Invitation le 28 mars 2018 à 19h

Par Pantos de DoblosTravail personnel, CC BY-SA 3.0, Lien

Agenda

Avec Le Rayon bleu, Slobodan Despot fait partie de la sélection du Prix des Lecteurs de la ville de Lausanne 2018. La soirée de remise du Prix se tiendra au Théâtre Vidy-Lausanne mercredi 28 mars 2018 à 19h. Entrée libre, sur inscription, en indiquant le nombre de personnes à: prixdeslecteurs@lausanne.chAttention: le nombre de places est limité.

Le rayon bleu

Collection Blanche, Gallimard
Parution : 04-05-2017

Complots contre Roosevelt

Roosvelt et les marchands du temple




Après sa victoire électorale de 1932, un climat d’hostilité commence à être créé contre lui notamment par les milieux financiers et bancaires. 


Le 15 février 1933, des coups de feu sont tirés dans sa direction. Il en réchappe, mais le maire de Chicago est tué et plusieurs personnes grièvement blessées.

Roosevelt attaque alors l’oligarchie financière dans un discours prononcé le 4 mars 1933…

Voici quelques extraits de ce discours:

« Les pratiques de marchands du temple sans scrupules se trouvent incriminées devant le tribunal de l’opinion publique, et rejetées par les cœurs aussi bien que par l’esprit des hommes. Oui, ces trafiquants ont tenté de faire quelque chose, mais leurs efforts portent l’empreinte d’une tradition périmée. Face à l’échec de l’émission de crédit, ils n’ont su proposer que le prêt de davantage d’argent. N’étant plus en mesure de faire valoir la séduction du profit par laquelle ils induisent les gens à suivre leur ascendant frauduleux, ils ont eu recours à des exhortations, plaidant avec des larmes dans les yeux pour un retour à la confiance. Ils ne connaissent que les règles d’une génération d’égoïstes. Ils n’ont aucune vision collective, et lorsqu’il n’y a pas de vision, le peuple meurt. Les marchands du temple ont abandonné leurs sièges dans le temple de notre civilisation. Nous devons maintenant y faire revenir nos anciennes vérités. Le bonheur ne réside pas dans la simple possession d’argent. Il tient à la joie d’accomplir, à l’émotion profonde de l’effort créateur. La joie et la stimulation morale du travail ne doivent plus être oubliées dans la folle poursuite de profits évanescents. Ces jours sombres que nous vivons vaudront bien tout ce qu’ils nous coûtent s’ils nous enseignent que notre véritable destinée n’est pas de nous laisser faire, mais de pourvoir à nos besoins et à ceux de nos prochains. La reconnaissance de la fausseté de la richesse matérielle comme critère de succès va main dans la main avec l’abandon de la fausse croyance suivant laquelle les responsabilités publiques ou une haute position politique se mesurent seulement suivant les critères de vanité et de profit personnel, et il faut mettre un point final à cette forme de conduite qui trop souvent, dans la banque et les affaires, abaisse une confiance absolue en une injustice, égoïste et sans cœur. Une refondation, cependant, ne fait pas seulement appel à des changements d’éthique. Ce pays exige de l’action, et de l’action immédiate. Notre toute première tâche est de mettre les gens au travail. Il ne s’agit pas d’un problème insoluble si nous y faisons face avec sagesse et courage. Nous pouvons en partie réussir si nous embauchons directement par l’intervention de l’État lui-même, nous mobilisant en vue de cette tâche comme nous le ferions dans une situation de guerre, mais en même temps, grâce à cette force de travail ainsi mobilisée, en accomplissant les grands projets dont nous avons besoin pour stimuler et réorganiser l’utilisation de nos ressources naturelles. Finalement, dans notre progression vers la reprise du travail, nous aurons besoin de deux protections contre un retour des maux de l’ordre ancien. Il devra y avoir une stricte supervision de toutes les activités bancaires, de crédit et d’investissement ; il devra en même temps être mis fin à la spéculation faite avec l’argent des autres, et des dispositions devront être prises pour assurer que notre monnaie soit à la fois disponible en quantité suffisante et suffisamment solide. »

Le scandale des banques centrales privées !




Le scandale des banques centrales privées. Thomas Jefferson et Andrew Jackson avaient compris « Le Monstre ». Mais aujourd’hui pour la plupart des Américains, la Réserve Fédérale est juste un nom sur un billet. Ils n’ont aucune idée de ce que la banque centrale fait à l’économie, ou à leurs propres vies économiques ; de comment et pourquoi elle a été fondée et comment elle fonctionne. Ce film est la plus claire et la plus impérieuse explication jamais donnée de la Fed en 5 épisodes de 10′ – youtu.be/sASp_5Ragsc / 2 – youtu.be/H9cntZxRRUM /


« Le gouvernement devrait créer, émettre, et faire circuler toutes les devises et tous les crédits nécessaires pour satisfaire les dépenses du gouvernement et le pouvoir d’achat des consommateurs. Le privilège de créer et d’émettre de la monnaie n’est pas seulement la prérogative suprême du gouvernement, mais c’est aussi sa plus grande opportunité. Par l’adoption de ces principes, le besoin ressenti depuis longtemps d’uniformiser la monnaie aux besoins sera satisfait. Les assujettis aux taxes seraient libérés des intérêts. L’argent cessera de gouverner et se mettra au service de l’humanité. La puissance d’argent fait sa proie de la nation en temps de paix et conspire contre elle en temps d’adversité. Elle est plus despotique que la monarchie, plus insolente que l’autocratie, plus égoïste que la bureaucratie. Je vois arriver dans un proche avenir une crise qui me déconcerte et me fait trembler pour la sécurité de mon pays. Les groupes financiers et industriels sont devenus tout puissants, il s’ensuivra une ère de corruption aux postes élevés et la puissance d’argent du pays cherchera à prolonger son règne en utilisant les préjugés du peuple jusqu’à ce que la fortune soit concentrée en un petit nombre de mains et la république détruite. » Abraham Lincoln


« Celui qui contrôle le volume de la monnaie dans notre pays est maître absolu de toute l’industrie et tout le commerce… et quand vous réalisez que le système entier est très facilement contrôlé, d’une manière ou d’une autre, par une très petite élite de puissants, vous n’aurez pas besoin qu’on vous explique comment les périodes d’inflation et de déflation apparaissent. » James A. Garfield, président des États-Unis, (assassiné)


« Je considère que les institutions bancaires sont plus dangereuses qu’une armée. Si jamais le peuple américain autorise les banques privées à contrôler leur masse monétaire, les banques et les corporations qui se développeront autour d’elles vont dépouiller les gens de leurs biens, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront sans domicile sur le continent que leurs Pères avaient conquis. Celui qui contrôle l’argent de la nation contrôle la nation. Je crois que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés qu’une armée debout. » Thomas Jefferson, troisième président des USA de 1801 à 1809.


« L’histoire relate que les banquiers ont utilisé toutes sortes d’abus, intrigues, supercheries et violences possibles pour obtenir le contrôle des gouvernements en contrôlant l’argent et son émission. » James Madison, quatrième président  des USA de 1809 à 1817.


« Toute la perplexité, la confusion, et la détresse en Amérique ne provient pas des défauts de la Constitution ou de la Confédération ni du désir d’honneur ou de vertu, mais de notre ignorance profonde de la nature des devises, du crédit, et de la circulation. » John Adams, père fondateur de la Constitution américaine


« Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin. La jeunesse qui pourra résoudre la question monétaire fera plus pour le monde que toutes les armées de l’histoire. » Henry Ford.

Journal de monnaie-pleine


Rappel ! Urgent et important ! Nous avons besoin de votre aide immédiatement !
La votation aura lieu en mai-juin 2018, donc dans quelques jours ou semaines !

Spin docteurs en action

Spin docteurs en action, c’est le Conseil fédéral qui choisit et donc décide de notre texte en français ( une traduction du texte en allemand…)  et ils nous donnent de faux délais et n’avaient pas répondus à notre proposition antérieure à la date de leur décision !
Ce qui ne respecte ni l’esprit ni la lettre des lois et coutumes démocratiques !

Les minorités ne sont plus respectées en Suisse, ce qui est grave !

Loi fédérale sur les droits politiques

(LDP)1

du 17 décembre 1976 (Etat le 1er novembre 2015)

1 La Confédération met à la disposition des cantons les textes soumis à la votation et les bulletins de vote.
2 Le texte soumis à la votation est accompagné de brèves explications du Conseil fédéral, qui doivent rester objectives et exposer également l’avis d’importantes minorités. Il doit contenir le libellé exact de la question qui figure sur le bulletin de vote. Dans le cas d’une initiative populaire ou d’un référendum, le comité fait part de ses arguments au Conseil fédéral, lequel les reprend dans ses explications. Le Conseil fédéral peut modifier ou refuser de reprendre des commentaires portant atteinte à l’honneur, manifestement contraires à la vérité ou trop longs. Il ne reprend les renvois à des sources électroniques que si leurs auteurs déclarent par écrit que ces sources ne contiennent pas d’indications illicites ni n’aiguillent l’internaute vers des publications électroniques au contenu illicite.2


Cher Monsieur de Siebenthal,
Vous avez eu cette semaine un contact téléphonique avec le secrétariat de la Chancellerie fédérale, contact à la suite duquel vous nous avez écrit l’e-mail qui suit celui-ci.
Nous sommes partis du principe que le texte mentionné dans votre e-mail était destiné à remplacer le texte français de la partie “Les arguments du comité d’initiative” des explications de vote du Conseil fédéral en vue de la votation fédérale du 10 juin 2018.
Le Conseil fédéral a adopté le 21 février 2018 les explications de vote du Conseil fédéral en vue de la votation du 10 juin 2018. Ces explications de vote sont donc définitives et ne peuvent plus être modifiées.
Je reste bien évidemment à votre disposition pour toute question ou information supplémentaire.
Avec mes salutations les meilleures,
Raphaël Leuenberger
Politologue

Chancellerie fédérale
Section des droits politiques

Palais fédéral ouest, 3003 Berne
Téléphone +41 58 462 39 64
raphael.leuenberger@bk.admin.ch
www.bk.admin.ch


From: François de Siebenthal [mailto:siebenthal@gmail.com]
Sent: Wednesday, February 28, 2018 9:16 AM
To: _bk-infobk; Hansruedi Weber
Subject: Le texte choisi par les romands pour la chancellerie
Pour M. M. Leuenberger

Section des droits politiques
Chancellerie fédérale. Palais fédéral ouest 3003 Berne. Tél. 058 462 21 11 info@bk.admin.ch



Bonjour Cher Monsieur,



suite à notre téléphone avec votre collaboratrice.






Le texte choisi par les romands pour la chancellerie



Qui crée les Francs ?
La création monétaire est un don gratuit sans intérêts grâce aux progrès techniques, aux machines, aux ordinateurs, robots, à la productivité etc.  Surtout pas de dettes par les crédits bancaires, c’est le piège à c… dans lequel le monde entier est tombé. Presque chaque Franc qui circule est une dette, alors qu’on devrait avoir un actif, un franc suisse qui doit appartenir aux suisses, mais, par des tours de passe-passe subtils, ils ont réussi à nous louer à nous-même nos propres francs. Nous sommes “le Souverain” et on doit louer nos avoirs, un comble !… et si on remboursait toutes les dettes, par la rigueur, il n’y aurait plus aucune monnaie qui circulerait, ce qui serait encore pire ! Compris ? Pas facile de comprendre un système si stupide, mais voilà, voilà, ils ont réussi à nous enfumer ! De plus, et en pire, à chaque remboursement, ils détruisent la monnaie, sic, tirée du néant, ex nihilo en latin, retour au néant ! Et hop, eux, ils gagnent le pouvoir et gardent les intérêts sans passer par la case “droits de Seigneuriage” ! Et zou, circulez, trimez, suez, éreintez- vous, il n’y a rien à voir !
On parle du Franc suisse, le Léman, Farinet, Sels etc, Wir, Reka, Miles, Cumulus, Bitcoin… sont dans l’initiative et ses commentaires et seront protégés par la constitution. Voulez-vous que des sociétés privées gèrent la police ? Des impôts en faveur de privés ? Des lois faites par des sociétés privées ? Les esclaves ne doivent surtout pas comprendre … qu’ils sont esclaves ! Libérons-nous tous les uns les autres ! Un pour tous, tous pour un ! Votons OUI le 10 juin à www.monnaie-pleine.ch


ci-avant 1639 caractères / 1650 permis par la Chancellerie



Avec mes meilleures salutations
François de Siebenthal
021 616 88 88


Quand on leur téléphone, personne ne décroche ou on tombe sur le répondeur !
Le premier mail ci-dessus a été envoyé un vendredi après-midi, donc je suis tombé sur le répondeur, on aura plus de détails ce lundi matin 5 mars 2018 !

Le Souverain suisse insulté par des “spin-doctors”, de vilains manants trop bien payés



Le Souverain suisse insulté par de vilains manants trop bien payés pour leur “travail” de spin doctors…ne vous laissez pas avoir par les docteurs du tournis, votez OUI au RBI ! 

Les biens sont là en surabondances, ils ont des milliards pour des guerres stupides, prenons ces milliards pour des paix intelligentes !


http://eikos.ch/files/download/flyer_f.pdf


[PDF]Judith Barben—Les Spin Doctors du Palais fédéral

eikos.ch/files/download/flyer_f.pdf

1 mai 2010 – Les Spin Doctors du Palais fédéral. Comment la propagande et la manipulation compromettent la démocratie directe. Permettant une large …

Sacrés spin doctors – Le Temps

www.letemps.ch/economie/2016/03/13/sacres-spindoctors

13 mars 2016 – Les «spin doctors», comme on les appelle dans le jargon, ceux qui sont … Et pas seulement ceux qui officient du côté de la Berne fédérale.

Les agences de comm’ règnent dans l’ombre – Économie, Les plus de …

www.bilan.ch/economie-plus-de-redaction/agences-de-comm-regnent-lombre

23 juil. 2014 – Par Mary Vakaridis La Suisse a aussi ses «spin doctors». … club privé, la Clé deBerne, pour faire connaissance avec la direction de Glencore, …

Spin doctor — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Spin_doctor

Un spin doctor est un conseiller en communication et marketing politique agissant pour le compte d’une personnalité politique, le plus souvent lors de …

Spin Doctors (groupe) — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Spin_Doctors_(groupe)

Spin Doctors est un groupe de rock alternatif new-yorkais formé en 1991, surtout connu pour ses deux singles à succès “Two Princes” et “Little Miss Can’t Be …

Années actives‎: ‎Depuis 1991
Pays d’origine‎: ‎New York États-Unis
Genre musical‎: ‎Rock alternatif‎, ‎blues rock

Edward Bernays — Wikipédia

https://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Bernays

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2012). Si vous disposez … father of spin : Edward L. Bernays & the birth of public relations , New York, … Relations publiques · Propagande · Modèle de propagande · Spin doctor …

1997-07-19 – The Spin Doctors Archive

www.spindoctors-archive.com/show-archive/index.php?show… – Traduire cette page

Gurten Festival – Bern, Switzerland July 19, 1997. Setlist: Big Fat Funky Booty, Jimmy Olsen´s Blues, Refrigerator Car, Gone Mad, Hurricane, What Time Is It

La rédaction: Fini de rire, une task force «humour» veille au grain …

www.24heures.ch/societe/fini-rire-task-force-humour-veille-grain/story/16506115

17 mars 2016 – … du monde entier, tout ce que Berne compte d’analystes, d’observateurs et de spindoctors s’agite et s’émeut. L’affaire est des plus sérieuses.

[PDF]Trois éminences grises confient l’action menée … – Andrea Caroni

www.andrea-caroni.ch/…/20130524_Les_lobbies_sortent_de_l_ombre__Le_nouvelli…

24 mai 2013 – les «spin doctors» ont montré leur visage hier lors d’un séminaire à Berne. … BERNE. BERTRAND FISCHER. Les grandes décisions politi-.

de Büren Family: The Spin Doctor of the 15th century

threebeehives.blogspot.com/…/spindoctor-of-15th-century.html

Traduire cette page

7 nov. 2010 – The Spin Doctor of the 15th century … Nicolas was the richest man in Bern in his day thanks to the family business, a multinational corporation …

1 commentaire:

The Six Strings Off Hell a dit…
alors la bravo a celui qui a pris la photo..!!
presence d’esprit et coup d’oeil sont de la partie..

franchement ils sont quand meme pas tres intelligent..
ils ferait mieux de nous accorder illico le rbi
histoire que l’on puissent a coup de 20frs journalier aller se suicider
a petit feux mais tres surement et plus rapidement que prevu dans leur plans..
non..?!?..
quelle bande de crapules…
bel exemple de leur fourberie..

Non aux taxes !

La plupart des taxes ne servent qu’à payer les banquiers qui gagnent des sommes énormes sans rien faire, ni travailler, et qui fabriquent de la monnaie provisoire du néant et qui détruisent la même monnaie, sic, qui retourne au néant à chaque remboursement des crédits à intérêts composés.
Il volent notre temps, notre présent, notre futur, nos projets, notre santé, notre milieu. Ils polluent la planète entière et organisent un enfer sur terre !
Les Suisses doivent se prononcer le 4 mars sur l’arrêté fédéral relatif au nouveau régime financier 2021. Celui-ci vise à prolonger de 15 ans, jusqu’à fin 2035, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et l’impôt fédéral direct (IFD). Non au Régime Financier 2021 ! Changeons de régime…
–> pourquoi payer l’impôt privé sur la création monétaire des banques en plus de l’impôt fédéral ?
——> Si le Conseil Fédéral ne veut pas supprimer la création monétaire des banques, supprimons l’impôt fédéral.
Non au provisoire qui dure
Non aux impôts pour la guerre, non à l’impôt de la … “défense nationale” qui engraisse les banquiers et les financiers qui gagnent des sommes folles sans rien faire ni travailler…
Non à la TVA anti-familiale…
Chaque année depuis 2012, la BNS a créé 100 milliards, dont 2/3 auraient du revenir aux cantons, soit 66 milliards par an, ou 20 milliards de plus que TVA+IFD+BILLAG
Et je vous invite à faire de même ! L’argent étant le nerf de la guerre, c’est le seul moyen non violent de manifester notre mécontentement pour les raisons notamment évoquées ici !
On a le temps de discuter du nouveau régime financier de 45 milliards, pendant plusieurs années, et votons oui à www.monnaie-pleine.ch , ce qui permettra de financer
la Confédération sans impôts “provisoires ” depuis 1939-45, sic… ou la TVA anti-familles et anti-sociale car elle pèse plus sur les pauvres et les familles, qui consomment une grosse fraction de leur revenu. Au pire, une micro ou nano taxe automatique, une miette de 0,x % sur les flux financiers suffit pour ne plus payer du tout d’autres impôts, ni directs, ni indirects, ni au plan communal, cantonal,, fédéral, etc… Nous serons alors de vrais souverains sans déclarations inquisitrices et vexatoires. La Suisse, un vrai paradis fiscal pour tous ses habitants  https://www.letemps.ch/…/une-initiative-populaire-va-propos…

Pour M. M. Leuenberger
Section des droits politiques
Chancellerie fédérale. Palais fédéral ouest 3003 Berne. Tél. 058 462 21 11 info@bk.admin.ch

Bonjour Cher Monsieur,
suite à notre téléphone avec votre collaboratrice.

Le texte choisi par les romands pour la chancellerie

La création monétaire est un don gratuit sans intérêts grâce aux progrès techniques, aux machines, aux ordinateurs, robots, à la productivité etc.  Surtout pas de dettes par les crédits bancaires, c’est le piège à c… dans lequel le monde entier est tombé. Toute la monnaie qui circule sont des dettes, alors qu’on devrait avoir des actifs, les francs suisses qui doivent appartenir aux suisses, mais, par des tours de passe-passe subtils, ils ont réussi à nous louer à nous-même nos propres francs suisses. Nous sommes “le Souverain” et on doit louer nos avoirs, un comble !… et si on remboursait toutes les dettes, par la rigueur, il n’y aurait plus aucune monnaie qui circulerait, ce qui serait encore pire ! Compris ? Pas facile de comprendre un système si stupide, mais voilà, voilà, ils ont réussi à nous enfumer ! De plus, et en pire, à chaque remboursement, ils détruisent la monnaie, sic, tirée du néant, ex nihilo en latin, retour au néant ! Et hop, eux, ils gagnent le pouvoir et gardent les intérêts sans passer par la case “droits de Seigneuriage” ! Et zou, circulez, trimez, suez, éreintez- vous, il n’y a rien à voir !
On parle de francs suisses, le Léman, Farinet, Sels etc, Wir, reka, miles, cumulus, Bitcoin…) sont dans l’initiative et ses commentaires et seront protégées par la constitution. Voulez-vous que des sociétés privées gèrent la police ? des impôts en faveur de privés ? des lois faites par des sociétés privées ? Les esclaves ne doivent surtout pas comprendre … qu’ils sont esclaves ! Libérons-nous tous les uns les autres ! Un pour tous, tous pour un ! Votons OUI le 10 juin à www.monnaie-pleine.ch! 1638 caractères ci- avant

Avec mes meilleures salutations
François de Siebenthal
021 616 88 88

Qui a écrit ceci ?

 




“Il a toujours été reconnu qu’il serait souverainement


imprudent de mettre dans les mains d’une oligarchie


financière un instrument de crédit tel que celui d’une banque


d’émission, de lui en abandonner les ressources et de


permettre ainsi que l’intérêt public puisse être asservi et


sacrifié à des intérêts privés.”

Invitation 3 mars: Francs créés par qui ?




Invitation le 3 mars: Francs créés par qui ?



Nous invitons tous les amis de l’initiative fédérale de notamment tous les cantons romands à se joindre à la rencontre du 3 mars, afin d’organiser un programme d’actions locales. 

Il s’agira de:
• prendre connaissance de vos idées créatives et des les intégrer dans un programme de campagne à mettre en oeuvre dans toutes les régions de Suisse par les groupes régionaux et/ou cantonaux. 
• créer des groupes régionaux ou cantonaux.
• nommer des responsables de projets pour chaque région ou chaque canton.
• définir la communication avec l’équipe de campagne et le soutien qu’elle peut apporter.
• entendre les besoins spécifiques des régions ou cantons.
• se concerter pour que l’union fasse la force.



Un pour tous, tous pour un et tout pour tous.


Résumé:


Qui crée les Francs ?
La création monétaire est un don gratuit sans intérêts grâce aux progrès techniques, aux machines, aux ordinateurs, robots, à la productivité etc.  Surtout pas de dettes par les crédits bancaires, c’est le piège à c… dans lequel le monde entier est tombé. Presque chaque Franc qui circule est une dette, alors qu’on devrait avoir un actif, un franc suisse qui doit appartenir aux suisses, mais, par des tours de passe-passe subtils, ils ont réussi à nous louer à nous-même nos propres francs. Nous sommes “le Souverain” et on doit louer nos avoirs, un comble !… et si on remboursait toutes les dettes, par la rigueur, il n’y aurait plus aucune monnaie qui circulerait, ce qui serait encore pire ! Compris ? Pas facile de comprendre un système si stupide, mais voilà, voilà, ils ont réussi à nous enfumer ! De plus, et en pire, à chaque remboursement, ils détruisent la monnaie, sic, tirée du néant, ex nihilo en latin, retour au néant ! Et hop, eux, ils gagnent le pouvoir et gardent les intérêts sans passer par la case “droits de Seigneuriage” ! Et zou, circulez, trimez, suez, éreintez- vous, il n’y a rien à voir !
On parle du Franc suisse, le Léman, Farinet, Sels etc, Wir, Reka, Miles, Cumulus, Bitcoin… sont dans l’initiative et ses commentaires et seront protégés par la constitution. Voulez-vous que des sociétés privées gèrent la police ? Des impôts en faveur de privés ? Des lois faites par des sociétés privées ? Les esclaves ne doivent surtout pas comprendre … qu’ils sont esclaves ! Libérons-nous tous les uns les autres ! Un pour tous, tous pour un ! Votons OUI le 10 juin à www.monnaie-pleine.ch


ci-avant 1639 caractères / 1650 permis par la Chancellerie


Organisation : Comité d’initiative Monnaie pleine 
Lieu : au Cazard à Lausanne

 Le Cazard
15, Pré du Marché
CH-1004 Lausanne
Tél. 021 320 52 61
Fax 021 312 79 85

Réservez votre samedi 21 avril 2018, pour une journée de congrès aux ateliers de la Côte à Etoy sur le sujet des monnaies.

Samedi 21 avril 2018
CONGRES MONNAIE-PLEINE
“QUI DOIT CRÉER NOS FRANCS SUISSES: LES BANQUES PRIVÉES OU LA BANQUE NATIONALE ?” 
Sujet de la votation du 10 juin 2018

L’inauguration publique des Ateliers de la Côte aura lieu le 24 mars 2018 dès 11h00.
Au programme : animations musicales, démonstrations de danse, visite des ateliers et démonstrations de savoir-faire à tous les étages du bâtiment.
Foodtrucks bar et cafétéria

Parking gratuit – entrée libre – tout public

Les Ateliers de la Côte
Traduction »