Vote électronique, (…) Une information judiciaire a été ouverte à Paris.

Selon le Canard Enchainé du 7 janvier 2009 : (…) Une information judiciaire a été ouverte à Paris, le 8 décembre, pour « abus de confiance, faux et usage de faux et usurpation d’identité ». Ancien conseiller de Paris, Alexandre Galdin soupçonne son parti d’avoir piraté le vote des militants, en juin 2006, pour l’empêcher d’être élu délégué de circonscription de l’UMP dans le XVe arrondissement. Le plaignant dispose de nombreux éléments qu’il a transmis à la justice. Par exemple, plusieurs militants certifient n’avoir jamais voté alors que les ordinateurs du parti ont enregistré leur participation au scrutin. A l’appui de sa plainte, Alexandre Galdin a communiqué un document fort instructif. Il s’agit d’un tableau, établi par des responsables de l’UMP, qui recense les codes secrets attribués à plusieurs dizaines de militants pour leur permettre de voter par Internet. En face, une case indique l’identité des militants dévoués qui ont voté à la place et à l’insu de leurs petits camarades. (…) Article complet.


Avec mes meilleures salutations.
François de Siebenthal

Vous avez reçu ce texte parce qu'une de vos relations a pensé que notre esprit pouvait vous intéresser et nous a suggéré de vous écrire ou vous a personnellement fait suivre ce message. Si vous ne désirez plus rien recevoir de notre part, nous vous remercions de répondre par courriel avec la simple mention « refusé ». Si cette adresse figure au fichier, nous l'en ôterons de suite. Avec nos excuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »