Nous pouvons parfois prendre M. Sarkozy au mot


Chère Madame Christine Boutin, Ministre au Ministère du logement et de la ville.
Nous nous sommes vus à St Maurice en Suisse. Nous avons notamment partagé un repas et participé à des conférences sous l’égide d’Eucharistein.
Voici une solution rapide pour vos problèmes urgents.
Vous pouvez faire récupérer des milliards de dollars par le fisc français grâce notamment aux informations ci-dessous, en demandant la justice pour M. Joseph Ferrayé.
Nous devons prendre au mot M. Sarkozy et faire appliquer son discours à l’ONU tout-de-suite.

Les principaux fournisseurs d’accès internet en Suisse sont priés d’empêcher la lecture des propos d’Appel au Peuple, qui demande aussi la justice, par une lettre des “autorités” judiciaires vaudoises datée du 18 décembre 2007…. La censure continue, les juges suisses ne veulent pas que l’on sache la vérité de leurs abus et leurs corruptions… C’est pathétique… Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. François de Siebenthal Annexes:
La justice pour l’affaire de M. Joseph Ferrayé, qui veut faire libérer ses fonds considérables et aider les plus pauvres. …Récapitulons brièvement les faits : 1. Joseph FERRAYE dépose ses brevets et veut les commercialiser immédiatement à la suite des incendies pétroliers au KOWEIT. … …3. Des associés et mandataires, en complicité avec le gouvernement français, sur l’initiative de Dominique STRAUSSKAHN, du Président et du Premier Ministre, mais d’autres Ministres responsables aussi, décident de spolier Joseph FERRAYE et non seulement de détourner les royalties de 100 milliards de dollars payés pour l’extinction des puits au KOWEIT, mais aussi de vendre ces procédés à leur propre profit, à tous les Pays pétroliers. 4. C’est ainsi que des sommes colossales ont été détournées sur des comptes en Europe et notamment en Suisse, comme l’a déclaré Me ST-HILAIRE lors de son audition au procès, selon page 11 du jugement. Dans son audition du 19 novembre 2002, il confirme même qu’il a présenté les comptes aux escrocs, en présence de MOTTU et BRUPPACHER. 5. Sur plainte du 29 janvier 1996 des avocats de FERRAYE, Marc BONNANT et Dominique WARLUZEL, l’ensemble des fonds ont été saisis et séquestrés et les 6 associés et mandataires de l’inventeur auraient dû être arrêtés et emprisonnés. 6. Tel n’a pas été le cas ! Mais pour rester libre, ils ont dû signer deux trains de conventions, par lesquels ils cédaient leurs comptes, sur lesquels ils avaient détourné l’argent de Joseph FERRAYE, au profit d’une Société offshore nommée WILDROSE censée rapatrier les fonds escroqués en faveur de l’Inventeur. Jean-Marie GHISLAIN était administrateur de WILDROSE et détenait tous les pouvoirs sur cette Société, sans que FERRAYE n’ait à intervenir. C’est ainsi qu’au travers de WILDROSE, tous les fonds repris aux 6 associés et mandataires, ont été partagés entre les membres du complot, MOTTU, BONNANT, WARLUZEL, Membres du Gouvernement français etc., contre le SILENCE DES ESCROCS ESCROQUES (Les 6 associés et mandataires). En cas de refus de leur part, ces 6 escrocs (associés et mandataires) auraient été immédiatement incarcérés et accusés d’escroquerie, poursuivis et jetés en prison. De toute manière, ils n’auraient jamais pu toucher à nouveau les fonds qui leur avaient été subtilisés. Tout comme l’arroseur arrosé, ils étaient devenus les Escrocs escroqués… 7. A ce jour, les 6 escrocs précités jouissent toujours de leur LIBERTE…

Ceci suffit à démontrer la complicité des « pouvoirs judiciaires » dans ce CRIME ! En fait les « pouvoirs judiciaires » sont une ORGANISATION du CRIME en soit, protégée par le pouvoir politique qui sait se faire rétribuer pour sa complicité par de nombreux mandats dans les Conseils d’administration des sociétés de blanchiment… !

Procès 2006 dit d’Appel-au-Peuple, censuré sur internet par les “autorités” suisses…
01.10.2007 Recours au Tribunal Fédéral
Violation Droits constitutionnels et CEDH

04.10.2007 Procureur vaudois Eric COTTIER
Requête de refus de l’octroi de l’effet suspensif

13.10.2007 Marc-Etienne Burdet
Détermination contre requête COTTIER du 04.10.2007

31.10.2007

Tribunal Fédéral
Octroi de l’effet suspensif contre la requête du Procureur





Procès 2007 sur plainte de Pierre MOTTU

Détournement et blanchiment des royalties FERRAYE
06.07.2007 Déclaration en audience du témoin Associé de MOTTU
Eric DE LA HAYE ST-HILAIRE – Notaire parisien


Recours tardif (1 jours après délai) de Me Daniel BRODT, avocat
Contre la condamnation de Marc-Etienne BURDET.

17.08.2007
12.10.2007 Marc-Etienne Burdet
Recours au Tribunal Fédéral – Trahison BRODT, avocat





Documents divers
06.07.2007 Logique qui prouve l’escroquerie des royalties FERRAYE et la complicité des pouvoirs judiciaires et politiques




06.07.2007 Réponse au député vaudois François BRELAZ
Machiavélisme version Pierre MOTTU
06.08.2007 Comment MOTTU manipule des individus pour les corrompre à sa cause. Le chantage opéré par MOTTU contre Pascal DUBUIS pour qu’il fasse de faux témoignages contre moi est représentatif du fonctionnement du “notaire” genevois Pierre MOTTU.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »