M. Sébastien Fanti dénonce les méthodes du Conseil fédéral et de Swisscom. La Suisse vit une période exceptionnelle de pandémie, mais le préposé cantonal à la protection des données s’interroge : «Est-ce qu’il faut aller jusqu’à traquer l’ensemble des citoyens de ce pays ? Je ne le pense pas».
Arguments supplémentaires du comté référendaire:
Non à la modification de la loi sur les épidémies.
Non à livrer nos données à l’étranger !
Non au transitoire qui durera, comme la vignette ou les impôts fédéraux directs … 
Non au délai immédiat pour cette modification, sic….
Non à l’irrespect de la démocratie directe, au référendum sans effet suspensif,
Non à la précipitation et aux délais trop courts etc…
RTSR. Forum de mardi soir https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/lapplication-swisscovid-combattue-par-referendum-par-un-groupe-de-citoyens?id=11421403
Les personnes ci-dessous acceptent de voir leurs noms publiés comme soutiens à ce référendum. Ils demandent qu’une votation soit organisée afin que peuple suisse puisse se prononcer sur cette  modification de la loi sur les épidémies.

Comité public actuel, à compléter

Comité de patronage: https://forms.gle/dozJCXQ8p2nWDR3b6


Plus sur http://1291.one/ et  https://microtaxe.ch/2020/06/loi-sur-les-epidemies-referendum.html

Versions finales de la chancellerie, ok pour les faire signer. En avant et merci. Nous aimerions avoir des adresses différentes d’un responsable dans chaque canton. Ceci afin d’organiser des fêtes cantonales de collecte des feuilles signées et authentifiées. Qui se propose par cantons ? En  pdf https://drive.google.com/file/d/1O0MRuH7mQtakPJumbwegOZoy3XTWLQWv/view?ouusp=sharing 

Traduction »
Aller à la barre d’outils