Le RBI aux nouvelles à midi

Seul 2% des Suisses cesseraient de travailler s’il existait un revenu de base inconditionnel

C’est le résultat d’un sondage commandé par les partisans de l’initiative.

http://www.rts.ch/play/tv/12h45/video/seul-2-des-suisses-cesseraient-de-travailler-sil-existait-un-revenu-de-base-inconditionnel?id=7448522

Premier sondage d’opinion

Dans le cadre d’un sondage téléphonique portant sur plusieurs thèmes, 1076 personnes ont été sondé fin novembre par l’institut DemoSCOPE : seulement une très petite partie des Suisses bénéficiant d´un revenu de base inconditionnel arrêterait de travailler. Au contraire, nombreux sont ceux qui saisiraient l’opportunité de poursuivre leur formation et d’acquérir plus d’indépendance afin de pouvoir mieux se promouvoir dans le monde du travail. Il semble donc qu’avec l’introduction d’un revenu de base inconditionnel, on peut s’attendre à des conséquences positives pour le monde du travail et l’économie du pays.

Avec un revenu de base inconditionnel:
2% des sondés disent qu’ils voudraient arrêter de travailler
54% poursuivraient leur formation
53 % prendraient plus de temps pour leur famille
22% travailleraient en indépendant
35% consommeraient plus durablement
59% des moins 35 ans pensent que tôt ou tard on introduira un revenu de base.

Si vous ne voulez pas recevoir un revenu de base , vous refusez votre part de la création monétaire, du progrès technique, de la production des robots, machines, ordinateurs, nous sommes volés, tous, et depuis longtemps, des milliards, et les politiques de rigueur et d’austérité sont des rideaux de fumée pour nous voler …

http://desiebenthal.blogspot.ch/2016/01/revenu-de-base-votons-oui-par-simple.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »