Scandales en Suisse dans le canton de Vaud

Prisons Établissements de la plaine de l'Orbe

Monsieur Marc Etienne Burdet, qui a notamment révélé les fraudes électorales, est au Mitard ( une cellule disciplinaire d’isolement, cachot frigorifié sans couvertures ) des EPO d'Orbe pendant des semaines sans raisons sérieuses. www.burdet.info

Un message de soutien de votre part le toucherait beaucoup, écrivez-le immédiatement, le monde est déjà meilleur grâce à ce geste d'amitié si simple. Une carte postale suffit ou une réponse  par email qu'on lui fera suivre.

Son adresse: Marc-Etienne BURDET. La Colonie 3/42. Case postale 150. CH 1350 Orbe, Suisse

Mieux encore,  signer et faire signer, même par des étrangers, la pétition qui est sur le site.
http://burdet.info/petition/index.html

Les enveloppes de vote jaunes sont toujours translucide sous spot lumineux, aucun secret de vote. Nous recommandons de plier votre bulletin afin de rendre leurs tricheries plus difficiles.

Recours final au tribunal fédéral


Le nom des partis et des candidats est très visible par transparence sous halogène à 20 Watts

Un vrai sceau et à côté, un sceau trafiqué sans les inscriptions officielles.


Sous lampe halogène de 20 Watts (sic, vingt), la croix d'un NON très visible par transparence juste à côté du carré noir fait pour viser les nons…Le secret de vote est une mascarade.


On voit que c'est bien l'enveloppe jaune avec les inscriptions officielles écrites dessus (à gauche).
Chaque greffe municipal peut être équipé de telles lampes halogènes ou similaires. C'est la porte ouverte à des mesures de rétorsion contre les citoyens, à du mobbing, à des licenciements… On peut aussi changer certaines enveloppes jaunes avec celles du matériel de réserve.

http://desiebenthal.blogspot.com/2009/06/recours-final.html Autre scandale, la mesquinerie en système:l'État de Vaud exploitait un surveillant à l'école d'agriculture et viticulture, à Marcellin.
C'est 24 heures qui révèle l'affaire.
Le surveillant de l'internat du centre de formation, congédié durant l'été, dénonce: il n'avait pas de contrat de travail, pas de salaire, pas de vacances, pas d'assurance-chômage, il avait seulement un studio de 20 m2, dont il devait payer la location durant les vacances scolaires.
Cela signifie un salaire de quatre francs de l'heure et une violation de ses droits. …
Autres scandales:

+  Abus fiscaux
+  Affaire Simonin
+  Burdet et Ferrayé
+  Groupement bénévole européen
+  Il couvre les abus des assurances
+  Il couvre les abus des banques
+  M. Marcel-Capt Pignat
+  Plusieurs autres affaires…

"Quand les bornes sont dépassées, il n'y a plus de limites"

Georges Pompidou.

La crise financière est-elle sans limites ? Vous pouvez poser des limites. Comment ?

Plus de gens devraient lire cet article, tout simplement
Sur l'Internet les lecteurs ont le pouvoir! Ils décident quelle information fera le tour du globe! Peut-être vous n'en êtes pas conscient, mais si chaque lecteur envoie un lien à trois autres personnes intéressées, il suffit de vingt pas pour atteindre 3,486,784,401 personnes! Vous voulez le voir se produire? Utilisez votre pouvoir ! 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 x 3 = 3,486,784,401 à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »