Fraudes démocratiques: empreintes des tricheurs !


Pour des empreintes laissées sur du papier, on utilise un colorant rouge qui se lie naturellement aux molécules de gras.
Il faut geler toutes les preuves et traces sur tout le canton, notamment à Sion et à Martigny …



Plusieurs enveloppes intérieures et/ou bulletins n’ont aucune trace ? Bingo, ils ont triché avec des gants ou des machines, mais il y a des traces ADN !
Fraudes électorales massives prouvées par leurs empreintes ! Les tricheurs devraient se dénoncer, ils seront ainsi moins punis  !
Il faut mettre sous scellés  toutes les enveloppes ( externes et internes ) et tous les bulletins dans toutes les communes, au moins les communes les plus suspectes ( au moins une plainte par commune, merci )…
à venir, en pire… empreintes digitales et ADN …


étapes pour les enquêteurs:

Plusieurs enveloppes et bulletins n’ont aucune trace ? Bingo, ils ont triché avec des gants ou des machines, mais il y a des traces ADN !

Plusieurs enveloppes et bulletins ont surtout les même traces des tricheurs qui n’ont rien à faire là ( traces surnuméraires qui ne sont ni celles des assermentés, ni celle du citoyen ayant voté, bingo !

Elles n’ont que les traces de chaque citoyen et des fonctionnaires assermentés, c’est donc correct…

Elles ont trop de traces, à étudier et à vérifier… Notamment parmi les employés de la poste et notamment des membres de la franc-maçonnerie

Chacun doit vérifier s’il a voté ou non, en allant au greffe de sa commune, mais il reste le doute de la substitution du matériel électoral avec ceux qui sont en réserve dans chaque greffe ! ( voir les preuves plus bas et dans les liens ci-dessous )


On parle d’un écart en trichant de 2124 voix d’avance sur le conseiller d’Etat sortant Freysinger (UDC) , mais en fait, mathématiquement, c’est la moitié plus une, donc seulement quelques centaines ( 1062 + une, donc 10 centaines plus 63, donc un cheveu sur tout le canton, et les tricheries de Sion, Martigny etc… vont changer ce résultat).

Plus sur:
La loi Franz Weber a été manipulée de même dans quelques grandes villes suisses, dont Lausanne…

Ils ont fait pencher toute la Suisse en changeant le contenu des enveloppes.

Fraudes trop faciles, enveloppes de votes translucides !



L’UDC valaisanne dépose lundi matin une motion au Grand Conseil et demande l’ajournement de l’assermentation des membres du Conseil d’Etat, prévue le jour-même.
Des cas de fraude électorale ont été dénoncés par trois villes haut-valaisannes jeudi.
«Le futur Conseil d’Etat ne pourra pas être légitimé tant que la lumière ne sera pas faite sur les cas de fraudes systématiques dénoncés par les communes de Brigue, Naters et Viège», explique le chef du groupe UDC Valais Grégory Logean.
Brigue et Naters ont déposé une plainte, respectivement mercredi et vendredi, auprès de la Chancellerie d’Etat. L’UDC du Valais romand a ensuite déposé un recours contre l’élection du Conseil d’Etat le 19 mars.
Vice de procédure
«La commission de validation, chargée de se prononcer sur le recours, ne peut pas prétendre avoir pu procéder aux mesures d’instruction nécessaires. Statuer sur le fond du recours, alors qu’aucune mesure d»instruction n’a été ordonnée et encore moins prise n’est pas concevable. Ce serait un vice de procédure évident, pour ne pas dire une forme de coup d«Etat», précise Grégory Logean.
Si le recours devait être accepté par l’assemblée, l’arrêté avec les résultats du 2e tour de l’élection publié vendredi dans le bulletin officiel deviendrait caduc et un nouveau scrutin serait organisé.
(ats/nxp)
Créé: 27.03.2017, 08h13

Fraudes, Valais & Franc-Maçonnerie…

Abus démocratiques, vol des votes pour protéger leurs pouvoirs…

Ils changent les enveloppes et leurs contenus selon leur bon plaisir, depuis des années !


Elections communales à Lausanne et votations vaudoises, mars 2016. Ils ont juste changé la couleur de l’enveloppe, qui reste translucide, donc il est facile de tricher. Tricheries aussi lors des votations fédérales, notamment pour ou contre l’imposition des couples, ou la LTVR à quelques milliers de voix (  une seule grande commune qui triche change le résultat de toute la Suisse, sic , il faut prendre la moitié de l’écart plus une voix… 
L’initiative du PDC par exemple a été rejetée par 50,8% des voix mais acceptée par la majorité des cantons… donc différence d’environ 0,4 %, avec des arguments truqués… ). 

De plus, il n’y a plus de secret de vote !


On remarquera les carrés rouges et noirs qui permettent aux machines automatiques à lecture optique de mieux viser le oui ou le non, machines permises par la loi ( voir ci-dessous), mais machines qui lisent à travers les enveloppes jaunes, vertes, violettes, qui sont toutes translucides pendant les 3 semaines du vote par correspondance, dans tous les cantons que nous avons vérifiés. Ils se permettent d’ ouvrir les enveloppes extérieures avant le jour du dépouillement, sic… Le système est fait pour tricher depuis le début des votes par correspondance ! Ils ne font que peu de sondages vu ce système qui leur permet en plus de changer les enveloppes de vote par les leurs… avec leurs votes !

( voir ci-dessous). 

Extraits d’un mail récent:
  • Un responsable d’un service cantonal de votation et élection m’a bien dit qu’il avait largement assez d’enveloppes de vote et de bulletins surnuméraires pour remplacer celles qui lui parviennent en retour du vote par correspondance, s’il voulait être frauduleux (ce qu’il n’est certainement pas, le connaissant).
  • Dans le canton de Vaud, les retours du vote par correspondance sont déposés par la poste, ou le citoyen, dans la boite à lettres communale, et sont traités avec le courrier par le greffe municipal (secrétariat de la commune). C’est donc la secrétaire qui les sépare des lettres, ouvre l’enveloppe de transport et dépose l’enveloppe du bulletin dans l’urne. Initialement, elle le faisait seule, mais désormais -suite à un débat au Grand Conseil- elle doit être assistée d’un témoin pour cette tâche.
    Il est à remarquer qu’au Valais les retours du vote par correspondance doivent être déposés directement dans une urne scellée, manipulée et conservée sous contrôle policier, avant ouverture et traitement par la commission électorale; les retours déposés dans la boite aux lettres de la commune sont considérés comme nuls. Chaque canton à ses usages.
  • J’ai placé des enveloppes de vote vaudoises, genevoises et valaisannes devant une simple lampe torche, on voit très bien le bulletin de vote à l’intérieur.
On a donc là, outre le parcours postal, et indépendamment de l’honnêteté des préposés, une faiblesse intrinsèque de ce mode de vote.



Matériel suffisant pour voir à travers les enveloppes suisses de vote par correspondance.

Lampe expressivo à moins de SFR 8.-, ampoule comprise ou une forte lampe de poche à LED

Ampoule halogène G4 12V 20W, sic 12 volts et vingt watts ou à LED…

Il suffit de presser l’enveloppe contre la vitre chaude de la lampe ou la lampe de poche froide à LED et de voir le vote par la transparence ainsi obtenue…

Près de 100’000 enveloppes de “réserve” et de “maculature” prêtes et imprimées pour bourrer les urnes, seulement dans le canton de Vaud !

En Suisse, aucun canton n’a accepté de recompter quelques votes RFID, même par sondages, malgré près de 500 recours de citoyens inquiets dans tous les cantons…

En Iran, ils ont accepté de recompter près de 10 % des votes, au choix des opposants…




Que faire ?

Interdire au moins le pré-dépouillement qui permet les tricheries pendant la ou les nuits…
Interdire  le vote par correspondance ou électronique, revenir à une seule journée de vote et dépouiller dans chaque bureau de vote vu tous les risques de tricheries…

Recours final au tribunal fédéral et à Strasbourg

  Titre 14 Délits contre la volonté populaire

  Art. 279 Violences

Violences
Celui qui, par la violence ou par la menace d’un dommage sérieux, aura empêché ou troublé une réunion, une élection ou une votation organisées en vertu de la Constitution ou de la loi,
celui qui, par la violence ou par la menace d’un dommage sérieux, aura empêché ou entravé la quête ou le dépôt des signatures destinées à appuyer une demande de référendum ou d’initiative,
sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

  Art. 280 Atteinte au droit de vote

Atteinte au droit de vote
Celui qui, par la violence ou par la menace d’un dommage sérieux, aura empêché un électeur d’exercer son droit de vote, ou de signer une demande de référendum ou d’initiative,
celui qui, par la violence ou par la menace d’un dommage sérieux, aura contraint un électeur à exercer un de ces droits, ou à l’exercer dans un sens déterminé,
sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

  Art. 281 Corruption électorale

Corruption électorale
Celui qui aura offert, promis, accordé ou fait tenir un don ou un autre avantage à un électeur, pour l’engager soit à exercer son droit de vote dans un sens déterminé, soit à donner ou à refuser son appui à une demande de référendum ou d’initiative,
celui qui aura offert, promis, accordé ou fait tenir un don ou un autre avantage à un électeur, afin qu’il s’abstienne de prendre part à une élection ou à une votation,
l’électeur qui se sera fait promettre ou accorder un tel avantage,
sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

  Art. 282 Fraude électorale

Fraude électorale
1. Celui qui aura contrefait, falsifié, détruit ou fait disparaître un registre électoral,
celui qui, sans en avoir le droit, aura pris part à une élection, à une votation ou signé une demande de référendum ou d’initiative,
celui qui aura falsifié le résultat d’une élection, d’une votation ou le chiffre des signatures recueillies à l’appui d’une demande de référendum ou d’initiative, notamment en ajoutant, modifiant, retranchant ou rayant des bulletins ou des signatures, en comptant inexactement les voix ou les signatures, ou en constatant le résultat par un procès-verbal contraire à la vérité,
sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.
2. Si le délinquant a agi en une qualité officielle, la peine sera une peine privative de liberté de trois ans au plus ou une peine pécuniaire de 30 jours-amende au moins. En cas de peine privative de liberté, une peine pécuniaire peut également être prononcée.1
1 Nouvelle teneur selon le ch. II 1 al. 16 de la LF du 13 déc. 2002, en vigueur depuis le 1er janv. 2007 (RO 2006 3459FF 1999 1787).

  Art. 282bis1Captation de suffrages

Captation de suffrages
Celui qui recueille, remplit ou modifie systématiquement des bulletins de vote ou qui distribue des bulletins ainsi remplis ou modifiés sera puni d’une amende.
1 Introduit par l’art. 88 ch. 1 de la LF du 17 déc. 1976 sur les droits politiques, en vigueur depuis le 1er juil. 1978 (RO 1978 688; FF 1975 I 1337).

  Art. 283 Violation du secret du vote

Violation du secret du vote
Celui qui, par des procédés illicites, aura réussi à découvrir dans quel sens un ou plusieurs électeurs usent de leur droit de vote sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.

  Art. 2841

1 Abrogé par le ch. I de la LF du 18 mars 1971, avec effet au 1er juil. 1971 (RO 1971 777; FF1965 I 569).

  Titre 15 Infractions contre l’autorité publique



    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Traduction »