
Nationalrat CVP, ZG
Maximilian Reimann

Maximilian Reimann
Nationalrat SVP, AG
Fabio Regazzi

Fabio Regazzi
Nationalrat CVP, TI
Markus Ritter

Markus Ritter
Nationalrat CVP, SG
Franz Ruppen

Franz Ruppen
Nationalrat SVP, VS
Louis Schelbert

Louis Schelbert
Nationalrat Grüne, LU
Ursula Schneider Schüttel

Ursula Schneider Schüttel
alt-Nationalrätin SP, FR
Pirmin Schwander

Pirmin Schwander
Nationalrat SVP, SZ
Erich von Siebenthal

Erich von Siebenthal
Nationalrat SVP, BE



















Finanzen
Um im Abstimmungskampf die gewünschte Breitenwirkung zu erzielen, haben wir das Profitline-Angebot der APG in Anspruch genommen (1’000 Plakate an z.T. sehr guten Standorten, 2 Wochen Aushang). Da dieses ausgezeichnete Angebot mind. 1’000 Plakate beinhaltete mussten wir unser Budget etwas überschreiten und arbeiten zur Zeit mit einem Defizit von ca. CHF 35’000.-

Ich erlaube mir daher, Ihnen im Anhang nochmals einen Einzahlungsschein beizufügen. 
Falls Sie mithelfen möchten das Defizit zu verringern bin ich Ihnen sehr dankbar. 
Ihre Spende geht zu 100% an die Kampagne und ist steuerlich abzugsberechtigt. 


Herzlichen Dank für Ihr wertvolles Engagement!

Bis vielleicht am Sonntag?
Samuel Kullmann, Kampagnenleiter



Überparteiliches Komitee „NEIN zu diesem Fortpflanzungsmedizingesetz“
Comité interpartis «NON à cette loi sur la procréation médicalement assistée»
Comitato interpartitico “NO a questa legge sulla procreazione con assistenza medica”

Samuel T. Kullmann
Kampagnenleiter

Directeur de campagne
Komitee NEIN zum FMedG
Postfach
3001 Bern
Unterstützen Sie uns auf Facebook

Où et quand voter le dimanche, exemples ?


Où et quand voter le dimanche, exemples ?

N.B. Il est impératif de vous munir de votre carte de vote et des bulletins reçus par courrier!

6 bureaux de vote à Lausanne

Hôtel de Ville Annexe de l’Hôtel de Ville Place de la Louve 1
Gare Gare CFF Pavillon d’information des CFF, Exposition Léman 2030, rue du Simplon 34
Beaulieu Bâtiment scolaire / salle de rythmique Avenue des Bergières 17
(entrée av. Gindroz 2)
Chailly Bâtiment scolaire Chemin de Rovéréaz 9
Cour Centre de Vie Enfantine (CVE) Avenue de Cour 72


Vers-chez-les-Blanc Bâtiment scolaire
Rte du Jorat 70

Ouverts le dimanche du scrutin de 09h30 à 11h00

On peut aussi voter 24h/24 à la boîte aux lettres communale: annexe de l’Hôtel de Ville, place de la Louve 1 (dernière levée: dimanche du scrutin à 11h00).

En cas de problème et pour toute question d’ordre pratique relative au scrutin ou au matériel de vote:
bureau du Registre civique, tél. +41 21 315 22 33, votations@lausanne.ch
www.lausanne.ch/votations

1. Boîte aux lettres communale

En déposant l’enveloppe de transmission (sans timbre) dans la boîte aux lettres communale (annexe de l’Hôtel de Ville, place de la Louve 1). Dernière levée de la boîte aux lettres communale: le dimanche du scrutin à 11h00.

2. Bureaux de vote

En vous rendant personnellement au bureau de vote, le dimanche matin, avec votre carte de vote, l’enveloppe de vote jaune ainsi que le-s bulletin-s de vote ou électoral-aux. Vous trouverez plus bas les adresses des bureaux centraux et dans les quartiers de Lausanne.

6 bureaux de vote à Lausanne

Hôtel de Ville Annexe de l’Hôtel de Ville Place de la Louve 1
Gare Gare CFF Pavillon d’information des CFF, Exposition Léman 2030, rue du Simplon 34
Beaulieu Bâtiment scolaire / salle de rythmique Avenue des Bergières 17
(entrée av. Gindroz 2)
Chailly Bâtiment scolaire Chemin de Rovéréaz 9
Cour Centre de Vie Enfantine (CVE) Avenue de Cour 72


Vers-chez-les-Blanc Bâtiment scolaire
Rte du Jorat 70

Heure d’ouverture: dimanche du scrutin de 09h30 à 11h00

N.B. Il est impératif de vous munir de votre carte de vote et des bulletins reçus par courrier!

Stop fraudes. N’ouvrir les 2 enveloppes qu’ au dépouillement !



Visible avec une simple lampe LED, pas de secret de vote au XXIème siècle ! Mobbing, échange du contenu, tricheries trop faciles !
URGENT: 
Fraudes démocratiques trop faciles dans chaque greffe suisse !

Les invitations, sondages et vos commentaires disparaissent de facebook, sic. Exemple: https://www.facebook.com/groups/351945838265192/events/


Allez très vite au greffe de votre commune et demandez-leur de n’ouvrir les enveloppes de transmission que le jour du dépouillement, merci http://desiebenthal.blogspot.ch/2013/11/fraudes-votations-surveillees-en-suisse.html
Pliez plusieurs fois votre bulletin pour bloquer leur machine et rendre plus difficile leurs tricheries et remplacements du contenu des enveloppes.
En cas de recours, on pourra au moins compter les bulletins pliés par exemple…


Ou mettez une feuille d’aluminium ou un carton très opaque.

Pourquoi ?

Car de plus en plus de villes et cantons utilisent des scanners tellement efficaces qu’ils peuvent lire les bulletins à travers les petites enveloppes jaunes en Vaud, bleues à Genève, vertes à Fribourg…, avant le dépouillement officiel et ce sans ouvrir les petites enveloppes internes. Ils se sont donné le droit exorbitant d’ouvrir et de jeter les grandes enveloppes avant le début du dépouillement du contenu des urnes, ce qui facilite les fraudes et le fichage des votants car ils rangent soigneusement dans l’ordre les deux piles et peuvent ainsi rapprocher les votes des votants grâce à l’ordre d’arrivée et aux trop nombreux codes-barres. Selon ces résultats qui économisent le prix très coûteux des sondages, ils changent simplement les petites enveloppes jaunes en Vaud, bleues à Genève, vertes à Fribourg…, avec le contenu voulu par les fraudeurs, en puisant dans le matériel de réserve ou en imprimant eux-même leur matériel. Tout greffe municipal peut ouvrir, même sans scanner, l’enveloppe et voir par transparence avec une lampe de poche à travers la deuxième enveloppe interne dans la plupart des cantons, essayez pour voir dans une chambre sombre ou de nuit la petite enveloppe, jaune en Vaud, bleue à Genève, verte à Fribourg… Le scanner de bulletin de vote papier à lecture optique est électronique donc manipulable sans laisser de traces.http://desiebenthal.blogspot.ch/2013/11/votes-lecture-optique-fraudes-faciles.html

Celui qui vote par correspondance ou par Internet (vote électronique), risque que son vote soit falsifié et son «comportement de vote» soit enregistré. Ils peuvent aussi trafiquer les logiciels de scannage et de comptage des machines optiques.


Seul le vote personnel à l’urne assure une meilleure sécurité. Le problème doit maintenant être examiné par le Ministère public de la Confédération et par le Parlement. Une enquête indépendante du vote par correspon­dance en Suisse met au grand jour les défauts alar­mants du système et la nécessité de prendre des mesures appropriées. Lors de l’acheminement postal, du citoyen(ne) au bureau de vote le matériel de vote peut aussi facilement être falsifié.
Ils trichent tout, même la BNS ou VW…



avec une lampe de poche LED
4, sic quatre, codes-barres différents possibles… dont un nouveau au dos du bulletin de vote à croix…, un sur la carte de vote et un sur le volet de transmission et parfois un presque invisible en rose sur l’enveloppe de transmission.
Sur le bulletin de vote, il est indiqué ”  ne pas plier, svp” en gras, le papier est très transparent, donc très lisible avec une simple lampe de poche à LED.
ETC…
Avec un projecteur halogène.
Selon les instructions imprimées sur le bulletin de vote dans le Canton de Vaud que vous avez ci-dessous, il est recommandé de ne pas plier le bulletin de vote (sic !) et l’enveloppe est du format C5 pour faciliter les manipulations précitées, par des lectrices optiques automatiques qui peuvent ainsi faire des sondages secrets très économiques, au fur et à mesure de l’arrivée de la poste.


De plus, la loi vaudoise sur les droits politiques ( Exercice des droits politiques 160.01 ) précise bien tous les détails nécessaires pour assurer une bonne lecture par transparence sous fort flux lumineux:

Art. 23 Matériel officiel
1 Pour toutes les votations, l’autorité compétente fait imprimer le matériel de vote officiel qui comprend :
2 une enveloppe de transmission;
3 le bulletin de vote comportant les questions posées aux électeurs;
4 une enveloppe de vote gommée destinée à contenir les bulletins de vote (un au maximum par scrutin en cours).

Art. 25 Exercice du droit de vote 4, 9
1 L’électeur dispose d’un bulletin de vote sur lequel il répond par oui par non à la question posée.
Dans les communes autorisées à utiliser un lecteur optique pour le dépouillement des bulletins de vote, l’électeur répond à la question posée en cochant la case «oui» ou la case «non» au moyen d’une croix.

Art. 36 Matériel officiel
1 Pour toutes les élections (y compris en cas de second tour), l’autorité compétente fait imprimer le matériel électoral
officiel qui comprend :
2 une enveloppe de transmission;
3 des explications sur la manière de voter (sauf en cas de second tour);
4 un jeu complet des bulletins électoraux de parti et le bulletin pour le vote manuscrit;
5 une enveloppe de vote destinée à contenir les bulletins électoraux (un au maximum par scrutin ou tour de scrutin en cours).

Il est aussi à noter que dans d’autres Cantons, le Bulletin de Vote n’est pas assorti de la mention écrite précitée, et qu’il doit bien sûr être plié en deux (afin d’assurer l’opacité voulue, lire la confidentialité adéquate !), ne serait-ce que pour pouvoir être glissé dans une enveloppe de taille plus petite… et accessoirement aussi plus écologique et plus économique. 

Signalons aussi que certaines boîtes postales sont vidées par des civils qui peuvent faire ce qu’ils veulent aux enveloppes de vote par correspondance, y compris les jeter. Ce qui donne des taux de participation d’environ 20 % pour Tridel dans les zones autour de Tridel à Lausanne… sans compter la fameuse alarme Anthrax pendant le dépouillement…
Le matériel de vote est  assorti de rectangles noirs dont la seule utilité explicable est de mieux pouvoir viser les objets de Vote par des lectrices optiques automatiques. Les manipulateurs trichent avec des spots professionnels et une machine optique faite pour çà, vu les enjeux économiques ou politiques de certaines Votations (ici les milliards des salaires, des vignettes, des familles, des crèches, de l’industrie de la Biométrie RFID et les pressions de pays tiers sur la Suisse, ou encore localement Tridel, l’incinérateur cancérigène et dispensateur de nano particules à Alzheimer, qui a été construit à côté des hôpitaux et ses coûts en centaines de millions CHF..) depuis des années. Un milliard de m3 d’air vicié par année nous pollue tous…


http://euroracket.blogspot.ch/2009/06/recours-final-au-tribunal-federal.html
 

4, sic quatre, codes-barres différents.
 Sur ce bulletin de vote , il est indiqué ”  ne pas plier, svp” en gras mais même si on le plie, le papier est très transparent et l’impression n’est que sur une moitié, donc très lisible avec une simple lampe de poche à LED.  

Paul Berdah 15 mai 16:44
Au lieu de répondre par oui ou par non on devrait recevoir 2 listes de nombres au hasard une pour le OUI une pour le NON, détacher le No de vote prédécoupé et l’insérer dans l’enveloppe. Après le dépouillement la commune pourrait afficher la liste triée des chiffres comptés et l’électeur de vérifier anonymement si sa sélection y figure. Il pourrait donner sa liste comme justificatif en cas de réclamation.
http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/04/600-milliards-caches-dans-la.html
http://www.hommages.ch/defunt/59791/canaan_chucri_jean
http://www.zeitpunkt.ch/news/artikel-einzelansicht/artikel/schweizerische-abstimmungen-und-wahlen-sind-im-grossen-stil-faelschbar.html

1 commentaire:

The Six Strings Off Hell a dit…
Mr De Siebenthal bonjour..
je vous suit depuis quelque temp,video,blog et faut admettre que tout ça est siderant,pour ma part je suis bien convaincu de toute ces magouilles contre l’humanité et les peuples de chaque nations..
j’aimerais vous remercier pour tout ce que vous faites en faveurs des plus “faible”,toute ces infos utiles qui permettent de mieux comprendre ce systeme esclavagiste..
conçernant le RBI,
malheureusement je constate en parlant autour de moi,que la plupart des gens bloquent sur toute les foutaises justifiée par les opposants,comme le financement par ex,quand ont essaye de leur dire que c’est une minorité sans légitimité qui menent le bal depuis bien trop longtemp,la réaction est tjr la meme..ah mais oui mais ca ont le sait,ca a tjr été comme ça..!!
je pense que le souci est que la plupart de gens n’ont aucune idées de l’amplitude du probleme,et finalement réagissent comme si tout est normal,voir accepté..!!
il serais impératif de créer une”bombe” qui ouvrirait toute ces consciences endormie afin que les gens comprennent que nous sommes dans les griffes de gens dangereux qui n’ont aucun respect pour leur semblable,en clair arriver a faire comprendre au gens que nous ne devons rien attendre de ces crapules en puissance et que justement dans leur etat d’esprit nous ne sommes pas leur semblable..!!
a mon avis le gros du prob se situe a ce niveau..
les un peu plus de 50% qui peuvent encore payer leur factures sans se poser de questions represente malheureusement la “force” utile pour les opposants..je lance ceçi comme une idée et constatation sur le terrain..
j’avoue me sentir totalement impuissant par moment et n’ai aucun moyen de faire avancer les choses si ce n’est en parler a chaque fois que ca se presente..
j’essaye de comprendre comment réunir les forces(energie positive)et je me dit que ce n’est pas possible qu’il puisse ne rien se passer de plus avec tout ce que vous avez eu le courage de balancer conçernant cette minorité obscur et malfaisante..j’avoue ne pas etre croyant comme vous,par contre je suis certain tout de meme que quelque chose de tres fort regit la vie dans l’univers..
je souhaite egalement un retablissement de l’equilibre de la vie,et que la malfaisance active puissent definitivement craindre l’eveil de conscience de l’humanité…
encore merci pour tout ce que vous faite..!
Non au DPi, non à la LPMA

Co-Präsidium

Peter Föhn

Peter Föhn
Ständerat SVP, SZ
Martin Friedli

Martin Friedli
alt-Grossrat EDU, BE
Christine Häsler

Christine Häsler
Nationalrätin Grüne, BE
Susanne Leutenegger Oberholzer

Susanne Leutenegger Oberholzer
Nationalrätin SP, BL
Christian Lohr

Christian Lohr
Nationalrat CVP, TG
Mathias Reynard

Mathias Reynard
Nationalrat SP, VS
Marco Romano

Marco Romano
Nationalrat CVP, TI
Marianne Streiff-Feller

Marianne Streiff-Feller
Nationalrätin EVP, BE

Komiteemitglieder


Jean-Luc Addor

Jean-Luc Addor
Nationalrat SVP, VS
Thomas Ammann

Thomas Ammann
Nationalrat CVP, SG
Sibel Arslan

Sibel Arslan
Nationalrätin BastA!, BS
Prisca Birrer-Heimo

Prisca Birrer-Heimo
Nationalrätin SP, LU
Ivo Bischofberger

Ivo Bischofberger
Ständerat CVP, AI
Toni Bortoluzzi

Toni Bortoluzzi
alt-Nationalrat SVP, ZH
Jakob Büchler

Jakob Büchler
Nationalrat CVP, SG
Christine Bulliard-Marbach

Christine Bulliard-Marbach
Nationalrätin CVP, FR
Thomas Burgherr

Thomas Burgherr
Nationalrat SVP, AG
Yannick Buttet

Yannick Buttet
Nationalrat CVP, VS
Martin Candinas

Martin Candinas
Nationalrat CVP, GR
Dominique de Buman

Dominique de Buman
Nationalrat CVP, FR
Marcel Dettling

Marcel Dettling
Nationalrat SVP, SZ
Yvette Estermann

Yvette Estermann
Nationalrätin SVP, LU
Erich Ettlin

Erich Ettlin
Ständerat CVP, OW
Yvonne Feri

Yvonne Feri
Nationalrätin SP, AG
Sylvia Flückiger-Bäni

Sylvia Flückiger-Bäni
Nationalrätin SVP, AG
Jean-René Fournier

Jean-René Fournier
Ständerat CVP, VS
Oskar Freysinger

Oskar Freysinger
alt-Nationalrat SVP, VS
Claudia Friedl

Claudia Friedl
Nationalrätin SP, SG
Andrea Martina Geissbühler

Andrea Martina Geissbühler
Nationalrätin SVP, BE
Yvonne Gilli

Yvonne Gilli
alt-Nationalrätin Grüne, SG
Ida Glanzmann-Hunkeler

Ida Glanzmann-Hunkeler
Nationalrätin CVP, LU
Alois Gmür

Alois Gmür
Nationalrat CVP, SZ
Konrad Graber

Konrad Graber
Ständerat CVP, LU
Maya Graf

Maya Graf
Nationalrätin Grüne, BL
Jean-Paul Gschwind

Jean-Paul Gschwind
Nationalrat CVP, JU
Barbara Gysi

Barbara Gysi
Nationalrätin SP, SG
Brigitte Häberli-Koller

Brigitte Häberli-Koller
Ständerätin CVP, TG
Philipp Hadorn

Philipp Hadorn
Nationalrat SP, SO
Hansjörg Hassler

Hansjörg Hassler
alt-Nationalrat BDP, GR
Markus Hausammann

Markus Hausammann
Nationalrat SVP, TG
Verena Herzog

Verena Herzog
Nationalrätin SVP, TG
Maja Ingold

Maja Ingold
Nationalrätin EVP, ZH
Werner Luginbühl

Werner Luginbühl
Ständerat BDP, BE
Werner Messmer

Werner Messmer
alt-Nationalrat FDP, TG
Geri Müller

Geri Müller
alt-Nationalrat Grüne, AG
Stefan Müller-Altermatt

Stefan Müller-Altermatt
Nationalrat CVP, SO
Martina Munz

Martina Munz
Nationalrätin SP, SH
Yves Nidegger

Yves Nidegger
Nationalrat SVP, GE
Paul Niederberger

Paul Niederberger
alt-Ständerat CVP, NW
Eric Nussbaumer

Eric Nussbaumer
Nationalrat SP, BL
Gerhard Pfister

Gerhard Pfister
Nationalrat CVP, ZG
Maximilian Reimann

Maximilian Reimann
Nationalrat SVP, AG
Fabio Regazzi

Fabio Regazzi
Nationalrat CVP, TI
Markus Ritter

Markus Ritter
Nationalrat CVP, SG
Franz Ruppen

Franz Ruppen
Nationalrat SVP, VS
Louis Schelbert

Louis Schelbert
Nationalrat Grüne, LU
Ursula Schneider Schüttel

Ursula Schneider Schüttel
alt-Nationalrätin SP, FR
Pirmin Schwander

Pirmin Schwander
Nationalrat SVP, SZ
Erich von Siebenthal

Erich von Siebenthal
Nationalrat SVP, BE

Pièces de monnaie suédoises énormes !

19.5045 KG, une monnaie de presque 20 kg de cuivre fait des trous dans les poches et peut tomber dans les neiges suédoises…
Sweden’s 10-daler coin was actually a ginormous 43-pound slab of copper, more than two feet long by one foot wide.

Ce type de billet a été utilisé en Suède à partir des années 1600 jusque dans les années 1700. En 1600, les pièces de monnaie suédoises étaient énormes. Il aurait été impossible de porter sur soi la somme de 100 dalers en pièces.( Thaler, Dalers, Dollars… ).

La Banque de Stockholm obtint du gouvernement l’autorisation d’émettre des billets de banque. Ainsi, les pièces restaient à la banque, et leurs détenteurs portaient sur eux des billets en papier représentant la valeur des pièces.

Ces billets sont parmi les premiers exemples de monnaie de papier imprimée qui fut utilisée en Europe.

CURRENCY

Here’s What A 43-Pound Coin Looks Like

On a recent podcast, we explored gold’s central role in the history of money. But, even before the rise of paper bills, gold wasn’t the only option.
Sweden, for example, used a copper standard for a while in the 1600s and 1700s. That didn’t work out so well.
Because copper was so abundant — and because the value of coins was based largely on the value of the metal they were made of — Sweden’s 10-daler coin was actually a ginormous 43-pound slab of copper, more than two feet long by one foot wide.
Listener Sarah Y. sent us a link to this picture of the daler, from the blog money-funnies. We superimposed a dollar bill on top of it, to give a sense of scale:
The Swedish daler at the Coin Cabinet exhibit at The Historical Museum in Lund, Sweden.
The Swedish daler at the Coin Cabinet exhibit at The Historical Museum in Lund, Sweden.

via money-funnies.com

How would something like this even work as money? Here’s one contemporary description, as quoted in An Economic History of Sweden:
…many carry their money around on their backs, others on their heads, and larger sums are pulled on a horsecart. Four … would be a terrible punishment for me if I had to carry them a hundred steps; may none here become a thief. I shall take one of these dalers back to you unless it is too heavy for me; I am now hiding it under my bed…

VACCINS ANTI-FERTILITÉ

Un exercice de stérilisation de masse, déclarent des médecins kenyans qui ont trouvé un agent anti-fertilité dans le vaccin contre le tétanos
Des pays africains sont sans nul doute, depuis des décennies, des laboratoires in vivo d’expérimentations de masse (stérilisation, mutations génétiques, infections, virus, etc.) qui sont dirigés par des firmes pharmaceutiques privées, par le département militaire des maladies infectieuses et qui sont financés par les Bill Gates de ce monde.
Je rappelle que tous les pays occidentaux vaccinent contre le tétanos, sans compter le calendrier vaccinal des enfants, les vaccins saisonniers, les vaccins contre la méningite, vaccin contre le cancer du col de l’utérus……..
Selon un communiqué publié mardi par l’Association des médecins catholiques du Kenya, l’organisation a trouvé un antigène dans un vaccin administré à 2,3 millions de filles et de femmes qui provoque des fausses couches. Ce vaccin est administré par l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) et l’UNICEF.
« Nous avons envoyé six échantillons provenant de partout au Kenya à des laboratoires en Afrique du Sud. Ils ont été testés positifs pour l’antigène HCG », dit le Dr. Muhame Ngare du Mercy Medical Centre à Nairobi au LifeSiteNews.
Le Dr. Ngare, porte-parole de l’Association des médecins catholiques au Kenya, a déclaré dans un bulletin publié le 4 novembre:
« Cette campagne de l’OMS n’est pas d’éradiquer le tétanos néonatal, mais c’est un exercice bien coordonné de stérilisation de masse avec un vaccin qui régule la fertilité. Cette preuve a été présentée au Ministère de la Santé avant le troisième tour de vaccination, mais elle été ignorée ».


Traduction »