Lavons les banques, lave ta banque



Si tu vis dans le mensonge, tu ne peux pas être heureux


Le bonheur en abondance est possible pour tous.


Un pour tous, tous pour un ! 


Tout à tous !


Pour une écologie intégrale !

POURQUOI LAVER LES VITRINES DES BANQUES ?
Nous allons tenter de nettoyer les banques commerciales « too big to fail » en commençant par leurs vitrines. Elles en ont grand besoin, car elles ont accumulé au cours des dernières décennies un nombre incalculable d’immondices moraux: 
Elles aident à l’évasion fiscale. 
Elles ne paient pas d’impôts sur la création monétaire. 
Elles spéculent à haute fréquence et en tirent des bénéfices colossaux sans nous les redistribuer, nous qui le leur prêtons, c’est à dire qui leur mettons à disposition gratuitement notre argent, fruits de notre travail. 
Certaines investissent dans des transnationales qui exploitent les pays pauvres en les vidant de leur matières premières et en polluant des contrées entières sans scrupules, d’autres (ou les mêmes) investissent dans des industries dangereuses ou immorales comme le nucléaire ou l’armement. 
Elle ne fournissent aucune prestation sans la facturer : le trafic des payements leur rapporte donc doublement. 
Elles prélèvent des intérêts en créant par un jeu d’écriture de la monnaie, c’est-à-dire en fournissant des crédits qui ne sont en rien des prêts. 
Conséquence criminelle : afin de rembourser ces intérêts, elles poussent l’ensemble de la population vers une croissance économique effrénée dans un monde aux ressources limitées qui arrivent à épuisement. 
Afin de nous aider faisons ensemble un premier pas en votant OUI À MONNAIE PLEINE et en leur retirant ainsi le droit de spéculer avec notre argent sans que nous l’autorisions.
Commentaires:

Oui, résistons tous en invoquant notamment qu’il y y a eu 145 crises voulues et organisées dans le secteur bancaire, 208 crises monétaires et 72 crises de dettes souveraines de 1970 à 2007…


Est ce qu’il est préférable de placer sa confiance dans la BNS, dont le mandat est précisé selon les termes de l’IMP et qui a, par exemple, redistribué le produit de la vente de mille tonnes d’or ? 
Ou est-il préférable d’octroyer sa confiance dans le système bancaire actuel, qui a payé des milliards en amendes déductibles et qui est sans conteste à la base des:


– Crises des subprimes de 2008, hausses des prix des loyers, bulles immobilières. http://desiebenthal.blogspot.ch/…/la-crise-des…


– Manipulations pour parier sur l’effondrement de la Grèce (CDS)
– Manipulation du taux Libor
– Soutiens à l’apartheid
– Blanchiments d’argent divers, notamment de la drogue
– Blanchiment d’argent dictatorial
– Financement d’exportation d’armes
– Financement d’énergies fossiles polluantes (pétrole, gaz de schiste etc.) http://desiebenthal.blogspot.ch/…/ecologie-et-creation…
– Financement de centrales nucléaires dangereuses
– Financement de l’armement nucléaire (UBS 5Mds en 2015)
– Augmentation du chômage, notamment par les délocalisations en Chine.
– Destruction de la démocratie et concentration du pouvoir. https://www.youtube.com/watch?v=ArYJMSVRZjY&t=7s


– Augmentations ridicules de taxes diverses http://desiebenthal.blogspot.ch/…/taxes-attentats…


Plus loin au cours de l’histoire:


– Financement du fascisme ET des alliés
– Financement du commerce de l’esclavage…. 
– Assassinats de 7 (!) présidents des USA opposés à la privatisation du système monétaire… 
– Financement du nord ET du sud durant la guerre de sécession


etc…


Banques ? Les crises, les guerres, les révolutions sont voulues, provoquées, gérées, c’est LEUR Système cynique, de pervers narcissiques fomentant les raretés pour nous faire peur !http://desiebenthal.blogspot.ch/…/dans-lhistoire-des…

http://desiebenthal.blogspot.ch/2009/02/pourquoi-fournir-de-lalcool-aux.html

Une réponse sur “Lavons les banques, lave ta banque”

  1. Un sujet intéressant qui laisse pourtant les habitants de ce pays dormir tranqullement. Dès que je serai sorti de ma narcose médicale, je promets de créer une vidéo sur le sujet. Pour l'instant je me bats déjà contre le Tribunal cantonal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »