Fraudes électorales ?


Vous qui
votez et vous qui ne voulez plus le faire :
Une idée de la ”mécanique” du dépouillement des votes ?
Voici votre enveloppe de vote par correspondance. De quoi est-elle constituée
?
    
Enveloppe de transmission avec une fenêtre et un rabat autocollant
    
Enveloppe de couleur (différente selon les canton – jaune pour
Vaud)
    
cette
enveloppe n’est opaque que pour l’oeil humain, pas pour les machines optiques
ne l’oubliez jamais
    
Carte d’électeur
    
à remplir à la main la date de naissance et signer
    
la
plupart du temps seuls le nom et la date de naissance sont contrôlés mais pas
la signature…
    
Le ou les bulletins de vote
Saviez-vous
que votre commune reçoit ce même matériel par exemple s’il y a des erreurs
d’impression ou de transmission des bulletins également directement depuis
l’imprimerie mais qu’il est de même couleur et qu’il n’est ni numéroté ni
compté ?
    
pensez-vous
que ce soit fortuit ?
    
pensez-vous
que la couleur de ce matériel surnuméraire soit normale et que la demande de
matériel d’une autre couleur qui a été refusée soit innocente ?
    
Avez-vous
déjà entendu parler des FRAUDES ÉLECTORALES ?
Pourtant avez-vous toujours ou souvent voté comme
les résultats ont été annoncés ? Oui ? Parfait ! – Non ? Comment ça se fait ?
Avez-vous essayé de comprendre le pourquoi du comment ?
Le matériel ”enveloppe à fenêtre + enveloppe couleur dans laquelle
vous avez mis votre bulletin + carte d’électeur” arrive en retour à la commune.
Votre commune est petite, votre commune est honnête : les
enveloppes grises sont mises en l’état dans une urne plombée : C’est parfait.
La plupart de temps ça se passe différemment :
Votre enveloppe de transmission à fenêtre est ouverte, votre carte
d’électeur mise d’un côté et votre enveloppe de couleur de l’autre
    
soit dans des casiers en parallèle pour une lecture optique ->
la machine voit et comptabilise ce que vous avez voté (non ce n’est pas de la
paranoïa, juste la réalité !)
    
soit les cartes sont mises d’un côté et un matériel surnuméraire
pré-posé fera l’affaire, le votre sera mis au pilon car ”inutile”
    
Pourquoi pensez-vous que certaines preuves disparaissent lorsque
vous faites recours comme cela s’est déjà vu à Lausanne par exemple ? On n’en a
pas parlé dans les journaux ! Pourquoi ?
Le problème des urnes maintenant :
    
elles sont transparentes et les scellés sont en plomb avec des
empreintes avec une pince à scell
er officielle
-> Parfait
    
les scellés sont en plastique comme des attaches de câble -> facile à ouvrir et à remplacer -> ANORMAL ( comme
dans le canton de Genève, sic )
    
les scellés sont de cadenas -> ANORMAL ( comme à Lausanne, sous
la Gare, resic ).
    
-> qui a la clé ?
    
-> où est la clé ?
    
-> qui a donné mandat et sur quelle base pour que cela se passe
ainsi ?
Des scellés
qui ne sont pas plombés sont TOUS sujets à caution
En résumé, tout citoyen qui se rend au bureau de vote devrait
avoir l’oeil, devrait se poser les bonnes questions et surtout ne pas hésiter à
réagir car il en va de notre vie, de la démocratie et du respect de NOS
décisions.
1)     
quel est le matériel qui se trouve dans l’urne à mon arrivée ?
2)     
est-ce qu’il correspond à l’affluence ou y a-t-il eu
”dépouillement” préalable
3)     
où se trouve le matériel surnuméraire ?
4)     
comment se fait le dépouillement ?
    
saviez-vous qu’en tant que citoyen vous pouviez demander à
observer le dépouillement ?
    
vous n’avez pas le temps
    
ça ne vous intéresse pas -> c’est votre droit mais posez-vous
la question est-ce que le résultat correspond à ce que j’ai
voté et que j’ai discuté autour de moi…on a parfois des
surprises et une reprise en mains peut s’avérer utile
MAINTENANT VOUS SAVEZ CE QU?IL EN EST ET CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE
Vous me direz que ceci s’est pour les votations…certes mais pour
les élections
c’est pareil si ce n’est pire car quels sont les contrôles ?
Nous sommes un mouvement de citoyens et avons remarqué que si nous demandons à
être observateurs…cela crée comme une gêne et nous avons parfois essuyé des
refus au prétexte que le dépouillement se faisait entre les membres du conseil
communal par exemple (tous affiliés à des partis d’envergure qui se nourrissent
entre eux). Ceci ne laisserait-il pas sous-entendre une certaine collusion ou
un certain copinage ? Le simple fait que le système soit si laxiste est
insupportable!
POUR CHAQUE
VOTATION – POUR TOUTE ÉLECTION – DÉPLAÇONS NOUS ET OUVRONS LES YEUX – EN CAS DE
MANQUEMENT LA GENDARMERIE EST LÀ POUR NOUS SOUTENIR ET NOS PLAINTES COLLECTIVES
FINIRONT PAR ÊTRE ENTENDUES !

Vidéos

0:44
Fraudes démocratiques à Genève, des preuves

François de Siebenthal
YouTube – 5 juin 2018

Résultats Web

9 déc. 2017 – Ajouté par Y’a pas d’wroblèmes

En effet, de deux choses l’une : ou bien les propos deMonsieur de Siebenthal sont erronés et les autorités …

13 juin 2017 – Ajouté par Y’a pas d’wroblèmes

Cette votation de Moutier peut et doit devenir le modèle de votations au-dessus de tout soupçon, avec des …

Résultats Web

Les mesures doivent empêcher des fraudes électorales comme celle qui avait entachée … YPDW en interview – François de Siebenthal explique la fraude …
Elections communales- Preuves de fraude électorale. Plaintes contre x ….. 21 avr. 2012 – François de SiebenthalFraudes démocratiques, Tridel, dioxines et …

Commentaires au 021 616 88 88

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »