Les PCB sont une des molécules les plus problématiques diffusées par les incinérateurs.

Commentaires relatifs à l'article :
«Des poissons contaminés aux PCB dans trois lacs alpins»

07 avril 2008 – 14:36
gilles micheneau
gilles micheneau Les PCB sont une des molécules les plus problématiques diffusées par les incinérateurs. Pour certains spécialistes, et même ceux qui défendent l'incinération, c'est d'ailleurs la molécule(parmi celles connues)la plus problématique désormais. Le taux de PCB dans nos incinérateurs modernes ne faisant que croître dangereusement…aussi, il serait judicieux de faire des analyses de PCB….pour les incinérateurs, et aussi un peu partout; les mâchefers qu'on continue à disséminer sous les routes,les résidus de fumées enfouis (avant qu'on les séparent) et les fumées ont déversées leurs cargaison de molécules dangereuses ..et continuent.. ce n'est certes pas la seule cause de propagation des PCB mais l'occulter serait une grave erreur.
05 avril 2008 – 11:50
duport claude
Lacs alpins PCB et autres POP Comment des PCB ont ils pu se retrouver dans les sédiments de lacs alpins? Peut être faut il chercher du coté du mode d'élimination des produits en contenant: transfo et autres. Les PCB sont combustibles , peu être que cette propriété a été un peu trop utilisée pour s'en débarrasser. Le mythe du feu purificateur ayant toujours beaucoup d'adepte. On retrouve comme pour les dioxines une pollution diffuse généralisée qui mettra, vu la stabilité dans le temps de ce genre de molécule' des décennies pour se réduire. La courbe de croissance des cancers n'est pas prête à s'infléchir. Mais au fait y aurait-il aussi des dioxines dans ces sédiments?
04 avril 2008 – 16:59
alain Drouville
des poissons contaminés … mais c'est bien sur… Bisard que ceux qui interdisent la consommation des poissons sont les mêmes qui ne trouvent rien a redire quand pour d'autres molécules les associations crient haut et forts quelles sont dangereuses ! exemples ? l'amiante , le pyralene , la dioxine etc hier autorisé aujourd'hui les pesticides les herbicides aujourd'hui autorisé malgré les réclamations et surement demain interdits mais avec les conséquences des ci dessus étonnant non?
04 avril 2008 – 14:10
CHARLES AMBLARD
PCB ailleurs La rivière d'Ain est barrée depuis près d'un siècle. C'est un escalier. Le dernier en date étant la retenue de Vouglans. Des fonds de rivière ont accumulé plusieurs mètres de sédiment. Pas de PCB ??? Les poissons ne se reproduisent plus dans de nombreuses retenues. Les quelques poissons qui restent (grâce aux sociétés de pêche qui repeuplent) sont pêchés et mangés… Souvent gonflés, évidemment malades. Des dizaines de variétés et espèces ont définitivement disparu. Personne n'en parle. Tout va bien donc pour la rivière d'Ain. Les analyses sont-elles faites ? Il vaut mieux pas… Que faire ? On va vers des lendemains qui chantent, c'est sûr…On a déjà entamé le premier couplet.
04 avril 2008 – 11:18
DUMOULIN Nicolas
Pyralènes ? J'ai lu dans un journal national, à propos des OGM, que c'était Mosanto qui, une fois encore, avait produit et commercialisé les pyralènes qui sont incriminés dans ces pollutions des lacs de Savoie, mais aussi de la Seine, du Rhône et de la Somme ! Sont-ils les seuls à avoir produit ces pyralènes ?
04 avril 2008 – 11:14
patrice pecheux
PCB PCB … dioxines…Pyralène utilisé comme isolant dans les transformateur refroidis ne serait-ce pas un produit Monsanto ?… Je crois que oui !
03 avril 2008 – 17:18
FAUVET MARIE-LAURE
PCB Les PCB n'ont rien à voir avec les pesticides, il s'agit d'une classe chimique complètement différente. ILs sont de la classe des Dioxines. Les PCB étaient utilisées comme lubrifiants dans les condensateurs électriques de façon systématique et sont interdit depuis les années 1990. Pas chères , aux propriétés lubrifiantes performantes, ces molécules sont proches des DIOXINES. Visqueuses, résineuses,insolubles dans l'eau , elles s'accumulent dans les sédiments, et sont graduellement absorbées, par les petits puis plus grands poissons par bioaccumulation. Il coûterait une fortune de drainer l'ensemble des courts d'eau, des lacs, et même de la Méditerrannée- des test ont mis en évidences des traces en Camargue, zone protégée, par le rejet cumulé des eaux du Rhône-, et de traiter- séparer – ces sédiments . Nathalie KoscuisKo Morizet , qui s'est emparé du problème a du renoncer devant les devis pharamineux. La France est loin d'être la seule touchée, puisque ces produits ont été largement utilisés en Allemagne, Italie, USA – avec Catastrophes environnementales à la clef-. Ce sont des substances "Produits Organiques Persistants" -POP- quasi impossibles à détruire et s'accumulant dans l'écosystème PLANETAIRE: Des traces de PCB ont été retrouvées sur les glaces en Antartique. Ils font partie de la liste des "12 salopards" , POP , dont le DDT – pesticide pour le coup- est même retrouvé dans le lait des femmes Guatalmatèques …
03 avril 2008 – 16:59
Josselin de Lespinay
Consultation du public Du 15 avril au 15 octobre, le public va être consulté pour la révision des SDAGE (Schémas directeurs d'aménagement et de gestion des eaux), dans les 6 bassins français. Ce sera le moment de faire savoir ce que nous pensons de la gestion passée et en cours, des pesticides, et de la répartition des membres à l'intérieur des Comités de bassin (sortes de ''parlement'' des Agences d l'Eau). Intervenez et faites intervenir. Renseignements sur le site du réseau Eau de FNE.
03 avril 2008 – 15:45
WURTZ François
conséquence logique Comment s'étonner de cette découverte. On ne peut pas être le second (troisième cette année) consommateur mondial de pesticide depuis trente ans et possédé une ressource aquatique et halieutique exemplaire.
03 avril 2008 – 15:00
SOUGY Andrée
des poissons contaminés aux PCB dans trois lacs alpins Après la Somme, le Rhône, et maintenant 3 lacs alpins.. ..et la liste n'est pas prête d'être close : cela fait plus de 30 ans quer l'on connait la nocivité des PCB. A quand des actes ? c'est ce que l'on attendait du grenelle de l'environnement. Certes on ne change pas les habitudes du jour au lendemain, mais il y a des priorités qu'il faut oser appliquer quelqu'en soient les conséquences sur les auteurs de ces pollutions. Andrée Sougy, présidente , biologiste, de l'ass. Jardiniers de la mer à Hyères


http://www.journaldelenvironnement.net/fr/document/liste_commentaires.asp?id=17169&idThema=2

http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »