Satanisme & pédocrminalité !



Message d’urgence suite à des informations concernant une possible arrestation et la détention d’une mère et de son fils en fuite à l’étranger.

Rappel des faits :
Séverine est divorcée de Monsieur Yves D qui est la Maman du petit Amoris qui avait 5 ans au mois d’août 2017.

Une nuit alors qu’il revenait d’un Week-End chez son père , Le petit Amoris est très malade, Il avait très mal au ventre et vomissait beaucoup.

Amoris à très peur des Docteurs mais sa mère souhaite en appeler un pour cet étrange mal. Alors Amoris finit par révéler que si il vomissait ainsi c’est que son père l’avait obliger a boire ses urines et manger ses excréments et de beaucoup d’autres messieurs aussi.

Si vous pensez que nous avons atteint ici le point culminant de l’Horreur Absolue. Détrompez vous.

Quelque jour après Amoris se plaint de douleurs intenses à l’anus , à tel point que aller à la selle et s’essuyer devient pratiquement impossible tant les douleurs sont intenses.

Séverine emmène Amoris chez de nombreux médecins spécialistes et tous feront semblant de ne pas avoir remarqué un anus dilaté et déchiré. On refusera même de pratiquer les examens de base.

Au fil des jours Amoris se confie de plus en plus à sa mère et révélera de plus en plus de détails les faits et les lieux qui décrive :
– des viols en réunions sur enfants
– des tortures sur enfants
– des expériences du type MK ULTRA (*1)
– des échanges d’argent
– de la drogue qui circule
– Etc….

(*1) Le projet MK-Ultra dévoilé en 1975 est le nom de code d’un projet secret para-légal voire illégal de la CIA des années 1950 à 1970 visant à développer les techniques de manipulation mentale. Il semble que ce projet ait connu plusieurs évolutions avec le développement de sous-projets et de projets parallèles. Ainsi, de 1951 à 1963, il se nommait projet Artichoke ; le projet Bluebird, opérationnel entre 1951 et 1953, lui est apparenté.
Les projets MK-Monarch, MK-Naomi, Mk-Search, MK-Often et MK-Chickwit seraient des sous-projets liés. D’une manière générale, ce projet repose sur les mécanismes de dissociation psychologique des sujets, que celle-ci soit induite volontairement ou déjà présente. Il s’agit dans le projet MK-Ultra d’utiliser cette dissociation pour provoquer des comportements.
« Le directeur adjoint de la CIA a révélé que plus de trente universités et institutions avaient participé à un large projet de tests et d’expérimentations qui incluait des tests de médicaments cachés sur des sujets non-volontaires de toutes les catégories sociales, hautes et basses, américains et étrangers. Plusieurs de ces tests consistaient à administrer du LSD sur des sujets ignorants dans diverses situations sociales. Au moins un décès fut enregistré : celui du Dr Olson est dû à ces activités.

L’Agence a elle-même reconnu que ces expériences n’avaient pas de valeur scientifique. Les agents qui faisaient le suivi n’étaient pas des observateurs scientifiques compétents. »

Edward Kennedy, sénateur des États-Unis. Discours prononcé le 3 août 1977, devant le comité sur le renseignement, sous-comité sur la santé, service de recherche du comité des ressources humaines du Sénat. [WIKIPEDIA]

Amoris révélera 2 lieux où ce sont déroulés ces Horreurs
– Une loge maçonnique qui semble être le « grand orient » entre autres
– La base militaire 942 près de Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »