Plus de 2'000 molécules dangereuses à analyser à la sortie des incinérateurs d'ordures, dont les PCB dioxines cancérigènes. On joue avec le feu, de trop nombreuses inconnues toxiques en plus des dioxines, des PCB, du plomb, des métaux lourds et de ceux qu'on nomme les douze salopards, les POP. Trop, c'est trop. A Lausanne, on a en plus les déchets des hôpitaux incinérés…En France, il y a plus de 3000 médecins courageux contre les incinérateurs…

http://desiebenthal.blogspot.com/

http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch

Traduction »
Aller à la barre d’outils