Pour votre informationje compose au quotidien avec le phénomène de Gaslighting, puisque j’y suis confrontée depuis décembre 2011 à ce jour, sans interruption. 

Les menaces, les intimidations et autres manipulations sont fréquentes. En ce moment, elles sont fortes raison pour laquelle, j’ai fait le choix de maintenir des contacts qu’avec des individus étant dans la capacité de pas ajouter de souffrances inutiles à ma situation. 

En qualité de professionnelle de la santé, il est impératif que ma santé mentale et physique reste optimale,  en faveur de mon prochain, de l’intérêt général et de l’humanité. 

Autrement dis, je vis bien cette situation pour autant que je n’ai pas à supporter les paroles toxiques, les attitudes non-professionnelles, les comportements non-adaptés d’individus souffrant de névroses, présentant une absence de maturité psychologique et spirituelle. Leur caractéristique est que leur cadre mental est aussi fermé que les Franc-Maçons. C’est une difficulté majeure qui ralentit la “démarche de résolution de problèmes ” en lien avec le mouvement “gilets jaunes” que j’accompagne par mes publications sur abus-suisses.blogspot.com.

Informations quant au phénomène de Gaslighting à consulter sous:

Du harcèlement en réseau au harcèlement global. [Document pdf]. Conscience-vraie.info [en ligne]. 21 octobre 2011. Disponible à l’adresse: http://conscience-vraie.info/harcelement-en-reseau-harcelement-global.pdf 
Josselyne Abadie nous apprend que : « Le Gaslighting est une forme de violence psychologique dans lequel de fausses informations sont présentées à la cible avec l’intention de la faire douter de sa propre mémoire et de ses perceptionsIl y a des dénis par l’agresseur que des précédents incidents violents ou troubles aient eu lieu, et des mises en scène d’événements bizarres avec l’intention de désorienter la cible.
 
Gaslighting signifie rendre quelqu’un fou. L’expression vient du film Gaslight de 1944, dans lequel un mari essaie de convaincre sa femme qu’elle perd la tête. Le gaslighting est une forme efficace de guerre psychologique utilisée pour tuer psychologiquementLe tueur cherche à détruire la confiance en elle de sa victime, son estime de soi et sa réputation. Par le biais d’une série de petits incidentsla cible va devenir progressivement de plus en plus perturbée jusqu’à ce que sa personnalité soit anéantie. Cette pratique vise à provoquer désorientation, déstabilisation chez la cible tout en cherchant à la rendre méthodologiquement paranoïaque. (cf. Victor Santoro, How to drive your ennemies crazy[1]

Cordialement

Nathalie Scheidegger, infirmière ES
Traduction »
Aller à la barre d’outils