Crise démographique au Japon : La dénatalité affole la population.

Crise démographique au Japon : La dénatalité affole la population Nippone.    En 2005, le taux de fécondité au Japon connu une baisse record à 1,25  enfant par femme en âge de procréer, en conséquence la population  japonaise ne cesse de décliner depuis l'année 2004, l'impact  psychologique le plus révélateur vient de l'éducation nationale qui  connaît une chute drastique du nombre d'élèves.   Japon : Pyramides des âges comparatives  japan3.jpg  http://www.next-up.org/images/japan3.jpg
Ce n'est pas un scénario d'un film de science-fiction, mais la très  sérieuse conclusion d'un rapport du gouvernement japonais : avec une  immigration actuellement inexistante, d'ici à 2055, au rythme de la  baisse démographique actuelle, la population du Japon devrait  diminuer de presque 30 %, entraînant de profonds bouleversements  sur le marché du travail, dans le financement des retraites, ainsi qu'une  hausse considérable des dépenses de santé. Cette sombre perspective  en forme d'alerte est celle d'un rapport du ministère de la Santé.                Courbe démographique                                   Le gouvernement japonais s'attaque au déclin démographique, de loin le problème le plus grave  auquel est confronté le japon en ce début de 21e siècle, mais étant totalement sous "le joug des  industriels", un consensus de priorités surprenantes se dégage : pour faire face à cette crise de  dénatalité le Gouvernement préconise un investissement prioritaire dans la …robotique.   .  L'objectif est d'avoir massivement des androïdes opérationnels d'ici 2012.                          .     Ces robots devraient servir notamment d'ouvriers, d'employés de maison, d'infirmiers, d'aides  soignants. Ils devraient permettre de pallier au manque de main d'œuvre.               .  Il existe déjà une grande variété de robots, notamment de surveillances loués à des grandes  surfaces ou entrepôts pour un "salaire" de 2200 € par mois tout compris, ou des robots "hôtesses  d'accueil" capables de comprendre vos questions et de vous orienter.                                 .     Actuellement l'essentiel de l'effort de la recherche porte sur les robots capables d'être le plus  proche des réactions humaines. Copiant le squelette humain, possédant des ligaments et des  tendons mécaniques, capable de réagir à son environnement immédiat ces robots devraient  devenir progressivement des clones humain, leurs aspects extérieurs vont tendre à être de plus  en plus conformes à la morphologie humaine. Leurs capacités sensitives, notamment celle de la  peau vont être fortement améliorées. Ils devraient être aussi capables de s'extérioriser  émotionnellement par de la colère, chagrin, joie ou réprobation.                                 .  Le gouvernement japonais souhaite que ces robots soient opérationnels d'ici quatre ans soit en  2012, les chercheurs tablent plutôt pour 2020.                                       .    A la pointe des technologies générant des radiofréquences le Japon a toujours totalement occulté  les problèmes de santé physique, mais aussi mentale générés par les irradiations micro-ondes.   .     Depuis plusieurs années les réalités sont sans appel, la population japonaise est doublement  polluée, par l'environnement, mais aussi des "neurones du cerveau", la nouvelle approche  sociétale du Gouvernement en est révélatrice.                                               .    En ce qui concerne la libido et la chute de la fertilité, elle ne déroge pas à la règle, la politique de  l'autruche est aussi de rigueur.  Le Japon devait être un signal d'alerte pour le reste du monde, notamment l'Europe !.    Next-up organisation 
La seule solution sera le crédit social pour distribuer les produits des robots.
Avec mes meilleures salutations.
François de Siebenthal
http://desiebenthal.blogspot.com/

skype  siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme…:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »