suite des courriels de l'assos.gadef.
 
les scandales de la dioxine sortent de l'ombre, ou l'état avec la complicité des sociétés dites de développement durable aux services du citoyen l'on plongée.
 
nous ne laisserons a nos générations a venir qu'une soit disante terre truffée de trous rempli de déchets.
 
je vous souhaite une bonne lecture.
 
 
assos.gadef
 
roger
 
 
Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image. Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.  
Quand l’enfer alimente le Jackpot des ordures ! ! ! 
Avant l’aveu trop tardif et donc fautif de l’INVS, le pouvoir administratif savait à quoi s’en tenir en matière de santé publique autour des UIOM !!! –– Il y a faute, –– il y a forfait parce que l’augmentation de cancers était comptable par tous les riverains qui enterraient leurs morts, parce que confirmée par des médecins courageux, –– pire, –– parce que prévue par le froid calcul du nombre de décès selon les catégories : enfant, femme, homme, suivant l’âge ; travail effectué sans âme par l’Ecole nationale des Mines ; Enfer des calculs !!! Face à ce nouvel épisode infernal qui atteint les riverains des incinéra-tueurs, voici qu’apparaît une grande manœuvre, trop classique pour nous leurrer : le silence administratif coupable !!! –– (REDON était le prototype de la désinformation totale et condamnable par le principe de précaution et la loi constitutionnelle 2005-205, la sous-préfecture doit être sanctionnée.) –– Il est donc interdit de parler de la mort provoquée par les incinéra-tueurs et leurs succursales : plates-formes et décharges ; certes les outils anciens sont reconnus comme mortels, pas les nouveaux ??? Mais maintenant c’est le silence quant à l’avenir des victimes indiscutables !!! Ne se fâcheraient-elles pas contre le politique frileux envers la haute administration ???  
« Le principe de précaution s’applique dans le doute d’un risque, lorsque la preuve est apportée, se met en place le principe de prévention, ne pas le faire est un acte criminel ! un élu UMP sur une chaîne TNT. 
Pour preuve de cette pusillanimité, les discussions animées de risques mal définis, notamment les téléphones portables, où, lors de débats, de nombreux spécialistes et journalistes ont réussi l’incontestable exploit de donner des exemples de dangers mal connus, qui se sont avérés nocifs après des études approfondies, citant l’amiante et d’autres poisons, sans jamais émettre un seul mot sur les UIOM cancérogènes. Pourquoi ??? Pourtant, le drame des incinérateurs était l’exemple le plus récent, le plus évident, le plus malhonnête aussi. Mais c’est le système défendu par les deux principaux partis de pouvoir en France, protégeant leur prestataire de service préféré, ce qui, pour le moins, nous trouble !!! Voici l’organigramme d’un de ces prestataires de service, il est parlant :  http://www.lavf.com/archives/Nettoyer_la_planete-0325504401.html  Après les échappées de Dioxines, furannes, poussières de métaux lourds, voici la chape du silence complice qui retombe sur les victimes !!! Des questions se posent : comment se fait-il que les affaires de Gilly, Maincy traînent tant ??? Certes, la haute administration fautive va se couvrir par des arrêtés : Clermont-Ferrand : http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20080618.FAP0456/le_prefet_du_puydedome_dit_non_a_lincinerateur_a_clermo.html   A Marseille, le Tribunal Administratif a compris qu’il y a des morts comptables : http://www.istres.fr/index.php?id=230&tx_ttnews%5Btt_news%5D=2721&tx_ttnews%5BbackPid%5D=19&cHash=db9ed6cc9f  L’administration ne prendra pas de risque, le politique paiera pour elle son discrédit, car c’est bien notre administration qui a permis à ses outils de continuer à polluer, même lorsque les dysfonctionnements étaient connus !!! Si l’ordre émanait du politique, il lui convenait de mettre celui-ci face à la loi, quitte à voir sa carrière brisée, l’honneur de servir ça existe dans une République !!! Les ordonnances préfectorales ne sont pas appliquées, –– poudre aux yeux, –– exemple Plougoulm, où le maire devait, selon le Préfet, prévenir les riverains des dangers de la pollution des lieux, mais qui s’est tu, bafouant ouvertement le principe de précaution et les diverses lois, dont la constitutionnelle 2005-205, ordonnance administrative bidon, pour se couvrir, sinon le Préfet aurait fait un rappel à exécuter !!! Après l’aveu de l’INVS, il ne sera donc pas question d’avoir des états d’âme envers les victimes de l’enfer des UIOM, ces dernières n’étaient-elles pas prévues comme ‘LA PART DU DIABLE’ !!! Attendons maintenant la prévention ou l’acte criminel ??? Comment se fait-il que des projets de décharges CSDU contiennent des anomalies, comme à Plourin-les-Morlaix, ici à Hardivilliers : http://villebreteuil.free.fr/CDSU/CommentairesArgumentairesCSDU.pdf  que fait donc notre administration, et au service de qui est-elle donc ??? Les Tribunaux administratifs supervisent les commissaires enquêteurs, –– certes, les porteurs de projet les payent, –– et tout cela est incompréhensible !!! Dans notre prochain courriel, nous aurons l’occasion de montrer un nombre incroyable de graves manquements aux lois commis par l’administration elle-même à Plourin-lès-Morlaix. Avec l’aveu de l’INVS, la commission européenne réalise, un peu tard, les dangers que représentent les UIOM pour la santé de tous, et vient de rectifier une grave erreur de dénomination. En effet, au sujet de l’incinération, elle avait employé le terme ‘valorisation’ de déchets. Immédiatement les industriels s’étaient engouffrés dans ce biais pour annoncer que leur outil valorisait les déchets en chauffant des immeubles ou fournissait l’électricité. Nous avons déjà expliqué qu’il fallait l’apport d’une énergie extérieure, –– gaz ou fuel avec brûleurs, ––  pour atteindre les températures des nouvelles normes. Le coût des carburants fossiles ne connaîtra plus que les sommets financiers, inutile donc d’espérer quelque économie que ce soit dans les départements ayant opté pour le tout incinération, –– exemple le Finistère qui a plombé les con-tribuables. –– La CEE vient donc de durcir les normes permettant l’appellation ‘valorisation’ d’énergie, nouveaux taux qu’actuellement aucun incinérateur français ne peut atteindre,  http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=REPORT&reference=A6-2008-0162&language=FR&mode=XML#top  Pour être sûr que ses lois sonnent enfin le glas des incinéra-tueurs, la CEE a de plus fixé les normes de tri des produits recyclables issus des déchets ménagers à un minimum de 50 % à l’horizon de 2020, les jours de l’incinération sont bien comptés !!! Reste maintenant, en période de famine, que ces outils de mort, destructeurs de matière première de plus en plus chers à produire, proposent l’emploi des agro-carburants, (possibilité envisagée.) Enfer du gaspillage !!! Dans nos courriels nous avons conseillé aux entreprenants de se lancer dans le recyclage, de prendre les déchets de tous ceux qui veulent assécher la manne des UIOM, avec le prix des plastiques qui ‘flambe’, l’affaire se présente de plus en plus réalisable !!!Nous ne comprenons franchement pas le masochisme qui pousse à voter pour des politiques qui ne proposent pas le tri vertueux, qui nous coûterait moins cher, protégerait nos enfants et la nature, créerait des emplois, qui permettrait d’avoir la tête haute face aux pays pauvres dépourvus de tout et qui nous regardent brûler des matières premières inabordables pour eux, le comble, en consacrant nos meilleures terres à céréales comme réceptacle de nos déchets pollués. Enfer de nantis !!! 
Puisque nous citions le Finistère, notons le frémissement d’une conscience écologiste, des électeurs se réveillent et se sensibilisent à la question que posent les déchets ménagers et autres. Ainsi, à Plourin-lès- Morlaix, le maire, trop indécis face au problème de la méga décharge, se retrouve avec une opposition sérieuse au conseil municipal ; pour quelle part a donc joué le mauvais projet de Plourin en zone agricole dans le basculement de la ville de Morlaix, fief de Marilyse Lebranchu ??? Tout bon politique devrait savoir que nos villageois sont issus à quelques générations de nos campagnes !!! A Gouesnou le maire, de sensibilité conseil général, pro plate-forme de mâchefers a été battu, tout comme son voisin de Plabennec, de sensibilité politique opposée, mais pro plate-forme de mâchefers. –– (Ayant courageusement signé après sa défaite.) –– Dans toutes ces affaires d’écologie, il est toutefois vrai que le responsable du SYMEED, par son outrance, sa radicalisation, a sans doute pesé très lourd dans tous ces changements politiques. Notons son dernier exploit consistant à polémiquer, par voie de presse et donc sur la place publique, d’une effarante disparition de paragraphe dans un dossier administratif où était citée sa commune. Affaire grave à suivre !!! Après de tels exploits, l’ancien responsable des déchets du département du Finistère va rejoindre les services de l’immobilier départemental, il y trouvera sûrement des promoteurs bien plus conciliants et certainement coopératifs pour lui permettre d’acheter des terrains qui lui permettront d’assouvir son fantasme : « moi ce qui me faut c’est un trou !!! ». Son remplaçant, adjoint au maire de Brest, n’est autre que le PDG de la SOTRAVAL qui gère l’UIOM et qui a de  très-très nombreuses casquettes où ce personnage émarge !!! Nous vous les énumérerons. 
Avant de nous quitter, nous aimerions vous faire part du combat des lanceurs d’alerte fort mal traités depuis quelques temps : http://www.sciencescitoyennes.org/spip.php?article1702  Soyons nombreux à soutenir le juste combat de notre amie Véronique LAPIDES. 
(––– Toutes nos adresses sont liées par Internet, un clic ouvre le dossier en bleu foncé.–-–) . Sites recommandés : http://www.adpnp.fr/      http://www.acarpe.fr/     Plouray e.mail :  npcb56@orange.fr     http://incineration29.skyblog.com/      http ://epkg.free.fr/ Contact :mailto:mailto:assos.gadef@gmail.com GADEF : Groupe d’Associations de Défense de l’Environnement du Finistère. ––





Avec mes meilleures salutations.

François de Siebenthal
Invitation:

http://www.union-ch.com/articles.php?lng=fr&pg=267
In english: http://www.union-ch.com/articles.php?lng=en&pg=267
http://desiebenthal.blogspot.com/
http://ferraye.blogspot.com/
www.de-siebenthal.com

skype  siebenthal
00 41 21 652 54 83
021 652 55 03
FAX: 652 54 11
CCP 10-35366-2

Présent :
La femme est, comme toujours, l'avenir de l'homme, et réciproquement. Si qua fata sinant…:-)
http://www.union-ch.com/file/portrait.wmv

www.suisse-plus.com
http://www.non-tridel-dioxines.com/
http://www.m-c-s.ch/   et
www.pavie.ch/mobile
www.pavie.ch
http://ktotv.com/

Traduction »
Aller à la barre d’outils