Non au Traité Suicidaire De Libre-Échange Transatlantique ! FFF


    A.I.R.A.M.A.

    Lettre d’ Information

Si vous avez des difficultés pour visualiser ce message, cliquez ici
 

Lettre d’information — n° 6 —

Chers correspondants,

Veuillez trouver, ci-joint, notre dernière Lettre d’information :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE
L’ALLIANCE INTERNATIONALE AIRAMA
du 6 juin 2014

Maurice Allais

« Non au Traité Suicidaire
De Libre-Échange Transatlantique ! »

De qui se moque-t-on ? En 1992, on nous avait promis que l’Europe de Maastricht, c’était « Moins de chômage, moins d’insécurité, moins de corruption » (Bérégovoy). Mais vingt deux ans après, il apparaît que c’est « exactement l’inverse » !
Dès 1999, dans « Mondialisation, la destruction de la croissance et de l’emploi. L’évidence empirique », M. Allais avait pourtant annoncé le naufrage de l’Europe-Titanic :

La « Seule Cause » du « Décrochage de l’Économie Française en 1974 » (divisant la croissance par deux !)

C’est « La politique » de « suppression
progressive à partir de 1974 des barrières douanières » par Bruxelles,
au titre de l’art. 110 du traité de Rome, [qui] a conduit à « la disparition progressive de la protection du Marché communautaire et à l’instauration continue d’un libre-échange mondialiste », autrement dit d’un ultralibéralisme. » (1)

Le Bilan du « Coût » de la Politique Libre-Échangiste Depuis 1974, Toujours plus « Suicidaire » :

1) Chômage : 2,2 % (631000) en 1974, 11 % (5,7 millions) en 2014 (plus 5 millions !)
2) Croissance : 5,6 % (1960 à 1974), 2,3 % (1974 à 2006). Nulle depuis 2006 !
3) Dette : 10 % en 1973, 93,5 % en 2013 (1877 milliards en 2014), 30 000 € par Français !
4) Déficit de la Balance Commerciale : 70 milliards € par an !
5) Désindustrialisation : 6,2 M d’emplois en 1974, 3,4 M en 2014 (moins 2,8 M !) En 2010, Bercy reconnaissait 63 % des destructions d’emploi dues à la mondialisation ! (2)

Poursuivre cette Politique Libre-Échangiste est Criminel :

« La crise d’aujourd’hui, le chômage massif (…), la destruction jour après jour de la société française
ne sont que les conséquences des politiques dogmatiques (« mondialisme
libre-échangiste » sans cesse mises en œuvre depuis la grande cassure
de 1974 et qui nous mène au désastre. Il serait criminel de les poursuivre. »
Même cause, mêmes effets. Le traité de libre-échange transatlantique, c’est l’Aggravation du suicide des politiques libre-échangistes criminelles suivies depuis 1974.
Disons « NON à la destruction de l’EUROPE ! », au nouveau Mensonge d’État du traité de libre-échange transatlantique.
Restaurer le protectionnisme compétitif de M. Allais (plébiscité par
82 % des Français dès 2011) est une question de suivi. Il faut restaurer
la protection des frontières — comme les USA et la Chine ! — si vous voulez sauver l’Europe et la France du naufrage Titanic annoncé par l’AIRAMA en 2012.
Au nom de Maurice Allais ! Signez la pétition et soutenez/rejoignez l’AIRAMA qui prépare les États-généraux du protectionnisme !
Arnaud Upinsky, Président de l’AIRAMA
Contact presse : courrierposte@orange.fr et tel : 06 01 76 20 79  

[1] http://combats-maurice-allais.info/documents/2012-04-12_AIRAMA_L.ultraliberalisme-voila-l.ennemi_Lettre-Ouverte-a-TOUS-les-Candidats-a-la-Presidence-de-la-Republique.pdf

[2] http://www.marianne.net/63-des-destructions-d-emploi-dans-l-industrie-francaise-dues-a-la-mondialisation_a189534.html  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »