Casino bancaire !



Bernard Gva 25 avril 08:34
la création monétaire de la BNS cache la création monétaire des banques, regardez bien les 2 courbes du document…. La part de la BNS est faible, elle s’est agrandie seulement depuis 2012 pour sauver les banques…
Yuno Mystiz

Chaque fois que les banques créent de la monnaie, sans travailler, elles achètent vos actifs, et dévaluent votre salaire et votre épargne, par l’effet mathématique de dilution.


…Votre salaire a-t-il augmenté de +135% depuis 1996, à travail constant ?

…Votre épargne, votre retraite, votre 2ème pilier, ont-ils augmenté de +135% depuis 1996 ?
—> Si oui vous avez gagné ! Sinon, c’est perdu pour vous, c’est le casino bancaire qui a gagné…
…Au fait savez-vous que le casino bancaire est conçu pour gagner ? Toujours ?







Bernard Gva 25 avril 08:34
la création monétaire de la BNS cache la création monétaire des banques, regardez bien les 2 courbes du document…. La part de la BNS est faible, elle s’est agrandie seulement depuis 2012 pour sauver les banques…
Yuno Mystiz
Yuno Mystiz 25 avril 10:31
comment les banques commerciales créent plus de monnaie si elles accordent moins crédits? (excusez ma naïveté)

Fileane Pierre
Fileane Pierre 25 avril 12:16
La dilution et l’inflation cachée font croire que le PIB progresse alors que le problème de fond du système libéral reste la surcapacité de production (pour les pays solvables), elle même tributaire des marchés saturés et des changements de modes de consommation dans une économie davantage collaborative. Les pays producteurs désignés par le gouvernement mondial libéral ne comprennent certainement pas la Suisse et la France et bon nombre d’autres pays occidentaux, ces pays producteurs seront rentables avec de formidables économies d’échelle puisque d’autres pays se voient interdit de produire. Il s’agit d’un transfert de production dans un volume global mondial qui a atteint la saturation des marchés. Ce n’est pas grave pour les dirigeants du système libéral. La richesse financière n’a plus besoin de se créer dans l’économie réelle alors que le casino financier prospère dans l’économie fictive en spéculant et s’appropriant notre avenir…. depuis Wall Street et Londres, Shanghai, Singapour… Le résultat est connu : chômage, pauvreté, désindustrialisation, désinvestissement dans l’économie réelle surtout auprès des entreprises à risques (les plus petites). Eux continuent de faire fortune, ils sont moins de 1% de l’humanité : 62 dirigeants sont aussi riches que 3.5 milliards de personnes…



La complexité du système actuel est voulue justement pour que les citoyens n’y comprennent plus rien.

” L’ÉTUDE DE LA MONNAIE EST, PAR EXCELLENCE, LE DOMAINE DE L’ÉCONOMIE DANS LEQUEL LA COMPLEXITÉ EST UTILISÉE POUR DÉGUISER LA VÉRITÉ ET NON POUR LA RÉVÉLER. ” extrait de L’Argent qui est un livre de l’économiste canadien John Kenneth Galbraith paru en 1975.

Avec la Monnaie pleine, la partie du bas du schéma disparaît puisqu’il n’y a plus d’économie casino et avec l’utilisation des trois formes de propriété, il n’y a plus d’état, plus d’impôts, de chômage… et ce schéma n’existe tout simplement plus. Nous avons abandonné le système de pouvoir économique libéral pour restaurer nos organisations en réseaux de vie…

Comme dans les civilisations les plus florissantes au cours de l’humanité ou chez les Moso avant l’an 2000 et le percement par l’armée chinoise d’une route de 400 kms pour monter depuis Chengdu au lac Lugu à 2700 m d’altitude au nord ouest du Yunnan, au pied des hauts-plateaux tibétains. Ils y vécurent près de 3 millénaires en s’enrichissant de leurs amours, dans un monde sans père ni mari, en paix et sans schéma de système économique. Tout comme la Confédération des nations iroquoises … et certainement aussi à ses débuts la Confédération des cantons libres helvétiques après 1307.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »