Le modèle suisse, non aux guerres.

Mise au PointQui, quoi, pourquoi : François Garçon, auteur “Le modèle suisse”

François Garçon signe un nouveau livre avec exactement le même titre: le modèle suisse. Il dresse un constat: la France, en recherche d’exemples économiques regarde dans toutes les directions sauf en Suisse. Et pourtant, pourquoi ne pas voir cette Suisse qui jouit le plein emploi ou bien qui n’a connu que quatre mouvements sociaux en 2006 alors que la France subissait 600 grèves cette même année.  A voir ici.
http://www.tsr.ch/video/#bcid=613870;vid=9719138;id=516939

Présentation par l’éditeur

La Suisse, c’est environ huit millions d’habitants, une démocratie participative exemplaire, grâce notamment aux référendums d’initiative populaire, et des résultats économiques époustouflants : le salaire médian est double du français (une caissière gagne 2 100 euros par mois…) la balance commerciale est excédentaire avec presque tous les pays, y compris la Chine, et 21 % d’immigrés contribuent à ce succès, sans que jamais les banlieues aient flambé.
Et pourtant, dans l’imaginaire français, la Suisse contemporaine se réduit à l’évasion fiscale, au secret bancaire, à une solide xénophobie et au chocolat.
François Garçon, maître de conférence à la Sorbonne et auteur d’une Enquête sur Le cauchemar de Darwin qui a fait des vagues, remet les pendules à l’heure. Sa radiographie exhaustive et documentée aboutit à un constat : sans tapage médiatique, les Suisses ont su créer et entretenir leur prospérité.
En quête de modèles et de bonnes recettes, les Français seraient sans doute inspirés de s’intéresser à ce qui se fait de l’autre côté du Jura.

Au sommaire

  • La suisse diabolisée
  • Une démocratie exemplaire
  • Une démocratie rustique et paradoxale
  • Démocratie directe, démocratie participative
  • Un système de formation hors normes
  • Dynamisme économique et pragmatisme social
  • La question de l’intégration sociale
  • La Suisse, un dragon économique
  • Retour sur la fiscalité, éloge de la concurrence et de l’identité

  Importance de communes très libres…

Prix Nobel. Consortages suisses ou Commons.

Consortages suisses, exemples pour la crise mondiale selon les prix Nobel 2009, Mme Elinor Ostrom et M. Oliver E. Williamson.


http://econoclaste.org.free.fr/dotclear/images/octobre-d%C3%A9cembre%202009/nobel09.jpg 

Prix Nobel d’Economie – “La gouvernance économique”

L’Américaine Elinor Ostrom (Indiana University Bloomington, USA) est co-lauréate du Prix Nobel d’Economie 2009 avec l’Américain Oliver E. Williamson (University of California Berkeley, USA) pour leurs travaux sur la gouvernance économique. Elinor Ostrom est la première femme à remporter le Prix, depuis sa création en 1969.
Les études des deux lauréats portent essentiellement sur l’utilisation raisonnée des ressources par les collectivités et les institutions publiques, plutôt que sur la gestion de ces questions dans l’entreprise.

 

Principes historiques suisses :

  1. Il existe un capital privé et un capital appartenant à tout le monde, l’allmend territorial par exemple, les régies fédérales, cantonales, communales…contrôlés par des corps intermédiaires et sous le principe de subsidiarité.

  2. Les produits communs sont distribués selon une juste clé mutuellement définie (contrats de consortage, d’alpage, de fermages, baisses de prix, PTT, Swisscom, profits en milliards de la Banque Nationale Suisse, contrairement à la FED ou à la BCE qui restent en mains privées (sic…).

  3. Les conflits sont réglés localement par arbitrage, sans juges étrangers…La bonne foi personnelle et la sécurité des contrats prime.

  4. La notion des 7 sabbats festifs, des 7 jours (dimanche), des 7 semaines (vacances scolaires), des 7 mois (vacances patates), des 7 années ( année sabbatique et remise des dettes), des 3 fois 7 ans ( fête des vignerons) et des 7 fois 7 années ( 49 ans, Jubilé des 50 années avec remise des dettes et surtout hypothèque divine sur les propriétés agricoles et leur retour aux familles endettées, ou 10 lustres) et celui des 7 siècles après la mort et la résurrection de NSJC ( St Gall en Suisse, 732 Poitiers; 1432, St Nicolas de Flüe en Suisse, fin de la guerre de 100 ans, 2132 ?) est plus ou moins respecté en Suisse, à notre connaissance, le mieux au monde, surtout par les péréquations confédérales et les redistributions locales ( autonomie communale, Banque Nationale Suisse qui redistribue tous les profits de l’or après 50 ans, assurances mutuelles, banques cantonales, locales, Raiffeisen, Wir…).

  5. Il est indispensable de définir socialement ces remises à zéro périodiques ( 7 périodes) des compteurs économiques, comme demandé dans le Lévitique et ainsi de réparer l’erreur de Charlemagne du 23 mars 789 qui a condamné le taux d’intérêt pour 1’000 ans, mais qui a oublié la remise en cause des propriétés, au moins tous les 50 ans…

  6. Il existe un système de création monétaire local communal ou cantonal ou fédéral sans taux d’intérêt (monnaies locales, cantonales, création par les crédits des banques cantonales et système wir)

  7. La recherche de la paix prime, par convention collective. Les péchés publics, selon St Nicolas de Flüe, provoquent les guerres, en fomentant le vice dans les coeurs des confédérés, et sont donc à dénoncer publiquement. La paix est à ce prix…

La Suisse est un des seuls pays qui redistribue les profits de sa banque centrale, pourquoi ?

Parce que sa Constitution commence encore avec une invocation divine:

La constitution Suisse a toujours été rédigée Au nom de Dieu Tout-Puissant, Im Namen Gottes des Allmächtigen, In nome di Dio Onnipotente, En num da Dieu il tutpussent ! Elle reprend le début du pacte fédéral : In nomine Domini.
        Elle a été acceptée en votation populaire du 18 avril 1999, très probablement par tricheries électorales, notamment dans les cantons de Vaud, Lucerne et du Tessin, pour faire passer en cachette des articles honteux…

http://www.lexilogos.com/declaration/suisse_pacte_tableau.htm

Faiblesses suisses et internationales :

La monnaie est un bien commun, il est incroyable que les banquiers gagnent plus de US $­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ 15’000.- par heure…ou 18’000 $­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­­ ou même plus par bonus…?

Solutions pratiques rapides et immédiates (Vix, à peine…) :

Pourquoi ce lien entre Jubilé et “justice sociale” ? La réponse se trouve dans l’Ancien Testament, au chapitre 25 du livre du Lévitique. Nous y lisons que Dieu invite son peuple à célébrer, tous les 50 ans, une ” année sainte”au cours de laquelle il doit libérer les esclaves, remettre les dettes, permettre à chacun de retrouver sa terre. Car il est impossible d’honorer Dieu sans rendre à chacun de ses fils leur dignité, sans restaurer entre les humains des relations justes. Le système actuel fait exactement le contraire, ce qui provoque notamment les hausses infernales de prix, de taxes, d’impôts, de primes…et les guerres, conflits…
Le pire vol, celui de la création monétaire par des banquiers sans scupules…Un autre forme d’usure dévorante…qui tue les plus faibles, par millions…


Voilà ci-dessous reproduite l’encyclique Vix pervenit adressée au clergé italien mais par la suite étendue à l’Église tout entière par Grégoire XVI… La traduction donnée n’est pas d’une lecture très facile, aussi, n’hésitez pas à m’en communiquer une autre meilleure qui si vous en connaissez. Il s’agit là d’une condamnation de l’intérêt exigé par celui qui prête une somme d’argent. En effet, à l’époque de rédaction, le terme usure n’est pas réservé aux intérêts qui seraient supérieurs à un taux maximal “acceptable”. Christophe


Démographie : la chute a commencé


Courbe sans tenir compte d’une pandémie.par simple application mathématique des taux de fertilité ( TR, Taux de Renouvelllement en dessous de 2 ) qui sont à la baisse.
[Europe-hiver.jpg]
La chute commence déjà dans les pays “riches” et en Russie…
Tout peut s’effondrer très vite…

Solutions urgentes et pratiques :


http://desiebenthal.blogspot.ch/2014/11/la-suisse-lavant-garde-de-la-robolution.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »