La dette, les religions, le droit ? Le programme.

Université Toulouse 1 Capitole
Faculté de Droit et Science Politique de Toulouse
Centre Toulousain d’Histoire du Droit et des Idées Politiques

La dette, les religions, le droit ?  Le programme
Montauban, les mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 juin 2013

Colloque international
Université Toulouse 1 Capitole
Faculté de Droit et Science Politique de Toulouse
Centre Toulousain d’Histoire du Droit et des Idées Politiques
Montauban,
les mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 juin 2013
La dette, les religions, le droit ?
Mardi
18 juin Auditorium du Centre universitaire de Tarn-et-Garonne
9h15 Accueil des participants
10h00 Ouverture du colloque
Séance sous la présidence de Jacques Krynen, professeur à l’université
Toulouse 1 Capitole, directeur du CTHDIP :
– Monsieur Jean-Michel Baylet, ancien ministre, sénateur de Tarn-etGaronne et président du Conseil Général de Tarn-et-Garonne.
– Monsieur Martin Malvy, ancien ministre, président du Conseil Régional de
Midi-Pyrénées.
– Madame Brigitte Barèges, maire de Montauban.
Propos introductif, Jacques Krynen, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole,
directeur du CTHDIP.
Ouverture des travaux, Christine Mengès-Le Pape, professeur à l’université
Toulouse 1 Capitole.
10h45 Séance inaugurale : une dette envers les autres ?
Séance sous la présidence de Jacques Krynen, professeur à l’université
Toulouse 1 Capitole, directeur du CTHDIP :
– Dominique Borne, président de l’Institut Européen en Sciences des
Religions, Que devons-nous à nos aînés ?
– Paul Mironneau, directeur du Musée national du château de Pau, La dette
intellectuelle : exercices pratiques, d’après quelques manuscrits de la France méridionale
vers 1390-1400.
– Jacques Bichot, professeur émérite de l’université Jean Moulin Lyon 3,
Quelle drôle de dette est devenue la piété filiale !
Discussion14h00 Définitions et histoire
Séance sous la présidence de Jacques Bichot, professeur émérite de l’université
Jean Moulin Lyon 3 :
– Hugues Minguet, o.s.b., fondateur de l’Institut Sens et Croissance, Avant
l’argent, la bénédiction.
– Jean-Marie Pailler, professeur émérite de l’université Toulouse II-Le
Mirail, Rome. Les liens de la dette.
– Nikoletta Giantsi, professeur à l’université d’Athènes, Dette et usure pendant
le bas Moyen Age : un dialogue entre l’Église et la société.
– Michel Stavrou, ingénieur de recherches, Centre d’Histoire et Civilisation
de Byzance, Collège de France, professeur à l’Institut de théologie
orthodoxe Saint-Serge, « Prêtez sans rien attendre en retour. » Les prêts à intérêt
dans la tradition chrétienne byzantine.
Discussion-Pause
16h00 Entre justice et finance
Séance sous la présidence de Alvaro Gil Robles y Gil Delgado, professeur
émérite de l’Université Complutense de Madrid, directeur de la Fondation
Valsaín, premier Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe :
– Bernard Barbiche, professeur honoraire à l’École des Chartes, Sully et la
dette.
– Julian Montemayor, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole, La
Monarchie catholique et la dette (1519-1800).
– Jacques Krynen, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole, directeur
du CTHDIP, La dette de la justice royale.
– Jacques Leroy, professeur à l’université d’Orléans, La peine assimilée à une
dette.
Discussion
Mardi
18 juin Conférences à l’Ancien Collège de Montauban
18h00 Crise de la dette, crise de l’humanité
Séance sous la présidence de Bruno Sire, président de l’université Toulouse 1
Capitole :
– Brigitte Barèges, maire de Montauban.
– Moncef Cheikh-Rouhou, professeur de finance internationale, HEC-Paris,
député à l’Assemblée Nationale Constituante de Tunisie, vice-président de
la Commission des finances, La crise de la dette : voies de sortie.
– Alvaro Gil Robles y Gil Delgado, professeur émérite de l’université
Complutense de Madrid, directeur de la Fondation Valsaín, premier
Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, L’Europe : une
dette en cours.
– S. E. Mgr Bernard Ginoux, évêque de Montauban.
– François Michelin, président honoraire des Établissements Michelin, La
dette face à la dimension mystérieuse de l’homme, cette splendeur cachée au cœur de
l’économie.
– S. E. Mgr Samuel Kleda, archevêque de Douala, Dette, pauvreté et doctrine
sociale de l’Église catholique.Mercredi
19 juin Centre de formation consulaire Guy Pécou
8h30 Entre religions et droit
Ouverture par Jean-Louis Marty, président de la Chambre de Commerce et
d’Industrie de Montauban et de Tarn-et-Garonne.
Séance sous la présidence de René-Samuel Sirat, ancien grand rabbin de
France, directeur de la chaire Unesco Réseau de connaissance réciproque des
religions du Livre :
– Ahmed Ben Taleb, professeur à l’université de Tunis El Manar, Dette et
morale en droit civil tunisien.
– Mounir Tlili, professeur de droit musulman à l’université Zitouna de
Tunis, Le droit islamique et la dette.
– Shmuel Trigano, professeur à l’université Paris Ouest Nanterre La
Défense, La dette et le problème de l’origine. Le dispositif biblique.
– Tanguy-Marie Pouliquen, c.d.b., professeur à la faculté de théologie de
Toulouse, L’anthropologie du don gratuit comme personnalisme intégral.
Discussion-Pause
10h30 Séance sous la présidence de Bernard Barbiche, professeur honoraire à l’École
des Chartes :
– Jeanne-Marie Tuffery, professeur à l’université de Strasbourg, L’évolution du
régime juridique de la dette en droit des affaires. Faillite et banqueroute: l’enjeu d’une
distinction.
– Jean Pradel, professeur émérite de l’université de Poitiers, Que dit le droit
pénal à celui qui ne paie pas ses dettes?
– Jacques Crémer, membre de l’école d’économie de Toulouse (TSE),
directeur de recherche au CNRS, Y a-t-il un problème de la dette ? Point de vue
d’un économiste.
– Spyridon Flogaitis, ancien ministre, professeur à l’université d’Athènes, La
dette et la situation actuelle en Grèce.
Discussion-Pause
10h30 Table ronde : les entreprises et la dette
– Jean-Louis Marty, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie
de Montauban et de Tarn-et-Garonne.
– François Michelin, président honoraire des Établissements Michelin.
– Dominique Martinet, directeur départemental de la Banque de France.
– Patrick Lombrail, directeur général de Ligne T.
– Tanguy-Marie Pouliquen, c.d.b., professeur à la faculté de théologie de
Toulouse.
– Philippe Galinou, président honoraire de Max Havelaar France.
– Vincent Courtade, étudiant au Collège supérieur de droit, université
Toulouse 1 Capitole.14h00 Une dette envers Dieu ?
Séance sous la présidence de Marie-Bernadette Bruguière, professeur émérite
de l’université Toulouse 1 Capitole :
– Philippe Nélidoff, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole, Le don
gratuit du clergé.
– Olivier Devaux, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole, Ce que
l’homme doit à Dieu dans l’ancienne France : grosses et menues dîmes ecclésiastiques
dans quelques arrêts notables du Parlement de Toulouse (XVe
-XVIIe
siècle).
– Ludovic Azema, maître de maître de conférences à l’université Toulouse 1
Capitole, La dette, l’Église, l’État en 1789, les doléances du Midi toulousain.
– Vincent Dussart, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole, La dette et
l’impôt : un lien nécessaire ?
Discussion-Pause
15h45 Séance sous la présidence de Spyridon Flogaitis, ancien ministre, professeur à
l’université d’Athènes, directeur de l’European Public Law Organization :
– Christian Lavialle, professeur à l’Université Toulouse 1 Capitole, La part du
sacré dans la dette.
– Danielle Anex-Cabanis, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole, De
la dette envers Dieu au devoir envers les hommes.
– François Dermange, professeur à l’université de Genève, Faut-il être
équitable, humain ou charitable ? La Règle d’or et la dette selon Calvin.
– Hervé Le Roy, maître de conférences à l’université Toulouse 1 Capitole,
La dette dans l’histoire et la théologie de Jacques Ellul.
Discussion
Mercredi
19 juin Conférences au Théâtre Olympe de Gouges
18h00 Ce que l’homme doit à Dieu et aux autres
Séance sous la présidence de Hugues Kenfack, doyen de la Faculté de droit de
Toulouse :
– Brigitte Barèges, maire de Montauban
– René-Samuel Sirat, ancien grand rabbin de France, directeur de la chaire
Unesco Réseau de Connaissance réciproque des religions du Livre,
L’Alliance du Sinaï et les lois bibliques fondamentales.
– Hassen Chalghoumi, imam de Drancy, président de la conférence des
imams de France, La dette et ses conséquences sur le lien social et l’intégration dans
les quartiers populaires.
– S. E. Mgr Bernard Ginoux, évêque de Montauban.
– Jean Pliya, ancien ministre, professeur et recteur honoraire de l’université
nationale du Bénin, Donner à Dieu, secourir les faibles.
– Joseph-Marie Verlinde, f.s.j., professeur honoraire à l’institut catholique de
Lyon, « Ne gardez aucune dette envers personne, sauf la dette de l’amour mutuel, car
celui qui aime les autres a parfaitement accompli la Loi » (Rm 13,8).Jeudi
20 juin Auditorium du Centre universitaire de Tarn-et-Garonne
9h00 Une dette pour le bien commun ?
Séance sous la présidence de Dominique Borne, président du Comité de
direction de l’IESR :
– André Cabanis, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole, Dieu,
débiteur.
– Bernadette Pierchon, maître de conférences à l’université Toulouse 1
Capitole, Le dû social des jeunes filles au XIXe siècle à travers les manuels
d’éducation.
– Jacqueline Begliuti-Zonno, historienne du droit à l’université Toulouse 1
Capitole, La dette, l’État, l’harmonie sociale. Le patronage, « un devoir de justice,
une œuvre de préservation sociale » à travers l’exemple de Toulouse (1890-1910).
– Hiam Mouannès, directrice du Centre universitaire de Tarn-et-Garonne,
université Toulouse 1 Capitole. Une dette de quoi et envers qui ? Quand l’État a
le devoir de garantir ce que le citoyen est en droit d’attendre.
Discussion-Pause
10h30 Séance sous la présidence de Jean Pradel, professeur émérite de l’université de
Poitiers :
– Mohamed Nouri, président du Conseil français de la Finance Islamique,
L’économie islamique : une économie sans dette.
– Piotr Szwedo, professeur à l’université Jagellonne de Cracovie, « Rends
compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens. » (Luc,
16.2). Le patrimoine commun de l’humanité comme une dette envers les futures
générations. Une réflexion de droit international.
– Pandelis Kalaïtzidis, directeur de l’Académie d’Etudes Théologiques de
Volos, Éthique évangélique et politiques de dette dans l’Europe post-chrétienne.
Discussion-Pause
10h30 Table ronde : recherche « économie, religions, droit »
Séance sous la présidence de Lycette Corbion, directrice du collège supérieur
de droit, université Toulouse 1 Capitole :
– Tom Le Crom, allocataire de recherche à l’université Toulouse 1 Capitole,
Quête de légitimité et dette politique du pouvoir royal (1610-1653).
– Arnaud Le Gonidec, doctorant à l’université Toulouse 1 Capitole, Richelieu
et la dette publique. Entre raison politique et foi publique.
– Manon Séréni, allocataire de recherche à l’université Toulouse 1 Capitole,
Spolier ses créanciers sous l’Ancien Régime : la banqueroute frauduleuse d’après les
répertoires de jurisprudence du XVIIIe
siècle.
– Claire Stivanin, ATER à l’université Toulouse 1 Capitole, L’endettement
toulousain et l’indépendance capitulaire.
– Alexandre Dubois, ATER à l’université Toulouse 1 Capitole, Dieu,
débiteur solvable ?
– Charline Rousset, doctorante à l’université Toulouse 1 Capitole, Rétablir le
crédit de l’État : la création de la caisse des dépôts et consignations.
– Romy Sutra, ATER à l’université Toulouse 1 Capitole, La dette de l’Église
envers la République : le régime fiscal d’exception des congrégations religieuses.14h00 Les enjeux entre ici et ailleurs
Séance sous la présidence de Jacques Leroy, professeur à l’université
d’Orléans :
– Miguel R. Capuano, consul général de la République du Nicaragua en
Grèce, La dette : convergence d’influences entre l’Amérique Centrale et l’Europe.
– Léon Okioh, professeur à l’université d’Abomey, Famine et pauvreté en
Afrique.
– Marcel Lefebvre, directeur de l’institut L. Even, Québec, La cause de la
pauvreté des pays riches d’Afrique.
– Claude Sumata, professeur à l’université catholique du Congo, Les défis de
l’environnement financier international : les politiques micro et macro prudentielles à
l’échelle planétaire.
Discussion-Pause
16h00 Séance sous la présidence de S. E. Samuel Kleda, archevêque de Douala :
– Jacques Lecaillon, professeur émérite de l’université Paris 1 PanthéonSorbonne, Dette, religion et sécularisation : le point de vue des économistes.
– Willy Bongo-Pasi, professeur et recteur de l’université panafricaine du
Congo, Les principes de la doctrine sociale face au crédit social et aux droits de la
personne.
– Philippe Galinou, président honoraire de Max Havelaar France, Quelques
réponses à la financiarisation rampante du micro crédit dans les pays du Sud.
– Christine Mengès-Le Pape, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole,
Vers une distribution : « Sous le signe de l’abondance ».
Discussion
17h30 Séance de clôture
Dominique Borne, doyen honoraire de l’Inspection générale de l’Éducation
nationale, président du comité de direction de l’IESR.
Christine Mengès-Le Pape, professeur à l’université Toulouse 1 Capitole.CTHDIP
Centre Toulousain d’Histoire du Droit et des Idées Politiques
2, rue du Doyen Gabriel-Marty
31042 Toulouse Cedex 09
Tél : 05 61 63 35 49
Jacqueline Begliuti-Zonno
historienne du droit
jacqueline.begliuti-zonno@ut-capitole.fr
Manon Séréni
allocataire de recherche à l’université Toulouse 1 Capitole
manon.sereni@ut-capitole.fr
06 81 21 39 71
Vincent Courtade
étudiant au collège supérieur de droit,
université Toulouse 1 Capitole
vincent.courtade@ut-capitole.fr
Christine Mengès-Le Pape
professeur à l’université Toulouse 1 Capitole
christine.menges-lepape@ut-capitole.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »