Micro-impôt: projet en discussion

Micro-taxe, micro-impôt, micro-charge:  appel à l’intelligence collective.

Réponse :



Les plus riches paieront beaucoup plus car ils provoquent plus de flux. Il vaut mieux les taxer au lieu de ne taxer principalement que le travail, les salaires, lrs personnes physiques etc.


Taxons les mouvements des capitaux plutôt que le travail, d’ autant plus que les robots prennent la place des personnes…



Une 2ème séance générale a eu lieu le mercredi 27 mars 2019 dès 14h00 au CIDOC-CUC, Boulevard de Grancy 29, 1006 Lausanne
 sous la Gare de Lausanne, à 2 minutes à pied…


Première séance du jeudi 21 février ci-dessous avec notamment MM Marc Chenay, Felix Bolliger, Oswald Sigg,  Me Jacob Zgraggen etc… 

Voir la vidéo https://youtu.be/niI6HNwnt7I de la première séance à Lausanne pour la Suisse

Pour la France:
Responsable de ces publications. François de Siebenthal 021 616 88 88
MM Marc Chenay & Felix Bolliger, initiateurs.

M. Oswald Sigg, Président, ancien Chancelier de la Confédération


Me Jacob Zgraggen, avocat, banquier, initiateur, etc…
Voici des bases de calculs.
En Suisse, voir https://www.six-group.com/interbank-clearing/fr/home/payment-services/sic.html qui parle de 40’000 milliards de flux par année, rien qu’en Suisse. Mais ceci ne représente que les flux de compensation entre les banques, sans les créations monétaires, ni les opérations à hautes fréquences en nano-secondes, ni les flux de comptes à comptes internes qui restent dans les banques ou qui sont encore secrets… ( dérivés, flux de l’ombre, shadow banking… )

Appel à l’intelligence collective, nous vous remercions de bien vouloir faire vos propositions avec le lien ci-dessous. Merci 
https://docs.google.com/document/d/1UBvLYOcf2stYMkWiK_0ZCCEWDWyosuhC6qC6bosOST4/edit?usp=sharing


Une initiative populaire va proposer d’abolir les impôts en taxant toutes les transactions

Le professeur de finance Marc Chesney s’est associé avec quatre autres personnes pour lancer une initiative visant à taxer toutes les transactions, financières et commerciales


Éliminer tous les impôts, sans provoquer un gouffre financier dans les budgets publics? Ce n’est pas un tour de magie. Marc Chesney, professeur de finance de l’Université de Zurich propose en effet de mettre en place une taxe sur les transactions financières qui s’appliquerait à tous les paiements électroniques.


Cette taxe n’a donc rien à voir avec la taxe Tobin, qui s’intéresse uniquement aux transactions financières, donc aux achats d’actions ou d’obligations, par exemple. La proposition de Marc Chesney s’étend à toutes les transactions financières – y compris le trafic des paiements – dont le montant total atteint au moins 100 000 milliards de francs par an, soit environ 150 fois le produit intérieur brut de la Suisse.

Un financier zurichois en première ligne

Désormais, le professeur s’est associé avec quatre autres personnes pour lancer une initiative, dont le concept est présenté sur le site microtaxe.ch. L’idée circule dans plusieurs pays, mais si elle semble se décanter en Suisse, c’est notamment à partir d’un texte publié en janvier 2013 par Félix Bolliger, un financier zurichois, «Reinvent the System – Mikrosteuer auf Gesamtzahlungsverkehr» (Réinventer le système – un micro-impôt sur tous les moyens de paiement). Le gérant de fortune y développe son modèle et la façon dont il pourrait être construit. Les initiants ont été rejoints par Oswald Sigg, socialiste et ancien vice-chancelier de la Confédération, qui faisait partie des promoteurs de l’initiative pour le revenu universel de base, refusé en votation populaire en début d’année. Anton Gunzinger, professeur à l’EPFZ, et un Genevois, Bernard Dupont.

«L’étape en cours consiste à rédiger le projet qui permettrait d’obtenir l’autorisation de lancer une initiative», a expliqué Marc Chesney. La taxe se veut indolore. Avec «0,2% sur chaque transaction, on pourrait obtenir 200 milliards de francs», explique le Franco-Suisse. Ce serait déjà plus que tous les impôts récoltés en Suisse, dont le total atteignait environ 170 milliards en 2011, les chiffres sur lesquels se basent les initiants. «Une telle taxe, si elle était introduite, pourrait théoriquement remplacer la plupart des impôts actuels et permettrait de simplifier le système fiscal», expliquait déjà le professeur il y a quelques mois dans nos colonnes. La déclaration fiscale deviendrait obsolète, a-t-il ajouté.


Les promoteurs de cette taxe s’attendent à des effets pervers, comme la disparition de certains types d’activités financières. Mais sans le déplorer: «Les activités de trading à haute fréquence, par exemple, pourraient disparaître. Mais la Suisse peut se passer de ces activités de la finance casino», affirme le professeur.

Réformer le système financier et fiscal

Surtout, pour les initiants, ce serait l’occasion de réformer un «système financier qui nous mène de crise en crise» et un «système fiscal qui se base sur une idéologie plus que centenaire», dont la législation est «d’une absurde complexité, inadaptée à une économie globalisée et numérisée».


«Puisque la microtaxe est perçue automatiquement par ordinateur, elle perd son caractère inquisitoire», affirment les initiants dans leur texte d’introduction. «Impôt sans idéologie», sans équivalent de simplicité et de clarté, «abondant, techniquement peu cher à gérer, et juste», assurent-ils. Au point que «ses avantages sont tels que l’évasion fiscale deviendrait superflue», estiment-ils. Ils prônent toutefois une mise en œuvre très progressive.



Texte du projet d’un micro-impôt automatique, propositions de dispositions transitoires possibles

lnitiative populaire fédérale «< Micro-impôt sur le trafic des paiements sans espèces >>


La Constitution est modifiée comme suit:


Art. 128a Micro-impôt sur le trafic des paiements sans espèces
1 La Confédération perçoit un micro-impôt à taux unique sur le trafic des paiements sans espèces pour chaque débit et pour chaque crédit. Elle vise ainsi la simplicité de l’imposition et la transparence des flux financiers.


2 Le micro-impôt remplace le droit de timbre. La Confédération réduit la taxe sur la valeur ajoutée et l’impôt fédéral direct et les abolit dès que le produit du micro-impôt le permet. ( mettre un délai ?, Lequel ? )


3 Le produit du micro-impôt est utilisé pour financer les tâches de la Confédération. Les excédents sont attribués aux cantons et aux communes. ( aux personnes directement, QE pour personnes dès leur conception ?


a La loi régit le micro-impôt conformément aux principes suivants:
a. en Suisse, les opérateurs de paiements sans espèces sont tenus de prélever automatiquement le micro-impôt; ils sont indemnisés à cet effet;
b. les paiements sans espèces effectués à l’étranger par des personnes qui, au regard du droit fiscal, ont leur domicile ou leur siège en Suisse sont aussi soumis au micro-impôt. Si les opérateurs ne prélèvent pas automatiquement ce dernier, les personnes assujetties à l’impôt en Suisse doivent déclarer elles-mêmes ces paiements.


5 Le sens et le but du micro-impôt doivent être respectés. Les tentatives d’évasion fiscale sont passibles de sanctions pénales et d’amendes conséquentes.


Art. 132, titre et al. 1


Impôt anticipé


1 Abrogé


Art. 134 Exclusion d’impôts cantonaux et communaux
Les objets que la législation fédérale soumet à la taxe sur la valeur ajoutée, à des impôts
à la consommation spéciaux ou à l’impôt anticipé ou qu’elle déclare exonérés ne peuvent
être soumis par les cantons et les communes à un impôt du même genre.


Art. 197, ch. 122


12. Disposition transitoire ad art. 128a (Micro-impôt sur le trafic des paiements sans espèces)
Le législateur édicte les dispositions d’exécution relatives à l’art. 128a dans un délai maximal de trois ans à compter de son acceptation par le peuple et les cantons.


1 RS 101
2 Le numéro définitif de la présente disposition transitoire sera fixé par la Chancellerie fédérale après le scrutin.

Nous vous encourageons vivement de vous réunir localement et à faire aussi des projets analogues dans chaque canton pour supprimer toutes les déclarations fiscales imaginables, donc tous les autres impôts, directs et indirects, taxes, émoluments, vignettes, afin de pouvoir financer aussi toutes les assurances sociales et même plus avec ces milliards de miettes…


Dispositions transitoires supplémentaires possibles aussi en discussions.

Tous les textes légaux et accords internationaux sont adaptés à cette volonté du Souverain

La Confédération crée une contribution de solidarité par de nouvelles masses monétaires sans taux d’intérêts et les fait affecter aux plus faibles comme prévu dans le préambule

Le produit de la contribution de solidarité sera versé aux Cantons selon une clé de répartition démographique définie par la Confédération représentée par l’Assemblée fédérale (Plénum).

Tout dividende social ou autre prestation sociale n’empêche personne de travailler en plus contre rémunération ou en qualité d’indépendant, créateur d’entreprise, etc.

L’obligation de refinancement les prêts à 100 % auprès de la BNS reporte la perception des profits à ce niveau et les revenus ainsi fortement majorés sont directement affectés aux besoins communs.

Tout financement d’investissement à un terme donné doit être assuré par des emprunts au moins de même terme. Aucun emprunt à long terme ne peut être financé par des emprunts à court terme. Pour le bien commun, les points suivants sont notamment respectés :

Dissociation totale des activités bancaires et leur attribution à trois catégories d’établissements distincts et indépendants :

1) Banques de dépôts : encaissements, paiements, gardent les dépôts de leurs clients.

2) Banques de prêts : le montant global des prêts ne peut excéder le montant global des fonds empruntés.

3) Banques d’affaires : investissent dans les entreprises les fonds empruntés au public ou aux banques de prêts.

Indexation obligatoire de tous les engagements sur l’avenir : prêts, emprunts, salaires, etc. aussi bien entre particuliers, entreprises et État.

Interdire le financement des opérations boursières et de la spéculation par la création de moyens de paiement ex nihilo.

Augmenter les garanties en liquidités à 100 %, afin d’éviter les créations privées de monnaie ou quasi-monnaie ex nihilo.

Supprimer la cotation en continu et la remplacer par une seule cotation par jour pour chaque place financière et pour chaque valeur.

Supprimer les programmes d’achat/vente automatiques. Interdire la spéculation sur les indices et les produits dérivés.

Abandonner le système de changes flottants pour un système de taux de changes fixes mais révisables par une commission indépendante.

Interdire toute dévaluation compétitive.


Abandonner le dollar US $ comme monnaie de compte, d’échange et de réserve.

Établir progressivement une unité de compte commune sur le plan international avec un système approprié d’indexation.

Interdire la spéculation aux banques sur les changes, les actions, obligations et produits dérivés.

Aucune puce, RFID ou un quelconque moyen de traçage ne peut être dissimulé dans la monnaie, quelque soit la forme de la monnaie( métallique, papier…).

Les méthodes alternatives de création monétaire (wir, jazz, reka, talents, billes, sels, etc.) sont admises si leur seigneuriage bénéficie à tous les utilisateurs de manière proportionnelle et égalitaire et sans nuire aux familles.

Conclusions :

« Il s’agit de réformes fondamentales qui intéressent la vie de tous les jours de millions de citoyens. Ces réformes indispensables n’ont été réalisées, ni même envisagées, ni par les libéraux justement préoccupés de favoriser l’efficacité de l’économie, ni par les socialistes justement attachés à l’équité de la distribution des revenus… Les uns et les autres n’ont cessé d’être aveuglés par la répétition incessante de toutes parts de pseudo vérités et par des préjugés erronés. »

Maurice Allais, prix Nobel d’économie.


Séances régulières de travail, tous les vendredis soirs dès 19h30 à Lausanne.
RSVP siebenthal@gmail.com ou 021 616 88 88.


Voici des bases de calculs.
En Suisse, voir https://www.six-group.com/interbank-clearing/fr/home/payment-services/sic.html qui parle de 40’000 milliards de flux par année, rien qu’en Suisse. Mais ceci ne représente que les flux de compensation, sans les créations monétaires, ni les opérations à hautes fréquences en nano-secondes, ni les flux de comptes à comptes internes qui restent dans les banques ou qui sont secrets.

Estimons ce chiffre de 40’000 milliards à 10 %, de ce total partiel, rien que des flux, seraient donc d’environ 400’000 milliards, nous disons environ 250’000 par sécurité… donc largement pour couvrir tous les besoins vitaux de tous, sans exception, en donnant une petite miette, un micro-don automatique de moins de 1 % par simplification sur chaque création et flux monétaire ( 2 ou 3 pour mille, sic, pour mille ).


Tous des souverains, sans aucune déclaration fiscale, tous les habitants légaux de la Suisse, y compris les bébés, dès leur conception, sic

La confiance n’empêche pas le contrôle, comme pour l’impôt anticipé en Suisse sur notamment l’épargne ( qui serait aussi supprimé… ). Toute transaction pourra être surveillée, par sondages, par les clients, par les employés, par les services, notamment de renseignements fédéraux, cantonaux ou communaux…

En cas de tricherie, la banque paiera une immense amende et de la prison pour trahison du bien commun. On pourrait assermenter des employés dans ce but, avec de graves sanctions en cas de violation du serment, ce qui n’est pas le cas actuellement,( voir notamment l’affaire de M. Pierre Maudet ou les fraudes démocratiques “punies” avec de légers sursis, sic ).

Pour donner un ordre de grandeur, si on transforme la Banque Nationale Suisse en coopérative intégrale citoyenne, dans cet esprit, mieux que la Migros, tous coopérateurs automatiquement, avec un compte gratuit ( les autres banques restent ainsi en saine concurrence ), chaque habitant du pays peut recevoir un capital libre d’impôts de plus de 5’000 fr, ( resic ), lors de la dissolution de l’inique société anonyme BNS qui viole la constitution, les accords internationaux et toutes nos traditions suisses…

Micro-don, nano-don, mini-don, mono-don, micro-charge, mono-taxe, micro-taxe, nano-taxe ou automataxe, une seule opération indolore, un don de mécène automatique qui supprime toutes les déclarations et vexations.

Par exemple en Suisse ( mais ceci est valable presque partout… ) , les recettes fiscales cumulées de la Confédération, des Cantons et des Communes ainsi que les cotisations aux assurances sociales se montent à environ CHF 170 milliards, le produit national brut étant d’ environ CHF 659 milliards.

En distribuant comme prévu dans la constitution mais jamais appliqué le bénéfice net de la banque nationale suisse ( en 2017, 150 milliards si on compte la création monétaire comme prévu… ) et en prélevant un don automatique sur toutes les créations monétaires, y compris celles par création et destruction à hautes fréquences en nano-secondes, et, en dernier ressort et seulement si nécessaire, d’un pour mille sur le volume de paiements de près de CHF 200’000 milliards chaque année, la recette est largement de plus de CHF 200 milliards.

Il y a donc largement assez pour financer tous les impôts et même plus…


Responsable de ces publications. François de Siebenthal 021 616 88 88


Malgré les mises en garde répétées de plusieurs organisations financières internationales, le secteur bancaire parallèle continue de croître, au point qu’il représentait, à la fin de 2017, plus de 50 000 milliards de dollars, rapportent Les Echos. https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0600632857618-la-finance-de-lombre-passe-la-barre-des-50000-milliards-de-dollars-2241892.php

Reprenant les données d’un rapport ( http://www.fsb.org/wp-content/uploads/P040219.pdf en anglais seulement) du Conseil de stabilité financière (Financial Stability Board, ou FSB) publié le 4 février, le quotidien économique français relève que le montant total des actifs du shadow banking s’élève aujourd’hui à 51 600 milliards de dollars, soit près de 14 % du total des actifs financiers mondiaux.

Et encore, souligne le journal, ce montant est plutôt modéré puisque contrairement à certaines autres estimations, il ne prend pas en compte les fonds de pension ni les compagnies d’assurance, ni les transactions à haute fréquence


Les transactions à haute fréquence, ou trading haute fréquence (THF ou HFT, de l’anglais High-frequency trading), réfèrent à l’exécution à grande vitesse de transactions financières faites par des algorithmes informatiques. Ces opérateurs de marché virtuels peuvent ainsi exécuter des opérations sur les marchés en un temps calculé en microsecondes 3. Plusieurs affaires récentes ayant montré que certaines techniques de manipulation de marché pouvaient être obtenues, comme les techniques de « Quote stuffing », « Layering » ou « spoofing » 4.

THF aux États-Unis

En juillet 2009, les transactions à haute fréquence génèrent 73 % du volume de négociation d’actions sur les marchés des États-Unis 5. Ainsi en juillet 2011, le temps moyen de détention d’une action américaine est estimé à 22 secondes 6. À elle seule, la Bourse de New York génère environ le tiers des transactions boursières mondiales 7.

THF en France

Jean-Pierre Jouyet, président de l’AMF, estime le 5 octobre 2011 « qu’il était quasiment impossible de démontrer d’éventuelles manipulations de cours liées au High Frequency Trading (HFT) du fait de sa structure opaque et des manques de données durablement exploitables via le carnet d’ordres »8. En France, l’amendement visant à taxer les transactions haute fréquence, voté par le Sénat le 18 novembre 2011, a été rejeté par gouvernement Fillon, représenté alors par Valérie Pécresse 9.



Les investissements durables ne se font pas sur des décisions spontanées, mais ils sont planifiés longtemps à l’avance, contrairement aux spéculations financières en général et aux courtages à haute fréquence en particulier. (sommaire) 

Le shadow banking ou la banque de l’ombre 

Le système bancaire mondial ne reconnaît plus aucune loi, aucune règle, comme l’illustre l’existence de cette construction hors des réglementations pour échapper à la « régulation » internationale dite des Accords de Bâle (Basel Commitee of Banking Supervisor « BCBS ») qui a pour nom « le shadow banking, la banque de l’ombre », pesant 67000 milliards de dollars. 

Dans son rapport au Sénat, Eric Bocquet, rapporteur de la Commission d’enquête sur l’évasion des capitaux et des actifs hors de France et ses incidences fiscales, fait état de la réponse du directeur du Trésor, M.Ramon Fernandez, interrogé au sujet du « Shadow banking ».

 « Le shadow banking system, affirme ce haut fonctionnaire, désigne l’ensemble des entités et des activités qui contribuent à la distribution et au refinancement du crédit en dehors du système bancaire. Il comprend donc l’ensemble des acteurs d’une chaîne d’intermédiation alternative au système bancaire : “originateurs” non bancaires, véhicules de titrisation, fonds monétaires et crédit hedge funds, ainsi que les activités qui permettent le refinancement des créances (repos/securities lending) ou leur sortie du périmètre prudentiel bancaire. » Que le directeur du Trésor légitime, dans une certaine mesure, une construction qui vise à sortir certains produits très spéculatifs et certains financements du champ prudentiel bancaire international et à la présenter comme une alternative au système bancaire, semble particulièrement grave. Cela témoigne du degré de formatage par 20 années d’ultralibéralisme de l’esprit de ces hauts fonctionnaires. Malheureusement, il est à craindre que les hommes politiques de gauche au pouvoir n’aient pas pris toute la mesure de cette dégradation de l’esprit critique et de la perte du sens de l’intérêt général de lahaute administration. Ils semblent s’être convaincus par le fait que la démesure internationale prise par les plus grandes banques les autorise à tout, que compte tenu de leur importance, elles ne peuvent plus tomber en faillite, comme il se dit aux États-Unis : « too big, to fail. » 

Les abandons de souveraineté et de la solidarité européenne 

Depuis le traité de Maastricht, les nations européennes ont abandonné leur pouvoir sur leur propre banque centrale (pour la France, c’est le cas de la Banque de France qui s’octroie un super pouvoir sur les finances et l’économie) de concert avec la Banque centrale européenne. …

Micro-impôt: projet en discussion

Version plus récente avec le lien ci-dessous:
Micro-taxe, micro-impôt, micro-charge:  appel à l’intelligence collective.

Réponse :



Les plus riches paieront beaucoup plus car ils provoquent plus de flux. Il vaut mieux les taxer au lieu de ne taxer principalement que le travail, les salaires, lrs personnes physiques etc.



Taxons les mouvements des capitaux plutôt que le travail, d’ autant plus que les robots prennent la place des personnes…



Une 2ème séance générale a eu lieu le mercredi 27 mars 2019 dès 14h00 au CIDOC-CUC, Boulevard de Grancy 29, 1006 Lausanne
 sous la Gare de Lausanne, à 2 minutes à pied…


Première séance du jeudi 21 février ci-dessous avec notamment MM Marc Chenay, Felix Bolliger, Oswald Sigg,  Me Jacob Zgraggen etc… 

Voir la vidéo https://youtu.be/niI6HNwnt7I de la première séance à Lausanne pour la Suisse

Pour la France:
Responsable de ces publications. François de Siebenthal 021 616 88 88
MM Marc Chenay & Felix Bolliger, initiateurs.

M. Oswald Sigg, Président, ancien Chancelier de la Confédération


Me Jacob Zgraggen, avocat, banquier, initiateur, etc…
Voici des bases de calculs.
En Suisse, voir https://www.six-group.com/interbank-clearing/fr/home/payment-services/sic.html qui parle de 40’000 milliards de flux par année, rien qu’en Suisse. Mais ceci ne représente que les flux de compensation entre les banques, sans les créations monétaires, ni les opérations à hautes fréquences en nano-secondes, ni les flux de comptes à comptes internes qui restent dans les banques ou qui sont encore secrets… ( dérivés, flux de l’ombre, shadow banking… )

Appel à l’intelligence collective, nous vous remercions de bien vouloir faire vos propositions avec le lien ci-dessous. Merci 
https://docs.google.com/document/d/1UBvLYOcf2stYMkWiK_0ZCCEWDWyosuhC6qC6bosOST4/edit?usp=sharing


Une initiative populaire va proposer d’abolir les impôts en taxant toutes les transactions

Le professeur de finance Marc Chesney s’est associé avec quatre autres personnes pour lancer une initiative visant à taxer toutes les transactions, financières et commerciales


Éliminer tous les impôts, sans provoquer un gouffre financier dans les budgets publics? Ce n’est pas un tour de magie. Marc Chesney, professeur de finance de l’Université de Zurich propose en effet de mettre en place une taxe sur les transactions financières qui s’appliquerait à tous les paiements électroniques.


Cette taxe n’a donc rien à voir avec la taxe Tobin, qui s’intéresse uniquement aux transactions financières, donc aux achats d’actions ou d’obligations, par exemple. La proposition de Marc Chesney s’étend à toutes les transactions financières – y compris le trafic des paiements – dont le montant total atteint au moins 100 000 milliards de francs par an, soit environ 150 fois le produit intérieur brut de la Suisse.

Un financier zurichois en première ligne

Désormais, le professeur s’est associé avec quatre autres personnes pour lancer une initiative, dont le concept est présenté sur le site microtaxe.ch. L’idée circule dans plusieurs pays, mais si elle semble se décanter en Suisse, c’est notamment à partir d’un texte publié en janvier 2013 par Félix Bolliger, un financier zurichois, «Reinvent the System – Mikrosteuer auf Gesamtzahlungsverkehr» (Réinventer le système – un micro-impôt sur tous les moyens de paiement). Le gérant de fortune y développe son modèle et la façon dont il pourrait être construit. Les initiants ont été rejoints par Oswald Sigg, socialiste et ancien vice-chancelier de la Confédération, qui faisait partie des promoteurs de l’initiative pour le revenu universel de base, refusé en votation populaire en début d’année. Anton Gunzinger, professeur à l’EPFZ, et un Genevois, Bernard Dupont.

«L’étape en cours consiste à rédiger le projet qui permettrait d’obtenir l’autorisation de lancer une initiative», a expliqué Marc Chesney. La taxe se veut indolore. Avec «0,2% sur chaque transaction, on pourrait obtenir 200 milliards de francs», explique le Franco-Suisse. Ce serait déjà plus que tous les impôts récoltés en Suisse, dont le total atteignait environ 170 milliards en 2011, les chiffres sur lesquels se basent les initiants. «Une telle taxe, si elle était introduite, pourrait théoriquement remplacer la plupart des impôts actuels et permettrait de simplifier le système fiscal», expliquait déjà le professeur il y a quelques mois dans nos colonnes. La déclaration fiscale deviendrait obsolète, a-t-il ajouté.


Les promoteurs de cette taxe s’attendent à des effets pervers, comme la disparition de certains types d’activités financières. Mais sans le déplorer: «Les activités de trading à haute fréquence, par exemple, pourraient disparaître. Mais la Suisse peut se passer de ces activités de la finance casino», affirme le professeur.

Réformer le système financier et fiscal

Surtout, pour les initiants, ce serait l’occasion de réformer un «système financier qui nous mène de crise en crise» et un «système fiscal qui se base sur une idéologie plus que centenaire», dont la législation est «d’une absurde complexité, inadaptée à une économie globalisée et numérisée».


«Puisque la microtaxe est perçue automatiquement par ordinateur, elle perd son caractère inquisitoire», affirment les initiants dans leur texte d’introduction. «Impôt sans idéologie», sans équivalent de simplicité et de clarté, «abondant, techniquement peu cher à gérer, et juste», assurent-ils. Au point que «ses avantages sont tels que l’évasion fiscale deviendrait superflue», estiment-ils. Ils prônent toutefois une mise en œuvre très progressive.



Texte du projet d’un micro-impôt automatique, propositions de dispositions transitoires possibles

lnitiative populaire fédérale «< Micro-impôt sur le trafic des paiements sans espèces >>


La Constitution est modifiée comme suit:


Art. 128a Micro-impôt sur le trafic des paiements sans espèces
1 La Confédération perçoit un micro-impôt à taux unique sur le trafic des paiements sans espèces pour chaque débit et pour chaque crédit. Elle vise ainsi la simplicité de l’imposition et la transparence des flux financiers.


2 Le micro-impôt remplace le droit de timbre. La Confédération réduit la taxe sur la valeur ajoutée et l’impôt fédéral direct et les abolit dès que le produit du micro-impôt le permet. ( mettre un délai ?, Lequel ? )


3 Le produit du micro-impôt est utilisé pour financer les tâches de la Confédération. Les excédents sont attribués aux cantons et aux communes. ( aux personnes directement, QE pour personnes dès leur conception ?


a La loi régit le micro-impôt conformément aux principes suivants:
a. en Suisse, les opérateurs de paiements sans espèces sont tenus de prélever automatiquement le micro-impôt; ils sont indemnisés à cet effet;
b. les paiements sans espèces effectués à l’étranger par des personnes qui, au regard du droit fiscal, ont leur domicile ou leur siège en Suisse sont aussi soumis au micro-impôt. Si les opérateurs ne prélèvent pas automatiquement ce dernier, les personnes assujetties à l’impôt en Suisse doivent déclarer elles-mêmes ces paiements.


5 Le sens et le but du micro-impôt doivent être respectés. Les tentatives d’évasion fiscale sont passibles de sanctions pénales et d’amendes conséquentes.


Art. 132, titre et al. 1


Impôt anticipé


1 Abrogé


Art. 134 Exclusion d’impôts cantonaux et communaux
Les objets que la législation fédérale soumet à la taxe sur la valeur ajoutée, à des impôts
à la consommation spéciaux ou à l’impôt anticipé ou qu’elle déclare exonérés ne peuvent
être soumis par les cantons et les communes à un impôt du même genre.


Art. 197, ch. 122


12. Disposition transitoire ad art. 128a (Micro-impôt sur le trafic des paiements sans espèces)
Le législateur édicte les dispositions d’exécution relatives à l’art. 128a dans un délai maximal de trois ans à compter de son acceptation par le peuple et les cantons.


1 RS 101
2 Le numéro définitif de la présente disposition transitoire sera fixé par la Chancellerie fédérale après le scrutin.

Nous vous encourageons vivement de vous réunir localement et à faire aussi des projets analogues dans chaque canton pour supprimer toutes les déclarations fiscales imaginables, donc tous les autres impôts, directs et indirects, taxes, émoluments, vignettes, afin de pouvoir financer aussi toutes les assurances sociales et même plus avec ces milliards de miettes…


Dispositions transitoires supplémentaires possibles aussi en discussions.

Tous les textes légaux et accords internationaux sont adaptés à cette volonté du Souverain

La Confédération crée une contribution de solidarité par de nouvelles masses monétaires sans taux d’intérêts et les fait affecter aux plus faibles comme prévu dans le préambule

Le produit de la contribution de solidarité sera versé aux Cantons selon une clé de répartition démographique définie par la Confédération représentée par l’Assemblée fédérale (Plénum).

Tout dividende social ou autre prestation sociale n’empêche personne de travailler en plus contre rémunération ou en qualité d’indépendant, créateur d’entreprise, etc.

L’obligation de refinancement les prêts à 100 % auprès de la BNS reporte la perception des profits à ce niveau et les revenus ainsi fortement majorés sont directement affectés aux besoins communs.

Tout financement d’investissement à un terme donné doit être assuré par des emprunts au moins de même terme. Aucun emprunt à long terme ne peut être financé par des emprunts à court terme. Pour le bien commun, les points suivants sont notamment respectés :

Dissociation totale des activités bancaires et leur attribution à trois catégories d’établissements distincts et indépendants :

1) Banques de dépôts : encaissements, paiements, gardent les dépôts de leurs clients.

2) Banques de prêts : le montant global des prêts ne peut excéder le montant global des fonds empruntés.

3) Banques d’affaires : investissent dans les entreprises les fonds empruntés au public ou aux banques de prêts.

Indexation obligatoire de tous les engagements sur l’avenir : prêts, emprunts, salaires, etc. aussi bien entre particuliers, entreprises et État.

Interdire le financement des opérations boursières et de la spéculation par la création de moyens de paiement ex nihilo.

Augmenter les garanties en liquidités à 100 %, afin d’éviter les créations privées de monnaie ou quasi-monnaie ex nihilo.

Supprimer la cotation en continu et la remplacer par une seule cotation par jour pour chaque place financière et pour chaque valeur.

Supprimer les programmes d’achat/vente automatiques. Interdire la spéculation sur les indices et les produits dérivés.

Abandonner le système de changes flottants pour un système de taux de changes fixes mais révisables par une commission indépendante.

Interdire toute dévaluation compétitive.


Abandonner le dollar US $ comme monnaie de compte, d’échange et de réserve.

Établir progressivement une unité de compte commune sur le plan international avec un système approprié d’indexation.

Interdire la spéculation aux banques sur les changes, les actions, obligations et produits dérivés.

Aucune puce, RFID ou un quelconque moyen de traçage ne peut être dissimulé dans la monnaie, quelque soit la forme de la monnaie( métallique, papier…).

Les méthodes alternatives de création monétaire (wir, jazz, reka, talents, billes, sels, etc.) sont admises si leur seigneuriage bénéficie à tous les utilisateurs de manière proportionnelle et égalitaire et sans nuire aux familles.

Conclusions :

« Il s’agit de réformes fondamentales qui intéressent la vie de tous les jours de millions de citoyens. Ces réformes indispensables n’ont été réalisées, ni même envisagées, ni par les libéraux justement préoccupés de favoriser l’efficacité de l’économie, ni par les socialistes justement attachés à l’équité de la distribution des revenus… Les uns et les autres n’ont cessé d’être aveuglés par la répétition incessante de toutes parts de pseudo vérités et par des préjugés erronés. »

Maurice Allais, prix Nobel d’économie.


Séances régulières de travail, tous les vendredis soirs dès 19h30 à Lausanne.
RSVP siebenthal@gmail.com ou 021 616 88 88.


Voici des bases de calculs.
En Suisse, voir https://www.six-group.com/interbank-clearing/fr/home/payment-services/sic.html qui parle de 40’000 milliards de flux par année, rien qu’en Suisse. Mais ceci ne représente que les flux de compensation, sans les créations monétaires, ni les opérations à hautes fréquences en nano-secondes, ni les flux de comptes à comptes internes qui restent dans les banques ou qui sont secrets.

Estimons ce chiffre de 40’000 milliards à 10 %, de ce total partiel, rien que des flux, seraient donc d’environ 400’000 milliards, nous disons environ 250’000 par sécurité… donc largement pour couvrir tous les besoins vitaux de tous, sans exception, en donnant une petite miette, un micro-don automatique de moins de 1 % par simplification sur chaque création et flux monétaire ( 2 ou 3 pour mille, sic, pour mille ).


Tous des souverains, sans aucune déclaration fiscale, tous les habitants légaux de la Suisse, y compris les bébés, dès leur conception, sic

La confiance n’empêche pas le contrôle, comme pour l’impôt anticipé en Suisse sur notamment l’épargne ( qui serait aussi supprimé… ). Toute transaction pourra être surveillée, par sondages, par les clients, par les employés, par les services, notamment de renseignements fédéraux, cantonaux ou communaux…

En cas de tricherie, la banque paiera une immense amende et de la prison pour trahison du bien commun. On pourrait assermenter des employés dans ce but, avec de graves sanctions en cas de violation du serment, ce qui n’est pas le cas actuellement,( voir notamment l’affaire de M. Pierre Maudet ou les fraudes démocratiques “punies” avec de légers sursis, sic ).

Pour donner un ordre de grandeur, si on transforme la Banque Nationale Suisse en coopérative intégrale citoyenne, dans cet esprit, mieux que la Migros, tous coopérateurs automatiquement, avec un compte gratuit ( les autres banques restent ainsi en saine concurrence ), chaque habitant du pays peut recevoir un capital libre d’impôts de plus de 5’000 fr, ( resic ), lors de la dissolution de l’inique société anonyme BNS qui viole la constitution, les accords internationaux et toutes nos traditions suisses…

Micro-don, nano-don, mini-don, mono-don, micro-charge, mono-taxe, micro-taxe, nano-taxe ou automataxe, une seule opération indolore, un don de mécène automatique qui supprime toutes les déclarations et vexations.

Par exemple en Suisse ( mais ceci est valable presque partout… ) , les recettes fiscales cumulées de la Confédération, des Cantons et des Communes ainsi que les cotisations aux assurances sociales se montent à environ CHF 170 milliards, le produit national brut étant d’ environ CHF 659 milliards.

En distribuant comme prévu dans la constitution mais jamais appliqué le bénéfice net de la banque nationale suisse ( en 2017, 150 milliards si on compte la création monétaire comme prévu… ) et en prélevant un don automatique sur toutes les créations monétaires, y compris celles par création et destruction à hautes fréquences en nano-secondes, et, en dernier ressort et seulement si nécessaire, d’un pour mille sur le volume de paiements de près de CHF 200’000 milliards chaque année, la recette est largement de plus de CHF 200 milliards.

Il y a donc largement assez pour financer tous les impôts et même plus…


Responsable de ces publications. François de Siebenthal 021 616 88 88


Malgré les mises en garde répétées de plusieurs organisations financières internationales, le secteur bancaire parallèle continue de croître, au point qu’il représentait, à la fin de 2017, plus de 50 000 milliards de dollars, rapportent Les Echos. https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0600632857618-la-finance-de-lombre-passe-la-barre-des-50000-milliards-de-dollars-2241892.php

Reprenant les données d’un rapport ( http://www.fsb.org/wp-content/uploads/P040219.pdf en anglais seulement) du Conseil de stabilité financière (Financial Stability Board, ou FSB) publié le 4 février, le quotidien économique français relève que le montant total des actifs du shadow banking s’élève aujourd’hui à 51 600 milliards de dollars, soit près de 14 % du total des actifs financiers mondiaux.

Et encore, souligne le journal, ce montant est plutôt modéré puisque contrairement à certaines autres estimations, il ne prend pas en compte les fonds de pension ni les compagnies d’assurance, ni les transactions à haute fréquence


Les transactions à haute fréquence, ou trading haute fréquence (THF ou HFT, de l’anglais High-frequency trading), réfèrent à l’exécution à grande vitesse de transactions financières faites par des algorithmes informatiques. Ces opérateurs de marché virtuels peuvent ainsi exécuter des opérations sur les marchés en un temps calculé en microsecondes 3. Plusieurs affaires récentes ayant montré que certaines techniques de manipulation de marché pouvaient être obtenues, comme les techniques de « Quote stuffing », « Layering » ou « spoofing » 4.

THF aux États-Unis

En juillet 2009, les transactions à haute fréquence génèrent 73 % du volume de négociation d’actions sur les marchés des États-Unis 5. Ainsi en juillet 2011, le temps moyen de détention d’une action américaine est estimé à 22 secondes 6. À elle seule, la Bourse de New York génère environ le tiers des transactions boursières mondiales 7.

THF en France

Jean-Pierre Jouyet, président de l’AMF, estime le 5 octobre 2011 « qu’il était quasiment impossible de démontrer d’éventuelles manipulations de cours liées au High Frequency Trading (HFT) du fait de sa structure opaque et des manques de données durablement exploitables via le carnet d’ordres »8. En France, l’amendement visant à taxer les transactions haute fréquence, voté par le Sénat le 18 novembre 2011, a été rejeté par gouvernement Fillon, représenté alors par Valérie Pécresse 9.



Les investissements durables ne se font pas sur des décisions spontanées, mais ils sont planifiés longtemps à l’avance, contrairement aux spéculations financières en général et aux courtages à haute fréquence en particulier. (sommaire) 

Le shadow banking ou la banque de l’ombre 

Le système bancaire mondial ne reconnaît plus aucune loi, aucune règle, comme l’illustre l’existence de cette construction hors des réglementations pour échapper à la « régulation » internationale dite des Accords de Bâle (Basel Commitee of Banking Supervisor « BCBS ») qui a pour nom « le shadow banking, la banque de l’ombre », pesant 67000 milliards de dollars. 

Dans son rapport au Sénat, Eric Bocquet, rapporteur de la Commission d’enquête sur l’évasion des capitaux et des actifs hors de France et ses incidences fiscales, fait état de la réponse du directeur du Trésor, M.Ramon Fernandez, interrogé au sujet du « Shadow banking ».

 « Le shadow banking system, affirme ce haut fonctionnaire, désigne l’ensemble des entités et des activités qui contribuent à la distribution et au refinancement du crédit en dehors du système bancaire. Il comprend donc l’ensemble des acteurs d’une chaîne d’intermédiation alternative au système bancaire : “originateurs” non bancaires, véhicules de titrisation, fonds monétaires et crédit hedge funds, ainsi que les activités qui permettent le refinancement des créances (repos/securities lending) ou leur sortie du périmètre prudentiel bancaire. » Que le directeur du Trésor légitime, dans une certaine mesure, une construction qui vise à sortir certains produits très spéculatifs et certains financements du champ prudentiel bancaire international et à la présenter comme une alternative au système bancaire, semble particulièrement grave. Cela témoigne du degré de formatage par 20 années d’ultralibéralisme de l’esprit de ces hauts fonctionnaires. Malheureusement, il est à craindre que les hommes politiques de gauche au pouvoir n’aient pas pris toute la mesure de cette dégradation de l’esprit critique et de la perte du sens de l’intérêt général de lahaute administration. Ils semblent s’être convaincus par le fait que la démesure internationale prise par les plus grandes banques les autorise à tout, que compte tenu de leur importance, elles ne peuvent plus tomber en faillite, comme il se dit aux États-Unis : « too big, to fail. » 

Les abandons de souveraineté et de la solidarité européenne 

Depuis le traité de Maastricht, les nations européennes ont abandonné leur pouvoir sur leur propre banque centrale (pour la France, c’est le cas de la Banque de France qui s’octroie un super pouvoir sur les finances et l’économie) de concert avec la Banque centrale européenne. …

Lobotomie collective


Très chers amis,

Voici la réponse d’Éloïse Lauber,

Pour l’instant, je ne souhaite pas lui répondre. En tout pas en ce moment présent, tellement j’en ai assez de me retrouver sans cesse dans un cercle relationnel vicieux, dans une sorte de  “spirale infernale” qui  a pour objectif de m’engloutir au “fonds d’un puits” depuis décembre 2011 à ce jour.

Je refuse les comportements infantilisants à mon égard, de la part d’Éloïse Lauber et de Marion Sauthier et leur incapacité à apprécier et à évaluer ma situation individuelle, professionnelle, familiale, sociale et environnementale dans son ensemble et sous ses différents aspects, dans un dialogue d’adulte à adulte, en référence à l’analyse transactionnelle, en mettant en mouvement une démarche de résolutions de problèmes en lien avec les dysfonctionnements de l’organisation du système de santé suisse et du fonctionnement chaotique des milieux socio-sanitaires, dont les hôpitaux publics, les EMS, les APEA, les services sociaux, etc.

Je rappelle qu’Éloïse Lauber et Marion Sauthier, refusent de lire mes publications sur abus-suisses.blogspot.com. J’ai les preuves écrites qu’elles renoncent à toutes informations quant à la cascade de dysfonctionnements,qui est à l’origine du fait que je me sois retrouvée au service social de Tramelan, au lieu de pratiquer ma profession d’infirmière ES, au sein d’un service de soins, selon les règles de l’Art infirmier, qui s’inscrit dans le modèle de gestion “Opale” décrit par Frédéric Laloux, et dont mon Association professionnelle en fait la promotion, sans que j’ai un soutien de leur part. 

L’épisode de mon internement abusif sous “PAFA”, avec administrations forcées de psychotropes, entre les 20 et 30 juillet 2018, à démontré que Pierre-André Wagner, avocat et infirmier, responsable du service juridique de l’ASI, au siège central à Berne, alors que de nombreux courriels attestent que nous entretenions durant plusieurs années une excellente collaboration, ne m’a pas apporté le soutien escompté, même que François de Siebenthal et Thierry Wampfler ont pris contact avec lui, par téléphone, afin de l’informer de la situation dramatique dans laquelle je me trouvais et dont je n’étais en rien responsable. 

Tout dysfonctionnent résulte de la loi de “causes à effets”. Tant que cette évidence n’est pas reconnue par les individus occupant un poste-clé au niveau politique, institutionnel, judiciaire et médiatique, l’Humanité toute entière fonce “en droite ligne” dans un abîme.


Vivement que les consciences s’éveillent. Cette lobotomie collective est pénible à vivre lorsque l’on n’est pas atteint par cette pathologie collective.

Cordialement

Nathalie

Emprise mentale ou Suisse intègre ?

Très chers amis au service de la vérité, des principes éthiques[1] que sont l’autonomie, la bienfaisance, la non-malfaisance et la justice, ainsi que les compétences morales[2] que sont la fiabilité, la fidélité, l’authenticité et l’honnêteté, ainsi qu’à Marion Sauthier et Eloise Lauber, assistantes sociales, au sein du service social de la commune de Tramelan,
En tant que Nathalie, être humain de chair et de sang[3], créature de Dieu en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé, je vous informe que je me délie de votre emprise mentale à mon égard.
Par conséquent je vous prie d’annuler le rendez-vous de ce jour, fixé à 14 h30.
Je rappelle que les quatre responsabilités essentielles[4] qui sont miennes, en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, en faveur de la population suisse et de toutes les populations au monde, sont les suivantes :
  • Promouvoir la santé
  • Prévenir la maladie
  • Restaurer la santé
  • Soulager la souffrance
A l’instar des individus intègres et des groupes d’individus intègres au sein de la population française, en tant que Nathalie, être humain de chair et de sang3 ,créature de Dieu en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé, je suis prise au piège des agissements pervers et criminelsde l’oligarchie sioniste dont les individus intègres et les groupes d’individus intègres sont également prisonniers en Suisse.
François de Siebenthal, Nathalie Scheidegger. Rabbins antisionistes. Abus-suisses.blogspot.com [en ligne]. 20 février 2019. Disponible à l’adresse : http://abus-suisses.blogspot.com/2019/02/rabbins-anti-sionistes.html
En tant que Nathalie, être humain de chair et de sang 3, créature de Dieu en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé, je suis solidaire avec les individus qui se sont rendus en date du 20 février 2019, sur la Place des Nations à Genève, dont la vidéo suivante présente un aperçu, à consulter sous :
Gilets Jaunes à Genève le 20 Février 2019 devant les droits de l’homme de l’ONU. WhatabeautifulWorld [en ligne]. Ajoutée le 21 février 2019. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=81hZO5XPH8E
A comprendre et à prendre conscience :
Tous les individus au sein des collectivités humaines vivent en interdépendance les uns avec les autres à l’échelle de la planète.
La parole unit les êtres humains entre eux, qu’elle soit verbale ou écrite.
Selon la manière dont elle est utilisée soit elle :
  • Construit le monde.
  • Détruit le monde.
Depuis la « Nuit des temps », les collectivités humaines, à l’échelle de la planète, sont gérées par un modèle de domination de l’Homme par l’Homme au sens de l’Être humain, puisque cette perversion concerne également les femmes.
En 2019, il est temps de mettre un terme au modèle de leadership dominant/dominé au sein de toutes les collectivités humaines, à l’échelle de la planète.
A cet effet, le Mouvement « gilets jaunes » français est un vecteur de changement de paradigme, à l’échelle mondiale, en débutant pas la France.
A comprendre et à prendre conscience :
Jean-Claude Chatelain, ancien directeur de l’Hôpital du Jura bernois, actuellement co-directeur ad intérim du home « Hébron » à Mont-Soleil et directeur de la clinique Cecil Hirslanden à Lausanne, est présenté en p. 24 : Aurora. Confédération des Suprêmes Conseils Européens.supremoconselho.org [en ligne]. Disponible à l’adresse : http://www.supremoconselho.org/upload/revistas/ficheiros/515358-Aurora_1.pdf
Jean-Claude Chatelain, fait partie d’un groupe d’individus qui ont dépossédé les professionnels de santé intègres, de toutes décisions quant à l’organisation du système de santé suisse et des milieux socio-sanitaires. Le programme « Horizon 21 » est lié à l’Agenda 21 de l’ONU.
Une rocade et un réseau ambitieuxrfj.ch [en ligne]. 22 mai 2012. Disponible à l’adresse : https://www.rfj.ch/rfj/Actualites/Regionale/20120522-Une-rocade-et-un-reseau-ambitieux.html
Article dans lequel est écrit :
« L’Hôpital du Jura bernois opère une rocade à sa direction. Dominique Sartori, actuel vice-directeur, remplacera Jean-Claude Châtelain le 1er octobre. C’est un homme du sérail que le conseil d’administration a choisi. Dominique Sartori travaille depuis 1984 au sein de l’HJB et a peu à peu gravi les échelons de l’institution. Son mandat sera régi par la continuité, mais aussi par « la nécessité de développer encore cette institution pour faire face aux difficultés qui s’annoncent » a déclaré Dominique Sartori
Horizon Santé 21 n’en est pour l’heure qu’au stade de projet. Ce réseau de santé est devisé à 1,2 million de francs, et est dans l’attente d’un financement de la Confédérationdans le cadre des plans de relance liés à la crise du franc fort. « C’est un projet innovateur ! », estime Jean-Claude Châtelain. Horizon Santé 21 pourrait ainsi devenir l’interlocuteur privilégié du canton de Berne, et gérer à terme une éventuelle enveloppe financière globale octroyée au Jura bernois en matière de santé. » /tsc
Remarque :
Cela rejoint la pensée néolibérale de Pascal Couchepin. A prendre connaissance sous :
« La politique de santé sera-t-elle le moteur de la croissance suisse ? » Ile Saint-Pierre, 29.08.2006 – Discours du Conseiller fédéral Pascal Couchepin – Seule la version orale fait foi. Admin.ch [en ligne]. Disponible à l’adresse : https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-6850.html
Qui a engendré le document suivant : 
SIGRIST, Stéphane, 2006. L’avenir du marché de la santé. Facteurs de coûts et opportunités de croissance. [en ligne] Berne: Département fédéral de l’intérieur. [Consulté en août 2017]. Disponible à l’adresse : https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/7313.pdf 
Qui fait écho à :
Les GOPE (Grandes orientations de Politiques Économiques)  ou la feuille de route économique de Matignon. Upr.fr [en ligne]. [Consulté le 21 décembre 2018]. Disponible à l’adresse : https://www.upr.fr/gope-grandes-orientations-de-politique-economique/
Et fait également écho à :
Que cachent l’Agenda 21 et l’Agenda 2030 des Nations Unies ? aphadolie.com [en ligne]. 3 mars 2018. Disponible à l’adresse : https://aphadolie.com/2018/03/03/que-cachent-lagenda-21-et-lagenda-2030-des-nations-unies/
Objectif des Nations Unies : Recenser toutes les matières de la terre par les rapports qui leurs sont soumis pour les programmes des Agendas 21 et 2030, s’approprier toutes les matières de la terre, dépeupler les villages et confiner les populations mondiales dans des cités mégapoles en interdisant l’autarcie.
Et écho à :
Le gouvernement bernois fixe ses priorités. Entre croissance économique et défis environnementaux, le Conseil exécutif a présenté ce mardi son programme de législature pour les quatre prochaines années. Rjb.ch [en ligne]8 janvier 2019 11 :27. Actualisé le 8 janvier 2019 à 15 : 30. Disponible à l’adresse : https://www.rjb.ch/rjb/Actualite/Region/20190108-Le-gouvernement-bernois-fixe-ses-priorites.html
Par conséquent j’affirme en tant que Nathalie, être humain de chair et de sang3, créature de Dieu, en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé, qu’il est urgent et vital :
De mettre un terme au programme gouvernemental de législature 2019 à 2022, présenté à la presse, par les membres du Conseil-exécutif bernois, en date du 8 janvier 2019, dont le document intitulé « 2019-01-08-broschuere-regierungsrichtlinien-fr.pdf (PDF, 10 ko » est disponible à l’adresse : https://www.rjb.ch/Htdocs/Files/v/247085.pdf?download=1
En tant que Nathalie, être humain de chair et de sang3, créature de Dieu, en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé,j’affirme que ce programme enferme tout professionnel de santé intègre dans un cercle relationnel vicieux, dont les bénéficiaires de soins en sont victimes.
Pour le comprendre je vous invite à prendre connaissance du contenu de l’article suivant :
Pierre-André Wagner. Mauvaises conditions de travail et manque de ressources. La face sombre de la pratique professionnelle. Soins infirmiers. Octobre 2017. pp.52-55
Le concept de médiologie de la santé, développé par Michel Nadot, permet de répondre aux véritables besoins et attentes des populations, que ce soit en France, en Suisse et à l’échelle de la planète, à consulter sous :
CANNASSE, Serge. Entretiens. Nadot Michel. Carnet de santé.fr [en ligne]. Février 2009. Disponible à l’adresse : http://www.carnetsdesante.fr/Nadot-Michel
Miette en explique le fonctionnement au sein des services de soins :
MIETTE. Michel Nadot : que font les infirmières ? Unemietteinfirmiere.wordpress.com [en ligne]. 9 juillet 2016. Disponible à l’adresse https://unemietteinfirmiere.wordpress.com/2016/07/09/michel-nadot-que-font-les-infirmieres/
Selon le référentiel suivant, en ce qui me concerne, en qualité d’infirmière ES :
Plan d’études cadre pour les filières de formation des écoles supérieures. « Soins infirmiers ». Titre protégé « Infirmière diplômée ES » – « Infirmier diplômé ES ».OdA Santé [en ligne]. Dernière mise à jour le 9 novembre 2016. Disponible à l’adresse: https://www.odasante.ch/fileadmin/odasante.ch/docs/Hoehere_Berufsbildung_und_Hochschulen/RLP_Pflege_HF_09.11.2016-f.pdf
Article à prendre connaissance :
Anna Christina Diez, Ciçek Firat Rôle infirmier. La visite infirmière au lit du patient. Soins infirmiers. Mars 2016. pp. 64-67
A se souvenir
Les médecins -chefs de l’Hôpital du Jura bernois Thomas Nierle, François Nussbaumer, Thierry Parret et Aris D’Ambriogio se sont opposés à l’idée d’un centre de santé.
Références : Michael Bassin. Hôpital du Jura bernois. Les médecins font bloc contre l’idée d’un centre de santé. Journal du Jura. 10 février 2011. p.3
Sur la même page, Pierre-Alain Brenzikofer, rédacteur en chef adjoint du « Journal du Jura », relate les travaux de l’Assemblée inter jurassienne (AIJ), dont Dick Marti, à l’époque conseiller aux Etats tessinois, en était le président.
Cet article nous relate la pensée de René Schaffter, UDC, qui était membre de l’AIJ :
Dans sa lettre de démission, l’intéressé rappelle cependant qu’au cours des derniers mois, il s’est souvent retrouvé en porte-à-faux avec le reste de sa délégation.L’homme affirme toutefois rester convaincu que la manière de régler le problème lui semble trop agressif par rapport à la population du Jura bernois. Selon René Schaffter, le résultat d’une éventuelle nouvelle votation contribuera à maintenir la fissure entre le Nord et le Sud du Jura.
Personnellement, il ne souhaite pas ressusciter ces vieux démons qui dit-il, l’on déjà fait souffrir durant moult années. De quoi espérer vivement que la situation dans la région ne redevienne pas aussi tendue qu’il y a 30 ans. »
A savoir :
En tant que Nathalie, être humain de chair et de sang3 créature de Dieu en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé, j’ai fait recours contre le vote communaliste de Moutier du 18 juin 2017. A lire sous :
François de Siebenthal, Nathalie Scheidegger. Vote de Moutier invalidé. Abus-suisses.blogspot.com [en ligne]. 5 novembre 2019. Disponible à l’adresse :http://abus-suisses.blogspot.com/2018/11/le-vote-de-moutier-invalide.html?q=Jean-Claude+chatelain
Constat, selon mon analyse d’infirmière ES, médiologue de santé en lien avec mon vécu au sein du service social de Tramelan :
Tramelan « Berceau d’Humanité est un leurre. La réalité est « Tramelan berceau d’inhumanité », qui par sa fondation « Albert Gobat, prix Nobel de la Paix 1902 » fait écho à l’imposture du « Prix Nobel de la Paix, dénoncée par François Asselineau, président et fondateur en 2007, de l’UPR (Union populaire républicaine), dont sa conférence est à consulter sous :
ASSELINEAU, François.« La Tromperie universelle comme mode de gouvernement ». upr.fr [en ligne]. Disponible à l’adresse : https://www.upr.fr/conferences/la-tromperie-universelle-comme-mode-de-gouvernement/
Remarque : le lieu et la date ne sont pas indiqués.
Propos de François Asselineau, dès seconde 09 : « Dans cette conférence, qui est une conférence nouvelle, j’essaie de montrer sur quelques exemples tirés de l’actualité, comment l’opinion publique se fait manipuler par des stratégies savantes de tromperies délibérées. Je vais insister lourdement dans un premier temps, dans un premier chapitre sur une affaire d’actualité qui est arrivée récemment, qui a été l’attribution du Prix Nobel de la Paix à L’Union Européenne. Donc je vais examiner ceci dans le détail avec vous avec idéalement quelques implications de nature géopolitique et internationale ».

Afin de prendre connaissance et conscience de quelle manière les politiciens maintiennent la population suisse en otageen tant que Nathalie, être humain de chair et de sang3 créature de Dieu en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé, je vous invite à consulter le lien suivant :
François de Siebenthal, Nathalie Scheidegger. Suisse intègre ? Abus-suisses.blogspot.com [en ligne]. Disponible à l’adresse : http://abus-suisses.blogspot.com/2019/01/suisse-integre.html
Ce qui fait écho à :
François de Siebenthal, Nathalie Scheidegger. Gigantesque escroquerie à l’échelle mondiale. Abus-suisses.blogpsot.com [en ligne]. Disponible à l’adresse :http://abus-suisses.blogspot.com/2019/02/gigantesque-escroquerie-lechelle.html
Par conséquent en tant que Nathalie, être humain de chair et de sang 3 créature de Dieu en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé, j’ai besoin d’un soutien massif, à l’échelle de la planète, puisque opprimer une infirmière intègre revient à opprimer tout individu intègre et groupes d’individus intègres sur terre, à lire sous :
François de Siebenthal, Nathalie Scheidegger. Tribunal Jura bernois-Seeland 18 mars à 08 :15 : Disponible à l’adresse : http://abus-suisses.blogspot.com/2019/02/tribunal-jura-bernois-seeland-18-mars.html
Pour le comprendre, je vous invite à vous référer à l’article intitulé :
Pierre-André Wagner. Que les soins infirmiers, ce géant endormi se réveille enfin !  Soins infirmiers. Septembre 2015. pp. 76-78.
En 2019, il est temps que chaque être humain s’adresse à son prochain dans un rapport d’adulte à adulte, en référence à l’analyse transactionnelle, dans une dynamique relationnelle vertueuseen partenariat avec tous les individus concernés par un projet en faveur de l’intérêt général, en ayant la capacité d’apprécier et d’évaluer une situation dans son ensemble ainsi que sous ses différents aspects[5].
Tout individu non intègre ou groupes d’individus non-intègres qui s’obstinent à placer des obstacles et des entraves à la pratique de l’exercice de ma profession d’infirmière ES, selon les règles de l’Art infirmier, feront l’objet d’une plainte à la Cour pénale internationale de la Haye, à l’instar d’Emmanuel Macron et de Christophe Castaner, pour crimes contre l’Humanité à consulter sous :
François de Siebenthal, Nathalie Scheidegger. Pétition : Macron devant la Cour pénale internationale. Abus-suisses.blogspot.com [en ligne]. 13 février 2019. Disponible à l’adresse : http://abus-suisses.blogspot.com/2019/02/petition-macron-devant-la-cour-penale.html?q=Jean-Claude+chatelain
En tant que Nathalie, être humain de chair et de sang 3 créature de Dieu en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé,malgré toutes les persécutions subies, je reste ferme et constante face à l’adversité, à lire sous :
François de Siebenthal. Infirmière lanceuse d’alerte persécutée. Abus-suisses.blogspot.com [en ligne]. 26 juillet 2018. Disponible à l’adresse :http://desiebenthal.blogspot.com/2018/07/infirmiere-lanceuse-dalerte-persecutee.html
A comprendre et à prendre conscience :
Seuls les individus intègres et les groupes d’individus intègres sont en mesure de délier les individus non intègres du secret franc-maçonniquececi à l’échelle de la planète.
Les individus et les groupes d’individus non intègres ne sont pas dans la capacité de se délier du secret franc-maçonnique en raison du risque avéré de représailles, à leurs égards par leurs « frères » Francs-Maçons ».
La Bible en français courant :
Luc 12 1-3 :
Pendant ce temps, les gens s’étaient assemblés par milliers, au point qu’ils se marchaient sur les pieds les uns les autres. Jésus s’adresse d’abord à ses disciples :
-Gardez-vous, leur dit-il, du levain des Pharisiens, c’est-à-dire de leur hypocrisie. Tout ce qui est caché sera découvert, et tout ce qui est secret sera connu. C’est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans l’obscurité sera entendu à la lumière du jour, et ce que vous aurez murmuré à l’oreille d’autrui dans une chambre fermée sera crié du haut des toits.
Je remercie les membres de l’Association Vent de Bethléhem Souffle de Charité, pour leur précieux soutien à mon égard, en lien avec les persécutions que je ne cesse de subir depuis décembre 2011 à ce jour. A prendre connaissance sous :
Association Vent de Bethléhem Souffle de Charité. Soutien à Nathalie Scheidegger. Disponible à l’adresse : http://ventdebethlehem.blogspot.com/
Cordialement
Nathalie Scheidegger, infirmière ES.
Tous droits réservés, sans préjudice.

[1] Association suisse des infirmières. Les principes éthiques : guide pour une prise de décision et une pratique moralement responsable. In : L’éthique dans la pratique des soins. [Brochure]. Berne, 2003. p. 9-22
[2] Association suisse des infirmières. Les compétences morales : l’attitude derrière l’action. In : L’éthique dans la pratique des soins. [Brochure]. Berne, 2003. p.p. 23-25.
[3] Interbible. Les écritures. Chair/corps. Interbible.org. Chronique du 21 septembre 2001. Disponible à l’adresse : http://www.interbible.org/interBible/ecritures/mots/2001/mots_010921.htm
[4] Association suisse des infirmières. Annexes : Préambule du code déontologique du CII pour la profession infirmière. In : L’éthique et la pratique infirmière [Brochure] Berne. 2013, p. 34 
[5] 1.3. Les qualifications-clés. In : Prescriptions de formation en soins infirmiers 1.1.1992.-Croix-Rouge suisse.

Rabbins anti-sionistes


Très chers amis au service de la vérité, des principes éthiques[1] que sont l’autonomie, la bienfaisance, la non-malfaisance et la justice, ainsi que les compétences morales[2] que sont la fiabilité, la fidélité, l’authenticité et l’honnêteté,
En tant que Nathalie, être humain de chair et de sang[3], créature de Dieu en lien avec le rôle autonome de ma profession d’infirmière ES, médiologue de santé, je rappelle, afin que la vérité et la justice soient victorieuses face aux mensonges et aux tromperies d’État, qu’il est essentiel de traiter les 4 racines du mal, que sont :le sionisme, la supercherie de la dette Rothschild, la Franc-Maçonnerie et la pédocriminalité.
Pour permettre la victoire de  « David » face à « Goliath », il est essentiel de différencier le judaïsme authentique du sionisme.
Ce sont les rabbins anti sionistes qui en parlent le mieux, en toute connaissance de cause.
Leurs paroles doivent impérativement être entendues et comprises afin que les consciences s’éveillent à l’échelle de la planète, quant au danger avéré du sionisme envers l’humanité toute entière. 
Rabin anti sioniste. Hakim 3129 [en ligne]. Ajoutée le 22 mars 2010. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=MqS-LJyeofc&index=3&list=PLUFU4sLs0dXWu0chbcHfwzoNuW8nFyqyk&t=0s
Propos du rabbin :
« Fallacieusement ils se prétendent représentants et porte-paroles de tous les juifs.
Le sionisme est un attentat contre l’identité juive, c’est pourquoi il est du devoir de chaque juif conscient de dénoncer envers le monde entier, la nature anti-Torah, anti-humaine du sionisme.
Le sionisme en général, sa brutalité colonialiste envers le peuple palestinien en particulier, sont contraires à la Torah, à la conduite normale et aux aspirations du peuple juif.
Hélas le sionisme a transformé un grand nombre de juifs en athées et agnostiques, d’autres en racistes sionistes religieux, en fauteurs de guerres et guerriers et a conditionné un nombre plus grand encore.
Cela nous fait beaucoup de peines et jette sur nous la honte que des milliers de juifs pieux, dit Haredim, en français les « craignant Dieu », se disant même non sioniste, soient impliqués et imbriqués dans l’entreprise satanique sioniste, et ce particulièrement dans les villes de Jérusalem et Bnei Brak. Conditionnés par le sionisme religieux, ils sont arabophobes, islamophobes, sont rendus aveugles à la réalité, acceptent la bride des subventions étatiques sionistes, participent aux élections et fournissent même le maire de Jérusalem.
Contrairement à cela, le judaïsme enseigne que les juifs n’ont pas le droit de dominer la Palestine de nos jours. Ce pays ne leur appartient pas. N’ayant pas rempli les conditions que Dieu attendait d’eux, suite à un décret divin, les juifs ont été envoyés en exil et en dispersion.
Comme nous le disons dans nos prières des jours de fêtes, à cause de nos péchés, nous avons été exilés, chassés de notre terre.
Seul le Messie pourra, selon les modalités divines exposés dans les prophètes, mettre fin à l’exil et la dispersion.
L’exil implique la loi juive selon laquelle, les juifs doivent être des citoyens ou sujets loyaux des Autorités où ils vivent, et ne pas vouloir obtenir la domination politique sur d’autres pays et peuples
En période d’exil et de dispersion, les juifs n’ont aucun intérêt à dominer la Terre sainte et non plus les autres parties du monde.
Notre vocation divine est d’être un peuple Saint et une nation de prêtres. Une population pilote exemplaire au service du Tout-Puissant et de l’Humanité.
Nous devons nous rappeler, plus que jamais, que ce n’est que par et pour la Torah, transmise à Moïse au Mont Sinaï que nous sommes juifs.
C’est de bon cœur, que nous juifs devons accepter et promouvoir la souveraineté du peuple palestinien sur l’entièreté de la Palestine historique avec Al Qods libéréedu joug sioniste, comme capitale.
Pas une parcelle de la Terre sainte, ne peut rester profanée par les sionistes. Vu ainsi c’est le bon sens même.
Il n’y a aucun antagonisme entre le judaïsme et l’islam. Le sionisme est notre ennemi commun.
Il y a encore un petit reste juif palestinien qui le savent et se tiennent aux décrets divins et ses conséquences. Mais il va de soi que leur situation dans l’entitésioniste est précaire.
L’oppression sioniste est une tragédie tant pour les juifs authentiques que pour les musulmans palestiniens.
Dans le passé, les juifs de Terre sainte ont été des sujets loyaux, soumis à l’Autorité ottomane.
Il nous est strictement interdit de se soumettre à l’autorité sioniste qui est une rébellion satanique contre la Torah et ce d’autant plus à Jérusalem Al Qods, la ville sainte qui s’appelle en langue … si justement … (note : je n’ai pas compris les termes).
Jusqu’à l’avènement du sionisme, comme dans les autres pays islamiques, juifs et musulmans vivaient en bonne entente en Palestine et particulièrement à Jérusalem Al Qods.
Les préjugés, l’animosité entre juifs et musulmans artificielles provoqués par le sionisme.
S’opposer au sionisme et à ses crimes n’est pas anti juif, antisémite, bien au contraire.
Le sionisme et ses actes sont le plus grand danger pour les juifs, tant en Terre sainte qu’ailleurs, et plus encore sur le plan spirituel que sur le plan physique.
Le sionisme et le judaïsme authentique sont et restent en tous égards diamétralement opposés.
Et c’est dans le sens et le contexte formulé, dans notre appel à initier et à développer l’indispensable alliance stratégique, amicale entre judaïsme et islam, entre juifs et musulmans, que nous prions envers notre Père Céleste, notre Roi, pour la libération prochaine d’Al Qods, que soit mis fin à l’injustice et à la souffrance des palestiniens, ainsi que des autres victimes innocentes du sionisme.
Nous exigeons le démantèlement du régime sioniste et saluerons la possibilité, si elle est accordée, que les juifs qui en sont dignes puissent à nouveau vivre paisiblement ensemble en Terre sainte libérée selon les modalités qu’offre l’Islam.
Que le Saint Créateur veuille bénir et protéger ceux qui œuvrent pour accomplir Sa Volonté pour réaliser la droiture, la justice et l’harmonie fraternelle de l’Humanité entière dans la reconnaissance et l’adoration du Dieu Un. »
A la fin de la vidéo est écrit :
« Allez visiter ce site internet, ne soyez pas borgne comme le sera l’antéchrist en ne lisant ce site internet qu’à moitié ou à travers afin de ne pas rester muet pour ne pas rester comme les trois singes et comme les trois guenons pour ne pas être manipulé par les uns et les autres 😊. »
Il est primordial de cesser de traiter d’antisémite tout individu intègre, ou groupes d’individus intègres qui s’oppose au sionisme.
Cette accusation mensongère fait partie des nombreuses stratégies de manipulations déployée par l’oligarchie sioniste, afin de maintenir leur domination absolue au sein des nations liées à l’empire financier khazar Rothschild.
Rabbins antisionistes “Neturei Karta” et Dieudonné. LinsaÏ human [en ligne]. Ajoutée le 22 janvier 2007. Disponible à l’adresse :https://www.youtube.com/watch?v=WnFUIx7OdTQ&t=0s&index=42&list=PLUFU4sLs0dXXQzfmfXfllv7GvhQBqITxJ
Le commentaire sous la vidéo est le suivant :
« Aucune couverture médiatique n’a été faite autour de cet événement historique malgré la présence d’un journaliste de l’AFP et d’un photographe de Libération. L’AFP nous a déclaré qu’il a été décidé de ne pas publier la dépêche préparée par leur journaliste, en refusant d’en donner la moindre explication. C’est l’illustration immédiate du mur du silence que les médias occidentaux s’emploient à entourer ces Rabbins dont le Rabbin Friedman s’est plaint au cours de sa conférence de presse. »
Les Neturei karta, les juifs anti-sionistes malmenés en plein Paris. Bilou Milman [en ligne]. Ajoutée le 31 décembre 2017. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=AiSlL6OdX2w
Cordialement
Nathalie Scheidegger, infirmière ES
Tous droits réservés, sans préjudice.

[1] Association suisse des infirmières. Les principes éthiques : guide pour une prise de décision et une pratique moralement responsable. In : L’éthique dans la pratique des soins. [Brochure]. Berne, 2003. p. 9-22
[2] Association suisse des infirmières. Les compétences morales : l’attitude derrière l’action. In : L’éthique dans la pratique des soins. [Brochure]. Berne, 2003. p.p. 23-25.
[3] Interbible. Les écritures. Chair/corps. Interbible.org. Chronique du 21 septembre 2001. Disponible à l’adresse : http://www.interbible.org/interBible/ecritures/mots/2001/mots_010921.htm

Gilets jaunes & ONU Genève


Les gilets jaunes à Genève pour alerter l’ONU

CE CONTENU A ÉTÉ PUBLIÉ LE 20 FÉVRIER 2019 14:29

Manifestation de gilets jaunes devant l'ONU à Genève
Les gilets jaunes ont manifesté dans le calme mercredi devant le siège de l’ONU à Genève, aucun débordement n’a été signalé.

(Keystone / Martial Trezzini)

Plusieurs centaines de gilets jaunes ont manifesté dans le calme mercredi devant le siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à Genève, pour crier leur désarroi face au gouvernement français et à l’attitude des forces de sécurité.
Les organisateurs évoquent la présence d’un millier de manifestants – 600 selon la police. Les participants ont fait le déplacement de plusieurs régions de France, et de Suisse aussi, afin de faire passer un message à quelques jours du début de la session du Conseil des droits de l’homme. Les gilets jaunes dénoncent les violences qu’ils ont subies de la part des forces de l’ordre françaises, alors qu’ils souhaitaient simplement manifester pour exprimer leur opinion. 
La semaine dernière, plusieurs rapporteurs spéciaux de l’ONU avaient considéré la loi anti-casseurs souhaitée par les autorités de l’Hexagone comme contraire au droit international. Ils avaient aussi conclu à un recours excessif de la force par les policiers.

RTS gilets jaunes

Vidéo RTS sur les gilets jaunes à Genève

swissinfo.ch avec la RTS

https://www.swissinfo.ch/fre/politique/violences-polici%C3%A8res_les-gilets-jaunes-%C3%A0-gen%C3%A8ve-pour-alerter-l-onu/44771386#.XG1y62nZbUg.facebook

Gilets jaunes & ONU Genève


Les gilets jaunes à Genève pour alerter l’ONU

CE CONTENU A ÉTÉ PUBLIÉ LE 20 FÉVRIER 2019 14:29

Manifestation de gilets jaunes devant l'ONU à Genève
Les gilets jaunes ont manifesté dans le calme mercredi devant le siège de l’ONU à Genève, aucun débordement n’a été signalé.

(Keystone / Martial Trezzini)

Plusieurs centaines de gilets jaunes ont manifesté dans le calme mercredi devant le siège de l’Organisation des Nations Unies (ONU) à Genève, pour crier leur désarroi face au gouvernement français et à l’attitude des forces de sécurité.
Les organisateurs évoquent la présence d’un millier de manifestants – 600 selon la police. Les participants ont fait le déplacement de plusieurs régions de France, et de Suisse aussi, afin de faire passer un message à quelques jours du début de la session du Conseil des droits de l’homme. Les gilets jaunes dénoncent les violences qu’ils ont subies de la part des forces de l’ordre françaises, alors qu’ils souhaitaient simplement manifester pour exprimer leur opinion. 
La semaine dernière, plusieurs rapporteurs spéciaux de l’ONU avaient considéré la loi anti-casseurs souhaitée par les autorités de l’Hexagone comme contraire au droit international. Ils avaient aussi conclu à un recours excessif de la force par les policiers.

RTS gilets jaunes

Vidéo RTS sur les gilets jaunes à Genève

swissinfo.ch avec la RTS

https://www.swissinfo.ch/fre/politique/violences-polici%C3%A8res_les-gilets-jaunes-%C3%A0-gen%C3%A8ve-pour-alerter-l-onu/44771386#.XG1y62nZbUg.facebook

La ferme de l’espoir

La ferme de l’espoir

Emission TV de 55 minutes à voir sur les ondes de kto aux dates indiquées ci-dessous, puis sur leur site internet www.ktotv.com

Découverte de la ferme biologique de Songhai, au Bénin, projet lancé il y a trente ans par le frère Godfrey Nzamujo et aujourd’hui référence en matière de développement.

www.ktotv.com


Lundi 25 février à 20h40 et 7 AUTRES DIFFUSIONS 
Durée
55 minutes
Réalisateur
Antoine Laura
Dans
7 AUTRES DIFFUSIONS 

Pour un capital social local. Le Polypoly.

Pour un capital social local. Le Polypoly. Pour de vraies démocraties économiques de base. Cercles de créations de capitaux ( 3C ).

KTOMardi 26 février à 00h25
Mono 4/3 | Tous publics

KTOMardi 26 février à 09h30
Mono 4/3 | Tous publics

KTOJeudi 28 février à 11h20
Mono 4/3 | Tous publics

KTOVendredi 1 mars à 07h50
Mono 4/3 | Tous publics

KTOVendredi 1 mars à 22h25
Mono 4/3 | Tous publics

KTODimanche 3 mars à 16h05
Mono 4/3 | Tous publics

KTOLundi 4 mars à 14h30
Mono 4/3 | Tous publics

Gilets jaunes à Genève, ce 20 février. dès 10h00

STOP AUX VIOLENCES HORRIBLES, AUX MORTS, AUX MAINS ARRACHéES ET PERDUES, AUX YEUX DéTRUITS, AUX MACJOIRES FRACASSéES…

ORDRE DU JOUR : GENÈVE LE 20 FÉVRIER 2019
Pourquoi cette événement et le choix de cette destination (ONU place des Nations à Genève)
1. En soutiens à toutes les victimes et familles des victimes décédées et blessées depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes. UNE MINUTE DE SILENCE SERA À RESPECTER.
2. Afin de dénoncer toutes ces violences policières.
3. Afin de dénoncer la manière dont le gouvernement pilote tout ça, en dénonçant la politique Macronnienne et Castagneuse.
4. Afin de montrer à Jupiter Maître des horloges, que nous français, citoyen du peuple, sommes capables et en nombre d’aller dénoncer tout cela au-delà de nos frontières d’une manière extrêmement pacifiste et sans heurt.
5. Interpeller le fabriquant d’armes Suisse Bürger et Thomet qui fournit à la France les LDB40 ainsi que leurs munissions
Comment allons-nous manifester sur place, ou ? Et quelles sont les horaires
La manifestation est déclarée auprès des autorités Suisse et a été accepté n° d’autorisation 249262, par conséquent il y a une horaire de début et de fin à respecter, de 10h00 à 12h00.
Il s’agit d’un événement extrêmement pacifique, il s’agit d’un « SITTING »
Ou devons-nous nous rendre ? PLACE DES NATIONS
Qu’elles vont être les règles à respecter sur place ?
1. Les directives des forces de l’ordre ou tout autre service officiel devront être respectées.
2. les organisateurs se cantonneront à la zone qui leur est octroyée selon le plan joint à la présente.
3. Les piétons ne devront pas être importunés ou se sentir contraints de répondre ou de participer d’une manière quelconque à une discussion à laquelle ils ne souhaiteraient pas prendre part.
4. Leur libre circulation ne devra pas être entravée et, en aucun cas, ils ne seront incités à se déporter sur la chaussée.
5. La tranquillité publique devra être respectée.
6. Aucune structure (tente, dais, podium, support, etc.) ne sera installée sur l’emplacement octroyé.
7. Hormis pour l’éventuel chargement et déchargement de matériel (drapeaux, banderoles, etc.), aucun véhicule n’est autorisé à stationner sur la place des Nations ; ceux-ci devant être parques conformément aux règles générales de la circulation routière.
8. En cas d’utilisation de bougies, toutes les précautions utiles devront être prises pour empêcher les coulures de cire sur le sol. Les éventuelles réfections des surfaces endommagées seront facturées aux organisateurs par le service concerné. (Par conséquent nous ne prendrons aucun risque à ce sujet…. Des bougies oui pour rendre hommage aux victimes, mais uniquement des bougies électriques, pas de risque comme ça pour les organisateurs, que chacun joue le jeu)
9. L’utilisation de groupe électrogène est strictement interdite.
10. La publicité sous quelque forme que ce soit, est strictement prohibée.
11. Toute forme abusive de prosélytisme (démarchage, forcer ou susciter l’adhésion au mouvement) est interdite sur la voie publique.
12. L’exposition d’images ou de textes pouvant heurter certaine sensibilités ou être contraires à l’éthique devront être préalablement soumise à l’autorisation du département de la sécurité. (L’autorisation est en cours pour pouvoir venir avec des pancartes et images des victimes, nous venons tout de même ici pour ça !!!)
13. L’utilisation d’un mégaphone/micro devra être soumise à autorisation du département de la sécurité. (Demande effectuée)
14. Le trafic routier, notamment celui des lignes des Transports Publics Genevois ne devra pas être perturbé par la manifestation.
15. Le site devra être laissé propre et en parfait état à la fin de la présence des manifestants.
16. Si d’autres groupements devaient obtenir l’autorisation d’occuper le même emplacement, il vous appartiendrait de prendre toutes les dispositions utiles pour que votre présence conjointe ne soit pas préjudiciable à l’ordre public.
17. Aucun élément ne devra être accroché ou suspendu à la « Broken Chair ».
18. Aucune banderole ou photographie ne devra être apposée sur les supports en béton bordant la place des Nations.
19. Il est strictement interdit d’escalader la « Broken Chair ».
20. La vente, la préparation, la distribution et la consommation de boissons ainsi que de nourriture sont strictement interdites sur la place des Nations.
Avons-nous le droit aux pancartes et tentures ?
Oui les pancartes et tentures sont autorisées (Faite en un maximum)
A-t-on besoin d’un passeport pour passer la douane Suisse ?
Non une simple carte d’identité est nécessaire pour franchir la douane en cas de contrôle
Pour ceux qui viennent en voiture quelle condition pour franchir la douane ?
Une seule règle en Suisse pour franchir la Douane par l’autoroute ou utiliser l’autoroute , la vignette Suisse, vous pouvez l’acheter directement à la douane (44 euros me semble-t-il) ou prenez vos précautions et achetez la avant, il y en a qui revende leur vignette à moindre coup sur les réseaux ou sites comme par exemple le boncoin.
Serons-nous embêtés par les autorités Suisse avec nos gilets jaunes ?
Non les autorités Suisse ne nous embêterons pas avec nos gilets, qu’ils soient visibles ou non (Ils ont accepté ce déplacement et nous avons une entente cordial avec eux)
Par contre je ne garantis en rien la réaction des autorités française, nous savons très bien de quoi est capable notre gouvernement pour éviter que nous nous rassemblions en nombre ce jour-là.
Service d’ordre ?
Oui il y aura un service d’ordre pour cadrer la manif, ces personnes seront en Gilet Orange, je demande donc aux organisateurs de chaque secteur, chaque ville ou chaque région de mettre en place ce service d’ordre, environ 10% du nombre de personne doit être service d’ordre (Exp : si vous venez à 10, une personne doit être désigné comme service d’ordre et cette personne devra porter un Gilet Orange. Si vous venez à 300, 30 personnes devront être désigné service d’ordre et devrons porter un Gilet Orange. Etc etc) De cette manière la manifestation sera extrêmement bien cadré et laissera une très bonne image et un modèle d’organisation pour un pays étranger…
Serons-nous seul ce jour-là ?
Non nous avons appris que les Gilets jaunes Suisse, car les Suisses sont dans la rue aussi, seront présent et ont déclaré leur manif également sur la place des nations ce jour-là.
Aurons-nous un dialogue avec des autorités de l’ONU ?
C’est en cour de négociation, nous essayons d’obtenir ce RDV
En cas de débordement ?
En cas de débordement ou de commencement de débordement un ordre clair et cour sera donné : « Dissolution de la manifestation » pourquoi cette ordre ? Afin que la personne qui a son nom sur les papiers ne puisse pas être incriminée de ces débordements. Il faut se protéger un minimum quand même.
Comment se rendre sur place ?
A Albertville des bus serons à disposition moyennant 15 euros aller-retour, nous pouvons prendre les inscriptions ce soir, ces dernières seront clôturées définitivement le 09 Février.
Pour Albertville si un bus départ place du pénitencier à 08h00, si plus de bus départ du parking de géant casino à 08h00. L’heure de retour pour les bus est 15h00.
Pour les régions extérieures veillez-vous rapprocher de vos leaders ou animateurs pour savoir quel mode de locomotion ils ont mis en place.
Vous pouvez également venir en train ou un moyen de locomotion pas cher comme FLEXIBUS.
Surtout n’oubliez pas votre casse-croûte.
NOUS DEMANDONS ET C’EST IMPÉRATIF DE NOUS TRANSMETTRE 10 JOURS AVANT LE NOMBRE DE PERSONNES QUI SONT SUR DE VENIR ET EGALEMENT LE NOMBRE DE BUS, C’EST A LA DEMANDE DES AUTORITÉS SUISSES
Plus d’idées:

Monnaie-pleine, Genève a voté oui, puis les résultats ont été trafiqués ! http://desiebenthal.blogspot.com/2018/06/monnaie-pleine-la-ville-des-banques.html 



Nous lançons une initiative fédérale pour une révision totale de la constitution suisse, avis aux amateurs
http://desiebenthal.blogspot.com/2018/06/revision-totale-de-la-constitution.html


Merci

Avec mes amitiés

Gilets jaunes à Genève, ce 20 février. dès 10h00

STOP AUX VIOLENCES HORRIBLES, AUX MORTS, AUX MAINS ARRACHéES ET PERDUES, AUX YEUX DéTRUITS, AUX MACJOIRES FRACASSéES…

ORDRE DU JOUR : GENÈVE LE 20 FÉVRIER 2019
Pourquoi cette événement et le choix de cette destination (ONU place des Nations à Genève)
1. En soutiens à toutes les victimes et familles des victimes décédées et blessées depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes. UNE MINUTE DE SILENCE SERA À RESPECTER.
2. Afin de dénoncer toutes ces violences policières.
3. Afin de dénoncer la manière dont le gouvernement pilote tout ça, en dénonçant la politique Macronnienne et Castagneuse.
4. Afin de montrer à Jupiter Maître des horloges, que nous français, citoyen du peuple, sommes capables et en nombre d’aller dénoncer tout cela au-delà de nos frontières d’une manière extrêmement pacifiste et sans heurt.
5. Interpeller le fabriquant d’armes Suisse Bürger et Thomet qui fournit à la France les LDB40 ainsi que leurs munissions
Comment allons-nous manifester sur place, ou ? Et quelles sont les horaires
La manifestation est déclarée auprès des autorités Suisse et a été accepté n° d’autorisation 249262, par conséquent il y a une horaire de début et de fin à respecter, de 10h00 à 12h00.
Il s’agit d’un événement extrêmement pacifique, il s’agit d’un « SITTING »
Ou devons-nous nous rendre ? PLACE DES NATIONS
Qu’elles vont être les règles à respecter sur place ?
1. Les directives des forces de l’ordre ou tout autre service officiel devront être respectées.
2. les organisateurs se cantonneront à la zone qui leur est octroyée selon le plan joint à la présente.
3. Les piétons ne devront pas être importunés ou se sentir contraints de répondre ou de participer d’une manière quelconque à une discussion à laquelle ils ne souhaiteraient pas prendre part.
4. Leur libre circulation ne devra pas être entravée et, en aucun cas, ils ne seront incités à se déporter sur la chaussée.
5. La tranquillité publique devra être respectée.
6. Aucune structure (tente, dais, podium, support, etc.) ne sera installée sur l’emplacement octroyé.
7. Hormis pour l’éventuel chargement et déchargement de matériel (drapeaux, banderoles, etc.), aucun véhicule n’est autorisé à stationner sur la place des Nations ; ceux-ci devant être parques conformément aux règles générales de la circulation routière.
8. En cas d’utilisation de bougies, toutes les précautions utiles devront être prises pour empêcher les coulures de cire sur le sol. Les éventuelles réfections des surfaces endommagées seront facturées aux organisateurs par le service concerné. (Par conséquent nous ne prendrons aucun risque à ce sujet…. Des bougies oui pour rendre hommage aux victimes, mais uniquement des bougies électriques, pas de risque comme ça pour les organisateurs, que chacun joue le jeu)
9. L’utilisation de groupe électrogène est strictement interdite.
10. La publicité sous quelque forme que ce soit, est strictement prohibée.
11. Toute forme abusive de prosélytisme (démarchage, forcer ou susciter l’adhésion au mouvement) est interdite sur la voie publique.
12. L’exposition d’images ou de textes pouvant heurter certaine sensibilités ou être contraires à l’éthique devront être préalablement soumise à l’autorisation du département de la sécurité. (L’autorisation est en cours pour pouvoir venir avec des pancartes et images des victimes, nous venons tout de même ici pour ça !!!)
13. L’utilisation d’un mégaphone/micro devra être soumise à autorisation du département de la sécurité. (Demande effectuée)
14. Le trafic routier, notamment celui des lignes des Transports Publics Genevois ne devra pas être perturbé par la manifestation.
15. Le site devra être laissé propre et en parfait état à la fin de la présence des manifestants.
16. Si d’autres groupements devaient obtenir l’autorisation d’occuper le même emplacement, il vous appartiendrait de prendre toutes les dispositions utiles pour que votre présence conjointe ne soit pas préjudiciable à l’ordre public.
17. Aucun élément ne devra être accroché ou suspendu à la « Broken Chair ».
18. Aucune banderole ou photographie ne devra être apposée sur les supports en béton bordant la place des Nations.
19. Il est strictement interdit d’escalader la « Broken Chair ».
20. La vente, la préparation, la distribution et la consommation de boissons ainsi que de nourriture sont strictement interdites sur la place des Nations.
Avons-nous le droit aux pancartes et tentures ?
Oui les pancartes et tentures sont autorisées (Faite en un maximum)
A-t-on besoin d’un passeport pour passer la douane Suisse ?
Non une simple carte d’identité est nécessaire pour franchir la douane en cas de contrôle
Pour ceux qui viennent en voiture quelle condition pour franchir la douane ?
Une seule règle en Suisse pour franchir la Douane par l’autoroute ou utiliser l’autoroute , la vignette Suisse, vous pouvez l’acheter directement à la douane (44 euros me semble-t-il) ou prenez vos précautions et achetez la avant, il y en a qui revende leur vignette à moindre coup sur les réseaux ou sites comme par exemple le boncoin.
Serons-nous embêtés par les autorités Suisse avec nos gilets jaunes ?
Non les autorités Suisse ne nous embêterons pas avec nos gilets, qu’ils soient visibles ou non (Ils ont accepté ce déplacement et nous avons une entente cordial avec eux)
Par contre je ne garantis en rien la réaction des autorités française, nous savons très bien de quoi est capable notre gouvernement pour éviter que nous nous rassemblions en nombre ce jour-là.
Service d’ordre ?
Oui il y aura un service d’ordre pour cadrer la manif, ces personnes seront en Gilet Orange, je demande donc aux organisateurs de chaque secteur, chaque ville ou chaque région de mettre en place ce service d’ordre, environ 10% du nombre de personne doit être service d’ordre (Exp : si vous venez à 10, une personne doit être désigné comme service d’ordre et cette personne devra porter un Gilet Orange. Si vous venez à 300, 30 personnes devront être désigné service d’ordre et devrons porter un Gilet Orange. Etc etc) De cette manière la manifestation sera extrêmement bien cadré et laissera une très bonne image et un modèle d’organisation pour un pays étranger…
Serons-nous seul ce jour-là ?
Non nous avons appris que les Gilets jaunes Suisse, car les Suisses sont dans la rue aussi, seront présent et ont déclaré leur manif également sur la place des nations ce jour-là.
Aurons-nous un dialogue avec des autorités de l’ONU ?
C’est en cour de négociation, nous essayons d’obtenir ce RDV
En cas de débordement ?
En cas de débordement ou de commencement de débordement un ordre clair et cour sera donné : « Dissolution de la manifestation » pourquoi cette ordre ? Afin que la personne qui a son nom sur les papiers ne puisse pas être incriminée de ces débordements. Il faut se protéger un minimum quand même.
Comment se rendre sur place ?
A Albertville des bus serons à disposition moyennant 15 euros aller-retour, nous pouvons prendre les inscriptions ce soir, ces dernières seront clôturées définitivement le 09 Février.
Pour Albertville si un bus départ place du pénitencier à 08h00, si plus de bus départ du parking de géant casino à 08h00. L’heure de retour pour les bus est 15h00.
Pour les régions extérieures veillez-vous rapprocher de vos leaders ou animateurs pour savoir quel mode de locomotion ils ont mis en place.
Vous pouvez également venir en train ou un moyen de locomotion pas cher comme FLEXIBUS.
Surtout n’oubliez pas votre casse-croûte.
NOUS DEMANDONS ET C’EST IMPÉRATIF DE NOUS TRANSMETTRE 10 JOURS AVANT LE NOMBRE DE PERSONNES QUI SONT SUR DE VENIR ET EGALEMENT LE NOMBRE DE BUS, C’EST A LA DEMANDE DES AUTORITÉS SUISSES
Plus d’idées:

Monnaie-pleine, Genève a voté oui, puis les résultats ont été trafiqués ! http://desiebenthal.blogspot.com/2018/06/monnaie-pleine-la-ville-des-banques.html 



Nous lançons une initiative fédérale pour une révision totale de la constitution suisse, avis aux amateurs
http://desiebenthal.blogspot.com/2018/06/revision-totale-de-la-constitution.html


Merci

Avec mes amitiés
Traduction »