France, un Etat menteur pris sur le fait.

 


340 000 : le chiffre truqué et mensonger était fixé dès 13h dimanche

Lu dans Valeurs actuelles :

“Valeurs
actuelles en a eu la confirmation de sources sûres : dès 13 heures,
alors que les cortèges démarraient à peine, le préfet de police de Paris
a donné la consigne verbale à ses services de fixer à 340 000 le nombre
de manifestants.

« C’est un mensonge d’État ! »,

n’hésite pas à affirmer l’un de nos interlocuteurs :

le décompte réel dépasse le million de manifestants.
La
manoeuvre est si grossière que Pierre Charon, sénateur UMP de Paris, a
demandé lundi la convocation du directeur du renseignement de la
Préfecture, René Bailly, afin qu’il s’explique sur le comptage des
manifestants.

[…] C’est bien la plus grande manifestation nationale depuis 1984.
[…]”

Michel Janva


Voici une prise du Champ de
Mars l’après-midi du 13 janvier.
La police aurait compté 350.000
manifestants.
C’est naturel, puisqu’elle est
obligée de prendre en compte que, sous Hollande, tout ce qui dépasse le
million est taxé à 75%.
Donc : 1,4 million moins
75% = 350 000. Tout s’explique …
Il faut noter que la foule des
manifestants de ce jour fut loin d’être complète, puisque la manifestation de
Civitas (50.000 personnes selon Monsieur Escada de Civitas), bloquée pendant 3
heures sur la place Pinel par la même police, n’avait pas le temps à la nuit
tombante de progresser au-delà de la gare
Montparnasse…
Notons aussi que c’est le mérite de
Civitas d’avoir agi en premier en appellant pour le 18 novembre 2012 à une
manifestation monstre en faveur de la famille et du mariage, face aux
homosexuels. Mais les évêques, notamment Mgr Vingt-trois, avaient décidé de
ne pas laisser aux “intégristes” l’honneur de mener cette action, en décrétant
une manif parallèle pour le 18 novembre. Le 13 janvier n’est que la suite
logique du 18 novembre.
Quoi qu’il en soit, à Dieu seul tout
Honneur et toute Gloire!
ru
(Unec)
PS:
Des manifestants arrivaient encore de nuit, nous sommes donc loin au-dessus du million. La nuit tombe tôt ce 13 janvier…
Les autres partaient déjà avec les TGV de 18h30 et les bus de province. ( 7 TGV, au moins 945 cars… ).
En 2009, lors du concert de Johnny Hallyday sur le Champ de Mars, l’AFP annonçait 700 000 participants (source).
  

Vu les circonstances et le flux constant pendant encore des heures jusqu’à la nuit et l’arrivée très tardive des “tradi”, retardés à dessein, on peut dénombrer les participants à plus de 1’300’000.


Le concert de Johnny remplissait LA MOITIE du Champs de Mars pour 700 000 pers.
Les JMJ c’était un Champ de Mars COMPLET + LES BAS COTES, soit grosso modo 3 X JOHNNY.
Soit 3 X 700 000 = 2 100 000 pers… au lieu des 500 000 annoncé…


A la louche,  par rapport à Johnny, nous sommes donc sous évalué de 3 ou 4 fois !





Pourquoi tant de mensonges ?

Quoi qu’il en soit, à Dieu seul tout
Honneur et toute Gloire!




EN SAVOIR PLUS

SUR RCF ALPHA
Reportage réalisé à Paris par Etienne Pépin, directeur de RCF Alpha :

En direct de la manifestation
IMG/mp3_Manif_pour_tous_pour_lyon.mp3



Nombreux témoignages réalisés dans la manifestation à Paris :

Journal de RCF Alpha du lundi 14 janvier 2013
IMG/mp3_Manif_pour_tous_journal_14_janvier_2013.mp3



  • A venir, mercredi 16 janvier dans l’émission « Regard » à 11h : émission de 26 minutes sur ce sujet, sur RCF Alpha


Je précise que comme des dizaines de milliers de manifestants
participant au cortège en provenance de la place d’Italie, je ne suis
arrivé au Champs de Mars que vers 18 heures 15′.



Ces images ont donc été
tournées alors que des dizaines de milliers de manifestants marchaient
encore vers le Champs de Mars.

https://www.youtube.com/watch?v=rafbNjSpytA&feature=player_embedded
Je suis fier d’avoir participé à la plus grande manifestation de
l’histoire de la 5ème Républlique: 1 million 300.000 manifestants dans
les rues parisiennes!



  1. François de Siebenthal: Journée mondiale de la paix 2012

    desiebenthal.blogspot.com/…/journee-mondiale-de-la-paix-…

    21 sept. 2012 – François de Siebenthal …. insoupçonnée de biens en même temps qu’il réduit la main-d’oeuvre et engendre un chômage permanent.

  2. François de Siebenthal: Les robots peuvent nous libérer !

    desiebenthal.blogspot.com/…/les-robots-peuvent-nous-liber…

    10 déc. 2012 – Pas une allocation chômage octroyée sous conditions et menace de François de Siebenthal: Suisse: Le premier pays du monde avec un .

  3. François de Siebenthal: 300 000 robots ont déjà été introduits.

    desiebenthal.blogspot.com/…/300-000-robots-ont-deja-ete-i…

    13 déc. 2012 – traduite: Ce robot peut tous vous remplacer, vous êtes donc tous au chômage. François de Siebenthal: Le courage de taxer les robots .

  4. François de Siebenthal: Dividende inconditionnel en Suisse – Scoop.it

    www.scoop.it/…/francois-de-siebenthal-dividende-inconditi…

    François de Siebenthal: Dividende inconditionnel en Suisse – 16.5.12 …. Le chômage est le spectre que l’on annonce pour faire peur à tout le monde et pour




Prudence et correctif :


La photo que j’ai diffusée et montrant le
Champ de Mars noir de monde à 15h00 a été prise en fait durant l’été
1997, pendant la venue de Jean-Paul II. J’aurais dû le
remarquer, comme beaucoup l’auront sans doute remarqué, car
tous les arbres sont en feuilles !..
. Mea Culpa,
donc… Ce qui n’enlève rien au fait qu’il y avait autant de monde
le 13. Je peux en témoigner personnellement, puisqu’il a fallu
attendre trois heures avant que les derniers éléments de la manif
puissent se mettre en route. Et comme beaucoup de provinciaux
devaient reprendre le train ou l’autocar, ils n’ont même pas pu
tous aller jusqu’au Champ de Mars. Donc : la photo n’est pas la
bonne, mais n’en reflète pas moins ce qui fut la vérité
avant-hier. Elle reflète la vérité beaucoup plus fidèlement – en
tout cas – que ne l’a fait le soir même – à la télévision – la
Taubira et la presse archi-pourrie de ce pays…

 
De :
François Thouvenin

La photo en question ci-dessous qui prouve les manipulations constantes:
  Le Pape, c’était un Champ de Mars COMPLET + LES BAS COTES, soit grosso modo 3 X JOHNNY.
Soit 3 X 700 000 = 2 100 000 pers… au lieu des 500 000 annoncé…


A la louche,  par rapport à Johnny, nous sommes donc sous évalué de 3 ou 4 fois !





ATTENTION
!!! ATTENTION !!!



Ce n’est pas la
photo du Champ de Mars, mais celle de l’avenue de Breteuil.


En outre les feuilles des arbres sont vertes, car il
s’agit d’una utre événement : datant de l’été 1997 : la
venue de JP II 
!!!

Les photos et les vidéos que je vous ai envoyées sont
en revanche bien celles du 13 janvier 2013
, et elles
sont encore plus démonstratives !





Famille Chrétienne: plus de 800 000 
Ce chiffrage peut être démonté :
• Il y a trois cortèges, avec des effectifs à peu près équivalents de 120 000 à 130 000 personnes.
Partis
à 12 h 45, les premiers sont arrivés à 14 h 15 sur le
Champ-de-Mars. Par un calcul simple, nous avons su dès 16 h que nous
avions dépassé les 500 000, en constatant que, sur ces parcours de 4,5
km, les têtes de cortège étaient arrivées avant que la queue de cortège
n’ait quitté les points de départ.

Ensuite, nous savons que sur ces itinéraires le débit est de 50 000
personnes par heure. Le défilé a duré sept heures, de 12 h 45 à
19 h 45.
En
soustrayant une heure trente, la durée d’écoulement pour que les
premiers arrivent, on obtient cinq heures trente. Si vous multipliez
cela par 50 000 personnes à l’heure, vous arrivez à 275 000, multiplié
par trois vous arrivez à plus de 800 000.
Les
chiffres annoncés plus tard – 1 million – sont des estimations. Frigide
Barjot a ajouté des effectifs non comptabilisés, comme ceux de
l’Outre-Mer et ceux qui se sont dispersés avant le comptage sur le pont
de l’Alma, en voyant que les gens quittaient le Champ de Mars.
Sachant
que le Champ-de-Mars plein contient 700 000 personnes. Certains l’ont
quitté à 17 h 30, alors que d’autres ont continué d’arriver pendant
encore deux heures quinze.
Je confirme donc le chiffre d’au moins 800 000 personnes physiquement présentes sur le Champ-de-Mars”.
Autre source: 
La manif du 13 janvier: La plus grande manif depuis trente ans
La police et les médias annoncent 340 000 personnes…
Le
champ de mars “plein” c’est déjà 700 000 personnes minimum. Or, sur la
photo où il fait jour, on sait que beaucoup de manifestants n’avaient
pas encore quitté leurs points de départ !
Le vrai chiffre s’approche de 1.3 millions, c’est le chiffre qui est avancé officieusement par les gendarmes et par les RG.
Mais
bien sûr, ce chiffre qui apparaît évident au simple vu des infos
données et reçues et des photos aériennes ne sera jamais publié. ….
Ce
qu’il faut savoir, c’est que le gouvernement connaît pertinemment le
chiffre réel de cette mobilisation, il le sait grâce à un drône (petit
avion caméra) qui a survolé la manif.
Thierry F

PS1: 

Pierre
Charon, sénateur UMP de Paris, a demandé la “convocation” du directeur
du renseignement de la préfecture de police de Paris, qu’il accuse à
demi-mot d’avoir minoré le nombre de participants à la manifestation
contre le mariage homosexuel dimanche.

PS2: 

Voici
ce que disait au micro de RTL ce 13 janvier Claude Guéant dont on peut
dire pour le moins qu’il connaît, en tant qu’ancien ministre de
l’Intérieur, les manifestations et leur comptage (mais aussi la
manipulation des chiffres par la police…) : “J’ai un peu
l’habitude des manifestations puisque j’ai longtemps travaillé au
ministère de l’Intérieur… Avant même d’avoir entendu l’évaluation des
organisateurs, je disais il y a 800.000 personnes. Lorsque je suis
parti, il était 17h45 et il y avait encore des flots considérables qui
arrivaient, c’était une formidable manifestation !” ….

Sur le site internet officiel du Saint-Siège News.va 1 million:
 

Un
million de Français dans la rue à Paris, contre le projet de mariage
homosexuel: « je n’avais jamais vu de manifestation aussi énorme »,
déclare le leader syndical Joseph Thouvenel. Un raz-de-marée a déferlé:
cette foule immense, venue de tout le pays par centaines d’autocars, par
dizaines de trains spéciaux et par le co-voiturage, s’est rassemblée
pour défendre la famille et la filiation contre le projet de loi voulu
par le président François Hollande et déposé par la ministre Christiane
Taubira. La mobilisation dans les régions avait été si intense que la
préfecture de police de Paris avait demandé trois cortèges séparés,
partant à 13 heures de trois extrémités de la ville pour confluer sur le
très vaste espace du Champ-de-Mars, au pied de la tour Eiffel. Ce lieu a
été submergé par la foule… À la tombée de la nuit, heure où
s’achevaient les discours sur le podium du Champ-de-Mars, des milliers
de manifestants continuaient à arriver en cortèges sous la pluie, en
scandant: « Oui, oui, oui, au mariage homme-femme! », ou : « On veut des
emplois, pas de la loi Taubira! » Selon Jérôme Fourquet, analyste de
l’institut de sondages Ifop, « on peut parler d’un succès pour les
organisateurs de cette mobilisation : succès de par le nombre de
personnes qui se sont déplacées, mais succès aussi de par la maîtrise de
l’événement ». Cette gigantesque manifestation s’est en effet déroulée
sans le moindre incident, dans un climat de bonne humeur paisible qui a
impressionné les médias. « Il y a une France qui a répondu présent à cet
appel », constate Fourquet : une France à l’image des diversités
d’aujourd’hui, puisque beaucoup de musulmans s’étaient joints aux
chrétiens, aux juifs et aux agnostiques. Des mosquées avaient même
affrété des cars pour amener leurs fidèles à la manifestation…
Fortes
de ce succès de masse, les associations organisatrices ont lancé un
appel au président de la République: « Le peuple vous demande
aujourd’hui de convoquer des états-généraux de la famille, du mariage,
de la filiation et des droits de l’enfant, et, dans un geste de
réconciliation nationale, de recevoir dès demain à l’ Élysée ceux que les
Français envoient pacifiquement devant vous. »
François
Hollande allait-il entendre cette demande, d’autant plus significative
que figure – parmi les associations organisatrices de la manifestation –
le mouvement des « Poissons roses », nouveau courant (chrétien) du
parti socialiste ? Son chef de file, Philippe de Roux, intervenant
devant la foule du Champ-de-Mars, a lancé lui aussi un appel à François
Hollande : «Nous avons choisi d’intervenir publiquement aujourd’hui, en
assumant notre double identité de croyants, pleinement engagés à gauche,
mais soucieux des grands repères anthropologiques et éthiques qui
demeurent nécessaires à l’équilibre de toute société moderne.
Solennellement, nous appelons le gouvernement à plus de discernement et
de prudence. Aujourd’hui, dans un souci d’apaisement et de
responsabilité, nous l’invitons à retirer le projet de loi actuel sur le
mariage pour tous ; à mettre en place des états-généraux de la
famille ; et à répondre à l’appel pressant des Français concernant la
gestion de la crise économique et financière, la réduction des
inégalités et le combat pour l’emploi. »
Les
observateurs, lundi matin, semblaient penser que le président de la
République ne recevrait pas les organisateurs de la manifestation. « Si
d’aventure François Hollande revenait en arrière sur ce projet de loi,
ce serait très dommageable en terme d’image et en terme de légitimité
auprès de son électorat », affirmait un politologue. Mais était-ce si
sûr ? Face à l’unanimité de la direction du parti socialiste en faveur
du LGBT (le lobby « gay » extrême), une fraction de l’opinion de gauche –
y compris certains députés PS – se révèle embarrassée. Voire hostile au
projet de loi… Ainsi l’ex-communiste Patrice Carvalho, membre du Front
de gauche et député de l’Oise, qui déclare: « Je voterai contre. Le
mariage, c’est un homme et une femme qui peuvent concevoir un enfant. La
nature n’est pas faite autrement. Ce dossier, ce n’est pas la priorité
des Français en ce moment, c’est de l’enfumage! ».
Quoi
qu’il en soit, le succès de masse de la manifestation du 13 janvier
annonce des changements sur la scène publique française. Cette
mobilisation populaire va se condenser en un mouvement pour « l’écologie
humaine », annoncé dimanche soir par Tugdual Derville, animateur de
l’association Alliance Vita. Initiative d’autant plus novatrice qu’une
partie des milieux écologistes français ont pris position, la semaine
dernière, contre le projet de mariage homosexuel: notamment par la voix
de Thierry Jaccaud, rédacteur en chef de la revue de référence l’ Écologiste. C’est d’ailleurs le Pape Benoît XVI qui a lancé la notion
d’écologie humaine, lors de son mémorable discours devant les
parlementaires allemands, à Berlin, en septembre 2011 : « il existe
aussi une écologie de l’homme… »
Quant
à l’Eglise de France, qui a encouragé et soutenu la mobilisation, les
médias lui découvrent une « capacité de mobilisation » qui les étonne:
« son discours et son action proposent des référentiels de réflexion »,
soulignait le journal Le Monde le 12 janvier. La vérification de ce
diagnostic est venue le lendemain 13 janvier, sous la forme d’une marée
humaine.

 

Sources:

– www.lepoint.fr
– News.va  
– RU
 
Quoi qu’il en soit, à Dieu seul tout
Honneur et toute Gloire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »