Affaire Ferraye et les autres victimes des criminels financiers.Julien Courbet de TF1 et de France 2 encore censuré.

L'émission de Julien Courbet déprogrammée : un couple de Solesmois essuie les plâtres

vendredi 23.01.2009, 04:50La Voix du Nord

 Audrey et David sont victimes de l'annulation du tournage.

Audrey et David sont victimes de l'annulation du tournage.

|  DÉCONVENUE |

Un couple de Solesmes attendait l'équipe de tournage de l'émission Service maximum, diffusée sur France 2, pour que leur maison soit restaurée devant les caméras. Mais, mardi, la production l'a informé que l'émission était retirée et les travaux annulés.

C'est une mésaventure digne de Sans aucun doute que vit ce jeune couple du Cambrésis. David, surveillant de nuit dans un foyer, et Audrey, sans emploi, ont acheté leur maison, rue du Nouveau-Monde à Solesmes, en janvier 2008. Disposant de peu de moyens financiers, ils tentent leur chance auprès de la rubrique Tous pour un de l'émission Service maximum, présentée par Julien Courbet.

Coup de chance : leur dossier est sélectionné. Le couple reçoit des entrepreneurs du Valenciennois, de Roubaix et de Douai. Et il mobilise des amis, à la demande de la production, pour assurer une meilleure main-d'oeuvre. En tout, une bonne vingtaine de personnes devaient rénover leur demeure en quatre jours. La totalité du rez-de-chaussée et, si le temps le permettait, les chambres au premier étage devaient être terminées. Leur emménagement était prévu pour dimanche.

« Très tristes »

Mais, mardi, les choses se gâtent. La production de l'émission annonce au couple que le tournage est annulé. Le motif ? L'émission Service maximum est arrêtée le 31 janvier. Et comme la diffusion du tournage chez les Kuzniewski était programmée le 1er février, ce dernier passe à la trappe. Mais David et Audrey comptaient sur ce sacré coup de pouce. Ils désirent adopter deux enfants. La décision concernant leur agrément doit être rendue lundi. Par ailleurs, Audrey attend avec impatience un logement refait à neuf, car elle souhaite devenir assistante maternelle. « Nous sommes très tristes, confie le couple, et nous ne comprenons pas pourquoi la production ne l'a pas su avant. » Et ce qui l'affecte davantage : « La mairie avait mis à notre disposition une benne, et des personnes venaient nous aider pendant le tournage de l'émission. Et nous n'avons plus de nouvelles… » • ANNE-SOPHIE LAURENT > Le couple lance un appel pour l'aider à trouver une solution. Contact au Tél : 06 33 91 87 35.
Autres moyens trouvés pour museler la justice et la résistance.

¤ Van Ruymbeke: “Le glas des affaires politico-financières”
¤ La suppression du juge d’instruction “sonne le glas des affaires”, selon van Ruymbeke
¤ Fin du juge d’instruction: une “régression” pour Eva Joly
¤ Eva Joly dénonce la suppression du juge d’instruction
¤ Premières réflexions sur la suppression annoncée du juge d’instruction
¤ La suppression du juge d’instruction, une nouvelle illustration de la concentration des pouvoirs. Mobilisons-nous!
¤ Eva Joly: interview par Dominique Souchier – “C’est arrivé cette semaine” – Europe1 – 10/01/09 Cet




Admiration.
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.
Krach ? Solutions…
Local Exchange Systems in 5 languages
www.easyswap.ch
http://pavie.ch/?lng=en
http://michaeljournal.org
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03 FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

http://non-tridel-dioxines.com/
http://m-c-s.ch et  www.pavie.ch
http://ktotv.com/
Please, subscribe to be kept informed.
Pour nous soutenir, mieux résister aux manipulations, rester unis et recevoir des nouvelles différentes et vraies, un abonnement nous encourage.  Pour la Suisse, 5 numéros par année de 16 pages par parution: le prix modique de l'abonnement est de 16 Sfr.- par année (envois prioritaires)
Adressez vos chèques à:
Mme Thérèse Tardif C.C.P. 17-7243-7
Centre de traitement, 1631-Bulle, Suisse
Vous avez reçu ce texte parce qu'une de vos relations a pensé que notre esprit pouvait vous intéresser et nous a suggéré de vous écrire ou vous a personnellement fait suivre ce message. Si vous ne désirez plus rien recevoir de notre part, nous vous remercions de répondre par courriel avec la simple mention « refusé ». Si cette adresse figure au fichier, nous l'en ôterons de suite. Avec nos excuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »