Togo, expérience alternative.

Togo. ça ReDéMaRe.


A
en croire des informations de sources concordantes et persistantes, la
réouverture de la GIE ReDéMaRe ne serait qu’une question de temps. Il ne
resterait qu’une simple formalité judiciaire à remplir pour ce faire.
Les
mêmes sources révèlent que le Réseau va redémarrer avec les mêmes
activités mais avec des procédures nouvelles liées à la nouvelle
technologie de l’information et de la communication et des méthodes
modernes de distribution et de ravitaillement. Désormais beaucoup se
passera sur Internet. En ce qui concerne les prestations pécuniaires les
adhérents auront chacun, un compte bancaire sur lequel les virements
seront opérés. Pour les prestations matérielles, il est envisagé
d’orienter directement les adhérents vers les fournisseurs. Autant
d’innovations initiées pour rendre beaucoup plus performantes les
prestations du Réseau.


Le
retour prochain aux affaires de ReDéMaRe ne sera pas sans quelques
interrogations par rapport à la série noire que le Réseau avait
traversée et qui a mis un terme à ses activités. Il n’est donc pas sans
savoir qu’alors que le Réseau ne devait le moindre franc à aucun de ses
adhérents, l’Etat togolais, s’inspirant des expériences malheureuses du
Bénin et le cas Madoff survenu aux USA par le fait d’un Réseau à
fonctionnement identique à celui de ReDéMaRe, à savoir des taux
d’intérêts exorbitants au bénéfice des adhérents, a tout simplement
décidé de la fermeture du Réseau.

Et
sous prétexte que le Réseau dans son fonctionnement a dévié du régime
sous lequel il s’est inscrit donc de son cahier de charge, a jeté le
Responsable Sama Essohamlon en prison pour plusieurs mois sans jugement.
M. Sama Essohamlon qui finalement a dû sa libération à la mobilisation
des organisations de la société civile et de la presse qui constamment
s’employaient à démontrer le caractère illégal de la procédure et à
organiser des actions d’envergure, a le droit de se demander comment et
au nom de quelle loi, le patrimoine du Réseau a été dilapidé. Il
cherchera à savoir également pourquoi les adhérents du Réseau n’ont pas
été remboursés à la hauteur de leur épargne. Il s’agit bien sûr des
questions qui mettront en difficulté, le gouvernement qui a fait de ce
dossier, un fonds de commerce.
Si
la justice pouvait jouer sa partition quand tous ceux qui ont été
impliqués dans le reversement des fonds aux adhérents seront invités
pour expliquer devant les tribunaux, comment les choses s’étaient
passées, on en serait très fier. Mais la grande question se pose de
savoir si après ce qui lui est arrivé, ReDéMaRe aura les épaules assez
solides pour recevoir les adhésions. Car pour avoir triomphé du mal et
de la conspiration, c’est tout le peuple qui attend adhérer au Réseau
prochainement.

  1. François de Siebenthal: Les banquiers bloquent la croissance …

    12 août 2011 – Enquête sur le modèle d’économie sociale proposé par Sama Essohamlon ReDéMaRe, un système viable qui réduit la pauvreté, selon un …

  2. Sama Essohamlon libre. 385 jours de prison pour rien !

    www.lynxtogo.info/…/1489-sama-essohmanlon-libre-385-jours-de-p…

    25 août 2011 – Sama Essohamlon,
    c’est 385 jours de prison pour rien, je dis pour rien ! Les pourris de
    juges de la république, n’ont pas eu le courage de dire …

  3. République Togolaise – Essohamlon Sama au trou !

    22 juil. 2010 – Les têtes commencent à tomber dans l’affaire Redemare. Le directeur général, Essohamlon Sama, arrêté et écroué à la prison civile de Lomé …

  4. Sama Essohamlon, le directeur de ReDéMaRe libéré sur décision …

    26 août 2011 – Le directeur général de l’ex ReDéMaRe, Sama Essohamlon, vient d’être blanchi et remis en liberté ce jour par la Cour suprême malgré …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »