Vaccins. Adjuvants toxiques et mortels, fausse-couches.

Adjuvants toxiques et mortels, des milliers de fausse-couches.

Vaccins au Mercure, au formaldehyde, au polysorbate 80 (associé avec l’infertilité), au *triton X100 (un très fort détergent et abortif), au phenoxyethanol (anti-gel toxique interdit à la consommation ) etc…

Vaccins H1N1 à partir de cultures cellulaires d’embryons humains.


http://desiebenthal.blogspot.com/2009/11/vaccins-dangerthousands-of-women-report.html

L’adoption mieux que le massacre dans des vaccins H1N1

Vaccins à base de cellules-souches omnipotentes humaines, donc de petits hommes à respecter et à aimer.

Congélation record pour des embryons qui ont donné naissance à des bébés



Embryons flocons de neige adoptés ou des vaccins toxiques H1N1 ?

Vaccins à base d’embryons humains ? Le Vatican condamne.

Vaccins à base d’embryons humains. Le Vatican condamne les nouvelles pratiques sur l’embryon

vendredi 12 décembre 2008, 12:51

Le Vatican a condamné vendredi dans un texte doctrinal approuvé par le pape Benoît XVI les nouvelles techniques médicales ou scientifiques portant atteinte d’une manière ou d’une autre à l’embryon, qui doit être respecté dans sa « dignité » d’être humain et pas utilisé comme vaccins ou médicaments.


Le Vatican horrifié l’interdit moralement, devoir grave pour les chrétiens:


Embryon humain sauvé pour être baptisé et racheté imagé dans les vitraux de la rosace de la cathédrale de Lausanne, à 3h00. Oculos humeris.

Novartis par exemple base sa production de vaccins à partir de cultures cellulaires d’embryons humains.

Ceci est scandaleux. En cas de vaccination généralisée, la majorité de la population suisse est non seulement forcée de payer tous les avortements par l’assurance maladie obligatoire et par ses impôts, mais devra en plus recevoir dans son corps des cellules de ces êtres innocents, des personnes massacrées sans aucune pitié par l’esprit de cupidité. Certains parlent de vaccinations obligatoires par l’armée ou la protection civile. Quels abus de pouvoirs le mal va-t-il encore exercer ? Nous rappelons ici que le dernier exercice d’envergure de l’armée suisse était de mater une révolte populaire de suisses excédés par tous ces abus !

USA : lobbying contre des vaccins fabriqués à partir de foetus avortés
L’ Association américaine des Médecins Catholiques (Catholic Medical Association) en appelle aux groupes pharmaceutiques pour qu’ils n’utilisent pas de foetus avortés notamment dans les vaccins contre la rubéole et l’hépatite A.
Les vaccins sont faits à partir de lignées de cellules extraites d’avortements de foetus atteints de rubéole ou d’hépatite A. Pourtant les groupes pharmaceutiques ont la possibilité de fabriquer ces vaccins sans utiliser de telles cellules”, a déclaré récemment la CMA. “Ils devraient être encouragés à produire des vaccins qui respectent les objections religieuses ou éthiques de certains contre l’avortement”.
Selon la CMA, les vaccins dérivés de foetus avortés peuvent être administrés “quand aucune autre alternative n’est envisageable”. Cependant, note le communiqué, “l’utiliser n’est pas sans risque pour la santé. Nous souhaitons que soient encouragées les alternatives qui ne violent pas les principes moraux”.
Robert Saxer, vice-président de la CMA, a su interpeller la Food and Drug Administration sur cette question des vaccins issus de foetus avortés pour qu’elle relaye l’action de la CMA.
La CMA a reçu le soutien de Richard Doerflinger, membre du secrétariat de la conférence des évêques catholiques.
Chaque article présenté dans Gènéthique est une synthèse des articles de bioéthique parus dans la presse et dont les sources sont indiquées dans l’encadré noir. Les opinions exprimées ne sont pas toujours cautionnées par la rédaction.



autres produits selon

http://www.lepost.fr/article/2009/10/26/1760571_composition-des-vaccins-h1n1-ca-fait-peur.html

Baxter, Novartis, GSK
Focetria  de Novartis
Que contient Focetria
Substance active :
Antigènes de surface du virus de la grippe (hémagglutinine et neuraminidase)* de la souche :
A/California/7/2009 (H1N1)v souche analogue utilisée (X-179A) 7,5 microgrammes** par dose de 0,5 ml
* cultivés sur oeufs
** exprimé en microgrammes d’hémagglutinine
Ce vaccin est conforme aux recommandations de l’OMS et aux décisions de l’UE pour la pandémie.
Adjuvant :
Le vaccin contient un « adjuvant » (MF59C.1) pour stimuler une meilleure réponse. MF59C.1 est une émulsion huile/eau aqueuse contenant 9,75 mg de squalène, 1,175 mg de polysorbate 80 et 1,175 mg du trioléate de sorbitan dans un tampon citrate.
37
Autres composants :
Les autres composants sont : thiomersal (flacon multidose uniquement), chlorure de sodium, chlorure de potassium, phosphate monopotassique, phosphate disodique dihydraté, chlorure de magnésium hexahydraté, chlorure de calcium dihydraté, citrate de sodium, acide citrique et eau pour préparations injectables.
PANDEMRIX de GSK
Adjuvant :
Le vaccin contient un « adjuvant » (AS03) pour induire une meilleure réponse immunitaire. Cetadjuvant contient du squalène (10,69 milligrammes), du DL-
α-tocophérol (11,86 milligrammes)et du polysorbate 80 (4,86 milligrammes).
Autres composants :
Les autres composants sont : polysorbate 80, octoxinol 10, thiomersal, chlorure de sodium,phosphate disodique anhydre, phosphate monopotassique, chlorure de potassium, chlorure de magnésium, eau pour préparations injectables.
Celvapan de Baxter
Que contient Celvapan
Substance active:
Vaccin grippal à virion entier, inactivé, contenant l’antigène de souche pandémique* :
A/California/07/2009 (H1N1) 7,5 microgrammes**
par dose de 0,5 ml
* cultivée sur cellules Vero (lignée cellulaire continue d’origine mammifère)

H1N1 et vaccins criminels au mercure et aux cellules souches humaines.

** hémagglutinine
Ce vaccin est conforme aux recommandations de l’OMS et à la décision de l’UE en cas de pandémie.
6
U
Autres composants:
Les autres composants sont: trométamol, chlorure de sodium, eau pour préparations injectables, polysorbate 80.
L’adjuvant au squalène propre à Novartis contre le  H1N1 se nomme le MF59 . Celui de Glaxo l’ ASO3. Le MF59 doit encore être approuvé par la FDA pour son utilisation dans tout vaccin américain, malgré ses antécédents d’utilisation dans d’autres pays.
Selon le Dr. Nass, il n’existe que trois vaccins utilisant un adjuvant au squalène approuvés. Aucun de ces trois vaccins n’est approuvé pour une utilisation aux Etats-Unis.
Ce que le squalène fait aux rats
Il a été prouvé que la vaccination d’adjuvants à base d’huile comme le squalène génère des réponses immunitaires concentrées et soutenues au cours de longues périodes de temps. [VI]
Une étude datant de l’an 2000 et publiée dans l’American Journal of Pathology (journal américain des pathologies) a démontré qu’une seule injections de l’adjuvant squalène chez les rats déclenchait “une inflammation chronique du système immunitaire, liée à l’immunité et spécifique aux articulations”, aussi connue sous le nom de polyarthite rhumatoïde [VII]
Les chercheurs ont conclu que l’étude soulevait des questions concernant le rôle des adjuvants dans les maladies inflammatoires chroniques.
Ce que le squalène fait aux humains
Votre système immunitaire reconnaît le squalène comme une molécule d’huile native de votre corps. On le trouve dans votre système nerveux et dans votre cerveau. En fait, vous pouvez consommer du squalène dans l’huile d’olive (cf. http://articles.mercola.com/si…lon-cancer.aspx ) et non seulement votre système immunitaire reconnaîtra celui-ci, mais vous profiterez aussi des avantages de ses propriétés antioxydantes.
La différence entre le « bon » et le « mauvais » squalène est la voie par laquelle il entre dans votre corps. L’injection est une voie d’entrée anormale qui incite votre système immunitaire à attaquer tout le squalène qui se trouve dans votre corps et pas seulement l’adjuvant du vaccin. Votre système immunitaire tentera de détruire la molécule partout où il la trouve, y compris dans les endroits où elle se rencontre naturellement, et où elle est vitale à la santé de votre système nerveux.
cet adjuvant, le squalène,  a contribué à la cascade de réactions appelée « Syndrome de la guerre du Golfe », documentée chez les soldats impliqués dans la guerre du golfe. Les symptômes qu’ils ont développés comprenaient de l’arthrite, de la fibromyalgie, de la lymphadenopathie, des éruptions cutanées photosensibles (…) de la fatigue chronique, des maux de tête chroniques, des pertes de poils corporels anormales, des lésions cutanées ne guérissant pas, des ulcères aphteux, des étourdissements, de la faiblesse, des pertes de mémoire, des convulsions, des changements  d’humeur, des problèmes neuropsychiatriques, des effets anti-thyroïde, de l’anémie, une élévation de l’ESR (Erythrocytes), du lupus erythemateux disséminé, de la sclérose en plaques, de la SLA (sclérose latérale amyotrophique), le phénomène de Raynaud, le syndrôme de Sjorgreen, de la diarrhée chronique, des sueurs nocturnes et des fièvres de bas grade ». 
Pour le thimerosal ce n’est que du mercure qui est responsable de l’autisme d’ou le scandale de Simpsonwood que je vous invite à lire.
DU POLYSORBATE 80: Connu pour causer des cancers chez les animaux
Ensuite j’incite les gens qui voudraient se faire vacciner à faire un test afin de savoir s’ils disposent du gêne APOE4, gêne qui ne permet pas l’elimination par soit-même des metaux lourds et toxiques .
Evidemment j’ai encore entendu personne parler du gêne APOE4?
Pour ma part je me suis informé sur les vaccins en recherchant preuves scientifiques, graphiques, faits historiques et j’en conclu qu’ils n’ont jamais sauvé personne.
A votre disposition.

H1N1 et vaccins criminels au mercure et aux cellules souches humaines.

Pourquoi des vaccins à deux vitesses, aux USA, sans adjuvants et dans le reste du monde, avec ?

Vaccins Baxter, des “criminels ? ” inculpés dans de nombreux pays :
http://www.dailymotion.com/video/xav31y_baxter-et-centres-de-vaccination-pa_news

Plus de morts par exemple en Suède du vaccin que de la grippe H1N1 A …
A l’inverse de l’Europe, les vaccins américains ne contiennent pas d’ additifs  (adjuvants chimiques, huiles, mercure, aluminium…ou cellules embryonnaires de foetus humains avortés ou de cellules souches embryonnaires humaines, donc de personnes humaines…) qui “stimulent” la défense immunitaire et permet de “diluer” ( donc de gagner plus avec moins…) les doses de vaccin.
Effets secondaires connus:

Violentes douleurs, maux de tête, insomnies, arthroses, maux divers, douleurs, rougeurs, enflures, voire parfois chaleurs ou démangeaisons.

En Suisse, le médecin cantonal saint-gallois Pietro Vernazza a testé le vaccin: «On le sent. Le bras est douloureux et on a du mal à dormir», a-t-il confié au Tages-Anzeiger.

Le vaccin peut aussi provoquer des poussées de fièvre, des douleurs musculaires et articulaires, ainsi que des maux de tête ou un sentiment de fatigue.

Infovac ajoute que les réactions allergiques graves aux vaccins …surviennent juste après l’injection. Et les effets à long terme ?

Les effets probables à long terme sont “autisme, alzheimer, cancers, mort, perte de motricité, états végétatifs, comas…sclérose en plaques, syndrome de Guillain Barré…

Le thimérosal, appelé aussi mercurothiolate, est un dérivé mercuriel présent dans certains vaccins comme conservateur. Le mercure présent dans les  vaccins augmente les  troubles neuropsychologiques et l’autisme notamment.

Des mères ne présentant aucun symptôme ont donné naissance à des enfants gravement atteints (malformations plus ou moins lourdes, handicaps divers ou multiples, enfants mort-nés…).

Les collaborateurs de la mort, des Kollabo d’un système qui a fabriqué la maladie et ses “vaccins” pour faire du fric et dépeupler…( voir à la fin de ce texte…)

Contre-indications vaccinales officielles

Qu’est-ce que le syndrome de Guillain Barré (SGB)?

Le syndrome de Guillain Barré est une maladie au cours de laquelle le système immunitaire endommage les cellules nerveuses, provoquant de la faiblesse et parfois de la paralysie. Le syndrome de Guillain Barré peut occasionner des symptômes qui durent  quelques semaines ou plusieurs mois. La plupart des personnes guérissent sans séquelles mais quelques personnes peuvent rester avec des séquelles permanentes. Dans de rares cas, le syndrome de Guillain Barré a occasionné le décès, habituellement suite à des difficultées respiratoires. Aux États-Unis, on estime qu’environ 3000 à 6000 personnes développent le syndrome de Guillain Barré à chaque année …

Quelle est la cause du Syndrome de Guillain Barré?
Les scientifiques ne comprennent pas exactement ce qui cause le syndrome de Guillain Barré mais on croit que la stimulation du système immunitaire peut jouer un rôle.  Ce qui est connu avec certitude: environ les 2 tiers de personnes qui font un syndrome de Guillain Barré le font plusieurs jours ou plusieurs semaines après avoir souffert de diarrhéemaladies respiratoires. ou de
Qui est à risque de faire un syndrome de Guillain Barré?
Tout le monde peut faire un syndrome de Guillain Barré, mais les adultes sont plus à risque que les enfants. L’incidence de SGB augmente avec l’âge et les personnes de 50 ans et plus  sont le plus à risque de SGB.
Est-ce que les vaccins peuvent causer le SGB?
Un vaccin pourrait stimuler le système immunitaire et causer un SGB.
Que s’est-il passé en 1976 lors de la campagne de vaccination contre la grippe?
En 1976, on a observé un faible risque de syndrome de Guillain Barré après l’administration du vaccin de la grippe porcine (environ 1 cas additionnel par 100 000 personnes qui ont reçu le vaccin contre la grippe porcine). Ce taux était légèrement supérieur à ce qui avait été observé normalement dans la population. Aussi plusieurs études furent menées pour vérifier si le vaccin contre la grippe porcine était associé au syndrome de Guillain Barré. Dans la plupart des études, aucune association ne  fût trouvée. Par contre, dans 2 études on a suggéré qu’environ 1 personne vaccinée sur 1 million pouvait être à risque de SGB. Le programme de vaccination contre la grippe fût stopppé.
Pourquoi certaines personnes ont développé le syndrome de Guillain Barré en 1976 après qu’elles aient reçu le vaccin contre la grippe?
L’Institute of Medicine (IOM) a mené une revue scientifique extensive en 2003 et a finalement conclu que les gens vaccinés en 1976 avec le vaccin contre la grippe porcineSGB. Les scientifiques ont plusieurs théories pour expliquer ce phénomène, mais la raison exacte reste inconnue. avaient un risque légèrement augmenté de faire un

Comment les cas de syndrome de Guillain Barré sont investigués aux États-Unis?
A l’inverse de l’Europe, les vaccins américains ne contiennent pas d’ additifs  (adjuvants chimiques, huiles, mercure, aluminium…ou cellules embryonnaires de foetus humains avortés ou de cellules souches embryonnaires humaines, donc de personnes humaines…) qui “stimulent” la défense immunitaire et permet de diluer les doses de vaccin.
La sécurité des vaccins est une priorité pour les Centers for Diseases Control and Prevention (CDC). Un plan de surveillance a été mis en place par les CDC pour surveiller le vaccin cotre la grippe A H1N1 et s’assurer de sa sécurité. Un de ces système est le  Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS).
Les experts du CDC et de la FDA réviseront toutes les données de ce système de déclaration volontaire.
En plus de ce sytème de surveillance déjà en place, un système de surveillance active sera mis en place. Des observations précises localisés, des collaborrations avec des associations professionelles  et des enquêtes détaillées pour tout effet secondaire sérieux seront menées. On surveillera si le nombre de cas de syndrome de Guillain Barré sera plus fréquent chez les personnes vaccinées que chez celles qui ne le seront pas. Toutes ces nombreuses approches seront capables de détecter tous les cas possibles de syndrome de Guillain Barré qui pourraient être associée au nouveau vaccin A H1N1 2009. En cas d’augmentation d’un problème de santé sérieux suite à la vaccination, des enquêtes seront entreprises et des recommandations sn seront émises en conséquence.
Source: CDC

Mais vous serez des malades incurables, des légumes ou morts…

Autre version officielle…



Dans certaines situations, un vaccin peut être contre-indiqué ou nécessiter des mesures de précaution particulières destinées à diminuer encore le risque d’effets indésirables.
Pour tous les vaccinsEn cas de maladie bénigne ou de fièvre, il suffit de retarder la vaccination de 1- 2 semaines.
Une allergie grave à l’une des substances contenues dans le vaccin ou l’apparition d’une réaction allergique grave après une dose de vaccin sont des contre-indications à effectuer ou poursuivre la vaccination. En cas de réaction allergique bénigne (urticaire), la vaccination peut être poursuivie avec des précautions particulières (médicament anti-histaminique).
Lors de maladie neurologique non définie et évolutive (par exemple spasmes infantiles, épilepsie non contrôlée, encéphalopathie progressive), la vaccination est recommandée dès que le status neurologique est mieux défini et stabilisé. La vaccination est possible voire recommandée lorsque, aux yeux du médecin et des parents, la vaccination ne représente pas de risque supplémentaire mais protège d’une maladie potentiellement grave.
Pour les vaccins vivants atténués contre rougeole-oreillons-rubéole, varicelle ou fièvre jaune.
La vaccination doit être évitée chez les femmes enceintes (une contraception est nécessaire pendant un mois après chaque dose de vaccin).

La vaccination par un vaccin vivant est contre-indiquée chez les malades dont le système immunitaire est déficient (immunodéficience cellulaire, infection avancée à VIH/SIDA (CD4 < 500/µl entre 1 et 5 ans, <200/µl à partir de 6 ans) et qui prennent un traitement immunosuppresseur (en particulier, prednisone >=2 mg/kg/jour ou 20 mg/jour pendant > 14 jours).

Une latence d’au moins 5 mois (et parfois plus) est à respecter après un traitement d’immunoglobulines ou l’administration de produits sanguins.

Source : CFV et OFSP

http://www.dailymotion.com/video/xavw9a_grippeah1n1-attention-a-la-vaccinat_news

Attention à la vaccination obligatoire dans les écoles pour les enfants
Article de Nice Matin du 16 octobre 2009
http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com/media/01/02/1560417291.pdf
GrippeA/H1N1 : Vaccination obligatoire pour les enfants
http://dossiers-sosjustice.hautetfort.com/archive/2009/10/17/grippea.html

http://www.theflucase.com/

vous souhaitez améliorer votre défense immunitaire tapez “CHLORURE DE MAGNÉSIUM ” et renseignez vous.
refusez les vaccins des marchands concepteurs des virus…

GrippeA/H1N1 : Un réseau criminel dans le milieu de la Drogue découvert à New-York
16 septembre, 5:14 PM
Legal affidavit allègue  que des industriels de la drogue ont concouru à créer une pandémie pour leurs bénéfices
Dr. Leonard G. Horowitz et journaliste Sherry Kane, ont annoncé leur dépôt des déclarations sous serment aux autorités fédérales offrant des preuves que la fiducie mondial de la biotechnologie a utilisé son pouvoir et d’influence pour libérer les virus issus du génie biologique, tout en dirigeant le gouvernement et les représentants des médias de prononcer une pandémie et de poursuivre les vaccinations de masse d’un public non averti avec coups de feu qui sont connus pour être dangereux.
La confiance en question est connu sous le nom “Partenariat pour New York City», Et le Dr Horowitz a fait référence à elle comme un anneau« crime », comme il envoie des affidavits juridique pour le FBI, dans l’espoir de stimuler le personnel d’application de la loi et sans compromis aux agents publics de faire cesser les activités criminelles présumées et à prévenir de nouveaux dangers pour les citoyens de la la grippe et les vaccins. Le Partenariat pour la ville de New York les listes de sa mission comme étant dirigé vers la relance de l’économie de cinq Burroughs ville de New York et à maintenir la position de la ville comme centre pour le commerce mondial, des finances et de l’innovation. Biosciences ne sont qu’un des multiples projets cotée à la site Web public de partenariat.
Dans les documents soumis au FBI, les États Horowitz «fiducie de David Rockefeller, qui engage plusieurs partenaires puissants de Wall Street, y compris les médias Rupert Murdoch bosses, Mortimer Zuckerman, Thomas Glocer, et ancien président du conseil d’administration de la Federal Reserve Bank de New York, Jerry Speyer, sont impliquées dans l’avancement de génocide mondial. ” Poursuit-il, “ce” contrôle de partenariat «recherche et développement en biotechnologie au niveau mondial. Le commerce international de la santé est aussi contrôlée presque entièrement par cette confiance que les exercices de contrôle presque complet sur les grands médias pour promouvoir et / ou de la propagande pour ses produits et services pour le crime organisé le cartel de la drogue. Cet confiance, en substance, fait la richesse de marchés de guérison médicales et naturelles, principalement à travers les sociétés des médias de masse et la propagande qu’il brandit pour l’ingénierie sociale et le renforcement du marché. “
Ces chercheurs rapportent aussi que connecté à la fiducie est Larry Silverstein, détenteur du bail du World Trade Center au moment de la 11 septembre 2001 UN ATTENTAT TERRORISTE. Le World Trade Center avait été un projet conçu à l’origine par les Rockefeller. Selon les enquêteurs, Larry Silverstein est maintenant propriétaire et un co-partenaire au Partenariat pour la ville de New York, la fiducie citée par Horowitz et Kane, comme le centre d’un dispositif de sortie de grippe et alimenter les craintes de pandémie à rabattre le public et les gouvernements partout le monde de participer à des vaccinations de masse.
Le Partenariat pour la ville de New York, basée sur le partage de l’information sur son site Internet, a demandé un who’s who de puissantes sociétés financières et des poids lourds, avec le magnat des médias Rupert Murdoch comme l’un des co-présidents actuels et David Rockefeller comme le fondateur de la société . La capacité de la Rockefeller »à dominer les grandes industries est connu depuis des décennies, que la famille Rockefeller a été une force dominante dans l’industrie pétrolière et l’industrie des soins de santé depuis le début du 20e siècle. Ainsi, la suspicion sur les activités provenant de l’intérieur l’idée originale David Rockefeller Partenariat pour New York City vient sans doute de la longue histoire des fiducies Rockefeller et de leurs activités monopolistiques et corrompu.
Dr. Leonard Horowitz a un doctorat en médecine dentaire en médecine de la Tufts University et une maîtrise en santé publique de Harvard University. Il est un ardent défenseur de santé naturels et chercheur qui est l’auteur de plusieurs ouvrages dont “Emerging Viruses: AIDS & Ebola», «Healing Codes pour l’apocalypse biologique”, “Death in the Air: La mondialisation, le terrorisme, & Warfare toxiques”, “l’ADN : Pirates of the Sacred Spiral »et« Love: The Real Da Vinci Code ». L’affidavit adressé au FBI est affichée à www.fluscam.com et peut être compris en outre avec les renseignements généraux partagés dans les livres d’Horowitz, disponible à partirTetrahedron Publishing et les distributeurs autre livre.
Le Dr Horowitz espère que les autorités vont émettre une injonction pour suspendre la vaccination contre la grippe, qui Horowitz croit être un danger pour la santé. Horowitz est connue pour ses recherches antérieures dans les programmes gouvernementaux les armes biologiques et agendas occultes menées par des industriels mondiaux. Il a prévu de 2001 attaques à l’anthrax et partage ses conclusions sur les suspects avec le FBI. Les lecteurs sont invités à assister à l’affidavit et les références connexes et de former leurs propres conclusions au sujet de ces allégations. Entre-temps, cette information mai être considérés quand faire des choix éclairés quant à la réception des vaccinations.
Source : Examiner


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »