Bank-run à Chypre, combien de milliards volés ?


Bank-run à Chypre.
Ce samedi, à Chypre, de longues queues de Chypriotes et d’étrangers, très
nombreux sur l’île, étaient visibles devant les banques pour retirer leur argent des distributeurs automatiques.
Les
ministres des Finances de la zone euro se sont mis d’accord dans la nuit
de vendredi à samedi sur un premier plan d’aide de 10 milliards d’euros pour
Chypre. 
Les banques devront y participer via une ponction de 9,9% sur les dépôts, a annoncé un responsable de la zone euro.
« C’est
fait », a indiqué ce responsable européen, qui a précisé que les dépôts
inférieurs à 100 000 euros ne seraient ponctionnés qu’à 6,75% et que
les intérêts des dépôts seraient aussi taxés.
Colère des épargnants.
Ces
prélèvements sur les dépôts des épargnants, censés rapporter 5,8
milliards d’euros, seront appliqués à toutes les personnes résidant sur
l’île méditerranéenne, des employés chypriotes aux riches étrangers, notamment russes ou britanniques ( sauf ceux qui ont été avertis à l’avance, comme par hasard…).
De plus en plus de gens en colère manisfestaient dans la rue et sur le net même si
l’accord n’est pas à la Une de la presse, vu la conclusion
tardive dans la nuit à Bruxelles.



Suzanne Chique

Et ce n’est que le début.
En Grèce,on parle d’instaurer un droit de regard du ministère des finances sur les dépôts bancaires de chaque citoyen!

Le 16/03/2013 à 16:00

Alerter

Répondre


Avatar

Marie Desbouchages
tous les comptes furent bloqués…les gens n’ont pas eu accès à leur argent avant … ignoble !!!

Le 16/03/2013 à 15:55

Alerter

Répondre


Avatar

john_27600
Nous sommes tous témoins d’un vol scandaleux de l’UE. Imaginez le message que l’on passe au reste du monde ???
Si vous mettez de l’argent dans des banques en zone euro alors vous
risquez un jour de voir vos dépôts d’argent taxés de 7 à 10% par le fait
du prince.
Quand une banque fait faillite, c’est l’État qui garantie les dépôts
mais il n’est pas censé taxer les dépôts pour limiter son intervention.
Seuls les engagements des banques en faillite envers leurs déposants
doivent être honorés, mais pas le renflouement des créanciers qui ont
spéculé sur ces banques en faillite.
Comprenez bien ce qu’il se passe. Nos banques en UE (surtout
allemandes) ont spéculé avec notre argent dans des banques chypriotes,
lesquelles ont investis l’argent de nos banques dans des produits
spéculatifs (Grèce …) et ces produits ne valent plus rien. Au lieu que l’État chypriote garantisse les dépôts des épargnants, il donne
l’équivalent des pertes aux banques qui elles les utilisent pour
rembourser leurs créanciers (nos banques).
Et au passage, l’État confisque jusqu’à 10% de l’argent des déposants, au lieu de laisser les créanciers prendre leurs pertes.
Maintenant, les pertes des spéculateurs vont devenir des dettes des
chypriotes en plus de la confiscation de 7 à 10% de leur épargne.
Pourquoi les banques spéculatrices (surtout allemandes) ne prennent pas
leurs pertes, et pourquoi étrangler Chypre (comme d’ailleurs l’est
l’Irlande, le Portugal, la Grèce …).

Le 16/03/2013 à 15:13

Alerter

Répondre


Avatar

BA
Chypre est l’exemple de ce qui va se passer dans les années qui viennent en Europe.
En Europe, nous allons tous y passer, les uns après les autres.
La seule question est :
De combien seront ponctionnés les dépôts des épargnants français ?
Les dépôts des épargnants français seront-ils ponctionnés de 6,75 % ?
Ou alors de 9,9 % ?
Ou alors encore plus ?
Épargnants français, préparez-vous à payer.
Épargnants français, préparez-vous à être ponctionnés.

Le 16/03/2013 à 15:02

Alerter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »