Santé: appels au secours



Très chers lecteurs et députés,
Il est urgent d’ouvrir vos consciences quant à la véritable réalité du monde. 
Le silence de la part des députés du Grand Conseil bernois, du Conseiller d’Etat Pierre-Alain Schnegg, directeur de la direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne, du Conseiller fédéral Alain Berset, des Autorités de la Ville de Bienne, des Autorités de la commune de Tramelan, face à mes nombreux messages, à mes appels au secours et à mes enseignements à votre égard, valident la nécessité urgente d’organiser la gestion de notre pays en étant inspiré par le modèle de gestion “Opale” décrit par Frédéric Laloux.
Voici ce que j’ai à vous transmettre aujourd’hui.
Cordialement

Nathalie Scheidegger, infirmière ES


Notre combat ne ralentira pas. Jean-Luc Mélenchon [en ligne]. 25 octobre 2018. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=6jgjWu71Zk0&t=853s
Dès la 32ème seconde : « Plusieurs d’entre vous que j’ai croisé ce matin dans le couloir avant de venir ici m’ont demandé « Comment ça va ? », c’est la formule habituelle de politesse et d’amitié ».
« Et bien je vais vous dire que non, cela ne va pas. Nous sommes tous sous le choc de ce que nous venons de vivre. Naturellement la France n’est pas une dictature, maisce n’est plus tout à fait une démocratie au sens où vous pouvez l’entendre dans vos pays ».
« Nous avons subi 17 perquisitions…Une perquisition, ce sont des policiers et des représentants de magistrats qui arrivent à 7 heures du matin chez vous, qui tapent très fort à la porte… »
« Nous avons subi cette scène qui est peut-être facile à regarder dans une vidéo à la télé mais qui est extrêmement pénible à vivre quand il s’agit de nous en tantqu’individu et en tant que personne ».
4mn40 : « Nous ne savons pas ce qui a été pris au siège de la France Insoumise, puisque nous nous sommes présentés et nous avons imposé physiquement notre présence à l’intérieur des locaux où on prétendait nous empêcher d’entrerComme c’est mon rôle de dirigeant politique, j’ai marché en première ligne pour obtenir la présence physique dans les locaux des dirigeants du Mouvement de la France Insoumise et de leurs parlementaires ».
« Cela a donné lieu à des images qui ont été ensuite reproduites en boucle, par tous les médias pour me dénoncer dans ma violence. Comme si la première question qui s’était posée n’était pas plutôt la violence que nous étions en train de subir ».
6mn 29 : « Evidemment nous n’avons aucune confiance dans les conditions dans lesquelles, pour les conditions dans lesquelles ces informations sont stockées. En effet, c’est une tradition en France qui n’est jamais punie, que l’instruction est toujours violée. Quatre jours à peine après la perquisition, des documents ont été mis en circulation dans la presse ».
7mn 08 : « Nous avons été traités par ce type d’intervention massive, à la même heure, partout en France, puisque certains de nous, mes anciens collaborateurs vivent dans d’autres régions que la région parisienne ».
« Nous avons été traités comme le grand banditisme ou comme les organisations terroristes. Nombreux sont ceux qui considèrent que c’est totalement démesuré, totalement disproportionné, d’autant plus que dans le même temps on apprenait qu’une fraude fiscale massive était opérée, il n’y a pas eu une seule perquisition ».
« Nous avons tous constaté la différence de méthodes utilisées contre nous et pour le chef de la police politique privée du président de la République, M. Benalla, qui avait été informé la veille de la perquisition et qui avait dit « je ne peux pas être perquisitionné, je ne sais plus où sont les clés ! »…Et quant les policiers sont enfin entrer chez luile coffre-fort avait disparu ».
« Nous avons fait la différence avec la visite de police qui a été faite à la « République en Marche », où on a trouvé des armes ».
« Il n’y a pas d’armes au siège de la France Insoumisemais nous avons été perquisitionnés ».
« Pour quelle raison tout cela ? Pour quel prétexte ? Il n’y a aucun fait, il y a deux dénonciations, pas de faits, des dénonciations ».
« La police, la justice, se mettent au service de dénonciations pour vérifier si elles sont fondées ou pas ».
« Premiers cas, la dénonciation d’une députée européenne du front national qui prétend que mes assistants parlementaires n’étaient pas des assistants parlementaires mais des permanents politiques du parti de gauche.
10mn52 : C’est un prétexte qui a permis de déclencher une procédure particulière qui n’existe qu’en France, dite « d’enquête préliminaire »…, dans la circonstance cela nous donne des droits inférieurs à ceux qui sont reconnus aux terroristes dans le cas d’enquêtes judiciaires, mais qui permet à un juge de saisir nos fichiers et tout ce qu’il veut, sans aucun contrôle, ni objections possibles par nos avocats.
« La tristesse pour nous, a été de constater qu’alors que nous pensions que nous serions protégés par les médias qui feraient des comparaisons, compareraient les factures, nous avons été accablés par eux ».
« Et pour ce qui me concerne j’ai fait l’objet de la énième campagne mettant en avant « mon agressivité, ma violence, mon vocabulaire etc. ». Les journalistes ont protesté tous ensemble pour dix sociétés de journalistes parque j’ai traité deux d’entre eux « d’abrutis ». C’est un mot français, je ne sais pas comment il se traduit, mais les mêmes journalistes n’avaient rien à dire quand les hommes du pouvoir macroniste les ont traités de « gros connards ».
« Si j’entre dans ces détails, c’est pour vous dire le caractère « ubuesque » de cette situation. Ça été pour nous une grande souffrance car naturellement nous ne sommes pas en guerre contre la police, nous ne sommes pas en guerre contre la justice nous ne demandons pas à être traités différemment des autres.nous voulons être respecté dans nos droits et nous ne sommes pas en guerre contre les journalistes ».
« Cette situation intervient dans un contexte particulier, là aussi je me demande comment le mot peut être traduit de déliquescence de l’Etat français ».
« Je ne dirais pas le mot très dur d’effondrement parce-que ce n’est pas le cas, mais de « dilution » progressive de cet Etat sous les coups d’une réalité politique ».
« Les politiques d’austérité, de coupes dans les budgets publics détruisent la France parce-que la France est construite autour de son Etat et ses services publics. Ce n’est pas la même chose dans tous les pays, mais c’est une caractéristique particulière de la France dans son histoire longue et profonde, et pas seulement des dernières années, ni seulement de celles qui nous déparent de notre libération après 1945 ».
« La France est construite autour de son Etat et de ses services publics ».
« Par conséquent quant il y a des problèmes « de coupes » c’est la nation elle-même qui se défait. Et. M. Macron n’a aucune espèce d’originalité politique à part son jeune âge et le fait qu’il dit lui-même qu’il a réalisé un « hold-up »ce sont juste ses mots, ce n’est pas moi qui le dis, il dit « je suis devenu au pouvoir par effraction, nous avons réalisé un hold-up » a-t-il dit dans une émission connue dans mon pays ».
« Et il applique à la lettre les consignes de la Commission européenneC’est pourquoi son quinquennat a commencé par une agression incroyable contre le code du travail,qui est le texte dans lequel se retrouve tous les règlements qui depuis un siècle au fur et à mesure… le premier code du travail en France c’est 1910. Il a donc été entièrement renverséVous autres qui êtes de tradition des pays nordiquestous vos avantages sont acquis lorsque le syndicat signetous les adhérents du syndicat ont l’avantageMais il faut que le patron signe ».
« Chez, nous en France, quand un accord intervient il est ensuite étendu à tous les travailleurs qu’ils soient syndiqués ou pas, et à tous les patrons qu’ils soient syndiqués ou pas ».
« C’est cette organisation particulière qui a été entièrement renversée. Dorénavant tout se peut se discuter dans une entreprise et au cas par cas par chaque ouvrier, chaque travailleur, chaque salarié ».
« Je prends cet exemple et ensuite je vous en donne un autre ».
« C’est la première fois que l’on voit une politique aussi aveuglée et « illuminée », persuadée que le « ruissellement », ils appellent cela comme ça, ruisseler signifie que l’eau glisse et se répand comme la pluie sur un toit et pour cette raison, ils ont procédé à « toutes sortes » d’allégements d’impôts sur la fortune, sur l’impôt des sociétés mais surtout sur la fortune individuelle des riches et des ultra riches de mon pays ».
« La suppression de l’impôt sur la fortune c’est fait, non pas sur les biens matériels, immobiliers, mobiliers, les maisons, elle s’est faite sur les biens financiers ».
« C’est-à-dire la pire forme du capitalisme, C’est un cadeau qui s’est élevé à 4 milliards et demi par an ».
« Je vous passe le resteparce-que vous le devinezvous le vivez souvent dans votre propre pays ».
« Mais c’est une forme incroyable et, évidemment quelqu’un doit payer car les budgets doivent rester en ordre, ils procèdent donc en équilibre de deux manières » :
·       Premièrement ils coupent dans les budgets publics.
·       Deuxièmemenils mettent à charge du reste de la population, les impôts que les riches et les ultras riches ne paient pas.
« C’est donc une politique générale du transfert des charges qui s’opère de l’Etat vers les collectivités localesEt entre les catégories de la populationles retraités étant particulièrement ciblés par le pouvoir macroniste ». …
« La destruction des services publics ruine notamment l’appareil de santé de notre paysdévaste l’école, alors que c’étaient nos deux sujets de fierté nationale et ils procèdent à une désindustrialisation massive du pays en vendant et en laissant vendre toutes les entreprises soit qu’elles aient appartenues à l’Etat, soit qu’elles aient déjà été privatisées et qu’elles aient été des fleurons de l’industrie française ».
« Tout ceci c’est pour la partie qui vient « d’en haut ».
« Mais il est vrai que M. Macron a été élu dans les conditions d’une « explosion du champ politique français ». Dont il est un aspect ».
« L’autre aspect c’est nousLa France Insoumise qui avons surgi dans le paysage politique à presque 20% des voix ».
« Nous avons subi pendant la phase de la campagne, un assaut absolument incroyable que peut-être vous vivez aussi dans vos pays, où nous avons eu droit au fait que nous étions « une succursale » du Venezuela, une intendance, une ambassade de Cuba, etc., etc., etc ».
« Une charge, une violence incroyable contre ma personne mais enfin bon ça c’est la politique ».
