Ican, anti-nucléaire versus BNS


Le prix Nobel de la paix est remis à l’Ican, la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires, une coalition d’ONG

La Banque nationale suisse, alias BNS, fait exactement le contraire, elle soutient les sociétés d’armement nucléaire des USA…  et ses actions montent ! Cherchez l’erreur !

Les guerres mondiales et les récentes crises bancaires prouvent la création possible de masses monétaires en vue de gaspillages honteux et polluants… Créons ces masses (sans dettes ni intérêts) pour la paix sociale et la civilisation. Libérons-nous des chaînes de la rareté…

 Ces créations monétaires sont actuellement déroutées (sic) par le système bancaire privé pour des buts iniques ( bombes nucléaires US, cracking, Monsanto… ).

Le système est trop vieux et ne tient pas compte des nouvelles découvertes.

L’ écart entre les prix et le pouvoir d’argent est comblé maintenant principalement par des dettes nouvelles à intérêts, nous voulons au contraire le remplir par la création d’argent nouveau sans dettes à travers des dividendes à toutes les personnes dès leur conception et des escomptes aux producteurs.

Pour être clair, nous soulignons aussi que l’argent pour la production sous notre nouveau système rendu possible par les robots continuerait être de l’argent dette, mais sans intérêts, au profit de tous.

C’est seulement le dividende et l’escompte qui seraient créés sans aucune dette pour équilibrer le cycle monétaire et l’écart actuel entre les productions automatisées et le pouvoir d’achat toujours insuffisant vu l’automatisation qui ne donne plus de salaires aux machines et robots.

VIVE LA ROBOLUTION ou ROBOT-SOLUTION AVEC DE VRAIS DIVIDENDES à TOUS.

Créons ces masses pour la paix sociale et la civilisation. 

Libérons-nous des chaînes de la rareté…

https://drive.google.com/file/d/0B-p0lmjLtiXzZjV2eHZjOUNCNGtWOS1WZFRNSnZGaEY5UjY4/view?usp=sharing


Cette nouvelle forme d’ usure tue, rend malade, pousse aux suicides, aux drogues, aux divorces…
Le Conseil fédéral et la BNS préfèrent protéger quelques banquiers aux salaires, bonus, parapluies, parachutes indécents au lieu du bien commun des peuples suisses… Une grave erreur historique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »