Média-menteurs & la vérité

Joyeux Noël quand même !

Les média-menteurs et portes-paroles aux ordres de la caste ont encore frappé, pour changer…… 
Presque toutes les chaînes de TV diffusent des films manipulés grossièrement et honteusement contre les gilets jaunes, de faux chiffres largement sous-estimés, de fausses images trafiquées, sic et resic… en violation de la plus élémentaire déontologie journalistique…


… On peut y voir que les manifestants n’allaient pas dans la direction des policiers avant que ces derniers, qui ne sont pas encerclés, ne décident d’envoyer pour provoquer plusieurs grenades de désencerclement au milieu de la foule alors pacifique, policiers qui violent donc la loi.


Qui a donné cet ordre débile à des “voltigeurs” armés de pistolets mortels ??? Qui ????


Le grand provocateur ???? ou ses sbires qui poussent à une guerre civile ?


Et qui ont déjà du sang sur leurs mains, sang de mains arrachées, d’yeux perdus, de mâchoires fracassées, de dents cassées ou perdues, de petits enfants terrorisés, de vieillards maltraités, même d’handicapés agressés…
Images : Clément Lanot

https://twitter.com/ClementLanot/status/1076575276438556672


Trop, c’est trop…

France 3 pris en flagrant délit de maquillage de fausses preuves et de fake news.

Ce sont de vrais meRdias

Je viens de tomber sur ça… je l’ai copié, bilan honteux des forces “gouvernementales du “désordre” qui provoquent à dessein, qui mentent, manipulent, trichent, profitent, volent, …

MUR DE LA HONTE / Bilan provisoire :


ZINEB REDOUANE, 80 ans, a été tuée par une grenade lacrymogène reçue en plein visage à Marseille le 1er décembre 2018.
JEROME H. a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018.
PATRICK, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018.
ANTONIO, 40 ans, vivant à Pimprez, a été gravement blessé au pied par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
GABRIEL, 21 ans, apprenti chaudronnier vivant dans la Sarthe, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
SIEGFRIED, 33 ans, vivant près d’Epernay, a été gravement blessé à la main par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
MAXIME W., a été brûlé à la main et a perdu définitivement l’audition à cause d’une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
CEDRIC P., apprenti carreleur vivant à la Possession (Réunion), a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à la Possession le 27 novembre 2018.
GUY B., ~60 ans, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 1er décembre 2018.
AYHAN, ~50 ans, technicien Sanofi vivant à Joué-les-Tours, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Tours le 1er décembre 2018.
BENOIT, 29 ans, a été gravement blessé à la tempe par un tir de LBD 40 à Toulouse le 1er décembre 2018. Il a été placé dans le coma pour 15 jours, sa vie est en danger.
MEHDI, 21 ans, a été gravement blessé lors d’un passage à tabac à Paris le 1er décembre 2018.
MAXIME I., 40 ans, a eu une double fracture de la mâchoire à cause d’un tir de LBD 40 à Avignon le 1er décembre 2018.
FREDERIC R., 35 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 le 1er décembre 2018 à Bordeaux.
DORIANA, 16 ans, lycéenne vivant à Grenoble, a eu le menton fracturé et deux dents cassées par un tir de LBD 40 à Grenoble le 3 décembre 2018.
ISSAM, 17 ans, lycéen vivant à Garges les Gonesse, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Garges-les-Gonesse le 5 décembre 2018.
OUMAR, 16 ans, lycéen vivant à Saint Jean de Braye, a eu le front fracturé par un tir de LBD 40 à Saint Jean de Braye le 5 décembre 2018.
JEAN-PHILIPPE L., 16 ans, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 le 6 décembre 2018 à Bézier.
RAMY, 15 ans vivant à Vénissieux, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 ou une grenade de désencerclement à Lyon le 6 décembre 2018.
ANTONIN, 15 ans, a eu la mâchoire et la mandibule fracturées par un tir de LBD 40 à Dijon le 8 décembre 2018.
THOMAS, 20 ans, étudiant vivant à Nîmes, a eu le sinus fracturé par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.
DAVID, tailleur de pierre vivant en région parisienne, a eu la maxillaire fracturée et la lèvre arrachée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.
FIORINA L., 20 ans, étudiante vivant à Amiens, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD à Paris le 8 décembre 2018.
ANTOINE B., 26 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Bordeaux le 8 décembre 2018.
JEAN-MARC M., 41 ans, horticulteur vivant à Saint-Georges d’Oléron, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.
ANTOINE C., 25 ans, graphiste freelance vivant à Paris, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.
CONSTANT, 43 ans, technico-commercial au chômage vivant à Bayeux, a eu le nez fracturé par un tir de LBD 40 à Mondeville le 8 décembre 2018.
CLEMENT F., 17 ans, a été blessé à la joue par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.
NICOLAS C., 38 ans, a eu la main gauche fracturée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.
YANN, a eu le tibia fracturé par un tir de LBD 40 à Toulouse le 8 décembre 2018.
PHILIPPE, a été gravement blessé aux côtes, avec hémorragie interne et fracture de la rate par un tir de LBD à Nantes le 8 décembre 2018
ALEXANDRE F., 37 ans, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
MARIEN, 27 ans, a eu une double fracture de la main droite à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Bordeaux.
FABIEN, a eu la pommette fendue et le nez fracturé par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris..

LOLA, 18 ans étudiante blessée par un flashball 18 décembre à Biarritz. Tir à la tête double fracture de la mâchoire, dents déchaussées.

LETTRE OUVERTE DE PIERRE JOVANOVIC A BENJAMIN GRIVEAUX …

VOUS ALLEZ DÉCLENCHER LA GUERRE CIVILE EN FRANCE 

du 24 au 29 décembre 2018 : Le Porte-Parole de l’Etat (rien que ça!) Mr Benjamin GrivEaux qui avait déjà méprisé les Français avec sa phrase “Wauquiez, c’est le candidat des gars qui fument des clopes et qui roulent au diesel”, vient de franchir la ligne (c’est le cas de le dire) jaune: il accuse désormais les Gilets Jaunes d’être des anti-sémites…
Wouaa… Griveaux méprise les Français “d’en bas” et comme l’Elysée ne sait plus comment stopper l’insurrection du peuple français (malgré la complicité honteuse des médias) lui et le cabinet de com de Macron a décidé de tirer la dernière cartouche, le fameux gaz paralysant médiatique qui consiste à accuser son opposant d’antisémite.
Le rayon laser vert qui transporte dans un camp de concentration.
Faut-il qu’ils soient désespérés dans votre Palais surprotégé pour lancer dans cette bataille purement sociale la seule cartouche médiatique qui explose (comme les grenades lacrymogènes des CRS) et enfume les deux camps.
Mr Griveaux, que vient faire Israël et l’anti-sémitisme dans la révolte des Français qui ont faim et qui sont à 0 sur leur compte au 15 du mois ?
Quel rapport avec les juifs ???? Vous pouvez nous l’expliquer ??? Nous donner des explications parce que là, avec votre tweet j’en suis resté bouche bée…
Pauvre manipulateur… Votre seul pouvoir vient des médias à vos ordres qui vont maintenant tenter d’amalgamer les Gilets Jaunes avec les agents de rue Lauriston où se trouvait la Gestapo.
J’ai personnellement couvert les diverses manifestations, et PAS UNE SEULE FOIS, PAS UNE, je n’ai entendu de slogans anti-sémites.
Mais qui gaze les manifestants en les enfermant dans des souricières ou dans des petites rues ?
Vos CRS.
Qui les arrose avec des jets d’eau comme si les Gilets Jaunes étaient des détritus sur la voie publique, ou comme les juifs amenés dans les camps de concentration ?
Votre Préfet de Police !!!
Mais faisons quand même le raisonnement inverse Mr Griveaux: Jérôme Cahuzac a truandé ses impôts, donc tous les ministres, vous y compris êtes tous des gros tricheurs fiscaux ????
Vous prenez un quidam qui fait une “quenelle” et vous décrétez que 3 millions de Français défilent comme au 14 juillet en faisant la quenelle ??? !!! Mon pauvre ami.
Avec votre tweet vous n’avez fait que déclencher une colère supplémentaire chez les Gilets Jaunes , et qui a beaucoup de chances en ce moment de se transformer en guerre civile car les Français n’en peuvent plus d’être insultés par leurs hommes politiques aussi méprisants, dont vous êtes le plus fidèle exemple .
Les Gilets Jaunes ont la rage, et vous utilisez maintenant le racisme pour les décrédibiliser !!!
Tout ce que vous aurez, en rajoutant de l’huile sur le feu social, c’est une guerre civile ! (la suite de la revue de presse spécial Noël surhttps://www.jovanovic.com/blog.htm Collez ce lien directement pour éviter la censure de Facebook) Amitiés et un magnifique Noël à vous toutes et tous, je vous embrasse  signé: Jovanovic  ❤️❤️❤️❤️












Ci-dessous
Message d’Etienne Chouard

” Je viens d’envoyer ce message à un ami, Philipe Pascot qui me demandait si je tenais le coup :
Oui [je tiens le coup].
Le jour (ronds-points, péages, conférences salles combles), je rencontre des milliers de pauvres gens reconnaissants, passionnants, admirables et très affecteux… Tout ça est très émouvant, très enthousiasmant…

Et le soir, en rentrant à l’hôtel ou chez mes hôtes, à 2 ou 3 h du matin, épuisé de ces nombreuses rencontres chaleureuses et fraternelles de la journée, je lis rapidement les nouvelles et je découvre chaque nuit que tous les journaux de mon pays me présentent comme l’ennemi n°1, un manipulateur, un idiot ou un facho… Sans jamais m’avoir appelé auparavant ( ! ), en remâchant de vieux ragots mensongers et malveillants sans rien dire de mon travail sur le fond, et surtout sans m’offrir la moindre possibilité de me défendre loyalement ( !! ). C’est consternant, la bassesse des prétendus “journalistes” en France en 2018.



Alors, je réfléchis, et je vois bien que je suis heureux d’être du côté des pauvres gens, je décide de me foutre de tout l’attirail de mensonges et de perfidies que déploient les ennemis du peuple à travers les journaux qu’ils ont achetés pour ça. Je me détruis à lire leurs calomnies, il faut que j’arrête de lire ça, alors que je grandis et progresse à toute vitesse avec les honnêtes gens, les petites gens qui cherchent enfin à instituer eux-mêmes leur puissance de résister aux injustices.



Ce qui se passe est historique, il me semble.



Merci à toi, ami Philippe, pour tout ce que tu fais.



Étienne. “







Il y en a une dizaine !



Va-t-on, dorénavant, devoir dire « salauds de flics » ?

Va-t-on, dorénavant, devoir dire « salauds de flics » ?
Fatigue et énervement ? Excès gratuit de zèle ? Ou renvoi d’ascenseur et manifestation de reconnaissance envers le Pouvoir ?
Il serait temps de poser sur la table la question de la déontologie et du devoir de la gens Flicailla ainsi que du nouveau rapport que les GJ vont bientôt avoir avec elle lors des prochains face-à-faces.
La situation est manifestement en train de changer de nature et de degré : de la surveillance « bon enfant » d’il y a 5 semaines, on est passé au matraquage gratuit, débridé, systématique et surtout disproportionné.
DOUBLE HONTE AUX FLICS POURRIS !
D’abord parce qu’il devient manifeste, de jour en jour, qu’ils sont de plus en plus nombreux à s’en prendre à plusieurs et souvent même à terre sur un GJ isolé et sans arme aucune (sans égard à l’âge -quelque fois très avancé d’un papi- ou au sexe -quelque fois à l’égard d’inoffensives jeunes filles-), de plus en plus enclins à matraquer à tour de bras et hargneusement, avec même un entrain indéniable, comme jamais ils ne l’auraient fait, face à des casseurs de banlieue ou à des fauteurs de trouble public musulmans (prières de rue, harangues antifrançaise -ou antichrétienne ou antijuive -de la part d’imams haineux).
Je n’aurai pas l’indécence ici de faire référence à un match sportif mais, si je puis me permettre cette triste comparaison, le « score » en termes de morts est quand même, à ce jour, de 10 à 0. Même si aucun des GJ décédé ne le doit à une bavure de flic, la vulnérabilité intrinsèque des GJ et surtout le crescendo en matière de répression flicarde peut faire craindre le pire.
Regardons comment se présentent les choses. Sont face à face : d’un côté des forces de l’ordre, harnachées, protégées (casques à visières, gilets pare-balles- appuis de véhicules blindés et de camions à eau), fortement armées et donc tentées, par destination, vers l’action offensive ; avec en outre la force injuste de la LOI !!    De l’autre côté des gens du peuple, non armés, a priori peu disposés dans leur immense majorité à recourir la violence (même si certains s’étaient pourvus de boules de pétanque ou ont pu desceller quelques mètres carrés de pavés -et s’en servir ne serait-ce que pour répondre -ordre naturel des choses !- à la vindicte des flics). Une telle disproportion entre les moyens et les « conditionnements » des deux parties, l’une aguerrie, l’autre plutôt « pépère », ne pourra, si la tension vient à monter (ce que je crois) qu’à aboutir à des drames, d’un côté comme de l’autre. Est-ce cela que recherche Castagneur ?
Ensuite parce que leur comportement est scandaleusement choquant et immoral quand on fait d’une part le rapprochement entre le traitement et le règlement de leurs propres revendications et quand, d’autre part on s’aperçoit de leur total manque de conscience et de considération devant l’inégalité de ces deux traitements. Voilà des personnes, dont on peut penser sans se tromper qu’elles sortent également du peuple comme les GJ, qui se plaignaient, à juste titre, du manque de considération du Pouvoir à leur égard, qui avançaient des exigences en termes de revenus (revalorisation des salaires et paiement des heures supplémentaires impayées) et de conditions de vie, assez similaires à celles des GJ, qui se mettent maintenant à cogner sans retenue sur d’autres personnes qui n’ont le tort que de demander les mêmes mesures au Pouvoir. On dit souvent, pour les décrire, que les CRS n’auraient aucun scrupule à castagner leur père ou leur mère si ceux-ci se trouvaient en confrontation avec eux dans la rue.
Je ne peux cependant croire qu’aucun d’entre eux, en se rasant et en se regardant dans la glace le matin, n’éprouve pas quelque honte en se disant : « Bon dieu ! j’étais il y a quelques jours dans la même situation de révolte et dans la même mouise qu’eux ; j’ai même exercé un chantage auprès du gouvernement. Maintenant que j’ai eu gain de cause, contrairement à eux, je les cogne encore plus fort alors que je devrais les comprendre et partager, ne serait-ce que, par esprit de solidarité, leurs motifs de grogne et de révolte ».
Je ne peux croire qu’il n’en existe pas qui fassent ce rapprochement et qui se promettent, même s’ils reçoivent un ordre de charger, d’y aller plus « mollement ».
… On peut y voir que les manifestants n’allaient pas dans la direction des policiers avant que ces derniers, qui ne sont pas encerclés, ne décident d’envoyer pour provoquer plusieurs grenades de désencerclement au milieu de la foule alors pacifique, policiers qui violent donc la loi. Qui a donné cet ordre débile à des “voltigeurs” armés de pistolets mortels ??? Qui ???? Le grand provocateur ????

Images : Clément Lanot
https://twitter.com/ClementLanot/status/1076575276438556672

POUR NOËL, LE GOUVERNEMENT COMMANDE DES CENTAINES DE FUSILS « MULTI-COUPS » POUR MATER LA POPULATION

Alors que des dizaines de personnes ont été défigurées par des tirs policiers ces dernières semaines, dans le cadre du mouvement des Gilets Jaunes, le gouvernement met les grands moyens pour offrir une nouvelle panoplie aux CRS.

En effet, Macron n’a pas seulement offert une grosse augmentation de salaire aux forces de l’ordre qui ont massacré les manifestants depuis un mois. Il a décidé de débloquer du budget pour acheter encore plus d’armes pour réprimer. Un appel d’offre a été publié pour « l’acquisition de lanceurs multi-coups », tout récemment sur le Bulletin Officiel des Annonces des Marchés publics.

Dans cet appel, le gouvernement compte acheter 450 nouveaux fusils qui permettent de tirer des munitions en rafale. Autrement dit, ce sont des « super Flash-Balls », avec un barillet, qui permet de shooter 6 cartouches en quelques secondes sur des manifestants. Le calibre du barillet permet de tirer aussi bien des balles en caoutchouc que des grenades lacrymogènes ou explosives. Et tout ça sans avoir à recharger, comme c’est le cas sur les lanceurs « classiques », déjà très destructeurs.

Ce type de fusil, baptisé « Penn Arms », est utilisé par des polices très démocratiques, comme celles des USA, d’Israël, de Russie ou du Brésil.

Mais le gouvernement ne s’arrête pas là. L’appel d’offre comprend aussi l’achat de « 1280 lanceurs mono-coups » supplémentaires ! Il s’agit des désormais célèbres LBD 40, ces fusils dotés d’un viseur, ces « Flash-Balls » très puissants et précis qui ont éborgné et blessé des centaines de manifestants.

Ce pouvoir, en pleine radicalisation, trouve toujours plus d’argent pour frapper sa population. Et la répression se militarise à une vitesse vertigineuse.

Réagissons !

Lien vers l’appel d’offre officiel :
https://www.boamp.fr/avis/detail/18-179674/1

Attention, messieurs des Forces de l’Ordre ! La sympathie qui vous était acquise fond comme neige au soleil. Tournent depuis peu trop de vidéos et (hier soir même) de reportages télé montant des brutalités gratuites sur des gens qui n’en méritaient pas tant, pour que le retournement du populaire ne soit pas brutal ou pire, pour  que des actes graves de réplique se produisent.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »