Abus neuchâtelois



L’omerta est finie, 
chute du chut !

Je prends la parole aujourd’hui
dans un dossier de succession et de spoliation, avec réserve légale lésée, entre autre,
et après 12 ans de lutte, dans le silence, pendant lesquels j’ai joué le jeu dans les règles juridiques: sans résultat.
Le moment est venu de sortir du silence et de lever l’omerta.
Je sais que je ne suis pas la seule dans cette galère juridique et judiciaire. 
J’ai dû faire face à d’innombrables intimidations,menaces et mobbing sous toutes formes.
Or, le silence est l’arme de la corruption, et rester silencieux la renforce.
Le silence que j’ai respecté, a joué contre moi.
Dans le parcours juridique et judiciaire, les personnes sont seules.
Je n’ai plus d’autres choix à présent que de prendre la parole.
Ceux et celles, qui comme moi ont été lésés-ées et condamnés-ées au silence, doivent s’exprimer maintenant.
J’ai dépensé une somme colossale à ce jour, quand on sait que le tarif horaire des avocats est d’ordre de CHF 300.- minimum- à plus de CHF 1’000.-.
Sachant que le salaire moyen mensuel suisse est de CHF 5’000.-, donc à CHF 60’000.- par an… Faites le calcul des dépenses pharaoniques que demandent un tel parcours…
Me concernant cette somme colossale n’a servi qu’à maintenir l’omerta, à mon insu.
Malgré cette façon de faire et de chercher à perdre les plaignants dans la durée et donc dans les dépenses notamment, par des prolongations de plaidoiries sans fins, des suspensions, ralentissements, stagnations de dossiers, de mandats, d’échanges stériles de correspondances, d’absences, de silences volontaires et tenaces, je suis encore là. 
Pour le moment, je ne peux citer de noms car je crains pour ma sécurité et celle de mes proches. Je m’exprimerai plus dans les détails quand je serai sûre d’être protégée par le nombre.
Plus nombreux -ses nous serons, plus nous serons en sécurité, plus nous serons aptes à nous défendre.
Si vous êtes concernés-ées par un semblable parcours juridique, merci de prendre contact par le biais des différentes plates-formes par lesquelles cette annonce vous est parvenue.
                                                           Chantal Perret
À SUIVRE

https://microtaxe.ch/2019/08/pedocriminels-en-suisse.html

Michèle Herzog a ajouté un nouveau commentaire sur votre article

Félicitations Madame, après 12 ans de démarches épuisantes et hors de prix, d’avoir maintenant le courage de vous exprimer sur Internet pour diffuser les détails de votre combat et le harcèlement que vous avez subi. Et félicitations aussi pour votre ténacité car, malheureusement, beaucoup de personnes cessent leur combat après quelques années … ce qui arrange bien les autorités et les magistrats. 

2 réponses sur “Abus neuchâtelois”

Répondre à Ameena Stoquet Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »