L’initiative Monnaie Pleine veut sécuriser notre argent plutôt que sauver les banques titaniques

INVITÉ DE LA SEMAINE13.12.2017 – 14:33 Rédigé par Jean-Marc Heim

Jean-Marc Heim, Juriste et coordinateur romand de l’initiative Monnaie Pleine, Lausanne

S’assourdir de la même musique pour ne pas entendre le bateau couler. C’est l’attitude qu’ont adoptée nos élus en rejetant l’initiative Monnaie Pleine. Selon eux, nous naviguons en toute sécurité, alors que l’océan de dettes sur lequel reposent notre économie, nos avoirs bancaires et nos pensions ne pourra jamais être remboursé. La réglementation bancaire actuelle protégerait notre argent de façon insubmersible contre les chocs des icebergs financiers inhérents à notre système d’argent-dette? En réalité aucune de ces mesures n’a permis d’éviter une seule crise.

L’initiative Monnaie Pleine ne vise pas à sécuriser les banques, mais sécurise directement l’argent lui-même en le rendant indépendant du système bancaire. Aujourd’hui, l’argent électronique de nos comptes n’est qu’une promesse de paiement en argent liquide (pièces et billets). Nous n’avons pas du vrai argent sur nos comptes. Ces derniers ne sont que des bons d’échange comme ceux que l’on vous remet au vestiaire du théâtre lorsque vous y déposez votre manteau. Les banques nous font croire que ces bons sont l’équivalent des billets, alors qu’elles peuvent en créer 40 fois plus qu’elles ne possèdent réellement de vrais billets. Si la banque coule, vos avoirs bancaires sont perdus. La fameuse garantie de 100’000 CHF ne couvre en réalité que 1,4% de tous les avoirs en Suisse.

Avec la monnaie pleine, notre compte privé sera comme un coffre avec du vrai argent ne tombant plus dans la masse en faillite de la banque. Nous ne serons plus obligés d’être les créanciers d’une banque juste pour disposer d’un moyen de paiement. Pour cela, la Banque nationale doit mettre de l’argent électronique à disposition du public, et non pas uniquement des banques. La monnaie pleine met ainsi fin au privilège monétaire qui se dissimule derrière la démocratie, telle la partie cachée de l’iceberg, et qui maintient de fait un système de servage moyenâgeux et dangereux.

Donc, OUI à l’initiative Monnaie Pleine: www.monnaie-pleine.ch

Traduction »
Aller à la barre d’outils