Clermont-Ferrand : victoire de la santé face à l’incinération

La mobilisation d’un collectif de 531 médecins et d’associations environnementales a permis, pour la première fois en France, de faire échouer un projet d’incinérateur d’ordures ménagères. Après avoir organisé un grenelle local de l’incinération le 26 mars 2008, le Préfet de la Région Auvergne a annoncé le 18 juin dernier qu’il refusait d’accorder l’autorisation de construction d’un incinérateur d’ordures ménagères à Clermont Ferrand. En mars 2008, un rapport de l’Institut national de Veille Sanitaire (InVS) soulignait une augmentation considérable du risque de développer certains types de cancers (lymphomes, myélomes, sarcomes des tissus mous, cancers du sein) chez les personnes résidant à proximité des incinérateurs. L’InVS précisant que cette étude ne permet pas d’incriminer un polluant particulier, la mise aux normes des incinérateurs pour les dioxines ne garantit pas la réduction du risque, les filtres à dioxines étant inefficaces pour de nombreuses autres substances CMR (Cancérigènes, Mutagènes, Reprotoxiques) produites par la combustion des déchets ménagers.

CONFERENCE DE PRESSE
Vendredi 27 JUIN 2008 à 14 heures 30
Au Centre Jean RICHEPIN, salle n°2 à Clermont-Ferrand (rue Jean Richepin, face au Lycée Sidoine Apollinaire)

Les portes-parole du Collectif de 531 médecins qui se sont opposés à cette implantation, les docteurs CALUT, CHIAPPONI, LAFFONT et LAVIGNON. tiendront une conférence de Presse en présence du Professeur Dominique BELPOMME, cancérologue à Hôpital Européen Georges Pompidou et Président de l’Association pour la Recherche Thérapeutique Anti Cancéreuse (ARTAC). Seront évoqués :
-  Les risques de cancer pour les populations vivant autour des 130 incinérateurs d’ordures ménagères déjà en fonctionnement en France.
-  La stratégie de prévention et de précaution que les médecins et autres professionnels de santé, en étroite relation avec les populations, comptent mettre en oeuvre au plan national pour éviter les effets sanitaires nuisibles de l’incinération : mieux que guérir, prévenir. Contacts Presse :
-  Dr Jean-Michel CALUT
Vice-Président de la Coordination Nationale Médicale Santé Environnement (CNMSE)
tel : 06 08 99 05 65 | famillecalut@wanadoo.fr
-  Dr Alain Laffont
Porte-parole du Collectif de 531 médecins opposés à l’incinérateur de Clermont
tel : 06 08 92 67 70

Source/auteur : Mailing
Mis en ligne le jeudi 26 juin 2008, par Ludo
De l'eau propre pour l'Europe !
Démocratie et Hérésie économique – Paris,France
Le rapport préconise en outre l'inclusion de 13 substances supplémentaires y compris, les dioxines, les PCB et le bisphénol.

¬ Clermont-Ferrand : victoire de la santé face à l’incinération
HNS – Fort de France,France
L’InVS précisant que cette étude ne permet pas d’incriminer un polluant particulier, la mise aux normes des incinérateurs pour les dioxines ne garantit pas

Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant…:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/ et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

Traduction »
Aller à la barre d’outils