Très chers amis au service de la vérité, des principes éthiques[1] que sont l’autonomie, la bienfaisance, la non-malfaisance et la justice, ainsi que les compétences morales[2] que sont la fiabilité, la fidélité, l’authenticité et l’honnêteté,


Découvrez le cadeau de Noël infirmier envoyé au 7 Conseillers fédéraux, qui est également un cadeau précieux en faveur de l’humanité toute entière.


Nathalie Scheidegger
Grand-Rue 100
2720 Tramelan

Département fédéral des finances 
Monsieur Ueli Maurer
Conseiller fédéral 
Bundesgasse 3 
3003 Berne 

                                                                                     Tramelan, le 19 décembre 2019
Cadeau de Noël infirmier 2019 à votre intention en faveur de l’humanité toute entière :
Rapport scientifique DO-RE 01008.1/ CTI 5545.1 FHS
Monsieur le Conseiller fédéral,
Le 11 décembre 2019, chaque membre du Conseil fédéral a prêté serment lors du renouvellement de sa fonction respective de Conseiller fédéral et de Conseillère fédérale pour la législature 2020-2023. 
En qualité d’infirmière ES, médiologue de santé, je rappelle que cela signifie :  respecter la Constitution et les lois et de remplir en conscience les devoirs de votre charge respective. 
Le résultat de mon travail de recherche quant à toutes formes de pouvoir institutionnels met en évidence que les systèmes politiques institutionnels, judiciaires et médiatiques, en Suisse et en France, fonctionnent selon les valeurs et les principes du Talmud et non selon les valeurs et les principes éthiques de la foi chrétienne. 
La grille d’analyse intitulée « Libérer les populations européennes et le monde entier du joug de l’Etat profond et de l’empire financier khazar Rothschild » a pour objectif d’induire une prise de conscience quant au fonctionnement de l’État profond, selon les caractéristiques présentées dans la colonne de gauche, versus le fonctionnement de l’Etat de droit, selon les caractéristiques présentées dans la colonne de droite.
Soyons lucides : l’État de droit n’existe pas au sein des nations liées à l’empire financier khazar Rothschild.
La crise politique française et les exactions des forces de répressions[3] envers le peuple français, démontre les conséquences délétères, mortifères et criminelles d’un Etat géré selon les valeurs et les principes du Talmud, induisant et maintenant un déséquilibre chronique de tous les systèmes sur le plan individuel, conjugal, familial, social, professionnel et environnemental puisque les ressources individuelles (dons, talents, créativité, aptitudes relationnelles vertueuses, compétences) de chaque être humain sont spoliées par les prédateurs au pouvoir. Par conséquent, il n’existe aucune possibilité que le savoir-être, le savoir-faire et le savoir-agir par chaque individu intègre soit transmis au sein des corps de métier et des collectivités humaines, ce qui aboutit inévitablement à la mort prématurée de tous les systèmes sur le plan individuel, conjugal, familial, social, professionnel et environnemental puisque l’intégrité physique/physiologique, psychologique, émotionnelle, relationnelle, intellectuelle, et spirituelle de chaque individu n’est pas respectée, ceci indépendamment de son âge, de son sexe, de sa couleur de peau, de sa croyance, de sa culture, de sa nationalité, de son appartenance ethnique, de son orientation sexuelle, de sa tendance politique, de son statut social[4], atteint d’éventuelle (s) pathologie (s) et/ou handicap (s).
Depuis décembre 2011, je récolte chaque « pierre » lancée à mon égard par les serviteurs de l’Etat profond qui a pour but de « plomber ma vie », pour les transformer « en or » en faveur de mon prochain, de l’intérêt général et de l’humanité afin de préserver les biens communs et la vie d’innocents victimes d’injustices et de dénis de justice.
J’affirme en qualité d’infirmière ES, médiologue de santé, que des criminels en bandes organisées sévissent en Suisse, en France et à l’échelle internationale, prenant pour cibles d’honnêtes citoyens qui ont pris l’initiative d’alerter leurs concitoyens quant aux agissements pervers et criminels dont ils ont été témoin et dont ils sont l’objet de manière incessante, ceci dans l’indifférence générale en raison du secret franc-maçonnique.
Il est temps de briser « la loi du silence » face à ces pratiques perverses et criminelles qui n’ont pas lieu d’être, et de libérer chaque individu intègre, et groupes d’individus intègres, prisonniers de la toile machiavélique qui emprisonne leur âme et leur esprit respectifs, étant pieds et poings liés au Système.
Il est également temps de mettre hors d’état de nuire chaque individu non intègre occupant un poste-clé au niveau politique, institutionnel, judiciaire et médiatique.
Eric Francescotti, Expert Psychologue agréé SSPL, Spécialiste en psychologie légale FSP, Spécialiste en psychothérapie FSP, dévoile lui-même son absence d’intégrité par le mensonge qu’il a écrit à l’égard d’Ameena Stoquet, en haut de page 31, de son rapport d’expertise pédopsychologique concernant Alexandre-Germain Stoquet, daté du 1er novembre 2019, à Palézieux.
Eric Francescotti a écrit en haut de page 31 dudit rapport en évoquant Ameena Stoquet : « Dans son vécu, on met en évidence des thématiques d’injustice sur lesquelles elle se montre hypersensible, et elle affiche ouvertement ses positions sur la toile. Elle mène un combat virtuel contre toutes les formes d’abus, voire ce qu’elle perçoit comme des conspirations, comme le confirme son blog Sentinelles (abus-suisses.blogspot.com), où elle semble publier quasiment quotidiennement ses écrits, des articles et des illustrations. Le combat est également souvent juridique à travers des dépôts multiples de plaintes pénales contre les Autorités ou les personnes physiques qu’elle perçoit contraires ou abusives à son encontre. Déboutée qu’elle peut l’être, elle interprète de façon erronée les raisons de décisions contraires ou semble même déformer la réalité. »
Clarifions : En réalité c’est Nathalie Scheidegger, infirmière ES, médiologue de santé, qui à partir d’une posture Métacognitive observe comment les individus non intègres occupant un poste-clé au niveau politique, institutionnel, judiciaire et médiatique asservissent les individus intègres et les groupes d’individus intègres et comment ces derniers agissent, notamment au sein du mouvement « gilets jaunes » français, pour se libérer de l’entité sioniste qui les rendent esclaves au Système[5].
C’est François de Siebenthal, banquier converti, économiste HEC, juriste et diplomate, initiateur d’une réforme du système financier[6], qui publie mes textes sur abus-suisses.blogspot.com, rédigés selon une analyse de pratique infirmière, dont celle-ci est interprétée par les collaborateurs de l’APEA du Jura bernois à Courtelary, comme étant une atteinte à ma santé mentale[7] !
Et ce n’est pas terminé, Claude Nicati, Avocat à Neuchâtel, écrit à Vizar Rexhepi, collaborateur à l’Autorité de Protection de l’Enfant et de l’Adulte (APEA), de la République et Canton du Jura en date du 22 novembre 2019 en lien avec l’expertise pédopsychologique de M. Eric Francescotti :
« A la lecture du volumineux rapport de quelque 49 pages, je mets en évidence que l’expert a relativement bien cerné les personnalités des parents du jeune Alexandre-Germain et de ce dernier bien-sûr. »
Le « circuit du mensonge » au sein de l’Espace BEJUNE[8] est démontré à partir de cet exemple.
En qualité d’infirmière ES, médiologue de santé, je suis en mesure d’affirmer que le « circuit du mensonge » s’étend au-delà de l’espace BEJUNE sur tout le territoire suisse, est également présent sur le territoire français et à des ramifications à l’échelle de la planète.
Comment se sortir de cette abomination ? La réponse est simple : que les individus occupant un poste-clé au niveau politique, institutionnel, judiciaire et médiatique cessent de mentir, tout simplement !
Par une réforme du système financier et un changement de paradigme au sein des collectivités humaines, chaque individu deviendra souverain de son être et de la monnaie respective de son pays tout en vivant en harmonie au sein de l’écosystème, où la bienveillance et le bien-être seront une réalité vécue au quotidien.
A cet effet, je vous remets le rapport scientifique DO-RE 01008.1/CTI 5545.1 FHS intitulée « Mesure des prestations soignantes dans le système de santé » sous la direction de Michel Nadot avec la collaboration de Pierre-Benoît Auderset, Danielle Bulliard-Verville, Frédérique Bussset, Jacqueline Gross, Nicole Nadot-Ghanem dont le but de ce rapport est : «  A partir des cadres de références de la discipline dite « infirmière » « médiologie de la santé », les chercheurs de l’EPS et de l’Université Laval espèrent obtenir des informations utiles au management de la santé à l’usage des décideurs et autres économistes, en vue de comprendre de quoi est fait ce besoin de société, celui de prendre soin de la viepour qu’elle puisse demeurer lorsque l’on se trouve dans l’incapacité de faire face soi-même à cette tâcheCe « prendre-soin » de la vie, tout en assurant la logistique nécessaire, est l’objet depuis des siècles de l’activité soignante. Réduire ou dévaloriser cette activité, pousse à dévaloriser aussi bien celles qui l’exercent que les bénéficiaires et ces dernières.
De ce fait, et contrairement à ce que préconisent certaines législations d’aujourd’hui, ces pratiques, ne se satisfont pas d’une subordination à l’activité médicale. Cette perception des choses progressivement imposées depuis le milieu du 19ème siècle, nie la tradition hospitalière de la discipline et ne renvoie qu’à la fonction déléguée du rôle professionnel. L’on évitera dès lors, cette forme de réductionnisme. L’action soignante et les théories qui l’accompagnent sont beaucoup plus larges que les prestations de soins elles-mêmes[9].
Afin d’assurer notre avenir et celui des prochaines générations pour l’Éternité, il est vital et fondamental de :
  •   Réorganiser le système de santé suisse ainsi que les milieux socio-sanitaires, dont les hôpitaux publics et les EMS (Etablissements médico-sociaux) et toute collectivité humaine selon les Recommandations du rapport scientifique DO-RE 01008.1/CTI 5545.1 FHS.                                                                                           
  •   Me libérer de la meute de menteurs occupant un poste-clé au niveau politique, institutionnel, judiciaire et médiatique qui interprètent mon analyse de pratique infirmière mettant en lumière le fonctionnement de l’État profond par ses agents et ses serviteurs, comme étant une atteinte à ma santé mentale.
Me libérer en qualité d’infirmière ES, médiologue de santé, de mes persécuteurs libèreront toutes les cibles et les victimes des agents et des serviteurs de l’État profond ainsi que l’humanité toute entière du joug de l’oligarchie sioniste liée à l’empire financier khazar Rothschild.
En cas de difficulté ou de problème vécu par un être humain « cerner la personnalité » d’un individu l’enferme dans une spirale de violence infernale sans fin.
Dans l’objectif que chaque individu en difficulté retrouve un mode de vie optimal et un état de santé équilibré, le soutenir et l’accompagner à partir d’une évaluation et d’un jugement clinique infirmier[10] selon le concept de « bonnes pratiques[11] » en interprofessionnalité[12]de manière cohérente, concertée, adaptée, individualisée, efficace, efficiente et sécuritaire est incontournablevital et fondamental.
Je vous adresse, Monsieur le Conseiller fédéral, mes salutations les plus cordiales.
                                                                         Nathalie Scheidegger, infirmière ES
Annexes:
Michel Nadot, (dir), 2002. Mesure des prestations soignantes dans le système de santé =Measurement of Nursing Services Within Health Care System. [Fribourg: Haute École spécialisée SANTE-SOCIAL de Suisse romande. Rapport scientifique, DO-RE 01008.1/CTI 55545.1 FHS. 
Expertise pédopsychologique d’Alexandre-Germain Stoquet datée du 1er novembre 2019, rédigé par Eric Francescotti, Expert Psychologue agréé SSPL, Spécialiste en psychologie légale FSP, Spécialiste en psychothérapie FSP, Grand-Clos 2, 1607 Palézieux-Village. 
Lettre de Claude Nicati, avocat, Faubourg du Lac 2, CP 2268, 2001 Neuchâtel, adressée à Vizar Rexhepi, APEA, Autorité de protection de l’enfant et de l’adulte, Avenue de la Gare 6, 2800 Delémont.
Grille d’analyse intitulée « Libérer les populations européennes et le monde entier du joug de l’Etat profond et de l’empire financier khazar Rothschild », mise à jour le 19 décembre 2019.

[1] Association suisse des infirmières. Les principes éthiques : guide pour une prise de décision et une pratique moralement responsable. In : L’éthique dans la pratique des soins. [Brochure]. Berne, 2003. p. 9-22
[2] Association suisse des infirmières. Les compétences morales : l’attitude derrière l’action. In : L’éthique dans la pratique des soins. [Brochure]. Berne, 2003. p.p. 23-25.
[3] Ce ne sont ni des gardiens de la paix, ni des forces de l’ordre.
[4] ASI. L’éthique et la pratique infirmière [Brochure]. Berne, 2013. p.p. 18
[5] En lien avec la fraude du nom légal liée à la Tromperie du Code Justinien. Je ne développe pas ce sujet dans cette lettre. Se référer au blog abus-suisses.blogspot.com pour des informations à ce sujet.
[6] Des informations quant à la réforme du système financier sont à prendre connaissance sous :
François de Siebenthal, Nathalie Scheidegger. Réforme financière ! Abus-suisses.blogspot.com [en ligne]. 18 décembre 2019. Disponible à l’adresse : http://abus-suisses.blogspot.com/2019/12/reforme-financiere.html
[7] Prenez connaissance du point 6., à partir du rapport me concernant, daté du 5 février 2019, signé par Cédric Maschietto et Géraldine Pianaro, respectivement président et membre de l’Autorité de Protection de l’Enfant et de l’Adulte (APEA), du Jura bernois à Courtelary disponible à partir de la publication ci-dessous : 
François de Siebenthal, Nathalie Scheidegger. Pervers et criminels ! Abus-suisses.blogspot.com  [en ligne]. 4 avril 2019. Disponible à l’adresse : http://abus-suisses.blogspot.com/2019/04/pervers-et-criminels.html  
 La preuve de ma bonne foi et de ma bonne santé mentale, est démontrée en comparant le contenu des 3 documents insérés en bas de page, il s’agit :
  • Du courrier adressé au Ministère public du canton de Berne, par le procureur M. Haldimann (Remarque : j’ai omis d’insérer le i en écrivant son patronyme), en date du 17 décembre 2018. 
  • De la décision de l’Autorité de Protection de l’Enfant et de l’Adulte (APEA), du Jura bernois, signée par Cédric Maschietto et Géraldine Pianaro, respectivement président et membre de cette Autorité. A noter que je n’ai jamais rencontré ces individus. 
  • De la lettre remise en mains propres au président du tribunal régional, Jura bernois-Seeland, M. Richard, lors de ma comparution en date du 18 mars 2019.

[8] Partie francophone du canton de Berne, République et Canton du Jura, République et Canton de Neuchâtel.

[9] Michel Nadot, (dir), 2002. Mesure des prestations soignantes dans le système de santé =Measurement of Nursing Services Within Health Care System. [en ligne]. Fribourg: Haute École spécialisée SANTE-SOCIAL de Suisse romande. Rapport scientifique, DO-RE 01008.1/CTI 55545.1 FHS. p.p. 13-14. Disponible à l’adresse : http://www.heds-fr.ch/Documents/Rapport%20scientifique_mesure_prest_soignantes.pdf 
Disponible à partir du lien suivant :  https://drive.google.com/drive/folders/1kAfDnblf9FiWvrQcXFni5hYetk0whhRU    

[10] Margot Phaneuf, inf., Ph. Le jugement clinique, cet outil professionnel d’importance. Prendresoin.org [en ligne]. Décembre 2008, révision février 2013. Disponible à l’adresse : http://www.prendresoin.org/wp-content/uploads/2013/02/Le_jugement_clinique-cet_outil_professionnel_dimportance.pdf

[11] Sylvie Lasfargues. La pratique réflexive. Squadra.fr  [en ligne]. [Sans date]. [Consulté le 13 mai 2019]. Disponible à l’adresse : http://www.squadra.fr/files/Partie-psychopedago/La-pratique-reflexive.pdf   
Marc, Catanas. La pratique fondée sur les preuves ou Evidence Based Nursing. Un instrument de recherche indispensable au soignant. Cadre santé.com [en ligne]. 7 juin 2010. Disponible à l’adresse : https://www.cadredesante.com/spip/profession/recherche/article/la-pratique-fondee-sur-les-preuves  
Christophe Debout. La pratique infirmière fondée sur les preuves. Anfiide-gic-repasi.com [en ligne]. Document téléchargé le 10 décembre 2012 par CHR Orléans- (27525). Soins N° 771-décembre 2012. © 2012. Elsevier Massons SAS. Tout droits réservés. Disponible à l’adresse : http://www.anfiide-gic-repasi.com/wp-content/uploads/2014/07/la-pratique-infirmi%C3%A8re-fond%C3%A9e-sur-les-preuves-ch-debout-soins-2012pdf.pdf   

[12] V. Henry, J. Michel-Némitz, O.J. Glardon. Charte de l’ASSM: l’interprofessionnalité à l’épreuve de l’exercice quotidien de la collaboration entre professions de la santé. In : Congrès intercantonal “Les enjeux du vieillissement en Suisse, Approches de santé publique nationales, cantonales et institutionnelles”, Palais de Baulieu, 3 décembre 2015. Disponible à l’adresse : https://www.ecolelasource.ch/wp-content/uploads/stories/articles_attachement/actualites/CONGRES15_GLARDON-MICHEL-NEMITZ_HENRY_2015.12.03.pdf

Traduction »
Aller à la barre d’outils