L’exécutif cantonal annonce dans un communiqué qu’il «souhaite s’assurer que les communes visées par la fraude ont appliqué correctement les règles en matière électorale, notamment les processus concernant le vote par correspondance». Un questionnaire a ainsi été envoyé aux trois communes concernées. Des mesures pourraient être prises par la suite.
Si l’enquête administrative n’intervient que maintenant, c’est par souci de pouvoir disposer des éléments de l’enquête de la justice, indique le communiqué de l’Etat.
L’Etat du Valais analyse actuellement, avec la Fédération des communes valaisannes, «les solutions permettant de renforcer la sécurité du vote par correspondance».

À LIRE AUSSI…

VALAISFraude électorale: une nouvelle répartition des sièges exigée pour le Haut-Valais

Fraude électorale: nouvelle répartition demandée

Le Parti chrétien social du Haut-Valais estime que la fraude électorale constatée lors des élections cantonales l’a…

  31.08.2017 15:29  justice.

BONS PLANS

Traduction »
Aller à la barre d’outils