Groupement bénévole sans frontière.
ne travaille pas avec des fake news.

Je fais ce que je dis, il n’a jamais dit qu’il voulait la mort du service public.
Macron nous a trahi, comme il a trahi Hollande et les socialistes.
Pourquoi Macron ne prend-il pas dans les poches des grands patrons. Ah c’est vrai ce sont eux qui l’ont mis en place.
Macron est un tueur et cela ne passe pas en Démocratie.
J’attends le jour où Macron nous dira, c’est quoi le service public?
Les Suisses sont des grands faiseurs de lois, mais les juges ne les appliquent pas.
Je déteste sa façon de s’exprimer, je je je. Il oublie qu’il a des ministres.
Macron se prend pour Emmanuel 1er, il devrait se souvenir comment a fini le dernier roi de France.
Toute sa démagogie se trouve dans son mouvement En marche ou EM, Emmanuel Macron.
Nous soutenons tous ceux qui descendent dans les rues pour défendre leurs places de travail ou leurs retraites, le parti libéral-radical vous vole vos retraites et il vous contraint au divorce pour y arriver.
Il devrait savoir que les grandes entreprises travaillent pour les dividendes et non pour les places de travail.
Je me mords les doigts d’avoir cru qu’il était capable de faire de la politique aussi de gauche.
Qui a vu comme moi les cornes que faisait Macron, sur une photo réalisée à la Maison Blanche, qui m’informera sur ce signe diabolique? cela voulait-il dire, vous êtes tous des cocus, par ma faute?
Macron nous noyaute tous, ainsi que l’UE.
Tous les soupçons sont légitimes sur la fraude des urnes au Conseil d’Etat genevois, quand on sait que la justice de ce canton est patronnée par le parti libéral-radical. Celui qui a été écarté du vote des électeurs, Barthassat, aurait dû vérifier que les urnes opaques n’étaient pas déjà confortablement garnies d’enveloppes fictives. Voir le dossier.
Quel effort demande-t-il au 4,40 ?
Il faut que les gauches arrêtent leurs guerres d’égos et s’entendent pour défendre les citoyens bouffés par Macron, n’est-ce pas Messieurs Mélenchon et Ruffin. Ne nous décevez-pas svp.
En supprimant les taxes d’habitations qui reviennent aux communes, Macron le fait sciemment dans le but de les étrangler et de leur dire, – Vous voyez, il faut privatiser leurs gestions, ce que veulent les droites.
Quand il n’y a plus assez d’argent, on baisse les salaires des élus et pas celui des infirmières.
Supprimer l’Etat est le but de Macron & Cie.
On a toujours l’impression que Macron prend des décisions seul et l’on se demande à quoi sert le parlement, si il passe en force par ordonnances ?
D’ailleurs, il veut réduire le nombre des députés, ce serait une bonne idée, si ils étaient remplacés par des citoyens hors sérail des partis, ils n’auraient à rendre des comptes qu’au peuple, çà, c’est des la vraie Démocratie.
La proportionnelle est une invention pour les partis politiques et ne favorise en rien la Démocratie, bien au contraire.
Petit à petit les partis politiques se sont mis en porte-faux avec les citoyens, tellement ils se sont crus supérieurs.
Si les entreprises veulent partir, laissons les, mais elles doivent savoir avant de partir ce qu’elles devront payer au peuple, quand elles voudront rentrer au pays. Bon voyage…
Plus flexible, plus mobile, plus ceci, plus cela, égal, plus soumis au patronat.
Tous en piste pour l’indépendance de la politique, non contents de nuire au peuple par leurs consensus, que les gauches perdent toujours, ils nous mentent.
Macron aurait pu contredire ce que l’on dit de lui et montrer qu’il n’était pas le Président des riches, en participant au cortège des travailleurs français et non nous raconter qu’il se préoccupe de tous les travailleurs, ce sont les nôtres qui nous intéressent d’abord et Trump l’a compris, la France d’abord et ensuite nos milliards aux polonais.
Les droites européennes, sont mures pour euthanasier les personnes vulnérables.
Le rôle du Président et de rapatrier les papers et de les partager aux peuples.
————————————————-
Suisse: le peuple souverain genevois a renouvelé ses autorités, mais sait-il qui, il a élu ? Quand on fait de la politique, la sphère privée est réduite et c’est, on ne peut plus normal, le patron, le peuple, doit exiger la transparence pour tous les candidats.
On nous a dit que la candidate PLR était divorcée du père de ses enfants et qu’il était le fils de l’ancien Conseiller d’Etat Guy Fontanet et nous avons eu droit à un curriculum vitae très fouillé.
Je n’ai pas lu que le MCG Poggia est musulman?
Je n’ai pas lu que le socialiste Apothéloz est homosexuel? Ce n’est pas ainsi que les partis politiques, redonneront confiance en leurs élus et leurs programmes.
Quand j’entends Mélanchon, je ne suis plus convaincu, qu’il n’est pas lui aussi un ersatz de EM=Emmanuel Macron.
Pierre Maudet est le très conventionnel soldat du PLR. Qui peut croire que son parti, qui exploite la justice en Suisse, ne savait pas qu’une enquête pénale était en cours au moment des élections à l’encontre de ce magistrat, qui se représentait au Conseil d’Etat genevois, personne n’y croit et ce parti a bien trompé le peuple de ce canton, qui l’a élu dès le premier tour, son élection doit être invalidée.
Je doute fort que la nouvelle formation politique soit en mesure de satisfaire le peuple souverain, en voici les raisons: le dossier que nous avons été contraints de mettre en ligne, faute d’avoir été traité par le Droit et les lois suisses et celles de L’UE, a mis en exergue que la justice suisse, n’est pas neutre, mais qu’elle est orientée par le parti fort du moment, le PLR et comme ce parti n’aime ni l’Etat, ni les classes moyennes, il ne voit aucun inconvénient à exiger que ces classes sociales qu’il abhorre, en mettant en place une loi anticonstitutionnelle qui est résurgente de la répudiation (cette loi, à notre connaissance, n’a pas été votée par le souverain, dit que celui d’un couple séparé depuis deux ans, peut demander le divorce et l’obtenir sans autres forme de procès la réalité est que c’est la justice suisse, qui se substitue aux couples, de fait, à celui qu’elle connaît incapable de discernement, mais cette loi dit aussi qu’il faut être capable de discernement et se souvenir que l’on est marié, pour demander le divorce, Les juges PLR n’en n’ont cure, c’est là où le bât blesse et humilie, les juges PLR de la Cour de justice genevoise, en pleine connaissance du discernement aboli d’un ancien employé du parquet (époux de notre bénévole no 137, heurtent à sa porte et lui extorquent sa signature unilatérale en divorce. (le syndrome de Korsakoff, diagnostiqué à 61 ans chez ce fonctionnaire retraité, ayant contraint le corps médical à enjoindre son épouse à faire une séparation légale, ce père et mari, ne sachant plus dans quelle époque il vivait, ni même les prénoms de ses enfants etc. (nous vous invitons à vous documenter sur la maladie) ce qui est plus qu’un détail, les mêmes juges initiants de la procédure, ont été des collègues, toute hiérarchie professionnelle respectée et ceux qui ont éxigés, que ce malade et ancien collègue prenne sa retraite à 63 ans afin d’éviter une enquête administrative, ils ont aussi été repèrés à la Cour supérieure de la magistrature, cette Cour étant l’organe de contrôle des juges dont nous nous plaignons,(cherchez l’erreur) ce n’est pas tout, la Cour de justice, organisatrice de divorces, ne trouvera rien d’anormal à ce qu’à 75 ans, ce mari sans ressources intellectuelles, décide que sa femme doit divorcer, alors que pour lui même, il ne décide rien et depuis des décennies. Nous sommes bien loin des responsabiltés individuelles prônées par le PLR, quand il confère à l’Etat la liberté de décider qui et quand les fonctionnaires doivent divorcer pour un motif égoïste, puni d’office par l’article 115 du code pénal, mais quand on est juges PLR on se permet tout et le procureur du parti dira que c’est du civil, ce qui est faux (je ne suis pas certain que dans mon pays, il n’y aurait pas eu sanction)
Bien sûr pour arriver à ce niveau de bassesse, il y a un motif, en faisant de l’épouse une femme divorcée et non veuve, elle perd tous ses droits à la retraite… dans quelles poches cette retraite ira-t’elle? nous sommes en droit de douter qu’elle restera à la caisse de pension.
Ce dossier est tellement incroyable dans une Démocratie, telle que celle voulue par la Suisse, que nous avons demandé à un Arrêtiste et à deux détectives privés d’enquêter sur ce dossier. Ils sont formels, tout est conforme à la réalité et c’est bien le PLR, par l’intermédiaire de ses juges, qui est à l’origine du dossier. Il faut absolument que la justice ne soit plus en mains libérale.
Les bénévoles qui rédigent ces messages, ne votent pas tous en Suisse, parce que nous ne sommes pas tous suisses. Mais le dossier qui nous a sidéré, nous implique directement dans la défense des droits de l’homme, totalement inexistants. Les genevois ont tout à craindre, que d’autres divorces voulus par le PLR, se modulent à l’ombre des Etablissements médicaux sociaux, où séjourne celui du couple atteint de démence, due à l’âge…
Le parti libéral radical mène par le bout du nez la justice suisse et il est soutenu par les Cours de justice de l’UE, alors oui l’UE tue.
Et que dire, de ce vieillard qui n’a plus de famille pour veiller sur lui, ce parti qui est capable de mettre un terme à un mariage, pour motif égoïste, qui devrait être puni par la loi suisse, pourrait aussi pour le même motif, ordonner d’euthanasier en catimini, certaines personnes. Nous faisons entière confiance, aux soins infirmiers, mais, quand c’est un juge qui ordonne…
La décadence suisse, est un volontariat politique et européen.
Oui il faut et rapidement lancer une initiative populaire, pour mettre un terme aux privatisations qui appauvrissent les peuples et les volent de ce qui leurs appartient.
Il faut même et vite déprivatiser tout ce qui rapporte aux collectivités publiques.
Ils préfèrent rogner sur les retraites, sur les salaires, la longévité?avec le procès voulu par le PLR, pour ne pas payer la retraite à une épouse de fonctionnaire, ce parti n’hésite pas à la contraindre au divorce, par abus de faiblesse sur son mari, que les juges connaissent pour avoir le discernement aboli et que le procureur général PLR, lui aussi dira que l’article 115 du code pénal susse, c’est du civil, il doit refaire sa basoche. Alors ce n’est plus de l’utopie, pour le même motif, ce parti, par le biais de ses juges, qui jugent selon leur sensibilité politique, ordonnera, sous couvert d’une nouvelle loi, anticonstitutionnelle, le dépôt du produit miracle qui endort, les personnes vulnérables qui vivent hors de leurs familles et, sans qu’elles s’en rendent compte, elles seront euthanasiées par le pouvoir politique, et il sera dit à la famille, il est mort, mais elle ne saura jamais comment. Le scandale bien caché sortira un jour, parce que tout se sait tôt ou tard, mais prévenons, le suicide assisté par l’Etat suisse, en n’accordant pas nos confiances, aux partis, qui se ressemblent tous et créons celui universel, qui respecte les classes moyennes et ne les contraindra pas au divorce ou à l’euthanasie…
Les partis politiques, sont de véritables prédateurs des classes moyennes, dégageons-les.
La force d’un parti politique, est celle que l’électeur veut bien lui donner, mais attention aux fraudes des urnes, ils sont imbattables dans le domaine. (voir dossier)
Le vice Président du PLR, nous dit qu’il ne savait pas qu’une enquête pénale était en cours, contre son poulain Maudet, au moment des élections cantonales genevoises et bien encore une fois, ce parti nous ment.
Tous pourris ? je ne sais pas, mais tous des menteurs sûrement.
Quand on sait que le Parquet qui a diligenté cette procédure Maudet est géré par un procureur PLR, il n’aurait rien dit à son parti qui l’a mis à ce poste et à qui il doit allégeance, ils nous prennent pour des jocrisses et nous n’en sommes pas.
Il faut aussi se rappeler, que c’est ce parquet qui dit que l’abus de faiblesse, c’est du civil…
Ce que nous pressentons, est que le Parquet n’a pas pu fermer les yeux sur cette affaire Maudet, à cause des pressions de gauches, qui pour une fois et nous les félicitons, se sont affirmées, mais elles vont par la suite êtres pragmatiques et accepter un non lieu ou toute autre bêtise servant à disculper ce magistrat qui est, qu’il le veuille ou non un menteur, comme Cahuzac, et nous ne voulons pas donner le pouvoir et êtres représentés par de telles personnes, fussent-elles des génies, des éléphants des vieux de la vieille en politique, la confiance est rompue et c’est de leur faute.
Maudet ne peut qu’ être un génie de la politique, son parti en est un pour voler les retraites de nos fonctionnaires. Dans ce parti, on ne sait pas ce qu’est les libertés individuelles.

Bénévoles connus de la rédaction

Traduction »
Aller à la barre d’outils