« N’empêche à 600’000 voix près, nous étions au 2ème tour ».
« Nous sommes un pays de 65 millions d’habitants et de 42 ou 43 millions d’électeurs. 600’000 voix c’est bien peu ».
« Si bien que j’ai la certitude que la prochaine fois sera la bonne ».
« Et je crois que je ne se suis pas le seul à l’avoir cette certitude, pourquoi ».
« Parce-que tout le champ politique traditionnel et même dans une certaine mesure, le champ social, traditionnel a « explosé ».
«Et  le pays « se cherche » et les principales solutions qui se présentent à lui en tant qu’alternative, c’est soit l’extrême gauche, soit pardon, l’extrême droite soit la FranceInsoumiseLe reste au milieu n’est pas en état de constituer un « bloc » sociologique et politique suffisant ».
« C’est de cette façon que j’explique la brutalité de l’assaut qui nous est donnéD’autant que le pouvoir est passé en à peine un an, des sommets dans les sondages au tréfond des plus mauvais résultats ».
« Tout au contraire La France Insoumise est apparue comme une force nouvelle, audacieusedésignée par les français dans les sondages comme la première force d’opposition. Même si nous ne sommes pas le premier groupe d’opposition au parlement, puisque nous ne sommes que 17 ».
« La droite il y a 100 députés, la droite traditionnelle ».
« Mais nous sommes apparus de cette manière. Et, ce qui vient de nous arriver, nous prends à un moment singulier. Nous nous préparions, et nous nous préparons d’ailleurs aux élections européennes dont nous avons dit qu’elles se dérouleraient sur le slogan suivant : « C’est un référendum anti-Macron »Pourquoi, parce-que c’est la même chose de voter contre M. Macronque de voter contre la politique de la Commission européenne ».
« Ce n’est pas que nous voulons réduire la question européenne à M. Macron. C’est que
M. Macron c’est la Commission européenne et rien de plus, sinon des brutalités supplémentaires ».
« Le pays tout entier est en proie à ce que nous appelons en français, nous avons créé un mot, que nous avons emprunté à nos amis tunisiens qui sont francophones. Ce mot est difficile à traduire. Nous appelons ça le « dégagisme ».
« Si je devais prendre le mot espagnol dont nous nous sommes inspirés au point de départ, ça disait « que todos desalojen » (note : j’ai demandé à une connaissance vivant en Espagne de me traduire le terme) « qu’ils s’en aille tous, réduit en un mot « dégagisme ».
« Le pays est en proie à une volonté profonde de « qu’ils s’en aillent tous ». C’est-à-dire une crise de confiance absolue dans la police, la justice, le pouvoir politique, les médias, toutes les institutions sont mises en cause. Et il faut comprendre pourquoi ».
« Certaines parties du territoire national sont dorénavant totalement abandonnées. C’est-à-dire qu’il n’y a dans ces parties du territoire, aucun accès à aucun service public,d’aucune sorte pour les gens qui s’y trouvent. Et que s’ils n’ont pas les moyens de se payer de l’essence pour mettre dans leur voiture, ils sont assignés à résidence sans pouvoir accéder à tous ces services ».
« Il n’y a pas un mois qui passe, sans qu’on apprenne la fermeture d’une maternitéqui oblige les familles à envisager la naissance des enfants à 60 kilomètres, à 70 kilomètres, en espérant que sa coïncide avec un jour et une heure où ils peuvent se transporter ».
« Tout ceci étant dit, nous pensons donc, que c’est parce-que nous sommes le mouvement de la révolution citoyenne que nous sommes frappés de cette manière. »
Ce qui est fondamental à comprendre
Tout individu intègre qui défend la vérité, la justice, l’équité, la bientraitance et la non-malveillance, l’application des lois en vigueur, les Droits fondamentaux humains fait l’objet de représailles systématiques, par les agents du Système néolibéral pervers et criminels au sein des nations liées aux directives de la Commission européenne, qui est le vassal de l’Etat profond (= Impérialisme américain= Mafia khazare sioniste = Etat d’Israël politique à différencier de l’Israël spirituel).
Remarque : Marc-Etienne Burdet, Gerhard Ulrich en ont fait l’expérience.
HERZOG, Michèle, 2016. Marc-Etienne Burdet: Lanceur d’alerte courageux et tenace, canton de Vaud (Suisse). Egalité des citoyens face aux lois [en ligne]. 6 mai 2016. Disponible à l’adresse : http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/archive/2016/05/06/marc-etienne-burdet-lanceur-d-alerte-dans-le-canton-de-vaud-275960.html
NORDMANN, Patrick, 2016. Déni de justesse. Pj investigations [en ligne]. 28 mars 2016. Disponible à l’adresse : http://www.pjinvestigation.ch/?p=6317

Je répète que la Suisse, est un Etat de non-droit, qui fait partie intégrante de l’Union européenne politique.
Ce sont les publications de Liliane Held-Khawam qui nous apprennent cette réalité cachée par nos Autorités fédérales, dont les membres du Conseil fédéral en particulier.

Habitude à prendre :
Il est impératif que chaque citoyen et tout individu vivant en Suisse, s’informent par l’intermédiaire des publications de Liliane Held-Khawam afin d’accéder à des informations fiables quant à la véritable nature des décisions politiques qui sont prises à l’insu de la population suisse.
HELD-KHAWAM, Liliane. Suisse-UE : l’intégration silencieuse. Le blog de Liliane Held-Khawam [en ligne]. Disponible à l’adresse : https://lilianeheldkhawam.com/integration-suisse-ue/


Propos de Jean-Luc Mélanchon :
21 mn 29 : « Parce que notre programme et notre méthode de travail correspondait très étroitement à la volonté d’auto- organisation de la population contre l’abandon ».
« Nous sommes un mouvement et non un parti. Non pas parce-que nous sommes contres les partis politiques, je suis moi-même membre d’un parti politique. Mais parce qu’un mouvement répond à d’autres règles d’organisation ».
Je vous partage mon « eureka ».
En prenant connaissance des propos de Jean-Luc Mélenchon, je reconnais des caractéristiques du modèle de gestion « Opale », décrit par Frédéric Laloux, à consulter sous :
LALOUX, Frédéric, 2014. Conférence “Reinventing Organizations” en français (Flagey, Bruxelles) Reiventing organizations [en ligne].29 avril 2014.Consulté le [12 janvier 2018]. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=NZKqPoQiaDE
CHENE, Anne-Claire. L’essentiel des pratiques organisationnelles innovantes [fichier Word]. [en ligne] Disponible à l’adresse : http://www.reinventingorganizations.com/uploads/2/1/9/8/21988088/chene_synthese_laloux2014.pdf
Document dans lequel est écrit :
Intégrité un environnement dans lequel chacun peut être soi-même avec toutes ses facettes
« L’auto-organisation vise à permettre aux individus d’utiliser davantage leur potentielmais la majorité des organisations opales étudiées ne s’arrêtent pas làElles cherchent à créer un environnement émotionnel sécurisé qui permet à chacun de faire tomber les masques et d’être soi-même avec toutes ses facettes, avec sa rationalité et ses intuitionssa détermination et ses
doutes, sa force et sa vulnérabilité, avec ses émotions et ses humeurs. Voici quelques exemples de moyens de mis en œuvre ».
« Pour la plupart des organisations opale, il est essentiel de développer la conscience de l’impact des actions et des paroles de chacun. Cela implique de clarifier collectivement la vision des individus et du travail ensemble et les règles de fonctionnement en termes relationnels, comme l’a fait RHD avecle Bill of Rights and Responsibilities for Employees and Consumersdéveloppé collectivement au fil du tempsqui fait la différence entre le conflit lié à des confrontations constructives et les manifestations d’hostilité, dangereuses et inacceptables, au nombre de cinq. Dans ces organisations, il ne s’agit pas d’intentions et de valeurs affichées, mais de pratiquesconcrètes ».
Présentation des caractéristiques du modèle de gestion « Opale » à partir du lien internet suivant :
Présentation des éléments “de réussite” afin de créer un modèle de gestion “Opale” au sein d’une collectivité décrits par Frédéric Laloux:
LALOUX, Frédéric, 2015. Traits culturels communs. In : Reinventing Organizations. Vers des communautés de travail inspirées. Les Editions Diateino, p.p. 325-329. ISBN 978-2-35456-105-5
A lire sous :
SCHEIDEGGER, Nathalie. Tout est lié ! Abus-suisses.blogspot.com [en ligne]. 2 novembre 2018. Disponible à l’adresse : http://abus-suisses.blogspot.com/
 Propos de Jean-Luc Mélenchon :
21 mn 49 : « et je suis obligé de vous dire que nous improvisons, nous créons, nous imaginons à mesure que nous avançons ».
Voici des pionniers du modèle de leadership « Opale » au sein du Mouvement de la France Insoumise.

Le programme de leurs intentions en faveur de la population française et de l’Humanité toute entière est à consulter sous
La France Insoumise. L’Avenir en commun. Avenirencommun.fr [en ligne]. [Sans date]. [Consulté le 2 novembre 2018]. Disponible à l’adresse : https://avenirencommun.fr/
La mise en mouvement de leurs actions a pour objectif de répondre aux véritables besoins et attentes de la population française.
Voici un compte-rendu après avoir vécu leur première année parlementaire :
La régression en marche. Le livre des députés. La France Insoumise [en ligne]. 9 octobre 2018. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=4U91DSWiEzs
Des retours réguliers quant à leurs actions et à la situation en cours :
Exemples :
#RP20 – Le Rapport Politique du 31 octobre 2018. La France Insoumise [en ligne]. 31 octobre 2018. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=Mvke8zkoOog&t=55s
#BDR 38 : LA VIE DES GRANDS, LA BATAILLE D’ÉVRY & LE 17 NOVEMBRE : COMPRENDRE D’ABORD ! François Ruffin [en ligne]. 30 octobre 2018. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=WayVsm0ySWA
Propos de Jean-Luc Mélenchon :
21 mn 56 : « La plate-forme sur laquelle est organisée le mouvement compte 420’000 membres ».
« Tous les mois, 1000 personnes de plus nous rejoignent ».
« La semaine dernière 3000 l’on fait, en une seule semaine ».
« Nous sommes composés de 5000 groupes d’actions, Tantôt professionnels, tantôt locaux ».
Ce sont des formes très souples et mobiles de l’action politique.
  
Je vous partage mon « eureka »
Les propos de Jean-Luc Mélenchon font écho à la « pensée infirmière » :
Références : PEPIN, Jacinthe, KEROUAC, Suzanne, DUCHARME, Francine, 2010. Des ouvertures pour la politique. In : La pensée infirmière. 3ème édition. Montréal : Chenelière Education. p.169-170).
« Nous abordons la politique en tant que système d’influence de relations interpersonnelles, en tant qu’espace collectif dans lequel la communication occupe une place importante. Nous en privilégions ainsi une vision large ou englobante se rapprochant du sens étymologique du terme, synonyme pour les Grecs d’organisation d’une société développée La politique a trait au collectif et renvoie à la structure et au fonctionnement d’un groupe social, de même qu’aux actions qui permettent le développement de ce groupe ».
« Au plan micro systémique, le politique appelle la capacité d’influencer positivement les autres afin d’obtenir les ressources nécessaires à l’atteinte de ses buts (Dallaire, 2008). Cette définition touche évidemment de près celle du leadership. Il s’agit d’exercer un pouvoir pour modifier le cours des événements. Selon Chinn (2008b), une vision du pouvoir à privilégier en serait une dans laquelle le pouvoir s’attache aux valeurs de la discipline infirmièreplus particulièrement aux valeurs qui prennent en compte les relations interpersonnelles, ce qui contraste avec le pouvoir lié à la hiérarchie qui prédomine encore trop souvent dans la sphère publique. Exercer son influence au nom des autres et non sur les autres ( Chinn, 2008, b ; Dallaire, 2008).
Propos de Jean-Luc Mélenchon :
22 mn 20 : « Je ne veux pas le décrire davantage mais je veux vous dire mes chers camarades et amis, nous n’allons pas « faire la leçon » à qui que se soit. Nous ne disons pas aux autres ce qu’ils doivent faireNous avons cependant la fierté de vous dire que nous agissons d’une manière particulière et que cela si cela vous intéresse vous êtes les bienvenus pour venir voir sur place comment nous procédons ».
A votre attention
Afin de faciliter votre prise de conscience quant à la plus-value du rôle autonome de la profession infirmièreje vous invite à consulter mes documents professionnelssous :
Observez, les connaissances, les compétences, mes aptitudes relationnelles que j’ai mises en mouvement pour rechercher, valoriser et soutenir les ressources personnelles, des employés, des professionnels de santé, des membres de l’équipe interdisciplinaire, des bénéficiaires de soins et celles de leurs proches.
Propos de Jean-Luc Mélenchon :
22 mn 45 : « Une des questions qui s’est posée à nous et que toi tu as évoqué, cher Gaby, est celle du « rassemblement de la Gauche ». Cette formule n’a pas de sens en France ».
« Parce-que les partis qui étaient classés à Gauche au moins l’un d’entre eux et le plus puissant, l’ancien parti socialiste que nous avons battu dans la proportion de 1 à 3, aux dernières élections en le surpassant, nous à presque 20, eux à un petit peu plus que de 6, ce parti n’a jamais fait le « clair » sur sa position politique ».
« Je voudrais que vous sachiez que lorsqu’il y a eu le premier vote de confiance, au gouvernement, sur les 32 membres du groupe socialiste 5 ont voté avec le gouvernement, 3 ont voté avec nous contre le gouvernement et tous les autres se sont abstenus ».
« Ce n’est qu’en juillet dernier que pour la première fois, le groupe socialiste à l’assemblée nationale tout entier, a voté une motion de censure présentée en commun, par les élus du parti communiste les élus du parti socialiste e et nous même, la France Insoumise, en juillet dernier pour la première fois ».
« Jusqu’à cette date le rassemblement n’avait donc aucun sensNous n’allons pas nous rassembler avec des gens qui ne savent pas eux-mêmes s’ils sont dans l’opposition ».
« Les conditions ont évolué, mais pas dans le sens prévu par certains, puisque le parti socialiste vient de connaître une scissionCette scission à porté hors de ses rangs toute l’aile gauche de ce parti et cette aile gauche a entrepris un rapprochement avec la France Insoumise ».
« Si bien qu’à une formule imprécise et, qui ne vous vaut pas que des compliments. Quand vous « taper à la porte » et qu’on vous dit : « Qui êtes-vous ? ». Si vous dites : « nous sommes la gauche », des gens vous répondent « nous on ne vote plus à gauche », on ne veut plus voir Hollande et ce seront à nous de passer une demi-heure à expliquer que nous ne sommes pas Hollande, « nous sommes la vraie gauche », la « fausse gauche », toutes ces choses sont incompréhensibles ».

Je vous partage ce qui est une évidence pour moi :
Notre mission sur terre est de veiller à l’équilibre de tout système tel qu’il soit sur le plan individuel, conjugal, familial, social, professionnel, environnemental afin d’assurer l’intégrité physique, physiologique, psychologique, émotionnelle, relationnelle et spirituelle de chaque individu avec lequel l’on est en interaction ceci indépendamment de son âge, de son sexe, de sa couleur de peau, de sa croyance, de sa culture, de sa nationalité, de son appartenance ethnique, de son orientation sexuelle, de sa tendance politique de son statut social[1], de la présence ou non de maladie (s), de handicap (s).
Questionnement : Et vous, comment comprenez-vous la mission de votre vie sur terre ?
Est-ce prendre soin de vous-même, de votre prochain, en faveur de l’intérêt général et de la collectivité selon une approche systémique ?
Où est-ce vous nuire, nuire à votre prochain, pour servir vos seuls intérêts, ceux de l’Etat profond et en particulier ceux de l’empire financier mondial Rothchild ?
Propos de Jean-Luc-Mélenchon :
24 mn 57 : « Nous avons préféré un autre slogan qui nous rassemble. Nous l’appelons « fédérer le peuple ». C’est-à-dire que nous nous donnons pour objectif de faire converger dans l’action commune, tous ceux qui veulent prendre en charge en commun les revendications populaires »
Ce qui est fondamental à comprendre :
Les propos de Jean-Luc Mélenchon font écho à la responsabilité de la profession infirmière qui ont quatre responsabilités essentielles[2] envers la population :
  •        Promouvoir la santé
  •       Prévenir la maladie
  •        Restaurer la santé
  •        Soulager la souffrance
« Les besoins en soins infirmiers sont universelsLe respect des droits de l’homme et, notamment du droit à la vie, à la dignité et à un traitement humain fait partie intégrante des soins infirmiers ».
« Ces derniers ne sont influencés par aucune considération d’âge, de couleur, de croyance, de culture, d’invalidité ou de maladie, de sexe, de nationalité, de politique, de race ou de statut social. Les infirmières fournissent des services de santé à l’individu, à la famille et à la collectivité et cordonnent cette activité avec celle d’autres groupes qui travaillent dans des domaines connexes2 ».
Dont voici le référentiel de compétences de ma profession d’infirmière ES :
Plan d’études cadre pour les filières de formation des écoles supérieures. « Soins infirmiers ». Titre protégé « Infirmière diplômée ES » – « Infirmier diplômé ES ».OdA Santé [en ligne]. Dernière mise à jour le 9 novembre 2016. Disponible à l’adresse: https://www.odasante.ch/fileadmin/odasante.ch/docs/Hoehere_Berufsbildung_und_Hochschulen/RLP_Pflege_HF_09.11.2016-f.pdf
« Une population en bonne santé est plus intégrée au niveau social et coûte moins cher qu’une population en mauvaise santé. Parce que les soins infirmiers ont un mandat social, l’ASI s’engage pour garantir leur développement et pour assurer les ressources infirmières et les conditions cadres nécessaires[3]).
  Une absurdité
En Suisse, de nombreux départements de santé n’ont pas édicté de Recommandations et de Directives précises concernant la gestion des EMS.
Le canton de Vaud, par des Recommandations et des directives précises concernant la gestion des EMS est une référence exemplaire pour les membres intègres de la profession infirmière.
Les conditions cadres existent afin que les membres de la profession infirmière puisse prodiguer des prestations de soins d’excellente qualité dans un cadre sécuritaire, en faveur des professionnels de santé et des bénéficiaires de soins
Ensuite, il s’agit de les mettre en œuvre au sein des équipes de soins et non placer des entraves envers tout professionnel de santé intègre par les individus étant au seul service du mensonge systématique et de l’Etat profond se mouvant au sein du « circuit du mensonge ».
Propos de Jean-Luc Mélenchon :
25 mn 16 : « La France a une vieille tradition de fédération du peuple ».
« Toute notre histoire républicaine, et même son histoire communiste ou socialiste procède d’un effet de fédération du peuple, autrefois ».
« Nous renouons avec les origines de notre combat ».
« Nous mettons en œuvre une stratégie qui est présentée dans le livre que j’ai écrit qui s’appelle : « L’ère du peuple » où nous définissons comme un acteur socialement nouveau : le peuple ».
« Voilà les quelques mots sommaires que je pourrais vous dire ».
« Nous n’allons pas bien parce-que nous sommes sous le chocnous sommes des êtres humainsNous ne sommes pas préparés aux interventions de gens en arme dans nos domiciles. Nous ne sommes pas préparés à des heures d’auditions ».
« Peut-être que notre génération a bénéficié de circonstances particulièrement favorables que d’autres camarades ici, dans cette salle n’ont pas connues ».
« Comme je me souviens avec émotion, de ce que nous ont dit nos camarades irlandais, dans cette même salle ou d’autres ».
« Mais nous les français, nous n’avons jamais eu cette expérience, dans ma génération politique et vous avez remarqué que je ne suis pas un jeune homme ».
« Nous voyons avec beaucoup d’inquiétudes arriver en Europe les méthodes de la criminalisation de l’action politique qui jusque-là n’avait cours qu’en Amérique latine ».
« Je pense que l’intention est de me criminaliser, après une période pendant laquelle toutes nos affaires auront été confisquées, il faut que j’envisage d’être inculpé et peut-être détenu et peut-être jugé et peut-être mis en situation d’inéligibilité ».
« Quoi qu’il en soit, quoi qu’il en soit, et quoiqu’il arrive, notre combat ne se ralentira pas. La jeune génération des dirigeants de la France Insoumise, son groupe, ses 17 membres, qui comportent trois d’entre eux qui ont moins de 30 ans et qui ne sont pas les moins talentueux. Son organisation, le mouvement lui-même, et dorénavant pleins de cadres politiques de la jeune génération et de toutes les générations entre mon âge, au-delà et bien avant, jusqu’à 20 ans ».
« Dès lors, il n’est pas envisageable que pas les moyens de force, on puisse penser venir à bout de la France Insoumise. Nous ne voulons pas être le laboratoire de ce qui vous arrivera ensuite partout ailleurs en Europe si ça venait à se faire en France ».
« C’est pourquoi, nous résistons et c’est pourquoi les dirigeants se portent en première ligne de la bataille de résistance. »
« Même si cela doit donner lieu à des images qui sont défavorables ».
 « Nous gagnerons le référendum contre M. Macron aux prochaines élections européenneEt nous souhaitons naturellement qu’il en soit autant, qu’il en soit de même pour vous tous dans vos pays car nous avons besoin de vos victoires, nous avons besoin du rapport de force ».
« Le continent, se sera mes derniers mots est en train de voir se lever une « vague brune » d’extrême droite. »
« Mais nous aussi nous sommes là. Et dans plusieurs pays, nous sommes des forces politiques conséquentes. Sur nos épaules reposent l’issue de la lutte ».
Cela fait écho aux résistants suisses que sont notamment : (liste non exhaustive)
ERNI, Denis. Justice suisse en dérapage dangereux avec des procédures délirantes. Swisstribune.org [en ligne] disponible à l’adresse : http://swisstribune.org/
ULRICH, Gerhard. Pourrie jusqu’à l’os. vhxnue.wordpress.com [en ligne]. Disponible à l’adresse : https://uhxnue.wordpress.com/2017/02/23/pourrie-jusqua-los/
Pour les intéressés qui accèdent à l’internet via Swisscom/bluewin, le seul opérateur national à implémenter la censure illégale du Procureur général VD COTTIER et consorts, il est conseillé d’aller sur le proxy   https://kproxy.com/
HERZOG, Michèle. Le Peuple suisse doit reprendre le contrôle…C’est urgent Le blog de Michèle Herzog [en ligne]. 6 juillet 2018. Disponible à l’adresse :http://egalitedescitoyens.blog.tdg.ch/about.html
Yasmine Motarjemi, seule face à Nestlé (itw intégrale). Passeur d’Alertes [en ligne] 2 mars 2017. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=7sb6BrR79H8
DE SIEBENTHAL, François, HERZOG Michèle, SCHEIDEGGER, Nathalie. Pétition européenne. Abus-suisses.blogspot.com [en ligne]. 29 octobre 2018. Disponible à l’adresse : http://abus-suisses.blogspot.com/
Un banquier suisse explique en 53 minutes l’initiative “Monnaie Pleine”. Thomas Wroblevski [en ligne]. 7 janvier 2016. Disponible à l’adresse :https://www.youtube.com/watch?v=uKkuaULKBj4&t=1319s
DE SIENBENTHAL, François, Mletzkowsky, Sonja. Invitation du samedi 24 novembre 2018. [en ligne]. 27 octobre 2018. Disponible à l’adresse :http://desiebenthal.blogspot.com/2018/10/invitation-du-samedi-24112018.html
Le livre d’Oscar Freysinger :
FREYSINGER, Oscar, 2018. Le Côté obscur de la lumière. Petit manuel de survie. HorwBrinkhaus Verlag. ISBN 978-3-9069-0013-1
Propos de Jean-Luc Mélenchon :
28 mn 46 : « Le premier d’entre nous qui gagnera dans son pays sera un point d’appui formidable pour tous les autres.pour passer à la contre-offensive générale sur le vieux continent ».
« Naturellement, je vous parle avec émotionJ’ai beau être l’un des doyens, maintenant, de mon « organisation ». J’ai beaucoup souffert de voir mes jeunes camarades traités comme des voyous. Nous ne sommes pas des voyous, nous sommes des militants politiques ».
« J’ai souffert de leurs souffrances. Certains ne savaient même pas qu’ils étaient concernés par toutes ces histoires ».
Mon témoignage
Dans ma région toute la pyramide, depuis le haut (Autorités politiques, institutions, système judiciaire, certains journalistes) jusqu’en bas (membres d’églises évangéliques, dont pire des pasteurs, certains proches, certains membres de ma famille, certaines connaissances, ex-collègues, etc) me condamnent selon des jugements hâtifs et des opinions simplistessans présenter la capacité intellectuelle d’examiner ma situation dans son ensemble et sous ses différents aspects. Leur vision étriquée du monde, leurs croyances on pour effet de m’affubler une étiquette « que j’ai perdu la raison », que je suis folle » raison pour laquelle j’ai été internée en psychiatrie et n’ont absolument pas conscience que c’est uniquement par le fait que j’ai intégré, transféré et véhiculé les principes, les concepts et les valeurs du « Modèle social vaudois » lors de ma pratique d’infirmière ES, au sein de l’espace BEJUNE, depuis décembre 2011 à ce jour, qui a engendré ma descente en enfer d’un point de vue personnel, familial, professionnel et social.
Mon expertise professionnelle en qualité d’infirmière ES est interprétée comme étant un trouble psychiatrique, ma détermination à défendre les Droits fondamentaux humains est considérée comme étant une « obsession », mon aisance à transmettre mes connaissances et mes euréka est définie comme étant de la « logorrhée » ce qui est jugé comme étant «un risque de menace de mise en danger de la vie d’autrui, en raison de ma capacité de discernement atteinte, ce qui justice une prise en charge en milieu psychiatrique ! »
Référence : Placement à des fins d’assistance. Décision ordonnant un placement rendue par un ou un médecin. Résultat de l’examen, raisons et but du placement. Signé le 20 juillet 2018, par Dr. Lenouvel, E. Validé par Dr. Jean-Christian Muziek-Fankhauser.
Toute mon histoire professionnelle et personnelle est à prendre connaissance sous le site abus-suisses.blogspot.com à partir de cette date :
DE SIEBENTHAL François. HERZOG Michèle. Scandale infirmière violentée ! Abus-suisses.blogspot.com [en ligne] 25 juillet 2018. Disponible à l’adresse : http://abus-suisses.blogspot.com/2018/07/scandale-infirmiere-violentee.html?view=timeslide
Dont les preuves de nombreux dysfonctionnements politiques, institutionnels, judiciaires et médiatiques, que j’ai vécu et dont j’ai été témoin sont à consulter sous :
Il suffit de prendre le temps de lire l’ensemble de la documentation en lien avec mes litiges professionnels pour constater aisément la vérité de mes allégations selon monexpertise professionnelle, en qualité d’infirmière ES, à partir d’une « démarche infirmière réflexive » !
Propos de Jean-Luc Mélenchon :
29 mn 28 : « Mais ces petits malheurs, j’ai dit à mes amis : « Si nous étions en Colombie, vous seriez déjà mort, qu’on a tué 45 des nôtres après l’élection ». Si vous étiez au Mexique peut-être seriez-vous déjà mort, parce-que dans la campagne présidentielle pour la victoire de AMLO[4], 110 personnes ont été tuées dont 70 dans nos rangs ».
« Il ne faut donc pas noircir excessivement le tableau, je vous le redis. La France n’est pas une dictature. Quelqu’un a dit c’est une « dicta molle », je ne sais pas si cela se traduit, c’est une blague espagnole, mais la France reste une nation centrale et comme l’a très bien dit une étude que j’ai lue, qui a été faite par « Die Linke[5] » c’est la première fois que dans un pays du centre capitaliste une organisation comme la nôtre, comme les vôtres parvient jusqu’au seuil du pouvoir. Et il est donc normal que les puissants s’en affolent.
Je vous partage mon « eureka » :
Sahra Wagenknecht Wikipedia.org. [Sans date]. [Consulté le 2 novembre 2018]. Disponible à l’adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sahra_Wagenknecht
Pour en terminer avec la diabolisation de Vladimir Poutine et de la Fédération de Russie en Occident :
Club Valdaï : Vladimir Poutine répond à une question de Jean-Pierre Raffarin. RT France [en ligne]. 18 octobre 2018. Disponible à l’adresse :https://www.youtube.com/watch?v=XSuKQUJULDU
Discours féroce de Sahra Wagenknecht au Bundestag-Mars 2015. IlFattoQuotidianoFr [en ligne]. 10 avril 2015. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=3xbI4anc5NU&list=PLUFU4sLs0dXVoBMwBvCtEQmAwKKcUNvfE
Sahra Wagenknecht fustige l’hypocrisie d’Angela MerkelRT France [en ligne]. 19 février 2016 . Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=Tq6iB5MIM3w
Propos de Jean-Luc Mélenchon :
30 mn 29 : « La France a toujours été « contagieuse », dans le meilleur comme dans le pire. Mais des fois dans le meilleur et c’est évidemment au meilleur que nous nous préparons. »
« Merci de votre écoute ».
Pour aller plus loin :
Entretien entre Pablo Servigne et François Ruffin, avec une dernière bière et une dernière frite avant, peut-être, la fin du monde… (tel que nous le connaissons). Fakir [en ligne]. 31 octobre 2018. Disponible à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=6J1Lzs-iYAI
Olivier Guéniat- Vers quel leadership commun ? GREA TV Comprendre les addictions en vidéo. [en ligne]. 7 décembre 2016. Disponible à l’adresse :https://www.youtube.com/watch?v=YjuvgRkskq4&t=20s

[1] Référence : Association suisse des infirmières. L’éthique et la pratique infirmière [brochure]. Berne, 2013. p.18.
[2] ASI. L’éthique et la pratique infirmière [Brochure] Annexes : Préambule du code déontologique du CII pour la profession infirmière. Berne. 2013, p. 34
[3] ASI. Pour la reconnaissance légale de la responsabilité infirmière. Argumentaire Projet de l’ASI de révision partielle de la loi sur l’assurance-maladie (LAMal). Disponible à l’adresse : https://www.sbk.ch/fileadmin/sbk/politik/docs/argumentaire_initiative_fr.pdf
[4] Elections fédérales mexicaines de 2018. Wikipedia.org [en ligne]. [Consulté le 31 octobre 2018]. Disponible à l’adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_f%C3%A9d%C3%A9rales_mexicaines_de_2018
[5] Die Linke. Wikipedia.org. [Sans date]. [Consulté le 2 novembre 2018]. Disponible à l’adresse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Die_Linke

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »