Inscription à l’ORP

De : nasch@bluewin.ch
Date : 26/09/2018 – 16:18 (GMT)
À : vincent.vuille@vol.be.ch
Objet : Re: Votre inscription à l’ORP

Bonjour M. Vuille,

Je vous invite à prendre connaissance de ma position professionnelle dans le document en fichier-joint intitulé ” Systèmes politiques, exemples utilisation de la langue de bois, perversions et crimes”.
Toutes les réactions inadaptées de mes différents interlocuteurs, à différents niveaux hiérarchiques au sein de l’espace BEJUNE, démontrent clairementl’existence d’un “circuit du mensonge” au sein de celui-ci, qui s’étend sur tout le territoire suisse et au-delà de ses frontières.

Refuser le “modèle social vaudois” est faire acte de complicité de crimes envers l’Humanité toute entière.


Quant à Pierre Alain Schnegg, Conseiller d’Etat, directeur de la Santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne, non seulement il  contribue à fermer les silos à l’interprofessionnalité par le maintient de la loi du silence, semblable à l’omerta de la mafia, envers tout individu défendant la vérité, il avoue lui-même dans l’édition du 3 novembre 2017 en page 12, que “la politique est impuissante et démunie face au deuil”.

Donc la conclusion évidente à émettre est celle-ci: replaçons les infirmiers et les infirmières ainsi que les médecins de premiers recours au sein d’organes décisionnels afin de réorganiser le système de santé suisse selon les véritables besoins et attentes de la population suisse et non en fonction d’impératifs économiques servant les seuls intérêts de l’Etat profond et du dieu “argent”.


Les agissements pervers et criminels que je dénonce en qualité de citoyenne suisse, enrichie par ma profession d’infirmière ES, concernent l’ensemble de la population suisse et doivent impérativement faire l’objet d’une enquête judiciaire selon un esprit de vérité, de justice, d’équité, de bientraitance et de non-malveillance en respectant les lois en vigueur en Suisse.

Il est évident que  les faits pervers et criminels que je dénonce, doivent être pris en compte et reconnus par les Autorités judiciaires et que je bénéficie d’un dédommagement pour les torts moraux et les préjudices subis quant à ma vie personnelle, familiale, sociale et professionnelle. 

Je demande réparation des torts moraux et des préjudices subis, par toutes les victimes d’injustices en Suisse en raison de la pègre suisse qui a infiltré les autorités judiciaires. Notamment  en faveur de Thierry Wampfler, citoyen suisse, résident au Locle, ville de la République et canton de Neuchâtel, qui subit des injections forcées de Neuroleptiques, sous la décision arbitraire du juge Fabio Morici. 



L’année 1999, a été celle ou une “clique” de mafieux s’est emparé du pouvoir absolu au sein de l’Union européenne. Le pont qui s’est effondré à Gênes est une conséquence directe de cette dynamique mortifère, puisqu’au sein de l’oligarchie qui gouverne le monde et l’Europe, les compétences et les aptitudes professionnelles n’ont aucune importance.

Par conséquent, je n’ai pas à déménager dans le canton de Vaud, afin de trouver un emploi d’infirmière ES qui correspond à mes valeurs. Il est plus judicieux que l’on m’offre un emploi, dans ma région, afin que je puisse contribuer à faire essaimer le “modèle social vaudois”, ceci en toute sécurité, sans subir aucun acte de harcèlement moral ou de toutes autres formes d’abus de pouvoir envers ma personne.  

Avec mes salutations les plus cordiales

Nathalie Scheidegger, infirmière ES


—-Message d’origine—-
De : vincent.vuille@vol.be.ch
Date : 25/09/2018 – 17:42 (GMT)
À : nasch@bluewin.ch
Objet : Votre inscription à l’ORP

Bonjour Madame Scheidegger,
Selon notre premier entretien du 28 août dernier, nous avions convenu de reprendre contact sous 15 jours environ.
Je me permets donc de venir aux nouvelles concernant votre situation lié à la recherche d’un nouvel emploi. Notamment avec la possibilité de prendre en compte la prospection au-delà du canton de Berne, dans le canton de Vaud, par exemple.
Bien évidement en cas de nécessité, nous pouvons fixer un nouveau rendez-vous. Mais avant de poursuivre la collaboration, je désire entendre votre position concernant les recherches d’emploi.
Par avance je vous remercie de votre réponse et vous souhaite une agréable soirée.
Meilleures salutations
Vincent Vuille, Spécialiste en RH avec brevet fédéral, Chef de groupe
Téléphone +41 31 636 17 13, vincent.vuille@vol.be.ch
beco Berner Wirtschaft Economie bernoise, ORP Jura bernois
Rue du Quai 20, 2710 Tavannes
Téléphone +41 31 636 17 00, www.be.ch/orp
En raison des travaux dans l’ORP Jura bernois, les entretiens auront lieu à partir du 21 septembre jusqu’au 19 octobre 2018, à l’ORP de Bienne (Rue Centrale 63)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »