Régime financier pour qui ?

 4 mars : Non au régime financier 2021 !

Non au nouveau “régime” financier ( un os ) pour les citoyens et la gloutonnerie des banquiers repus… Qui veut nous aider  ? Agir officiellement ? Etre membre du comité ? RSVP au 021 616 88 88 Merci !

“non au régime financier” 
#régime financier
Les Suisses doivent se prononcer le 4 mars sur l’arrêté fédéral relatif au nouveau régime financier 2021. Celui-ci vise à prolonger de 15 ans, jusqu’à fin 2035, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) et l’impôt fédéral direct (IFD).



Sources: Du site de la BNS,

Colonne Suisse, Total Crédits, Utilisation.

et BNS colonne produits des intérêts et des escomptes, sans compter les 2 colonnes suivantes 
Chaque année depuis 2012, la BNS a créé 100 milliards, dont 2/3 auraient du revenir aux cantons, soit 66 milliards par an, ou 20 milliards de plus que TVA+IFD+BILLAG

La plupart des taxes ne servent qu’à payer les banquiers qui gagnent des sommes énormes sans rien faire, ni travailler, et qui fabriquent de la monnaie provisoire du néant et qui détruisent la même monnaie, sic, qui retourne au néant à chaque remboursement des crédits à intérêts composés.

Il volent notre temps, notre présent, notre futur, nos projets, notre santé, notre milieu. Ils polluent la planète entière et organisent un enfer sur terre !


La création monétaire est un don gratuit sans intérêts grâce aux progrès techniques, aux machines, aux ordinateurs, robots, aux gains de productivités etc…, voir www.monnaie-pleine.ch … Surtout pas de dettes par les crédits, c’est le piège à cons   dans lequel le monde entier est tombé, sic, toute la monnaie qui circule sont des dettes, alors qu’on devrait avoir des actifs, les francs suisses qui doivent appartenir aux suisses, mais ils ont réussi à nous louer à nous-même nos propres francs suisses. On est le Souverain et on doit louer nos avoirs, un comble !… et si on remboursait toutes les dettes, par la rigueur, il n’y aurait plus aucune monnaie qui circulerait, ce qui serait encore pire ! Compris ? Pas facile de comprendre un système si stupide, mais voilà, voilà, ils ont réussi à nous enfumer ! De plus, et en pire, à chaque remboursement, ils détruisent la monnaie, sic, tirée du néant, ex nihilo en latin, retour au néant ! Et hop, eux, ils gagnent le pouvoir et gardent les intérêts ! Et zou, circulez, trimez, suez, pétez les plombs, il n’y a rien à voir ! Les esclaves ne doivent surtout pas comprendre … qu’ils sont esclaves ! Votez NON le 4 mars au régime “provisoire ” et OUI le 10 juin à www.monnaie-pleine.ch


Tout le monde parle de Billag mais l’objet le plus important est celui des impôts…
Non au nouveau régime financier 2021 pour les citoyens et la gloutonnerie des banquiers repus
Les impôts fédéraux sont provisoires, introduits pour les guerres et pour engraisser les banquiers et leurs intérêts sur de la monnaie qui vient et retourne au néant. 
Votez NON à ces impôts et oui à www.monnaie-pleine.ch qui permet de se passer de la plupart des impôts, sic…
  1. Arrêté fédéral du 16 juin 2017 concernant le nouveau régime financier 2021 (FF 2017 3941);
2016-0509 3941 

Arrêté fédéral concernant le nouveau régime financier 2021 du 16 juin 2017 

L’Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 22 juin 20161, arrête: 

I La Constitution est modifiée comme suit: 

Art. 196, ch. 13, 14, al. 1, et 15 13. 

Disposition transitoire ad art. 128 (Durée du prélèvement de l’impôt) 

L’impôt fédéral direct peut être perçu jusqu’à la fin de 2035. 14. 

Disposition transitoire ad art. 130 (Taxe sur la valeur ajoutée) 1 La taxe sur la valeur ajoutée peut être perçue jusqu’à la fin de 2035. 15. Disposition transitoire ad art. 131 (Impôt sur la bière) Abrogée 



4 mars : Non au régime financier 2021 …Je ne suis pas un contribuable à merci. Pourquoi payer 2 fois les impôts ? Une fois aux banques via leur création monétaire privée, et une autre fois à la Confédération et aux Cantons + Billag !
—> trop c’est trop, si le CF ne veut pas arrêter l’impôt privé des banques, puisque le CF refuse Monnaie Pleine, je ne peux pas payer à double avec l’impôt public : Non au régime financier 2021





Spéciale dédicace pour les initiants francophones… 
“La démocratie (c’est-dire le vote ET l’exécution des décisions communes) dépend à 100% de la possession des moyens de l’exercer.
Le véritable Souverain, c’est celui qui décide du futur commun, c’est-à-dire celui qui a le pouvoir de financer PAR DE LA MONNAIE NOUVELLE les ressources humaines et physiques qui permettront de réaliser l’avenir.
Dans une démocratie, qui est le Souverain ?…
Actuellement en Suisse, le Souverain ce n’est pas le Conseil Fédéral, ce ne sont pas les cantons, ce ne sont pas les citoyens, ce n’est pas le Peuple.
En ce moment, le Souverain, c’est le secteur bancaire :
Chaque matin, chaque banquier – souvent malgré lui, et parfois contre ses propres convictions – choisit à qui il va devoir accorder, ou pas, un crédit nouveau, c’est-à-dire à qui il va donner, ou pas, de la monnaie nouvelle pour réaliser un projet.
En exerçant unilatéralement ce “droit de vote économique”, le secteur bancaire décide ainsi chaque jour (évidemment en fonction de ses intérêts privés) de ce qui va exister ou pas dans notre futur commun.
Et on voit le résultat.
La proposition est donc simple, claire, facile à communiquer, et stratégique :
**********************
Le “droit de vote économique” par l’attribution de monnaie nouvelle est l’outil essentiel de la construction du futur en commun d’une société. Dans une société démocratique, donner le pouvoir monétaire au Peuple, c’est-à-dire à chaque citoyen-ne, doit donc être le premier objectif.
**********************
Plus nous trouverons des propositions, alternatives et stratégies pour nous rapprocher de cet objectif, plus le facteur-racine de la plupart des déséquilibres sociaux, internationaux et environnementaux sera battu, combattu ou éradiqué.
Conclusion :
Le pouvoir de la création et de la distribution monétaires est LE pouvoir essentiel qui permet de créer le futur d’une société.
C’est d’abord le pouvoir, pour tout citoyen, d’assurer son droit à la vie a minima, selon l’article 25 de la DUDH.
C’est ensuite le pouvoir, pour chaque citoyen, de créditer ce qui a été décidé en commun, et de refuser de créditer ce qui n’est pas souhaité.
Imaginer, c’est bien, réaliser c’est encore mieux.
Tant que nous n’aurons pas récupéré le pouvoir de réaliser notre futur commun, rien ne pourra être juste, et rien ne sera possible.”


Bernard Gva a partagé un lien.
Avant de négocier avec ton banquier, apprend le code pénal  “Monsieur, je voudrais un dépôt, par lequel je confie mon argent à votre garde : je veux un parking, et vous n’avez pas le droit de louer ni vendre ma voiture. Sinon :
“Abus de confiance
1. Celui [la banque] qui, pour se procurer ou procurer à un tiers un enrichissement illégitime, se sera approprié une chose mobilière [des Francs Suisses] appartenant à autrui et qui lui avait été confiée,
celui [la banque] qui, sans droit, aura employé à son profit ou au profit d’un tiers des valeurs patrimoniales [des Francs suisses] qui lui avaient été confiées,
sera puni d’une peine privative de liberté de cinq ans au plus ou d’une peine pécuniaire.””
CP Art. 138 1. Infractions contre le patrimoine / Abus de confiance

1. Celui qui, pour se procurer ou procurer à un tiers un enrichissement illégitime, se sera approprié une chose mobilière appartenant à autrui et qui lui avait été confiée,
ADMIN.CH


Commentaires
Dick MA La peine pénale est trop légère pour être dissuasive

Gérer


Répondre4 j

Bernard GvaAdmin du groupe As-tu lu la suite de l’article 138 Dick MA ;-?
… et cerise sur le gâteau, avec un casier pénal, tu ne peux plus diriger une banque 

Gérer


Répondre4 j

Paroz Cedric Et le fait de faire croire qu’il prête alors qu’il fait crédit, ça a un nom dans le jargon juridique ?

Gérer


Répondre3 j

David P-Vincent abus de confiance ?

Gérer


Répondre3 j

Bernard GvaAdmin du groupe non, c’est au dessus abus de confiance Pour le crédit/prêt, la banque tire un bénéfice en te faisant croire que des écritures veulent dire autre chose que ce qu’elles disent en réalité, va voir escroquerie 

Gérer


Répondre3 j

Bernard GvaAdmin du groupe “Escroquerie
1 Celui [la banque] qui, dans le dessein de se procurer ou de procurer à un tiers un enrichissement illégitime, aura astucieusement induit en erreur une personne par des affirmations fallacieuses ou par la dissimulation de faits vrais ou l
‘aura astucieusement confortée dans son erreur [prêt = crédit, Franc bancaire = Franc suisse] et aura de la sorte déterminé la victime à des actes préjudiciables à ses intérêts pécuniaires ou à ceux d’un tiers sera puni d’une peine privative de liberté de cinq ans au plus ou d’une peine pécuniaire.”

https://www.admin.ch/…/classifie…/19370083/index.html…Gérer


Répondre3 j

Paroz Cedric Est-ce qu’il est contraint à réparer le dommage causé ?

Gérer


Répondre3 j

Bernard GvaAdmin du groupe Le demander c’est une chose, l’obtenir c’est autre chose 

Gérer


Répondre3 j

Paroz Cedric Bernard Gva je me demandais ce que dit la loi, et la jurisprudence …

Gérer


Répondre3 j

Bernard GvaAdmin du groupe Je ne sais pas, je n’ai pas d’accès à la jurisprudence, et je pense que c’est un dysfonctionnement de la justice, si celle-ci donne un rôle à la jurisprudence, alors chacun devrait en être informé.

Gérer


Répondre3 j


Une réponse sur “Régime financier pour qui ?”

  1. Je voterai NON à la prolongation de l’impôt fédéral direct (Impôt de guerre 39-45 prolongé de manière scandaleuse) et à la TVA. Et je vous invite à faire de même ! L’argent étant le nerf de la guerre, c’est le seul moyen non violent de manifester notre mécontentement pour les raisons évoquées ci-dessus !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »