'Italie a ordonné le rappel du fromage de mozzarella fabriqué à partir de lait de bufflones, suite à l'alerte sanitaire d'envergure due à la contamination à la dioxine. Nombreux sont les pays à avoir suspendu les ventes du célèbre fromage après que des taux de dioxine supérieurs aux normes autorisées aient été décelés dans certains échantillons. Les 83 fermes laitières qui produisent ce fromage dans la région de Campanie près de Naples ont été temporairement fermées. Des examens sont en cours pour déterminer l'origine de la contamination. Le Ministère italien de la Santé a déclaré que les productions de 25 entreprises de la région sont en train d'être retirées de la vente, une région d'où provient la mozzarella la plus réputée. Ces informations de rappel interviennent à un moment où la France a rejoint un petit groupe de pays qui ont décidé de stopper les ventes de mozzarella italienne, malgré l'assurance de l'Italie qu'aucun des produits suspectés n'a été exporté. Il est à noter que le Japon et la Corée du Sud ont également interrompu leurs importations. La Commission européenne a aussi préalablement averti d'une possible interdiction de vente, si Rome ne prend pas les mesures adéquates. Cette mauvaise publicité a affecté de nombreux marchés italiens. Bruno Santopadre Restaurateur " Je pense que cela aura un impact négatif. J'en ai discuté avec le commerçant voisin, ils vendent de la mozzarella et connaissent déjà des difficultés." Paolo Micocci Vendeur de mozzarella " Nous avons atteint un niveau de ventes historiquement bas. Les ventes dans les hôtels et les restaurants ont chuté de moitié. Mais nous allons nous accrocher." A Bruxelles, la Commission européenne a déclaré qu' actuellement aucune mesure n'était à l'ordre du jour après que l'Italie se soit engagée à exercer une surveillance continue de ses sites de production. Nina Papadoulaki Porte-parole de l'Union européenne " Puisque l'Italie accomplit ce qui est nécessaire afin de contenir la crise, j'imagine que dans un avenir proche, l'ensemble des Etats-membres recevront des informations grâce au système d'alerte rapide mis en place , sans oublier le système de traçabilité combiné aux autres moyens de contrôle permettant d'identifier l'origine des produits." Les officiels italiens des services de Santé pensent que la présence de dioxine est liée à la récente crise des déchets qui touche Naples et la région de la Campanie. Dans une zone infestée par les ordures, des locaux ont brûlé des piles de déchets dans les rues et certains terrains vagues. Des déchets industriels ont également été enflammés , dégageant des vapeurs qui , dans certains cas, pourraient être à l'origine de la propagation de la substance toxique incriminée. Tang ZhengYan, CCTV

Traduction »
Aller à la barre d’outils