Kissinger en 1974 : « Le dépeuplement est l’axe prioritaire … ». Par pandémie ?

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/2/25/Georgia_Guidestones_English_Full.jpg

"Maintenir l'humanité en dessous de 500.000.000 individus en perpétuel équilibre avec la nature"…
Georgia Highway 77 (Hartwell Highway), Road Atlas, AAA, coordonnées G7, drôle de coïncidence…
Terrain de Mildred and Wayne Mullenix on Georgia State Highway 77, 7.2 miles North of Elberton Georgia, 1.3 miles South of Hart-Elbert County Line, 7.8 miles South of Hartwell Georgia."

Hong-Kong et Singapour contiennent respectivement 5 368 et 4 220 habitants par kilomètres carrés et tous les asiatiques rêvent d'y vivre ou d'y aller en vacances. De même pour Monaco en Europe.

Tandis que des pays, comme le Canada, dont le vaste territoire fait plus de 9 000 000 km², n'a que 3 habitants au km²…

Le Commandant Cousteau ne déclarait-il pas aussi dans Paris-Match que "la population mondiale ne devrait pas dépasser 700 millions d'habitants" sinon "le Monde, sauf miracle périra sous les berceaux…" ?

Le  même Commandant J.Y COUSTEAU, dans le Courrier de l'UNESCO de novembre 1991 cité par le Docteur Tremblay (voir ci-dessous) disait qu'il faudrait, pour le bien…, selon lui, tuer 350.000 humains par jour, en plus de la mortalité normale, soit 127.500.000 par an, soit beaucoup plus que le nazisme et le communisme réunis, soit plus de 500 millions (soit toute l'Europe sans l'URSS) en 4 ans.

On voit que ces malthusiens écologistes n'y vont pas de main morte.

QUI LES SOUTIENT ? QUI LES INSPIRE ? QUI LES A CRÉÉS ?
Dans la préface de sa biographie: "Si j'étais un animal", le Prince Philip a écrit:
«Dans le cas où je me réincarnerai, je voudrais revenir comme un virus mortel, afin de contribuer en quelque chose pour résoudre la surpopulation."texte original ci-dessous…
In the foreword to his biography If I Were An Animal, Prince Philip wrote, "In the event that I am reincarnated, I would like to return as a deadly virus, in order to contribute something to solve overpopulation."

G 20, alcooliques-cupides dans leur bar. Rondes de protestation.

G 20, aux ordres du G7 de Georgia Guidestones, 3G ou G3…

Le Georgia Guidestones a été érigé le 22 mars 1980 aux États-Unis, en Géorgie, près d'Elberton.
Il est surnommé le « Stonehenge américain ». Dix "nouveaux" commandements sont gravés sur les deux faces de 4 pierres érigées verticalement et écrits en 8 langues différentes qui sont : l'anglais, le russe, l'hébreu, l'arabe, l'hindi, le chinois, l'espagnol et le swahili.
Le but principal qui y est écrit est:
"Maintenir l'humanité en dessous de 500.000.000 individus en perpétuel équilibre avec la nature", sic, 500 millions, il faut donc tuer plus de 5 milliards d'innocents…

Kissinger – Le dépeuplement massif et par tous les moyens est l'axe prioritaire de la politique étrangère américaine dans les pays du Tiers-monde .

Dans un document que Kissinger rédigea en avril 1974 alors qu'il était Conseiller à la Sécurité Nationale américaine, le NSSM 200, il conclut : « Le dépeuplement est l'axe prioritaire de la politique étrangère américaine dans les pays du Tiers-monde ». Il n'est pas étonnant qu'à la suite de tel propos certaines personnes se demandent si il n'y a pas un rapport entre cet objectif et l'apparition soudaine de pathologies dont les effets dont d'autant plus meurtriers que ces contrées sont peu pourvues en moyens sanitaires. On peut aussi voir dans cette conclusion et à la lumière de tout ce qui précède, que plus que la sauvegarde d'un système politico-économique, c'est la survie d'une caste et la diffusion de ses valeurs sur l'ensemble du globe qui importe pour Mr Kissinger, quel que soit le prix à payer pour ceux qui n'en font pas partie.
Nous connaissons tous le sort « accidentel » de Diana, une personne « politiquement et diplomatiquement incontrôlable » de l'avis de Mr Kissinger… Elle vivait proche du Prince Philip qui rêve de se réincarner en un virus mortel pour tuer des milliards d'êtres humains (sic)… Dans la préface de sa biographie: "Si j'étais un animal", le Prince Philip a écrit:
«Dans le cas où je me réincarnerai, je voudrais revenir comme un virus mortel, afin de contribuer en quelque chose pour résoudre la surpopulation."texte original ci-dessous…
In the foreword to his biography If I Were An Animal, Prince Philip wrote, "In the event that I am reincarnated, I would like to return as a deadly virus, in order to contribute something to solve overpopulation."Philip was supposedly hostile to Diana after she divorced Charles in 1996. Mohamed Al-Fayed claimed Prince Philip had ordered Diana's murder who was killed in a car crash on August 31, 1997. Queen Elizabeth II said to Diana's butler Paul Burrell in December 1997: "Nobody, Paul has been as close to a member of my family as you have… There are powers at work in this country about which we have no knowledge." She advised him to be cautious and to lay low. Unlike his son, Charles, Philip supports genetically modified foods. On June 7, 2000, The Guardian quoted the Duke of Edinburgh as saying: "Do not let us forget we have been genetically modifying animals and plants ever since people started selective breeding." Philip is known to be the head of the family; what he says, generally goes. He is still president emeritus of the WWF International.http://desiebenthal.blogspot.com/2008/09/le-vrai-but-de-la-crise-financire-tuer.html

Ils veulent contrôler les gens avec les puces RFID mises partout (habits, passeports, permis, billets de banque, chèques…), activables par wi-fi ou par satellites et une présence de caméras partout dans les rues, gares, banques, aérogares avec une force policière renforcée dans les villes!

Les droits de l'Homme seront réduits en poussière.

Voici un documentaire qui va vous expliquer en partie les projets horribles du nouvel désordre mondial.

http://www.dailymotion.com/search/loi+martiale/video/x8ls0t_nouvel-ordre-mondial-erradication-d_webcam

Un scientifique de « haut » niveau, Eric R. Pianka, a défendu ouvertement devant une assemblée d'étudiants universitaires américains l'extermination de 90% de la population de la planète, par diffusion de virus, les illuminazi choisis par les maîtres "inconnus" du nouveau désordre mondial ayant déjà les antidotes… (quand eugénisme et massacre se rejoignent, voilà ce que cela donne comme projet infect et inhumain). Au lieu d'être hué et jeté dehors par l'assemblée comme il se devrait, il a été acclamé !

Tous les moyens sont envisagés par ces "experts" de la mort, guerres, révolutions, épidémies, virus, nanotechnologies, famines, crises économiques planifiées, inondations, catastrophes "naturelles", avortements, vices divers, drogues, vols "légaux" de vos économies.

Extermination du peuple application par la loi martiale

Détention arbitraire source : http://www.youtube.com/watch?v=ZMdb_MrvF3s

La carte avec les camps répertoriés: http://static.scribd.com/profiles/images/ciddtw8n698zi-full.jpg

 voir playlist sur la FEMA : http://www.dailymotion.com/playlist/xvfw3_chocolathot_camp-de-la-fema ___________________________

"Eurocorps" serait il l'equivalent de la FEMA en europe ??? voir : http://www.eurocorps.org/fr/multimedia/communiques_de_presse/detail_du_communique_de_presse/article/the-treaty-of-strasbourg-confirms-eurocorps-as-a-pioneer-in-european-defence//backpid/65/

video sur "euro-corps" : http://www.dailymotion.com/video/x62z7v_leurocorps-defense-commune-de-leuro_news

http://leweb2zero.tv/video/webrunner_04490982b0a3198

http://desiebenthal.blogspot.com/2008/09/le-vrai-but-de-la-crise-financire-tuer.html

Hong-Kong et Singapour contiennent respectivement 5 368 et 4 220 habitants par kilomètres carrés et tous les asiatiques rêvent d'y vivre ou d'y aller en vacances. De même pour Monaco en Europe.

Tandis que des pays, comme le Canada, dont le vaste territoire fait plus de 9 000 000 km², n'a que 3 habitants au km², comparativement aux Pays-Bas qui avec une superficie d'environ 42 000 km² on la quantitative somme de 400 habitants par km², soit la plus dense de toute l'Europe occidentale. Le pays le plus peuplé de la Terre est le Bangladesh avec 713 habitant par km². Mais c'est le secteur de l'Asie orientale qui est la zone la plus surpeuplée de la planète : la Chine orientale, le Japon, les deux Corées (nord et sud) et le Vietnam sont des nations détenant une masse populeuse de plus de 500 habitant au km², que ce soit en secteur urbain ou rural. Plus des deux tiers de la population mondiale, soit environ 4 500 000 000 personnes vit sur une superficie équivalent à 8% de la surface totale terrestre, ce qui correspond également à un taux d'occupation moyen de 295 habitant par km².
L'autre tiers de la surface terrestre est humainement occupé de façon moyennement ou faiblement dense. Ainsi, la moitié de la population mondiale est concentrée dans quatre grands foyers de peuplement.La terre est encore vide, il y a de la place…http://www.michaeljournal.org/images/SingesetHommes.gif Les banquiers d'abord ?
http://www.michaeljournal.org/images/Gros_Banquier.gif
http://www.michaeljournal.org/images/Boeuf2.gif

Le vrai et bon progrès.

Qui profite de toutes ces dettes ??? Qui est le prêteur tout en haut de la pyramide, à qui on doit tous ces trilliards ?

La société volée de son crédit Le système bancaire veut posséder tout seul le pouvoir de fabriquer et de supprimer la monnaie. La valeur, la validité, le pouvoir d'achat de cet argent ne proviennent pas de l'or, mais du crédit national, c'est-à-dire de ce que la société qui est capable de produire des biens pour honorer cet argent. La société ne devrait donc pas être forcée de payer des intérêts perpétuels aux créateurs de l'argent. Elle paie tribut à des comptables qui ne font qu'enregistrer une valeur de production qui lui appartient, à elle, la société. De plus, la société est forcée de payer ce tribut, non pas en produits qu'elle peut faire, mais en argent qu'elle ne fait pas. Le banquier exige, comme tribut, une chose que lui seul a le droit de faire. Le banquier seul fait l'argent. Or il ne fabrique que le capital, mais il demande de lui rapporter le capital qu'il a créé, plus l'intérêt qu'il n'a pas fait et que personne autre n'a le droit de faire. Ce paiement d'intérêt, par la société, au système bancaire, sur de la monnaie nouvellement créée et qui ne coûte rien, n'est pas du tout semblable ni comparable à l'intérêt qu'un prêteur ordinaire exige sur de l'argent déjà en existence, qu'il a gagné, épargné et prêté à l'industrie. Conséquences Le système bancaire s'efforce constamment de retirer le plus tôt possible l'argent émis pour la production, sans se soucier de voir à ce que cet argent ait effectué aussi la distribution… D'où nombre de conséquences désastreuses a) Une concurrence effrénée. On cherche à diminuer le plus possible les prix de revient, en coupant sur les salaires ou en pressurant les ouvriers. Puis on cherche à vendre le plus cher possible. Le tout pour récupérer les frais totaux, y compris l'intérêt sur l'argent créé. b) Une série continuelle de faillites. Les plus faibles et les moins brutaux tombent devant la concurrence, faute de pouvoir d'achat global suffisant chez les consommateurs. c) La naissance de monopoles par la disparition des concurrents faibles. d) Accumulation croissante de produits qui ne se vendent pas, malgré les besoins de consommateurs sans argent. e) Lutte internationale pour les marchés étrangers, afin d'y écouler ces surplus. D'où con­flits économiques engendrant des conflits militaires. f) Orientation de l'industrie vers la production de biens de capital: machines, outillage, etc., pour essayer d'augmenter entre les mains du public l'argent nécessaire à l'achat des biens de consommation. g) Faillite graduelle de cette tentative, vu que les machines déplacent l'ouvrier et parce que l'outillage ainsi augmenté est bientôt réduit au repos, les consommateurs n'ayant pas l'argent pour acheter les produits de cet outillage.http://www.michaeljournal.org/images/Compte-Goutte.gif Le vrai remède Les gouvernements ont voulu venir au secours de ces situations par divers palliatifs, par des travaux publics ou par des secours directs aux plus éprouvés. Mais les gouvernements ne peuvent se procurer l'argent nécessaire à ces remèdes que de deux façons: a) Par des impôts, soutirés du revenu déjà insuffisant des consommateurs; b) Par des emprunts venant des banques, mon­naie nouvelle faite par les banques, mais plus tard réclamée plus qu'en entier, vu l'intérêt qu'elle commande. La faillite de ces remèdes est donc très évidente. Ils laisseront les consommateurs grevés d'une plus grosse dette et de plus en plus dépourvus de pouvoir d'achat… Pour solutionner ce problème, il est clair que les gouvernements doivent: a) Reprendre leur prérogative, le seigneurage, et exercer eux ­mêmes le contrôle sur le volume de l'argent nécessaire à leur peuple; b) Baser la monnaie sur la capacité productive de leur pays; c) Émettre l'argent nouveau, non plus comme une dette envers les banquiers et comme grevé d'intérêt, mais émettre de l'argent absolument libre de dette; d) Donner un dividende national à chaque citoyen.
http://www.michaeljournal.org/images/022-LeChariotBoiteux.gif
La réunion du G 20 à Londres, c'est la réunion d'alcooliques dans leur bar préféré pour nous exploiter encore et toujours plus….

Les avaricieux alcooliques au pouvoir…

Mais le gouvernement fédéral a tout prévu ! 

Les avaricieux alcooliques au pouvoir…

La FED, la banque centrale US, qui est une banque privée (sic), pousse le gouvernement des USA,…à racheter ses propres obligations avec de nouvelles dettes.

Madoff est devenu un modèle….

Les Etats-Unis veulent le copier dans une escroquerie planétaire. Ils ont le projet de racheter leur propre dette en émettant une autre dette plus chère tout en poussant à l'inflation, qui est un vol des plus faibles.

En plus, ils fournissent des milliards de bonus aux financiers et d'autres milliards pour pousser à la faillite les petites banques et concentrer tous les pouvoirs dans de moins en moins de mains aux doigts crochus et avides.

La cupidité et l'avarice sont des passions coupables pire que l'alcoolisme car elles tuent à distance des millions de personnes innocentes par des escroqueries légales honteuses et des spéculations sans morale.

Donneriez-vous de l'argent ou de l'alcool au tenancier d'un bar alcoolique invétéré   ???

Donneriez-vous la gestion d'une banque à un cupide invétéré ???

Les étapes des avaricieux anonymes sont les mêmes que celles des alcooliques anonymes…AA

Il suffit de remplacer le mot alcool par le mot avarice ou argent…et le mot alcoolique par avaricieux…

La City de Londres, c'est leur bar préféré, ce sont des malades de la cupidité.

L'apôtre Paul parlait ainsi au jeune serviteur Timothée :

Mais ceux qui veulent s'enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition.
Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux ; et quelques uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments.
Pour toi, homme de D.ieu, fuis ces choses, et recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la patience, la douceur.

1 Timothée 6 / 9 à 11

G 20 ?

G vin, de la piquette, du vin qui tache, qui fait mal à la tête….

Résistance, faire des rondes qui font du bien à la tête et au coeur…

Les lords of the good rings ( seigneurs des bonnes rondes), c'est nous…

Le seigneurage principal, c'est créer de la bonne monnaie, en avant pour des communautés de créations de crédits locaux.

Urgent:
Faire des rings partout, des rondes de protestation, commencer à deux puis ouvrir le cercle pour manifester, au nom du Christ qui sera dans la ronde si vous avez le courage de la faire en son nom.

"Encore une fois, je vous le dis : si deux d'entre vous sur la terre se mettent d'accord pour demander quelque chose, ils l'obtiendront de mon Père qui est aux cieux.
Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d'eux. »"
Le texte complet, Matthieu 18, 15-20 et Rom. 13,8-10

Là où deux ou trois sont assemblés en mon Nom (littéralement: à mon nom), je suis là au milieu d'eux."

http://www.michaeljournal.org/images/Fouet2.gif

http://www.michaeljournal.org/images/Parizeau.gif

DSK prêt à tout ?

http://www.michaeljournal.org/images/Veau_d_Or.gif

Le G3

http://www.michaeljournal.org/images/Boites_de_Taxes.gif

Pour nous rendre esclaves…

http://www.michaeljournal.org/images/Pieuvre.gif

http://www.michaeljournal.org/images/CoursedeChevaux.gif

LAUSANNE

25 – 26 novembre 1994
————–

Chers Amis,

Nous traitons : "PARTIS ÉCOLOGISTES, RESPECT DE LA VIE ET FAMILLE", parce qu'ils ont une position défavorable sur le respect de la vie et la famille, qu'il faut les combattre, mais surtout  savoir pourquoi et comment.

Nous parlerons essentiellement de ces partis  tels que nous les connaissons en France, mais, en raison de l'origine commune de leur doctrine, à quelques variantes près, les conclusions tirées seront valables pour la plupart d'entre eux.

De plus, il faut distinguer complètement écologie et partis écologistes, car ceux-ci ajoutent à l'écologie d'autres éléments, qui sont finalement l'essentiel de ce qui compte dans notre sujet.

Ajoutons que nous n'avons aucune prévention contre l'écologie elle-même, qui se retourne curieusement contre eux comme nous allons le  voir.

Ces partis donc restent liés à leurs origines politiques directes. Dans "Les Verts", Guillaume SAINTENY rappelle que sur 26 dirigeants fondateurs, 23 viennent de l'extrême gauche, et ont des idées dans de nombreux domaines non écologiques, armée, défense, etc… qui viennent de l'ultra gauche (ligue communiste révolutionnaire, Trotskistes, PSU, etc…).

MAIS, CE SONT DES GAUCHISTES PARTICULIERS.

Alors que la gauche d'autrefois réclamait l'amélioration du sort du peuple avec élévation de son niveau de vie et des salaires, faisait partie de toutes les manifestations pour l'augmentation des salaires, même s'ils ont échoué, l'intention y était.

Cette ultra-gauche spéciale, elle, réclame l'arrêt de la croissance économique, l'abaissement général du niveau de vie et des salaires. Sentant le danger politique de cette volonté, ils disent ne vouloir baisser que les hauts salaires (jusqu'à deux fois le SMIG), et cela avec la diminution du temps de travail (35 H,  32 H), ce qui augmente les charges des entreprises et les prélèvements obligatoires et les conduit à la faillite, ruinant leur compétitivité. Donc, leur politique, si elle était appliquée, entraînerait la baisse générale des salaires, et avec la défaite des entreprises, un accroissement du chômage.

C'est là une différence essentielle avec la gauche et l'extrême gauche dites normales. Certes, les communistes en URSS et dans les autres pays communistes ont abouti à ce résultat, un niveau économique extrêmement bas, mais ils ne le voulaient pas au départ. (Ce n'était pas un de leurs objectifs.) Ce résultat est dû aux erreurs de leurs idées, mais ce n'était pas un résultat voulu.

Chez les partis écologistes, c'est un résultat voulu, pour des raisons théoriques  qu'on va voir
 
A savoir ::

L'imputation de la pollution à l'Homme et à l'activité,  à l'industrie humaine, ce qui est vrai en partie, mais ils oublient que le même homme, la même activité humaine peuvent dépolluer,  et, au lieu de s'orienter vers cette activité de dépollution (ce qu'ils n'écartent pas, sauf qu'ils suppriment par leurs autres pensées les moyens financiers d'y parvenir), ils veulent, et c'est là le point essentiel de leur pensée, amputer quantitativement cette activité. Et c'est là le point majeur, oubliant déjà un fait décisif évoqué plus haut, à savoir que, pour réaliser les investissements écologiques considérables qu'ils disent souhaiter et qu'ils souhaitent par leurs demandes, il faut de l'argent, énormément d'argent et, que ce n'est pas par la récession économique volontariste  qui effondre  l'économie qu'on le trouvera.

Avant d'aller plus loin, assurons-nous qu'il n'y a pas, de notre part, 'erreur d'interprétation.

Madame BLANDIN, Présidente du Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais a proclamé fortement : "il faut rompre publiquement avec le culte de la croissance" et a contribué à geler ou à retarder des quantités de projets d'infrastructure dans sa région .

Donc, c'est bien une réalité.

Pourquoi donc cette volonté d'amputation quantitative de l'économie, de récession volontariste ?

Il faut aller ici au bout des choses, et je vous demanderai toute votre attention, si vous voulez qu'on entre dans le coeur de la question.

Parce qu'ils sont fidèles au fameux calcul du Club de Rome :

RESERVES CONNUES (et inconnues évaluées)
sur ——————————————————égale x  années
     LEUR CONSOMMATION ANNUELLE

 au bout desquelles il n'y a plus rien (à consommer) pour l'Homme.

C'est le calcul de la théorie du monde fini, du monde quantité fixe et finie qui conduit comme on va le comprendre facilement à des conclusions malthusiennes extrêmement violentes.

 En effet, pour allonger le nombre d'années x, il faut évidemment réduire la production industrielle et agro-alimentaire et la production en général, d'où la volonté récessionniste des écologistes. 

Si vous avez une réserve de 1000 tonnes et une consommation annuelle de 100 tonnes, vous avez une durée de consommation de 10 ans (x = 10 ans).

Si vous réduisez votre consommation annuelle de moitié, c'est-à-dire 50 tonnes, avec une réserve de 1000 tonnes, vous avez une durée de consommation double := 20 ans. 20.

Mais, réduire la production n'est pas suffisant, il faut aussi réduire la population.

Si la population de départ a 10 ans de consommation, si elle réduit sa consommation annuelle de 1/2, la durée de consommation double, passe à  20.

Mais, si cette population est divisée par 10, la durée de consommation décuple passant  de 20 à 200 ans. C'est évident.

D'où, avec ce calcul et la notion de quantité fixe qui s'épuise pour se finir, cette volonté malthusienne économique, mais aussi démographique draconienne des écologistes. Nous ne rêvons pas. Leurs déclarations sont sans ambiguïté qu'il s'agisse de Antoine WAECHTER, de Jean BRIERE (une femme,.un enfant) ou de Mme BLANDIN.

Ils sont donc contre la politique familiale, pour l'avortement maximum et pour ce qui diminue le plus la population humaine, euthanasie, etc…

Leur malthusianisme est draconien, violent.

Le  Commandant J.Y COUSTEAU, dans le Courrier de l'UNESCO de novembre 1991 dit qu'il faudrait, pour le bien, selon lui, tuer 350.000 humains par jour, en plus de la mortalité normale, soit 127.500.000 par an, soit beaucoup plus que le nazisme et le communisme réunis, soit plus de 500 millions (soit toute l'Europe sans l'URSS) en 4 ans.

On voit que ces malthusiens n'y vont pas de main morte.

QUI LES SOUTIENT ? QUI LES INSPIRE ? QUI LES A CRÉÉS ?

Quand en 78-80, j'ai étudié l'idéologie rockefellérienne, j'avais noté les divers ingrédients du portrait-robot de la nouvelle idéologie destinée à accroître leur puissance politique déjà énorme, par une large assise populaire:

– sensualité vulgaire.
– développement de l'homosexualité des deux sexes, qui est stérile (ces gens n'oublient jamais la destruction de l'homme qui est leur objectif permanent).
– pornographie.
– libération sexuelle, "sécurité" sexuelle, contraception, avortement libre.
– laxisme envers le crime et les délinquances.
– droit à la mort douce, euthanasie.
– et l'amour de la nature et de la verdure, mais associé à une hostilité systématique à l'Homme.

Bref, l'écologie faisait partie du stock hétéroclite d'idées (destiné à faire une puissance politique autre que le communisme), qui était clairement orienté dès l'origine vers la dégradation et la destruction humaines (faire un tel choix pour conquérir le peuple et le monde prouve dans quel degré de mépris les "maîtres" tiennent le peuple). Le climat délétère dans lequel  nous vivons actuellement sur le plan des moeurs est sciemment voulu et créé par cette organisation.

Plus récemment, nous avons appris que les grands soutiens des Écologistes en Amérique étaient le C.F.R. (Council of Foreign Relations), présidé par David ROCKEFELLER, la Trilatérale fondée et présidée par David ROCKEFELLER, l'Institut Aspen et de nombreuses fondations privées. Pour ceux à qui le mot C.F.R. ne dit rien, pas plus que le mot Trilatérale, rappelons par exemple que le gouvernement CARTER était composé de 42 membres de ces structures sur 46,  que le gouvernement CLINTON est totalement composé de leurs membres ou organismes apparentés. Autrement dit, ce groupement est la principale force politique mondiale. Pour des raisons obscures (ou de secret volontaire destiné à leur faciliter l'accession au pouvoir mondial,  donc de complicité), la classe politique française, ou fait semblant de ne pas savoir, ou ne sait effectivement rien sur ces structures décisives. 

Autrement dit, il n'y a pas dans le monde de soutien plus important que celui du C.F.R. ou de la Trilatérale ou des deux étroitement intriqués.

La revue du C.F.R. existe : "Foreign Affairs". Là voilà. Et, pour les écologistes, c'est plus qu'un soutien.

En effet, le programme du mouvement écologiste a été élaboré par le C.F.R. lui-même, et en détail dans le "Projet pour les années 80", série d'études commandées et publiées par le C.F.R. (17 volumes).

L'un des plus importants fut écrit par Paul VOLKER, Président de la Réserve Fédérale Américaine sous Jimmy CARTER (Trilatérale), puis sous Ronald REAGAN (qui n'en était pas). Elle portait sur la nécessité de procéder, écoutez bien, à la "désintégration contrôlée de l'économie mondiale"ce qui est la conséquence logique de l'équation du Club de Rome. On trouve là l'origine d'un des thèmes essentiels des partis écologistes : la décroissance économique, la récession volontaire et même volontariste.

Cet appareil politique repose sur un élément clef, un réseau de grandes fondations exonérées d'impôts parmi lesquelles :

– la Fondation FORD (les automobiles FORD).
– la Fondation de la Famille ROCKEFELLER,
qui ont versé des milliards de dollars à des groupes écolo, faisant campagne pour l'environnement et le malthusianisme démographique et à des départements universitaires d'études écologiques formant des centaines d'écologistes professionnels par an.

Ce réseau de fondations a créé l'écologisme, tout d'abord en tant que mouvement extrémiste marginal, puis sous la forme d'un mouvement de masse, soutenant l'institutionnalisation de politiques malthusiennes, anti-science et anti-croissance, à tous les niveaux du gouvernement et de la vie publique.

Comme le recommandait le "Projet pour les années 80", du C.F.R., l'écologisme a été utilisé contre l'économie américaine, sur des cibles telles que l'agriculture intensive ou l'industrie nucléaire et les infrastructures.

Les organisations écologistes soutenues par les fondations des milliardaires pétroliers d'où la lutte contre le nucléaire) et d'industriels malthusiens ont virtuellement pris le contrôle de la politique de la nation américaine.

D'autres fondations milliardaires se sont jointes aux fondations Ford et de la famille Rockefeller déjà citées :

Les fondations   Joyce, Mott, Carnegie, Mac Arthur, Victoria, le Sierra Club, selon Luc Ferry, une des plus efficaces associations d'écologistes du monde,- la National Audubon Society,l'Education, Foundation of America.

Elles ont créé des organismes de l'administration américaine comme :
– le fonds pour la défense de l'environnement (FDE) de Washington DC (1969)
– le natural ressources défense council (NRDC) qui a lancé des centaines de procès pour bloquer la construction de barrages, de centrales nucléaires, de complexes autoroutiers.

C'est exactement ce que font en France les écologistes (blocage du canal Rhin-Rhône, blocage de la jonction Pau-Saragosse (tunnel du Somport), blocage du TGV Provence Côte d'Azur, blocage de l'aménagement de la Loire, blocage du centre d'études de la régie Renault, blocage de la région Nord-Pas-de-Calais,(autoroute A 1 bis et A 16).

Il ne s'agit pas d'actions épisodiques occasionnelles, mais d'une action systématique et d'une priorité absolue pour eux. Ils sont déjà responsables en France d'une importante aggravation du chômage  . Le chômage fait partie intégrante de la "désintégration contrôlée de l'économie mondiale" de Paul VOLKER. Si le monde n'a pas aujourd'hui 6, 7, 8%, 10 % d'expansion par an (comme en Asie), c'est à eux qu'on le doit. La faiblesse de l'expansion en Occident vient du conflit entre ces gens là et les gens normaux.

Et, ce n'est qu'un début dans leur vision récessionniste volontariste globale.

Ainsi, le mouvement écologiste créé par les grands malthusiens milliardaires américains notamment pétroliers, a réussi véritablement en Amérique à s'imposer comme mouvement de masse (qui a une part déjà certaine dans la crise américaine) et étant en position d'institutionnaliser ses vues..
 

Récapitulons : c'est le C.F.R. lui-même qui a créé le programme des partis écologistes dans les 17 livres qui constituent "le Projet pour les années 80".
 

Ce qui est absolument établi aujourd'hui, est que le mouvement écologiste a exactement la même direction que le mouvement malthusien avorteur, qui a imposé les lois d'avortement dans la plus grande partie du monde.

Ce sont les mêmes personnes et les mêmes milieux.

Le Planning Familial, le MLAC, et tutti quanti ont la même haute direction que les partis écologistes et la même philosophie. Il s'agit simplement d'une branche spécialisée dans un des éléments du programme.

Au moment de notre étude sur Rockefeller, nous avions brossé un portrait-robot de l'idéologie préconisée par ce groupe qui devait aboutir, non pas à des petits groupes politiques marginaux, mais à de véritables mouvements de masse destinés d'abord à participer au pouvoir, puis à le prendre.

Ces mouvements sont précisément les partis écologistes que nous avons vu éclore récemment.

On découvre ainsi leur filiation directe avec les maîtres mondiaux de l'avortement, qui sont les maîtres de ces partis.

Les Commissaires de Bruxelles ne sont pas des gens élus par les populations après exposition de leurs idées, mais sont nommés par les groupes de pression dans le secret des cabinets, et donc nécessairement soumis à des influences dominantes, d'où une politique que le peuple ne comprend pas, mais qui s'explique très bien dans la logique des maîtres. Et, leur patron, Mr Jacques DELORS, est de la Trilatérale).

Tout se recoupe.

(Dans le "Projet pour les années 80" du C.F.R., texte fondateur, les idées force sont :

1°) Gouvernement mondial
2°) Destruction des Etats-Nations
3°) Croissance économique zéro, puis décroissance économique générale, c'est-à-dire récession volontariste générale obtenue par "la désintégration contrôlée de l'économie mondiale" (Paul Volker) qui est précisément l'organisation de la récession, de la régression de la décroissance économique, conformément aux conclusions de calcul du Club de Rome expliqué plus haut.
4°) Croissance démographique zéro, puis régression démographique générale, avec objectifs massifs (comme on  le verra plus loin), l'expression "contrôle démographique" n'étant qu'un euphémisme pour génocide. 

Si tels sont les objectifs, les moyens sont :

1°) La suprématie atomique mondiale (Cord Meyer, Warburg, etc…), c'est réalisé.
2°) La famine organisée, qui permet le chantage et le pouvoir par la faim, c'est le Green Power. Cette famine est organisée par la destruction de l'agriculture, la mise en friche la plus étendue possible.

Quant à la destruction économique : il est évident que, lorsqu'on veut faire passer la population mondiale de 5 milliards actuellement à 700 millions, l'économie est surdimentionnée et doit être en grande partie détruite. C'est le but de la désintégration contrôlée de l'économie mondiale de Paul VOLKER..

Tout cela est en cours de réalisation et de mise en place, sous nos yeux. La crise actuelle, qui n'en finit pas et s'aggrave malgré de vagues indices, est le résultat direct de cette action en conflit avec l'action insuffisante des forces opposées.

Le grand appareil médiatique donne son concours entier à ces forces.

Vous reconnaissez tous les ingrédients de ce plan dans les événements qui se déroulent sous nos yeux.

Comme les malthusiens avorteurs internationaux et les partis écologistes ne sont qu'une seule et même chose, ayant la même direction générale et les mêmes idées, chacun ayant sa spécialité et son rôle spécifique, la conclusion déjà acquise à ce stade de la discussion est que, non seulement les membres du respect de la vie (et de L.L.V.), mais que tous les Français, et tous les Européens, voire tous ceux qui dans le monde ouvrent les yeux ne doivent, à aucun prix, soutenir ces partis, mais au contraire les combattre avec le maximum d'énergie.

La cause est entendue.

Ce sont les ennemis du respect de la vie et de la famille, des membres actifs de la culture de mort.

Nous devons les combattre avec tous nos moyens

MAIS IL Y A D'AUTRES ÉLÉMENTS QUI VONT NOUS AIDER. .

L'âpreté particulière de leur malthusianisme à eux tous, subalternes et maîtres inclus, à savoir toute la dictature malthusienne avorteuse mondialiste à direction américaine, vient des conclusions qu'ils tirent de l'équation vue plus haut du Club de Rome   (structure mondialiste fondée en 1968 dans la propriété des Rockefeller à Bellagio en Italie et sous leur égide).

Après x années, il n'y a plus rien, donc il faut réduire au maximum la production et la population pour allonger x.

Ces conclusions sont tout à fait discutables. Et curieusement, l'écologie – qu'ils ont poussée – par son idée de traiter les déchets et  de les recycler aboutit ainsi à une récupération de la matière après usage et introduit une perturbation radicale dans la fameuse équation du Club de Rome.

Mr Sicco MONSHOLT, qui a calculé la valeur de x, pour la plupart des matières, déclarait, il y a quelques décennies : "dans 31 ans , il n'y aura plus d'aluminium" (x = 31 ans pour l'aluminium). Mais, voici qu'on nous annonce aujourd'hui (Pechiney) qu'il est récupérable à 100 %.

Voici donc un cas où l'équation du Club de Rome ne peut plus s'appliquer.

Il en est de même dans tous les cas où une récupération, après un premier usage, et un recyclage sont possibles. Et pourquoi pas après un deuxième, un troisième, et ainsi de suite ?

L'industrie automobile a pris la décision de fabriquer à l'avenir des voitures entièrement recyclables. Elles seront donc faites de matériaux entièrement récupérables et susceptibles d'être réintégrés complètement dans la production. C'est un exemple de récupération complète des déchets et de recyclage des matériaux.

Ceci représente une source indéfinie  de matières premières et modifie complètement le problème qu'elles posent, faisant disparaître la notion d'épuisement.

Ceci va bouleverser le marché des matières premières, permettre le financement des investissements écologiques par la valorisation des déchets, et bien d'autres choses.

Mais surtout, les conséquences théoriques sont capitales.

x n'a plus son sens de butée tragique, après laquelle il n'y a plus rien pour l'homme.

Il ne mesure plus que la durée d'un cycle purement théorique   qui peut être suivi d'un autre, et par le fait même perd sa signification tragique de butoir après lequel il n'y a plus rien pour l'homme.

Beaucoup plus importante à utiliser est la durée des recyclages. Le mot recyclage concerne le temps et les opérations qui se passent entre le moment où un produit a fini son utilisation et le moment où il est rendu  disponible pour une réutilisation.

Mais, pour une matière, pour définir au bout de combien de temps, elle va pouvoir à nouveau être disponible, il faut additionner la durée pendant laquelle elle est utilisée (où donc elle n'est pas disponible pour autre chose) et la durée des transformations qui la rendent à nouveau disponible.

C'est le temps de l'utilisation (U) + mise en état de réutilisabilité (RU) qui mesure le temps au bout duquel la matière est à nouveau disponible. C'est cette durée là (dans laquelle s'insère le recyclage, qui est valable pour savoir à partir de quand un matériau est redisponible, réutilisable).Cette durée là permet de savoir, pour chaque matière, la quantité annuellement disponible.
Cette quantité est donnée par l'équation suivante :

Réserves connues + Réserves inconnues appréciées
divisées par ———————————————
Durée exprimée en années du cycle : utilisation (U) + mise en état de réutilisabilité  (RU) de la matière considérée, (U + RU) ce qui donne :
La quantité Q annuellement incorporable dans l'activité humaine.

Elle est très élevée puisque, si, par exemple, la durée U + RU est de 10 ans, on peut utiliser en une année le 1/10e des ressources connues, ce qui est énorme. Il est évident qu'en raccourcissant la durée (U + RU), Q augmente.

Donc, la possibilité existe d'augmenter la quantité Q disponible. C'est important.

Mais, l'essentiel est que la notion d'épuisement (après x années, il n'y a plus rien) disparaisse et, avec elle, la nécessité non seulement de la croissance zéro, mais de la récession économique la plus importante possible, et de la diminution massive de la population (pour augmenter x).

Un autre raisonnement plus général permet d'arriver aux mêmes conclusions.

Il concerne encore les relations de l'homme et de la nature, à savoir la "production" et la "consommation" et le sens même de ces deux mots.

Prenons l'exemple du charbon.

Après x années, il n'y a plus de charbon, disent-ils. La formule chimique de la combustion du charbon est :
charbon (carbone) + oxygène = gaz carbonique + chaleur
(C + O2 = CO2 + chaleur)
Le point fondamental est que la réaction est réversible par un apport d'énergie, et cette réaction est réalisée tous les jours par les végétaux, grâce à l'énergie lumineuse solaire : c'est la photosynthèse.
CO 2 + énergie = C + O2

Il est donc faux de dire qu'il n'y a plus de charbon,  comme si la "consommation" avait détruit le carbone, l'avait amené au néant. Il n'y a eu en aucun cas destruction du carbone et il n'y a pas d'épuisement du carbone, comme dit faussement le Club de Rome. Il est simplement sous une autre forme, et c'est à l'intelligence humaine de le remettre sous une forme directement et facilement utilisable.

Après x années, il n'y aura plus de fer, c'est encore rigoureusement faux.

Cette conclusion est liée à un sens aberrant donné aux mots consommation et production précisément par ces gens là, et par tous ceux qui les suivent.

C'est le "sens" même de ces mots qui est en cause.

Quand vous dites : "l'homme produit du fer", ceci veut dire qu'il le sort d'où il est, l'isole, le manipule, le rend utilisable pour son usage, mais n'a jamais voulu dire qu'il ait créé du fer à partir du néant, ce qui serait une création "vraie".

Ce n'est pas là une opinion, un avis, c'est un fait.

Quand on dit : l'homme "consomme" du fer, ceci veut dire qu'il l'emploie, s'en sert, mais n'a jamais voulu dire qu'il l'ait détruit en le transformant en néant.

La "consommation" n'est pas une destruction vraie. C'est encore un fait, et non une opinion.

Le fait que la "production" ne soit pas une création vraie, c'est-à-dire à partir du néant et que la "consommation" ne soit pas une destruction vraie, c'est-à-dire avec retour au néant, signifie qu'il y a sur terre la même quantité de fer, de métaux, de minéraux, etc… après qu'avant l'intervention de l'homme.

Il n'y en a pas plus après la "production" qui n'a rien créé à partir du néant. Il n'y en a pas moins après la "consommation" qui n'a rien ramené au néant. L'homme ne réalise qu'une manipulation sans création vraie, ni destruction vraie de la matière.

Quand la manipulation aboutit à la libération d'énergie (destructuration moléculaire, ou fusion ou fission atomique), cette énergie est libérée où ? Dans la nature (qui ne perd rien).

Et toute opération de destructuration peut être suivie d'une opération de restructuration avec absorption d'énergie et mise en réserve de celle-ci (barrages, carburants synthétiques, accumulateurs) et le matériel restructuré se trouve où ? Dans la nature.

En raison de l'équivalence matière-énergie démontrée par EINSTEIN, une partie de la matière ne fait, dans le cas de transformation en énergie, que se transformer en son équivalent, c'est-à-dire l'énergie, qui, de plus n'est pas libérée n'importe où (hors de l'univers), mais dans l'univers, c'est-à-dire la Nature qui ne perd rien.

Ceci n'est pas contestable.

Le fait que l'activité humaine ne soit qu'une manipulation de la matière sans création vraie ni destruction vraie, fait disparaître la notion d'épuisement des ressources terrestres. Il y a des destructurations moléculaires, mais qui peuvent être suivies de restructurations.

L'activité humaine n'entraîne pas de destruction vraie de la matière.

Un accident cosmique pourrait, certes, produire des destructions massives, mais cela nous dépasse et n'a, de plus, rien à voir avec l'activité humaine.

La notion d'épuisement de la nature par l'activité humaine est sans fondement. Autrement dit, la motivation de la récession économique maximum volontariste et du malthusianisme démographique de destruction n'existe plus.

Ceci détruit radicalement les thèses des partis écologistes et de leurs maîtres. C'est trçs important, car ce sont des gens dangereux. L'action de la dictature  mondialiste malthusienne avorteuse  et ses projets comportent bien une destruction massive de l'humanité (90 %). Et pour eux, c'est un devoir. Ecoutons-les.

J.Y. COUSTEAU demande la mort (Courrier de l'Unesco nov. 1991) de 350.000 humains par jour (au Rwanda, on en a tué 700.000, mais en deux mois seulement). Ce n'est rien à côté de ce que demandent les grands malthusiens américains. C'est là sans doute la raison pour laquelle les occidentaux qui savaient ne bougeaient pas et c'est l'honneur de la France d'être intervenue.

William AIKEN déclare : "une mortalité humaine massive serait une bonne chose. Il est de notre devoir de la provoquer. C'est le devoir de notre espèce, vis-à-vis de notre milieu, d'éliminer 90 % de nos effectifs". William AIKEN Earth Bound New Introduction Essais Environnemental Ramdon House 1984 – New-York.

Les trois grands rapports officiels américains :
– "Projet pour les années 80" du C.F.R.
– "Le Rapport Global 2000" aux Présidents,
– "Le Rapport Kissinger NSSM 200,
vont dans ce sens.

Et c'est bien une destruction massive qui est préconisée officiellement et déjà en cours de réalisation par une politique massive d'avortement. Il faut connaître ces trois rapports comme il fallait connaître Mein Kampf en 1939.
Et les déclarations de la World Academy of Arts and Sciences (WAAS) renchérissent avec un mépris total de la personne humaine et des pouvoirs extravagants donnés aux gouvernements dans le plus pur style totalitaire.

Il faut ajouter une autre notion essentielle :

L'homme est à la fois le plus extraordinaire phénomène d'organisation parmi les êtres vivants et le plus puissant phénomène organisant. Il ne crée certes pas la matière, ce qui n'appartient qu'à Dieu, mais il crée des structures organisées, ce qui va des molécules de synthèse aux fusées, en passant par les ordinateurs, etc…

Il a un rôle organisant de la matière et de la nature.

Et, il n'est nullement prouvé qu'il soit bien  – y compris pour la nature – que ce phénomène organisant disparaisse ou même seulement s'affaiblisse.

C'est à ce phénomène organisant qu'il est porté atteinte par le mondialisme malthusien propulseur de la culture de mort.

Ce phénomène organisant appartient au plan de Dieu, ou, pour les non-croyants, à la nature elle-même.

Sa destruction, a fortiori massive, n'est pas un enrichissement de la nature.

Et une terre sauvage, en friches, n'est pas plus belle qu'une telle cultivée ou qu'un jardin organisé.

Bref, la destruction d'une force organisatrice puissante n'est pas un enrichissement de la Nature.

POUR CONCLURE,

Disons que les partis écologistes ont ajouté à l'écologie elle-même des concepts parasites, comportant la culture de mort et la volonté de désintégration économique, qui découlent d'une analyse fausse des relations de l'homme et de la nature.

L'écologie elle-même qui, par le traitement des déchets conduit au recyclage des matériaux apporte un argument décisif contre les arguments des partis écologistes.

Ce combat se trouve impliqué dans le plus grand combat philosophique de l'époque actuelle, la culture de vie contre la culture de mort.

Nous sommes aidés dans ce combat par une erreur manifeste des partis écologiques dans l'interprétation des relations de l'Homme et de la Nature, erreur mise en évidence par l'écologie elle-même par son apport de la notion de recyclage des déchets et ses conséquences.

Nous devons nous dire que, malgré la puissance des forces qui ont réalise leur programme, elles ne peuvent gagner durablement, quand les raisonnements reposent sur l'erreur, le mensonge et le crime, qui constitue dès maintenant, alors même que le processus n'est pas terminé, et de loin, le plus grand génocide de toute l'histoire humaine.

On ne bâtit pas une civilisation sur trois piliers pourris.

A cette certitude profane s'ajoute pour les chrétiens la certitude fondée sur les Ecritures qui, dans l'Apocalypse de St-Jean, annoncent la défaite de cette dictature de mort.

Bon courage, nous gagnerons ce combat.

Merci de votre attention.

                                                                                                                  Dr  E. TREMBLAY

Vaccins mortels, des fosses communes dans chaque district !

http://ferraye.blogspot.com/2009/07/chute-de-population-et-savoir-les.html

La grippe A en images et en humour

Télécharger le diaporama au format PowerPoint Nouveau : Télécharger le 2e diaporama au format PowerPoint Pourquoi des lois d'exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu) ?

Pourquoi le Ministre de l'intérieur Français a-t-il rappelé tous les réservistes de l'armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite) « de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l'été 2009 » (c'est-à-dire septembre) ?

Pourquoi l'armée américaine vient d'être déployée sur tout le territoire des Etats-Unis ?

(…)

Pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district ?

H1N1: Plainte de Jane Burgermeister pour génocide planétaire programmé

La plainte n'est pas neutre, ni tout à fait récente. Elle est déposée devant le FBI, à l'encontre de BHO et d'autorités politiques, notamment des banquiers de la FED, après que l'auteure a attaqué les labo pharmaceutiques pour avoir volontairement créé le virus, dans le but d'en retirer des bénéfices conséquents par l'injonction de se faire vacciner. On en parle peu, pourtant une recherche sur son nom ne reste pas sans réponse. Il y a les vidéo noires de You tube, où l'on ne peut qu'entendre, les posts, comme celui-ci qui n'a pas été censuré depuis le 1°/07 sur France24 :

"Grippe porcine: Une journaliste autrichienne accuse l'ONU et des responsables politiques de préparer un génocide planétaire.

Une journaliste d'investigation autrichienne prévient le monde entier que le plus grand crime de l'histoire de l'humanité est en marche. Jane Burgermeister a récemment déposé une plainte auprès du FBI. Elle accuse l'Organisation Mondiale de la Santé, L'ONU, et plusieurs personnalités politiques hauts placés de vouloir commettre un génocide de masse. Elle a aussi préparé une procédure de justice contre la vaccination forcée qui se prépare aux Etats unis d'Amérique. Elle avait préalablement lancé une procédure de justice contre les sociétés pharmaceutiques Baxter et Avir Green Hills Technology, Elle présente des preuves de bioterrorisme.."

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreEn savoir plus

http://desiebenthal.blogspot.com/2009/05/bilderberg-au-cap-sounion.html http://www.bickel.fr

15 septembre 2009 : Des vaccins de la grippe porcine H1N1, qui ont été approuvés par les autorités gouvernementales responsables pour la vaccination, se sont avérés contenir des nanoparticules. Depuis plusieurs années, les fabricants de vaccins ont fait des expériences avec des nanoparticules comme manière « de booster » les vaccins. Il est maintenant apparu que les vaccins approuvés pour l'usage en Allemagne et dans d'autres pays Européens contiennent des nanoparticules sous une forme qui attaque vraisemblablement les cellules saines et pouvant être mortelles.

En 2007, des chercheurs à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne
(EPFL) ont annoncé dans un article de la revue, Nature Biotechnology, qu'ils ont développé une « nanoparticule qui peut délivrer les vaccins plus efficacement, avec moins d'effets secondaires, et à moindre coût comparé aux technologies vacciniques actuelles. » L'article continue en décrivant les effets de leur découverte : «À seulement 25 nanomètres, ces particules sont si minuscules qu'une fois injectées, elles traversent la matrice extracellulaire de la peau, faisant une ligne droite vers les ganglions lymphatiques. En quelques minutes, elles atteignent une concentration des milliers de fois plus élevé que dans la peau. L'immuno-réaction peut alors être extrêmement forte et efficace.»

Il y a juste un petit problème avec les vaccins contenant des nanoparticules, ils peuvent être mortels et dans les cas les moins extrêmes causer de graves dommages, irréparables pour la santé.

Les nanoparticules, louées dans les mass médias comme la nouvelle révolution de la science, sont des particules qui sont énormément plus petites que les particules mortelles d'amiante qui ont causées, avant d'être proscrites, de graves dommages pulmonaires et la mort. Les particules d'une taille nanométrique, (nanomètre = 0,000000001 mètres) fusionnent ensemble avec les cellules des membranes de notre corps et, selon de récentes études en Chine et au Japon, détruisent sans interruption les cellules une fois entrées dans le corps. Une fois qu'elles interagissent avec la structure cellulaire du corps, elles ne peuvent pas être enlevées. La médecine moderne appelle de manière euphémique le phénomène, une réaction infectieuse continue.

Depuis le scandale de l'amiante, il a été établi que les particules de la taille d'un millionième de mètre, en raison de leur énorme force d'attraction, pénètrent toutes les cellules, détruisant toutes celles avec qui elles entrent en contact. Les nanoparticules sont de loin plus petites que les fibres d'amiante.

Les essais à Pékin confirment les effets mortels sur les humains

Le fait que l'OMS, l'Agence Européenne pour l'Evaluation des Médicaments, l'Institut Allemand Robert Koch et d'autres organisations de Santé, permettent aujourd'hui à la population d'être injectée avec de nouveaux vaccins en grande partie non testés contenant des nanoparticules, en dit plus sur la puissante du lobby pharmaceutique sur les politiques Européennes, que sur l'intégrité morale des fonctionnaires en charge de la Santé Publique.

L'édition de Septembre 2009 du très respecté journal European Respiratory Journal, rendue publique le 19 août, et disponible en ligne depuis le 21 Août, contient un article passé en revue par les médecins, ayant pour titre, « L'exposition aux nanoparticules est liée aux effusions pleurales, aux fibroses pulmonaires et aux granulomes. »

L'article décrit des essais effectués en 2008, à l'Hôpital d'élite Chaoyang de Pékin, sur sept jeunes femmes. Les sept femmes, toutes âgées de
18 à 47 ans, ont été exposé à des nanoparticules, sur leur lieu de travail pendant 5 à 13 mois. Toutes ont été admises à l'hôpital avec un manque de souffle et des effusions pleurales, ou avec un excès de fluides entourant les poumons, empêchant la respiration. Aucune des sept n'avait jamais fumé et aucune n'était classée dans aucune catégorie à risque. Les médecins ont soigneusement déterminé chaque possibilité et ont confirmé que les problèmes aux poumons ont une cause commune, l'inhalation régulière de nanoparticules dans leur usine. Elles avaient été exposées à des nanoparticules de Polyacrylate.

Les essais ont confirmé que les nanoparticules ont provoqué une réaction de « super-fusion » chez les patients. En dépit de tous les efforts héroïques des médecins, deux des sept femmes sont mortes de complications pulmonaires.

Dans leur rapport, les scientifiques ont conclu quelque chose de si alarmant, qu'il est nécessaire de le citer en détail :

« Des essais immunologiques, des examens de la bactériologie, la virologie et des marqueurs de tumeur, une bronchoscopie et une analyse vidéo du thorax ont été exécutés. Des analyses faites sur le lieu de travail, des observations cliniques et un examen des patients ont été menés. La présence de Polyacrylate, sous forme de nanoparticules, a été confirmée sur les lieux de travail. Les examens pathologiques des tissus pulmonaires des patients ont montré des inflammations pulmonaires non spécifiques, des fibroses pulmonaires et des corps étrangers de plèvre. En utilisant un microscope électronique, les nanoparticules ont été observées se logeant dans le cytoplasme et le caryoplasme des cellules épithéliales et mesotheliales pulmonaires, mais sont également situés dans le fluide de la poitrine. Ces cas ravivent l'attention que l'exposition à long terme aux nanoparticules sans mesures de protection peut aboutir à de sérieux dommages aux poumons humains. »

Jusqu'ici les études sur les animaux et les expériences in vitro ont prouvées que les nanoparticules peuvent avoir comme conséquence des dommages sur les poumons et d'autres toxicités chez les animaux, mais aucun rapport sur la toxicité clinique chez l'Homme du aux nanoparticules, avant que l'étude de Pékin n'ait été faite.

L'étude de l'Hôpital Chaoyang de Pékin a maintenant confirmé d'une manière concluante que les nanoparticules causent des dommages pulmonaires et d'autres toxicités également chez l'Homme. A ce moment précis, quand on voit que deux des vaccins approuvés pour être distribuée en masse en Allemagne et ailleurs, contiennent des nanoparticules, l'échec des fonctionnaires en charge de la Santé Publique et des épidémies d'ordonner un gel immédiat de la distribution de tous les vaccins contenant des nanoparticules peut seulement être considéré équivalent à de la négligence criminelle. Si tout va bien les autorités en charge réagiront à temps pour éviter une éventuelle catastrophe de santé humaine d'ordre bien plus grave que le pire cas de grippe porcine rapporté jusqu'ici.

Traduction Alter Info : http://www.alterinfo.net/
Composition détaillée du vaccin des multinationales

ANALYSE DU DR MARC VERCOUTERE

1 – le H1N1 est très contagieux mais non mortel (type grippe classique).

2 – le H5N1 est non contagieux mais mortel dans 90% des cas.

3 – les vaccins combinés en cours de fabrication sont fait pour le H5N1 et le H1N1.

4 – l'adjuvant des vaccins est du MF59 destructeur pour l'immunité.

5 – les antiviraux préconisés favorisent les commutations à savoir la transmission du patrimoine génétique d'un virus mort ou atténué à des cellules saines qui en retour ouvre la voie à une mutation génétique de virus in vivo.

En résumé si l'on combine le H1N1 très contagieux (non mortel) au H5N1 non contagieux mais mortel on obtient un HxNx très contagieux et mortel. Le tout est favorisé par la chute des défenses immunitaires à cause du MF59 et les mutations possibles sont amplifiées par les antiviraux.


RAPPEL des constituants de la soupe du diable actuellement associés aux vaccins courants :

Ce qui suit est tellement gros qu'on a du mal à y croire.

ALUMINIUM (adjuvant) : Produit responsable de dommages cérébraux, suspecté d'être la cause de la maladie d'Alzheimer, de certaines démences, de comas et d'attaques. Responsable également d'allergies cutanées. Lourdement impliqué dans la myofasciite à macrophages.

SULFATE D'AMMONIUM : Un poison suspecté d'attaquer le foie, le système nerveux, le système gastro-intestinal et respiratoire.

BÊTA-PROPIOLACTONE : Produit connu pour ses propriétés cancérigènes. Un poison suspecté d'attaquer le foie, le système respiratoire et gastro-intestinal ainsi que la peau et les organes des sens.

LEVURES GENETIQUEMENT MODIFIEES (OGM),
ADN BACTERIEN OU VIRAL D'ANIMAUX :

Substances qui peuvent se combiner à l'ADN des vaccinés et entraîner des mutations génétiques inconnues.

LATEX : Produit qui peut produire des réactions allergiques mettant en péril le pronostic vital

GLUTAMATE DE SODIUM: Produit neurotoxique connu pour ses effets mutagènes, tératogènes- entraînant des malformations et monstruosités- et ses effets sur la descendance. Responsable d'allergies.

FORMALDEHYDE (formol) : Constituant principal des substances employées dans l'embaumement ; carcinogène, impliqué dans les leucémies, les cancers du cerveau, du colon, des organes lymphatiques; suspecté d'occasionner des problèmes gastro-intestinaux; poison violent pour le foie, le système immunitaire, le système nerveux, les organes de reproduction. Utilisé pour inactiver les germes.

MICRO-ORGANISMES : Des virus ou des bactéries vivants ou tués ou leurs toxines. Le vaccin polio contenait du SV40, virus de singe retrouvé ensuite chez les humains dans les os, l'enveloppe des poumons – Mésothelium, dans les lymphomes et les tumeurs du cerveau.

POLYSORBATE 80 : Connu pour causer des cancers chez les animaux.

TRI(N)BUTYLPHOSPHAT E : Suspecté d'être un poison pour les reins et les nerfs.

GLUTARALDEHYDE: Poison s'il est ingéré; responsable de malformations néonatales chez les animaux d'expérimentation.

GELATINE: Produite à partir de certaines parties de la peau des veaux ainsi que des os de bovins déminéralisés et de peau de porcs. Responsable d'allergies.

GENTAMYCINE ET POLYMYXINE B : Antibiotiques toxiques pour les reins et le système nerveux; responsables d'allergies pouvant être mortelles.

MERCURE (conservateur) : Une substance des plus dangereuses, qui a une affinité pour le cerveau, le foie, l'intestin, la mœlle osseuse et les reins. D'infimes quantités peuvent causer des dommages graves au cerveau. Les symptômes de l'intoxication au mercure sont multiples, et certains sont superposables aux désordres autistiques.

NEOMYCINE : Antibiotique qui perturbe l'absorption de la vitamine B6. Un défaut d'assimilation de la vitamine B6 peut entraîner une forme rare d'épilepsie et de retard mental. Réactions allergiques pouvant être mortelles. Toxique pour les reins et le système nerveux.

PHENOL / PHENOXYETHANOL : Utilisé comme antigel. Toxique pour toutes les cellules et capable de dérégler les réponses du système immunitaire.

BORATE DE SODIUM (Borax) : Utilisé comme insecticide et comme raticide (mort aux rats !) – et contenu dans le très à la mode Gardasil.

CELLULES HUMAINES ET ANIMALES : Des cellules humaines provenant de tissus de foetus avortés ou pire de cellules souches; de l'albumine humaine, du sang de porc, de cheval, de mouton; de la cervelle de lapin, de cobaye; des reins de chien, du coeur de boeuf, des reins de singe, des embryons de poulets, des oeufs de poules (pouvant être contaminés par le virus de la leucose aviaire leucémie des poules, des oeufs de canards, du sérum de veau (pouvant être porteur des prions de Kreutzfeld Jacob) etc.

Pas mal, non ??

Source

PS de Tanka : Dans la composition des vaccins, il y aurait aussi du Thiomersal et du squalène.

« Le thiomersal est le principal responsable de la charge élevée en mercure des enfants ».. il est accusé d'être l'une des causes de l'autisme . « De nombreux pays ont interdit le thiomersal dans les vaccins pour enfants »

Quant au squalène, le docteur américain Mercola explique :

« Ce que le squalène fait aux rats

Il a été prouvé que la vaccination d'adjuvants à base d'huile comme le squalène génère des réponses immunitaires concentrées et soutenues au cours de longues périodes de temps. [VI]

Une étude datant de l'an 2000 et publiée dans l'American Journal of Pathology (journal américain des pathologies) a démontré qu'une seule injections de l'adjuvant squalène chez les rats déclenchait "une inflammation chronique du système immunitaire, liée à l'immunité et spécifique aux articulations", aussi connue sous le nom de polyarthite rhumatoïde [VII]

Les chercheurs ont conclu que l'étude soulevait des questions concernant le rôle des adjuvants dans les maladies inflammatoires chroniques.

Ce que le squalène fait aux humains

Votre système immunitaire reconnaît le squalène comme une molécule d'huile native de votre corps. On le trouve dans votre système nerveux et dans votre cerveau. En fait, vous pouvez consommer du squalène dans l'huile d'olive non seulement votre système immunitaire reconnaîtra celui-ci, mais vous profiterez aussi des avantages de ses propriétés antioxydantes.

La différence entre le « bon » et le « mauvais » squalène est la voie par laquelle il entre dans votre corps. L'injection est une voie d'entrée anormale qui incite votre système immunitaire à attaquer tout le squalène qui se trouve dans votre corps et pas seulement l'adjuvant du vaccin. Votre système immunitaire tentera de détruire la molécule partout où il la trouve, y compris dans les endroits où elle se rencontre naturellement, et où elle est vitale à la santé de votre système nerveux. »

Et plus loin :

« … cet adjuvant, le squalène, a contribué à la cascade de réactions appelée « Syndrome de la guerre du golfe », documentée chez les soldats impliqués dans la guerre du golfe. Les symptômes qu'ils ont développés comprenaient de l'arthrite, de la fibromyalgie, de la lymphadenopathie, des éruptions cutanées photosensibles (…) de la fatigue chronique, des maux de tête chroniques, des pertes de poils corporels anormales, des lésions cutanées ne guérissant pas, des ulcères aphteux, des étourdissements, de la faiblesse, des pertes de mémoire, des convulsions, des changements d'humeur, des problèmes neuropsychiatriques, des effets anti-thyroïde, de l'anémie, une élévation de l'ESR (Erythrocytes), du lupus erythemateux disséminé, de la sclérose en plaques, de la SLA (sclérose latérale amyotrophique), le phénomène de Raynaud, le syndrôme de Sjorgreen, de la diarrhée chronique, des sueurs nocturnes et des fièvres de bas grade ». [XII]

Source

PS de Michel : La vaccin est cultivé sur des oeufs de poules élevées en batterie, ainsi que sur des foetus humains avortés. Baxter recourt à la culture de cellules de rein de singe vert africain.

Vous en voulez vous? Nous non!

Citations médicales sur la vaccination

« Le risque de souffrir de complications sérieuses provenant des vaccins contre la grippe est beaucoup plus grand que la grippe elle-même. »

Dr. William FROSEHAVER

« Les vaccins peuvent causer l'arthrite chronique évolutive, la sclérose en plaques, le lupus systémique érythémateux, le Parkinson et le cancer. »

Pr. R. SIMPSON de l'American Cancer Society

« C'est une grande insulte faite au système immunitaire d'un enfant que d'introduire dans son sang des protéines étrangères ou les virus vivants dont sont composés les vaccins d'aujourd'hui. »

Dr. MOSKOWITZ

« Certaines souches de vaccines peuvent être impliquées dans des maladies dégénératives telles que l'arthrite rhumatoïde, la leucémie, le diabète et la sclérose en plaques. »

Dr. G. DETTMAN (Australian Nurses Journal)

« Les vaccinations en bas âge ne peuvent pas aider car elles ont des effets dangereux sur le système immunitaire de l'enfant laissant peut-être ce système tellement atteint qu'il ne peut plus protéger l'enfant durant sa vie ouvrant la voie à d'autres maladies suite à une dysfonction immunitaire. »

Drs. H. BUTTRAM et J. HOFFMANN

Questions concernant la grippe A

Pourquoi, Madame Bachelot (ministre de la santé en France) a-t-elle demandé début février 2009, à un groupe de légistes constitutionnalistes, un mémo sur la question suivante : l'imposition d'un plan de vaccination à toute la population serait-elle illégale et anticonstitutionnelle ? Ce sur quoi les experts l'ont rassurée, invoquant qu'une situation exceptionnelle et qu'un état d'urgence sanitaire justifiait amplement qu'on supprime toutes les libertés individuelles !

(…)

Comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine (H1N1) a été déposé en 2007 (bien avant la réapparition du virus disparu depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918) ?

Par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l'intuition d'aller signer un contrat d'investissement d'un montant de 100 millions d'euros, le 9 mars 2009, pour la construction d'une usine de fabrication de vaccins contre la grippe ? Et devinez où ! Au Mexique, là où justement, le foyer de la pandémie a pris naissance !

Pourquoi aucun média et aucun expert scientifique ne rappellent que la grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes, soit plus de 1.000 morts par jour (ce sont les chiffres officiels de l'Organisation Mondiale de la Santé) ?

Pourquoi tous les médias du monde répètent-ils quotidiennement que le virus de la grippe A H1N1 va provoquer une hécatombe de victimes, alors que les faits démontrent qu'il s'agit d'une simple grippette (moins grave que la grippe saisonnière ordinaire) qui n'a fait que 3.000 morts en plus de cinq mois ? La grippe ordinaire en aurait fait, pendant ce même laps de temps, 200.000 morts !

Pourquoi, malgré ces chiffres de morbidité et de mortalité insignifiants (3.000 au lieu de 200.000), la plupart des pays du Monde ont passé des commandes faramineuses pour des centaines de millions de doses de vaccin, et ce, dès le mois de juin 2009 ?

(…)

Pourquoi des lois d'exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu) ?

Pourquoi le Ministre de l'Intérieur Français a-t-il rappelé tous les réservistes de l'armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite) « de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l'été 2009 » (c'est-à-dire septembre) ?

Pourquoi l'armée américaine vient d'être déployée sur tout le territoire des Etats-Unis ?

(…)

Pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district ?

(…)

Comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72 kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents, alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet accident absolument impossible ? Impossible sauf si l'acte devient volontaire. Cela m'a été confirmé par un docteur en biologie.

(…)

Si les vaccins ont si peu d'effets secondaires, comment les autorités sanitaires expliquent-elles que le nombre de scléroses en plaques en France est passé de 25.000 à 85.000, suite à la campagne de vaccination contre l'hépatite B ?

(…)

Pourquoi autorise-t-on de mettre dans le futur vaccin contre la grippe H1N1, un adjuvant tel que le squalène (dans une proportion un million de fois plus importante!), alors que la Chambre des Représentants l'avait reconnu explicitement responsable du syndrome de la première guerre du Golfe, syndrome qui avait rendu 180.000 GI's malades (25 % des soldats) suite à l'injection du vaccin contre l'anthrax ? À noter que le squalène avait été interdit par un juge fédéral en 2004 !

Pourquoi les procédures de vaccination obligatoire seront-elles confiées, non pas à des médecins, mais à des étudiants volontaires et des militaires ?

Pourquoi aucun médecin et aucun hôpital ne pourra dispenser les vaccins eux-mêmes ? Craindraient-ils de faux certificats ?
pourquoi 50 % des médecins anglais disent qu'ils refuseront de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu'ils n'ont pas confiance en la procédure de préparation ?

(…)

Pourquoi les autorités sanitaires, censées vouloir notre bien et notre protection, autorisent-elles qu'un nouveau type de vaccin (ce sont leurs mots) soit testé directement sur des centaines de millions de cobayes (c'est-à-dire nous), sans que les protocoles normaux de Mise en Marché ne soient respectés, et sans aucune garantie d'innocuité dudit vaccin ?

Jean-Jacques Crèvecoeur
De Montréal

Organiser des cercles d’étude

Offre spéciale pour organiser des cercles d'étudePour connaître et comprendre la cause de la crise financière, il vous faut lire ces ouvrages très instructifs qui vous sont proposés à un prix spécial pour un temps limité, afin de former des cercles d'études dans vos paroisses, dans vos milieux:

    1) «Du Régime de Dettes à la Prospérité», 110 pages, une traduction par Louis Even du livre "From Debt to Prosperity" de J. Crate Larkin. L'édition originale anglaise comprend 96 pages. Louis Even, notre regretté fondateur, a eu le livre entre ses mains, en 1934 durant la crise économique. Après en avoir pris connaissance, il s'est dit : "C'est une lumière sur mon chemin, il faut que tout le monde connaisse cela".2) «Sous le Signe de l'Abondance», par Louis Even, 312 pages. Une conception nouvelle de l'économie, une merveille de simplicité qui fait voir clairement le non-sens de la misère en face de l'abondance.3) «Une Finance Saine et Efficace», par Louis Even, 32 pages, format-magazine, un ouvrage qui démontre clairement comment on pourrait appliquer les grands principes de la Doctrine Sociale de l'Église dans les faits concrets.4) «Les Proposition du Crédit Social expliquées en 10 leçons», par Alain Pilote, 148 pages, une vue d'ensemble à la lumière de la Doctrine Sociale de l'Église, une synthèse qui est utilisée dans nos semaines d'étude et dont plusieurs se servent pour former des cercles d'étude de par le monde.

Nous sommes très reconnaissants envers Son Éminence le Cardinal Bernard Agré, de Côte d'Ivoire, pour le grand privilège qu'il nous a accordé de trois longs séjours à Rougemont.. Voici le magnifique avant-propos qu'il a daigné nous offrir à la suite de sa deuxième participation à la semaine d'étude et à notre congrès de septembre 2008:

  A la demande des Pèlerins de saint Michel, je me décide à proposer ce petit mot au début de l’édition des «Propositions du Crédit Social en dix leçons». Ce manuel de 150 pages guide les animateurs des semaines d’étude et des rencontres à Rougemont. Avec les participants venus des continents d’Afrique, d’Amérique, d’Europe et d’Asie, j’ai eu le bonheur de prendre part à ces enseignements instructifs et bien animés pendant les semaines d’étude et de rencontres à Rougemont. Dans la ligne de Louis Even, fondateur de cette organisation fortement mariale qui tire ses thèmes majeurs de la doctrine sociale de l’Église Catholique, nous saluons la pertinence des traits saillants du Crédit Social qui appelle de tous ses voeux un monde social nouveau de justice et de charité. Fort heureusement, le compendium de l’Église Catholique offre en sa récente édition une source qui éclaire cet ouvrage en ces quatre visions fondamentales suivantes,

    – Le respect de la personne humaine
    – La recherche du bien commun
    – Le principe de subsidiarité
    – Et la solidarité

Les dix leçons du Crédit Social et le Compendium sont disponibles en plusieurs langues pour être des instruments précieux de réflexion personnelle et communautaire.Nous sommes tous interpellés par la misère et la pauvreté récurrentes des peuples. Comment comprendre que I’on manque du nécessaire sur une terre plantureuse? Comment comprendre qu’adultes et enfants par millions meurent de faim et de malnutrition? Comment comprendre que des pays extrêmement riches croulent sous les dettes jamais remboursables si un système financier universel vicieux ne les retient en captivité, par un groupe de privés puissants, solidaires dans le mal? L’espoir est permis de la libération des banques et des intermédiaires impitoyables. Cela prend des millions d’hommes et de femmes, éclairés, organisés, débordant de foi et d’amour qui se lèvent de partout pour crier leur ras-le-bol et construire un nouvel environnement national et international ou «personne dans cette famille humaine ne manquera du nécessaire vital.» (BENOÎT XVI, Deus caritas est) Les Pèlerins de saint Michel ont commencé ce combat, il dure officiellement pour eux, depuis 70 ans. Le chemin est encore long. Apôtres, Hommes de foi, Spécialistes, Hommes de bonne volonté, levez-vous, c’est votre tour, n’ayez pas peur, le Christ est vivant et maître du temps et de I’histoire. Bernard Cardinal Agré
Archevêque émérite d’Abidjan, Côte d’Ivoire
Rougemont, le 3 septembre 2008

Offrandes suggérées pour vous procurer les livres suivants :

"Sous le Signe de l'Abondance" 15.00 $
"Les Propositions du Crédit Social en 10 leçons" 8.00 $
"Du Régime de Dettes à la Prospérité" 5.00 $
"Une Finance saine et efficace" 2.00 $
 
Pour vous procurer la série de livre cité ci-haut pour un temps limité : Offrande
suggérée
Série complète : 25.00 $
5 Série complète : 100.00 $
10 Série complète : 175.00 $
Pour favoriser la création de cercles d'études, nous vous offrons ces manuels de formation
à un tarif préférenciel :
10 volumes "Les Propositions du Crédit Social en 10 leçons" : 50.00 $
20 volumes "Les Propositions du Crédit Social en 10 leçons" : 90.00 $

“Élection” au CF…Fraudes, un rappel des tricheries contre M. Letellier + …

Chaque scrutateur compte son petit tas et se garde bien de vérifier ceux de ses voisins…Fraudes trop faciles…

urne-transparente.jpg
Après le vote, les parlementaires, élus pour ce faire, comptent les voix et les bulletins. Pas question de mettre en doute le décompte annoncé par le scrutateur d'à côté. C'est ainsi depuis la création de la Suisse moderne, en 1848.
Mercredi, chacun des huit parlementaires chargés de dépouiller les bulletins de l'élection au Conseil fédéral pourrait tricher en toute impunité Philippe Miauton – le 12 septembre 2009, 23h19
Le Matin Dimanche 1 commentaire
L'amateurisme régnera à nouveau dans la petite salle du dépouillement le 16 septembre pour l'élection du successeur de Pascal Couchepin. Car aucune règle formellement écrite ne décrit en détail le décompte effectué par les parlementaires scrutateurs. «Une fois les bulletins sur la table, chacun prend un tas. Certains ont 40 billets d'autres 20, c'est aléatoire», décrit l'un d'eux. Et pas question de compter le tas de son voisin ni même de le surveiller. Les scores annoncés par les huit scrutateurs constituent l'unique vérification, chacun se faisant une confiance aveugle. En clair: si un scrutateur avait l'idée saugrenue de tricher, il pourrait le faire en toute impunité. Bulletins à la broyeuse
Car aucun recomptage n'est effectué. Pire, une fois le résultat transmis au président de l'Assemblée, impossible d'effectuer un contrôle ultérieur. «Tous les bulletins sont directement passés à la broyeuse», explique Christoph Lanz, secrétaire générale de l'Assemblée fédérale. Les situations sont parfois rocambolesques. Le mercredi 10 décembre 2008, un bulletin égaré prolonge les calculs. La perte s'est en fait révélée n'être qu'une simple erreur dans les décomptes. Souvent, c'est un bulletin indéchiffrable qui complique la tâche. «Maurer ou Walter, seul le «er» de la fin du nom était lisible», reconnaît un scrutateur. Faute de pouvoir décrypter le papier, le billet est finalement déclaré nul. Ce jour-là, ce n'est pourtant que d'une voix – 122 contre 121 -, que l'UDC Ueli Maurer l'emporte face à son collègue Hansjörg Walter. Dans un autre pays, une situation similaire aurait entraîné un recomptage automatique. Pas en Suisse. Mais, il s'en est fallu de peu pour que l'élection prenne une tout autre tournure. Lors du troisième tour, confirme plusieurs scrutateurs, le nom de Hansjörg Walter est écrit sur le bulletin d'un parlementaire. Toutefois, son nom est biffé et celui d'Ueli Maurer est noté en dessous. Le chef du dépouillement, un juriste du service du Parlement, estime que le bulletin est valable. Le vote est donc reporté dans la colonne d'Ueli Maurer.

Georges Letellier

Candidat au Conseil fédéral, printemps 2006

Genève, le 16 juin 2006

Où sont donc passées les 24 voix annoncées ?

Il semblerait que la presse arrange les choses quelque peu. Le résultat réel de l’élection au Conseil fédéral, donnant une minorité symbolique à Georges Letellier, est passé sous silence. Doris Leuthard est élue avec un score soviétique, comme si le parlement suisse ne cherchait même plus à se donner une apparence démocratique. Réaction de notre candidat : Le chiffre nous a été communiqué à chaud par un employé du Palais fédéral, me demandant de me préparer à intervenir devant l’Assemblée. Les 4 ou 5 personnes présentes à ce moment, dont J. C. Kollros (qui a fait la traduction du suisse-allemand en français), ont entendu les propos du fonctionnaire : D. Leuthard ne va pas passer au premier tour, vous êtes le candidat le mieux placé. Préparez-vous à faire une intervention, suivez moi. Nous avons alors escaladé les gradins avec lui, j’ai sorti le discours que j’avais préparé au cas où, et nous avons attendu les instructions de la Chancellerie. Nous les attendons toujours… Vous connaissez la suite : boycott total du citoyen Letellier. Je l’avais prévu, les 80 millions de subventions par année que touchent les groupes de presse doivent bien servir à quelque chose ! Georges Letellier
Georges Letellier,
avenue Théodore-Flournoy 3,
CH-1207 Genève,
tél. + 41 (0)22 736 70 47,
fax + 41 (0)22 736 70 65,
Web letellier.ch

Lettre recommandée ( LSI )
Monsieur
Le Président de l’
Assemblée fédérale
3003 Bern
 
Genève, le 14 juillet 2006

Préambule au recours :
 
J'attire votre attention sur le fait que je ne suis pas avocat et que si la teneur de cette demande n'est pas conforme aux procédures judiciaires, il y a lieu de tenir compte de la jurisprudence suisse en la matière : …

En fait :
Droit de recours dans les 30 jours civils dès les faits. Il est déposé dans les temps.
M. Georges Letellier était candidat à la dernière élection au Conseil fédéral. Le chef des services de sécurité est venu le chercher à la galerie du public et l'a invité à préparer un discours après le 2ème tour, vu le nombre de voix sur son nom. Cette invitation n'a jamais été honorée.
33 voix se sont portées sur les « petits » candidats.
Le décompte n’alloue pas ces voix.
Les bulletins ont été détruits.
La lettre de vos services n’indique pas de voie de recours à leurs décisions.
 
DROIT
 
–    Loi fédérale d'organisation judiciaire, du 16 décembre 1943:
     –  art. 43, al. 2 et 68 (recours en réforme et recours en nullité, dans la mesure où la cognition du Tribunal fédéral est limitée quant aux faits et qu'aucune autorité judiciaire cantonale ne les a examinés avec plein pouvoir d'examen);
     –  art. 83 (réclamations de droit public, procédures dans lesquelles le Tribunal fédéral connaît de certains litiges en instance unique);
     –  art. 84 (recours de droit public au Tribunal fédéral contre les actes étatiques cantonaux, lorsque les autorités cantonales ou le Tribunal fédéral n'ont qu'une cognition limitée des faits ou du droit);
     –  art. 105, al. 2 (recours de droit administratif au Tribunal fédéral dirigé contre une décision d'un tribunal cantonal ou d'une commission de recours, dans la mesure où le Tribunal fédéral est lié par les faits constatés dans la décision de ces organes);
–    Loi fédérale sur la procédure administrative, du 20 décembre 1968:
     –  art. 44 ss (procédure de recours administratif devant le Conseil fédéral et les autorités fédérales administratives de recours);
     –  art. 71 (dénonciation auprès d'une autorité de surveillance de faits imputables à une autorité administrative fédérale);
     –  art. 79 (recours à l'Assemblée fédérale contre certaines décisions administratives et contre les décisions sur recours prises par le Conseil fédéral en vertu de l'art. 79, al. 1, let. a Constitution fédérale), délai à 30 jours.
·         Loi fédérale sur le principe de la transparence dans l'administration (Loi sur la transparence, LTrans)   (RO 2006 2319)
J'invoque donc subsidiairement les garanties minimales en matière de procédure déduites par le Tribunal fédéral de l'art. 4 de la Constitution fédérale (qui assure l'égalité devant la loi), ainsi que des garanties minimales fixées par la Convention européenne des droits de l'homme (et par d'autres conventions internationales). Ces principes et garanties valent pour toutes les procédures, même s'ils ne sont pas repris expressément (ce qui est cependant le cas normal) dans les dispositions de procédures. C'est ainsi que dans toute procédure il existe en règle générale, le droit d'être entendu, avec comme corollaire le droit de consulter le dossier, de participer à l'administration des preuves, le droit de voir son cas jugé dans un délai raisonnable par une autorité indépendante et impartiale, le droit de faire réexaminer son cas par une autorité de recours, etc.; en outre, tout participant à une procédure doit agir en respectant le principe de la bonne foi, ce qui signifie que l'abus de droit ne peut pas profiter à celui qui le commet, surtout dans ce cas qui touche les fondements de notre état démocratique.
Plusieurs fondements de la démocratie suisse sont violés, notamment :
L'article 4 de la Constitution fédérale qui consacre notamment le principe général de l'égalité de traitement. D'autres droits sont violés, notamment : L'égalité de traitement à un observateur lors du dépouillement, Droit d'être entendu. Droit de Recours et de participer à l'enquête, avec notamment les questions suivantes : qui était présent lors du dépouillement, qui a tenu le procès-verbal, peut-on en obtenir une copie ou au moins le lire ? Arbitraire. Principe de transparence. Déni de justice.
Conclusions :
Que les résultats soient publiés.
Que tous les candidats puissent assister au dépouillement des prochaines élections.
Toute autre mesure rendue nécessaire suite à la procédure.

Je voudrai aussi que toutes les pièces soient au dossier, y compris la correspondance et les articles de presse.

Je vous présente, Monsieur le Président, l’expression de ma considération distinguée.

Sujet : Notre recours du 14 juillet et votre réponse du 3 août 2006.

Monsieur,

Votre courrier daté du 3 août 2006 en réponse à notre courrier du 14 juillet 2006 (reçu dans une enveloppe sans indication de date d’expédition, ni timbre), nous est bien parvenu… le 11 ct et a retenu toute notre attention. En effet, outre cet envoi et ce délai peu usuel, nous devons malheureusement constater d’autres «anomalies».

En voici un inventaire succinct, et pour quels 7 points nous vous saurions gré – au vu de ce qui précède – d’apporter réponse, car la Démocratie suisse est ici en jeu, de surcroît, à sa plus haute charge et fonction.

1. Votre courrier ne porte aucune référence, et ne comporte également aucune mention de C.c. Devons-nous ainsi conclure que l’ensemble des personnes mentionnées dans votre courrier (du Président de la Confédération aux Parlementaires des deux Chambres qui furent scrutateurs le jour de l’«Election» de Madame Doris Leuthard, en passant par Madame la Chancelière de la Confédération) ne sont pas informées de vos réponses à notre courrier du 14 juillet 2006 ?

2. Avez-vous, en interne (suite au passage chez le Président le la Confédération et la Chancellerie), bien reçu l’ensemble des annexes de notre courrier, car nous sommes aussi étonnés par certaines lacunes dans vos réponses ?

3. Principalement, votre absence de toute réponse à notre recours, qui «trouverait» justification par le biais de votre réponse groupée à nos questions 6. et 7., à savoir qu’il n’y a (voir le libellé exact de votre réponse 1.) … aucune possibilité de recours ?

4. Ce constat est si énorme (sic!), et tendrait à prouver que les partis en place verrouillent une chasse gardée à tous les échelons, comme le confirment les scandales démocratiques passés lors d’élections et de votations dans plusieurs cantons, que nous nous «gênons» presque de vous poser la question (en sus de Constitutionalistes suisses et étrangers d’ores et déjà choqués), pourquoi les Elections au Conseil fédéral sont-elles régie par le «principe de la confidentialité» (porte béante pour toutes les fraudes électorales, ici au détriment de Candidats indépendants) et pour le surplus, par un droit, voire des lois assimilant une telle Election à des travaux d’une Commission parlementaire ?

5. N’ayant reçu de votre part que des réponses très partielles et notamment pour la question 6, nous redemandons si les scrutateurs ont tenu un Procès-verbal du dépouillement qui leur aurait permis de vérifier la véracité des résultats annoncés à la Tribune, et qui n’offrent ainsi et à ce jour aucune garantie de fiabilité en tant que tel ?

6 : D’autant plus que Monsieur André Reymond, Conseiller national UDC de Genève, a affirmé avoir été scrutateur et, à ce titre, a discrédité M. Georges Letellier, notre candidat, en affirmant que celui-ci n’avait reçu aucune voix. Quels sont vos commentaires à ce sujet ?

7. Le Conseil fédéral et Madame Doris Leuthard sont-ils au courant des «détails» de votre procédure lacunaire et peu respectueuse des usages démocratiques suisses ?

En résumé, nous avons vraiment besoin de Glasnost aussi en Suisse, comme le confirme la nouvelle loi sur la transparence, et de simplement savoir le résultat par candidat, au moins celui de M. Letellier, qui y a droit en vertu du principe d’égalité.
Mouvement Citoyen Suisse
Grand-Vennes 25
1010 LAUSANNE

                                Recommandé

                                A l’attention de
                                Monsieur John CLERC
                                Secrétaire général adjoint
                                Assemblée fédérale
                                CH-3003 BERNE

                                Lausanne, le 5 septembre 2006

Concerne : votre courrier du 15 août 2006 en réponse à notre recours

Monsieur le Secrétaire général adjoint,

Au nom du Mouvement Citoyen Suisse et de M. Georges Letellier, Candidat du MCS à l’Election au Conseil fédéral, nous vous remercions d’abord pour votre clarification (suite aux allégations d’un Conseiller national genevois et Scrutateur auto proclamé), comme apportée au 3ième paragraphe de votre courrier cité en marge.

Nous y retiendrons ainsi votre liste de Scrutateurs, comme véridique et définitive.

Ceci admis, le reste de vos «réponses» nous laissent perplexes et insatisfaits à juste titre. Voici les nôtres – en regard des traditions démocratiques suisses et des lois qui en assurent le sain fonctionnement – dans l’ordre de vos paragraphes :

1. «J’accuse réception de votre lettre du 14 août au sujet d’un soit-disant recours contre l’élection du Conseil fédéral du 14 juin 2006.»

Nous avons, en effet, fait recours dans les délais, dans les formes et sur le fond, mais aussi sur la base de diverses lois en force, sans jamais avoir reçu de réponses satisfaisantes, ni de votre part, ni de vos Services… ni de la Chancellerie.

Pour le surplus, nous ne faisons pas recours contre ladite Élection en tant que telle, mais contre les nombreuses irrégularités et «pratiques» qui ont émaillé sa tenue, sans garantie aucune de fiabilité du «résultat» annoncé, ni égalité de traitement et de transparence pourtant garantie par des lois votées au Parlement (PJ précédentes).

Enfin, la destruction immédiate (sic!) des bulletins de vote par vos «soins» est déjà, en soi, un aveu plausible de fraude électorale, comme relevé par certains Média.

2. «Il n’y a pas de recours possible contre une Élection par l’Assemblée fédérale (arrêt du Tribunal fédéral du 6 novembre 2003) …

Même en cas de fraude électorale ? Nos Parlementaires fédéraux et le Souverain serait-il d’accord avec votre réponse, sinon même, avec l’arrêt précité du TF ?

./..

– 2 –

D’autant plus que la «méthodologie» utilisée par vos Services, et N.B. non pas par l’Assemblée fédérale en tant que telle, est complètement contraire aux lois et aux us et coutumes démocratiques, tant au plan communal, que cantonal… et fédéral.

Faut-il ajouter que cet arrêt du TF annexé (votre référence : 1P.658/2003 /bmt ?) est effectivement un déni complet de l’esprit démocratique de nos lois et Institutions, s’il ne fallait ajouter qu’il traita de l’Election de Juges et non pas de Conseillers fédéraux.

Du travail pour tous les Citoyen(ne)s suisses et pour tout Parlementaire lucide.

… Mme Leuthard a été élue conseillère fédérale puis a été assermentée. …

La méthode Coué n’est de loin pas le garant fiable d’une Élection sans fraude ! 

… Elle a pris ses fonctions le 1 aoùt 2006.»

Dito, et bien triste jour pour la plus vieille Démocratie au monde et sa transparence.

4. «Toutes les personnes qui avaient à recevoir une copie de ma lettre l’ont reçue.»

Nous voici bien (re-sic!) informés et cela confirme aussi le contenu étrange de votre précédent courrier, par exemple dépourvu de C.c. ! Nous ne manquerons donc pas de faire connaître les dols subis par les «petits» Candidat(e)s, dont notamment votre refus de publication des résultats réels, et les véritables enjeux de cette «Élection» (qui aurait du voir un deuxième tour… alors incertain pour la favorite d’une campagne soviétique des Média suisses), à toutes les personnes concernées à Berne.

5. «La procédure utilisée n’est pas contraire aux « us et coutumes démocratiques » puisqu’elle a cours depuis 158 ans et qu’elle est conforme à la loi. …

La non tenue d’un protocole des résultats du dépouillement des bulletins (ou si tenu, lui aussi détruit par vos soins ? souligné ici en l’absence de vos réponses à nos questions précédentes sur ces points cruciaux), voici les «us et coutumes» que nous subissons «soit-disant» depuis 158 ans, car vous nous citiez une autre date dans votre précédent courrier. Mais ne nous perdons pas dans des «détails» à ce stade.

… Elle est parfaitement connue des membres du Conseil fédéral et de la Chancellerie de la Confédération.»

Permettez-nous d’en doutez au vu de ce qui précède, et si tel devait être le cas, votre commentaire tendrait à accréditer la thèse que ces instances favoriseraient, en pleine connaissance de cause, des méthodologies facilitant les fraudes électorales.

6. Toutes les informations sur cette affaire ayant été données dans ma lettre du 3 août, il n’y a pas lieu de poursuivre au-delà de la présente lettre cet échange de correspondance.»

Comme constaté ci-dessus, nous sommes en souffrance de réponses satisfaisantes de vos Services par votre biais. Le MCS et son Candidat réservent ainsi tous leurs droits et cet échange de courrier, effectivement stérile, sera transmis en temps utile, c.-à.-d. délais, à d’autres instances, tant en Suisse que dans l’Union européenne.

Veuillez agréez, Monsieur le Secrétaire général adjoint, nos salutations distinguées.

Pour le MCS :                                                        i.a.  F. de Siebenthal

PJ

Rappel:
 
Le destinataire d'un acte doit interpréter la portée de celui-ci d'après le sens qu'il «pouvait raisonnablement lui attribuer en le considérant comme réellement voulu, sur la base de l'attitude antérieure du déclarant et des circonstances qu'il connaissait au moment où la déclaration lui a été faite (ATF 94 II101, pp. 104-105, JT 1969 I 27, P. 28, cité par Engel, Traité des obligations en droit suisse 2è éd. 1997, pp. 238-239). Une déclaration adressée à une autorité doit être comprise selon le sens que, de bonne foi, son destinataire doit lui prêter (ATF 102 Ia 92, c.2, rés. In JT 1978 I 30).
 
L'administration étant davantage versée dans les matières qu'elle doit habituellement traiter, du moins formellement, on peut attendre de sa part une diligence accrue dans l'examen des actes qui lui sont soumis, notamment lorsqu'ils sont rédigés par des profanes, afin de leur donner un sens raisonnable, sans avoir à s'en tenir aux expressions inexactes utilisées (Egli, la protection de la bonne foi dans le procès, en Juridiction constitutionnelle et Juridiction administrative, Recueil des travaux publiés sous l'égide de la Première cour de droit public du Tribunal fédéral suisse, pp. 225ss, spéc. Pp. 236-237 et les exemples cités).
 
De plus et selon la même logique, si le destinataire de ce recours ne répond pas aux formes de procédures, vous voudrez bien le faire suivre d'office à l'instance compétente. Il en est de même de l'application des articles invoqués.Liens sur l'affaire Ferraye qui tenait au coeur de M. Letellier, que justice soit faite à l'inventeur du procédé révolutionnaire qui a permis la maîtrise rapide des puits de pétrole mis à feu par l'armée de Saddam Hussein au Koweit en 1991, et qui s'est vu escroquer de plusieurs millards de dollars de royalties par les plus hautes instances politiques de plusieurs Etats.

  1. Ce documentaire exclusif est un complément au dossier de 200 pages déjà disponible sur http://www.googleswiss.com/ferraye  que les personnes interessées par cette affaire ne manqueront pas de consulter.

  2. Joseph & Michel Ferraye pour Sa Justice: Quand Nicolas Sarkozy

    25 sep 2008 M. Ferraye sauveteur du Koweït et du monde. M. Ferraye sauveteur du Koweït et du Libye, secret bancaire et l'affaire Ferraye. Les l.
    ferraye.blogspot.com/…/quand-nicolas-sarkozy-voulait-crer-des.htmlEn cachePages similaires
  3. Joseph & Michel Ferraye pour Sa Justice

    WTC, 911 et Ferrayé, Bigeard explique les bases du… Je voudrais revenir comme un virus mortel. Libye, secret bancaire et l'affaire Ferraye. Les l.
    ferraye.blogspot.com/En cachePages similaires

  4. DENONCIATION.com : Koweit 1991, Vol brevets Joseph Ferrayé pétrole

    Portail de la dénonciation civique sans calomnie ni délation – corruption & blanchiment d'argent sur puit de petrole en feu au koweit.
    have-it.com/…/koweit_escroquerie_brevets_puits_petrole_feu_ferraye.html – En cachePages similaires
  5. L'AFFAIRE JOSEPH FERRAYE

    Deuxièmement au blanchiment des royalties des systèmes Ferrayé, estimées à plusieurs centaines de milliards de dollars, à travers le réseau financier d'Al
    ferraye.unblog.fr/En cachePages similaires
  6. la résistance aux corruptions – Plots – François Mitterand

    MEB qui a dénoncé notamment les vols de royalties ( affaire FERRAYE www.googleswiss.com/corruption ) et des fraudes électorales.
    pavie.ch/articles.php?lng=en&pg=3126En cachePages similaires

1P.658/2003 /bmt
 
Urteil vom 6. November 2003
 
I. Öffentlichrechtliche Abteilung
 
Bundesgerichtspräsident Aemisegger, Präsident,
Bundesgerichtsvizepräsident Nay,
Bundesrichter Aeschlimann,
Gerichtsschreiber Störi.
 
1.Christoph Mörgeli, Rietlirain 30, 8713 Uerikon,
2.Claudio Zanetti, Felbenstrasse 3, 8702 Zollikon,
3.Ernst Schibli, Landstrasse 2, 8112 Otelfingen,
4.Bruno Zuppiger, Rebhaldenstrasse 10, 8340 Hinwil,
Beschwerdeführer,
alle vertreten durch Rechtsanwalt Dr. Manuel Brandenberg, c/o Brandenberg
Rechtsanwälte, Poststrasse 9, 6300 Zug,
 
gegen
 
Bundesversammlung, 3003 Bern.
 
Art. 85 lit. a OG, Art. 7, 8, 9, 16, 34 Abs. 2 und 35 BV
(Bundesrichterwahlen),
 
Stimmrechtsbeschwerde.
 
Sachverhalt:

A.
Die Bundesversammlung wählte am 1. Oktober 2003 Christina Kiss-Peter und Ivo
Eusebio ans Bundesgericht.
Mit Stimmrechtsbeschwerde vom 31. Oktober 2003 beantragen Christoph Mörgeli,
Claudio Zanetti, Ernst Schibli und Bruno Zuppiger, die Bundesrichterwahlen
vom 1. Oktober 2003 seien für nichtig zu erklären und die Bundesversammlung
sei anzuweisen, die Wahlen ihrem Reglement konform ordentlich durchzuführen.
Eventuell seien diese Bundesrichterwahlen aufzuheben und die
Bundesversammlung anzuweisen, die Wahlen reglementskonform durchzuführen.
Eventuell sei die Stimmrechtsbeschwerde als staatsrechtliche Beschwerde im
Sinne von Art. 84 OG zu behandeln.
 
B.
Vernehmlassungen wurden keine eingeholt.
 
Das Bundesgericht zieht in Erwägung:

1.
Auf Stimmrechtsbeschwerde nach Art. 85 lit. a OG hin beurteilt das
Bundesgericht Beschwerden betreffend die politische Stimmberechtigung der
Bürger in kantonalen Wahlen und Abstimmungen. Die staatsrechtliche Beschwerde
ist nach Art. 84 OG gegen kantonale Erlasse und Verfügungen (Entscheide)
zulässig. Wie somit bereits ein kurzer Blick ins Gesetz zweifelsfrei ergibt –
und was die Beschwerdeführer demnach hätten wissen können und ihr
rechtskundiger Vertreter hätte wissen müssen – stehen beide Beschwerden nur
gegen kantonale Entscheide zur Verfügung. Die Beschwerde gegen die
Bundesrichterwahlen durch die Bundesversammlung ist daher unzulässig.
 
2.
Auf die Beschwerde ist nicht einzutreten. Praxisgemäss ist bei einer
Stimmrechtsbeschwerde auf die Erhebung von Gerichtskosten zu verzichten.
 
Demnach erkennt das Bundesgericht
 
im Verfahren nach Art. 36a OG:
 
1.
Auf die Beschwerde wird nicht eingetreten.
 
2.
Es werden keine Kosten erhoben.
 
3.
Dieses Urteil wird den Beschwerdeführern und der Bundesversammlung
schriftlich mitgeteilt.
 
Lausanne, 6. November 2003
 
Im Namen der I. öffentlichrechtlichen Abteilung
des Schweizerischen Bundesgerichts
 
Der Präsident:  Der Gerichtsschreiber:

11.09. 9.11 World Trade Center not. no 7. Le viol des devoirs du journaliste en continu…

En avril 2008, Canal+ diffusait un reportage de M. Stéphane Malterre dans le cadre de l'émission Jeudi Investigation, sur le thème "Rumeur, intox : les nouvelles guerres de l’info". Nous avions alors publié cette réponse sur notre site : Quand un reportage sur la désinformation sombre dans… la désinformation !

Les mois suivants ce reportage, nous avons remarqué avec une certaine incrédulité que ce très mauvais travail était très régulièrement mentionné par des journalistes, qui l’utilisaient pour masquer leur paresse intellectuelle et cautionner leurs préjugés sur ce sujet ô combien difficile. C’est ainsi qu’un grand nombre de contre-vérités présentées dans ce film étaient répétées par les confrères de M. Malterre.

Le film que nous vous proposons est une analyse et un décryptage du travail malhonnête de propagande et de diabolisation que Stéphane Malterre a réalisé avec un certain talent… Alors même qu'il s’apprête à récidiver !

Association ReOpen911
www.ReOpen911.info

Bravo à Reopen911.info pour leur vrai travail d'investigation et non de désinformation de Canal+.
Malterrre a été payé pour ses infos bidons? Je viens d'enregistrer une émission sur Planète :
"Conspiracy Files" concernant la Tour n° 7. Malterre pourra démentir aussi cette thèse! A lire :
"Le nouveau Pearl Harbor" et "Omissions et Manipulations de la Commission d'enquête sur le 11.09" et "La Faillite des Médias" de David R. GRIFFIN. "Le Procès du 11.09 : la vérité sur l'effondrement des 3 Tours du WTC" de Victor THORN. La Guerre contre la Vérité de Nafeez M. AHMED. "La Terreur Fabriquée, Made In USA" de W. TARPLEY. "Les Armées Secrètes de l'OTAN" de Danièle GANSER. Les Dessous du Terrorisme" de Gehard WISNEWSKI. "Guerre Biologique et Terrorisme" de Francis A. BOYLE. L'effroyable Imposture & Le Pentagate de T. MEYSSAN.

http://www.dailymotion.com/video/xag646_11-septembre-un-jeudi-noir-de-linfo_news

DÉCLARATION DES DEVOIRS ET DES DROITS DU/DE LA JOURNALISTE

PRÉAMBULE

Le droit à l'information, de même qu'à la libre expression et à la critique, est une des libertés fondamentales de tout être humain. Du droit du public à connaître les faits et les opinions découle l'ensemble des devoirs et des droits des journalistes. Aussi la responsabilité de ces derniers envers le public doit-elle primer celle qu'ils assument à l'égard de tiers, pouvoirs publics et employeurs notamment. Les journalistes s'imposent spontanément les règles nécessaires à l'accomplissement de leur mission d'information. Tel est l'objet de la "Déclaration des devoirs", formulée ci-après. Ils/elles ne peuvent toutefois s'acquitter pleinement de ces obligations que si les conditions concrètes de leur indépendance et de leur dignité professionnelles sont réalisées. Tel est l'objet de la "Déclaration des droits", qui suit.

DÉCLARATION DES DEVOIRS

Le/la journaliste qui recherche, relate, commente les faits et les idées tient pour ses devoirs essentiels de:

  1. Rechercher la vérité, en raison du droit qu'a le public de la connaître et quelles qu'en puissent être les conséquences pour lui-même.
  2. Défendre la liberté d'information et les droits qu'elle implique, la liberté du commentaire et de la critique, l'indépendance et la dignité de la profession.
  3. Ne publier que les informations, documents et images dont la source est connue de lui/d'elle; ne pas supprimer des informations ou des éléments d'information essentiels; ne dénaturer aucun texte, document ou image; donner très précisément comme telles les nouvelles non confirmées; signaler les montages photographiques; respecter les embargos qui se justifient.
  4. Ne pas user de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des images ou des documents; ne pas manipuler ou faire manipuler des images par des tiers en vue de les falsifier; s'interdire le plagiat.
  5. Rectifier toute information publiée qui se révèle matériellement inexacte.
  6. Garder le secret professionnel; ne pas révéler la source des informations obtenues confidentiellement.
  7. Respecter la vie privée des personnes, pour autant que l'intérêt public n'exige pas le contraire; s'interdire les accusations anonymes ou gratuites.
  8. N'accepter aucun avantage, ni aucune promesse qui pourraient limiter son indépendance professionnelle ou l'expression de sa propre opinion.
  9. S'interdire de confondre le métier de journaliste avec celui de publicitaire, n'accepter aucune consigne, directe ou indirecte, des annonceurs publicitaires.
  10. N'accepter de directives journalistiques que des seuls responsables désignés de sa rédaction, et pour autant que ces directives ne soient pas contraires à la présente déclaration.

Tout/toute journaliste digne de ce nom observe strictement les règles essentielles énoncées ci-dessus. Au surplus, sauf quant à se soumettre au droit connu de chaque pays, il/elle n'admet en matière professionnelle d'autre juridiction que celle de ses pairs. Il/elle rejette toute ingérence, étatique ou autre, dans ce domaine.

DÉCLARATION DES DROITS

Le plein respect par les journalistes des devoirs énoncés ci-contre requiert qu'ils/qu'elles jouissent, au minimum, des droits suivants:

  1. Libre accès du/de la journaliste à toutes les sources d'information et droit d'enquêter sans entraves sur tous les faits d'intérêt public; le secret des affaires publiques ou privées ne peut lui être opposé que par exception, dûment motivée de cas en cas.
  2. Droit pour le/la journaliste de n'accomplir aucun acte professionnel – et en particulier de n'exprimer aucune opinion – qui soit contraire aux règles de sa profession ou à sa conscience; il/elle ne doit encourir aucun préjudice du fait de son refus.
  3. Droit pour le/la journaliste de refuser toute directive et toute subordination contraires à la ligne générale de l'organe d'information auquel il/elle collabore; cette ligne doit obligatoirement lui être communiquée par écrit avant son engagement définitif; elle n'est pas modifiable ni révocable unilatéralement sous peine de rupture de contrat.
  4. Droit pour le/la journaliste membre d'une équipe rédactionnelle d'être obligatoirement consulté-e avant toute décision propre à affecter la vie de l'entreprise; l'équipe des journalistes doit notamment l'être avant décision définitive sur toute mesure modifiant la composition ou l'organisation de la rédaction.
  5. Droit pour le/la journaliste de bénéficier de conditions de travail garanties par une convention collective, y compris le droit d'avoir, sans encourir de préjudice personnel, une activité au sein des organisations professionnelles.
  6. Droit pour le/la journaliste de bénéficier en outre d'un contrat d'engagement individuel; celui-ci doit garantir sa sécurité matérielle et morale, en particulier grâce à une rémunération correspondant à sa fonction, à ses responsabilités, à son rôle social et suffisante pour assurer son indépendance économique.

Déclaration adoptée par l'assemblée des délégués de la Fédération suisse des journalistes (alors l'APS) le 17 juin 1972, à Berne, et révisée partiellement par le Congrès de la FSJ le 16 septembre 1994, à Zurich.

15452 vues | 216 com. | 203 fav

Votez !

En avril 2008, Canal+ diffusait un reportage de M. Stéphane Malterre dans le cadre de l'émission Jeudi Investigation, sur le thème "Rumeur, intox : les nouvelles guerres de l’info". Nous avions alors publié cette réponse sur notre site : Quand un reportage sur la désinformation sombre dans… la désinformation !

Les mois suivants ce reportage, nous avons remarqué avec une certaine incrédulité que ce très mauvais travail était très régulièrement mentionné par des journalistes, qui l’utilisaient pour masquer leur paresse intellectuelle et cautionner leurs préjugés sur ce sujet ô combien difficile. C’est ainsi qu’un grand nombre de contre-vérités présentées dans ce film étaient répétées par les confrères de M. Malterre.

Le film que nous vous proposons est une analyse et un décryptage du travail malhonnête de propagande et de diabolisation que Stéphane Malterre a réalisé avec un certain talent… Alors même qu'il s’apprête à récidiver !

Association ReOpen911
www.ReOpen911.info

  1. Joseph & Michel Ferraye pour Sa Justice: WTC, 911 et Ferrayé

    19 août 2009 WTC, 911 et Ferrayé, Bigeard explique les bases du… Je voudrais revenir comme un virus mortel….Princ… "Je n'ai pas le pouvoir,
    ferraye.blogspot.com/…/wtc911-et-ferraye-bigeard-explique-les.html – En cachePages similaires
  2. Joseph & Michel Ferraye pour Sa Justice: World Trade Center

    18 juin 2009 WTC, 911 et Ferrayé, Bigeard explique les bases du… Je voudrais revenir comme un virus mortel….Princ… "Je n'ai pas le pouvoir,
    ferraye.blogspot.com/…/world-trade-center-explosifs-decouverts.html – En cachePages similaires

  3. la résistance aux corruptions – Plots – François Mitterand

    Plots – François Mitterand, Ferraye et 9-11 …. MEB qui a dénoncé notamment les vols de royalties ( affaire FERRAYE www.googleswiss.com/corruption ) et des
    pavie.ch/articles.php?lng=en&pg=3126En cachePages similaires
  4. François de Siebenthal: Libye, secret bancaire et l'affaire

    Affaire Ferraye, Elf, Sirven, Leuna, Frégates de Taïwan, fonds Montesinos (Pérou), …… WTC, 911 et Ferrayé, Bigeard explique les bases du.
    desiebenthal.blogspot.com/…/libye-secret-bancaire-et-laffaire.htmlEn cachePages similaires
  5. François de Siebenthal: Les cupides ne reculent devant rien

    WTC, 911 et Ferrayé, Bigeard explique les bases du… Je voudrais revenir comme un virus mortel….Princ… "Je n'ai pas le pouvoir, la France comme le
    desiebenthal.blogspot.com/…/les-cupides-ne-reculent-devant.htmlEn cachePages similaires

  6. Diplomatie à la française – ou “à quoi peut bien servir un

    Ferrayé Koweït Ferrayé ONU Ferrayé Irak Ferrayé Webster (un des fondateur de la CIA) Ferrayé Bush Ferrayé Bilderberg Group Ferrayé Aramco Ferrayé W T C
    jrdf.unblog.fr/…/diplomatie-a-la-francaise-ou-a-quoi-peut-bien-servir-un-president/En cachePages similaires
  7. Alternatives: Libye, secret bancaire et l'affaire Ferraye. Les

    19 août 2009 L'affaire Ferrayé ; Ferrayé Clearstream ; Ferrayé Elf ; Ferrayé TF1 ; Ferrayé AZF …. WTC, 911 et Ferrayé, Bigeard explique les bases du.
    euroracket.blogspot.com/…/libye-secret-bancaire-et-laffaire.htmlEn cachePages similaires
  8. [PDF]

    Utilisation du réseau bancaire du terrorisme par les

    Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat – Afficher
    D'autres articles parus ont également confirmé que le WTC abritait les USD 4'000 milliards des fonds encaissés pour les systèmes FERRAYE !
    www.googleswiss.com/fr/…/f/…/app16-ben_laden_911.pdf – Pages similaires
  9. la résistance aux corruptions – Qui sommes-nous ? – Le retour à

    20 sep 2007 + Kennedy, Ferraye, CO2 et dioxines. + Crédit social. – Crédit social. + C'est la seule théorie économique qui fait profiter tout le monde
    www.m-c-s.ch/articles.php?lng=fr&pg=9En cachePages similaires
  10. Clearstream: Raffarin interrogé

    2001, WTC, Pentagone Toulouse, 11 mars 2004 Madrid, et les deux guerres successives, googleswiss.com/FERRAYE googleswiss.com/CORRUPTION Joseph Ferrayé
    www.lexpress.fr/…/clearstream-raffarin-interroge_460737.htmlEn cachePages similaires
Date d'envoi : 11/09/09
55:35
Français

Permalien :
Lecteur exportable :
Personnaliser le lecteur

taille du lecteur :

petit moyen grand

lecture automatique :

oui non

barre d'outils :
reflet barre d'outils :
boutons et texte :
barre de défilement :

216 commentaires

Choisissez votre nom d'utilisateur :

Langue :

Toutes (216) Anglais (2) Français (213) Portugais (1)

fra

il y a 2 minutes par 1maryas
Excellent!!!

fra

il y a 22 minutes par NANOUNIZ

a voté:

En lisant ces 10 Livres, je mets au défi Malterre et Canal+ de faire des démentis sur leurs propos.
Les médias sont manipulés comme des marionnettes, ils ne savent plus quoi inventer pour augmenter leur audience en baisse…Les internautes, Dieu merci font le ménage entre désinformation et vraie information grâce à Internet. Le terme "antisémite" revient à bout de champ comme d'hab! Une utilisation usée à force! Facile de fabriquer des guerres comme l'a si bien fait Busherie qui mérite d'être condamné pour tous ces morts. Et OBAMA n'est pas mieux, manipulé aussi. Il nous la joue à la Star! Il étouffe les débordements de Guantanamo et Abou Graïb! Tous des politicons, gavés sur le dos du Peuple. Respects à tous.

fra

il y a 26 minutes par phoenix-Eye

a voté:

la capacité de suggestion ne cesse de croître dans les médias et celui qui contrôle les médias contrôle les esprits.
L'image ment lorsqu'elle isole (malterre excelle dans ce domaine)

fra

il y a 32 minutes par NANOUNIZ

a voté:

Bravo à Reopen911.info pour leur vrai travail d'investigation et non de déserformation de Canal+.
Malterrre a été payé pour ses infos bidons? Je viens d'enregistrer une émission sur Planète :
"Conspiracy Files" concernant la Tour n° 7. Malterre pourra démentir aussi cette thèse! A lire :
"Le nouveau Pearl Harbor" et "Omissions et Manipulations de la Commission d'Enquête sur le 11.09" et "La Faillite des Médias" de David R. GRIFFIN. "Le Procès du 11.09 : la vérité sur l'effondrement des 3 Tours du WTC" de Victor THORN. La Guerre contre la Vérité de Nafeez M. AHMED. "La Terreur Fabriquée, Made In USA" de W. TARPLEY. "Les Armées Secrètes de l'OTAN" de Danièle GANSER. Les Dessous du TERRORisme" de Gehard WISNEWSKI. "Guerre Biologique et Terrorisme" de Francis A. BOYLE. L'Effroyable Imposture & Le Pentagate de T. MEYSSAN.

fra

il y a 36 minutes par dexterjackson

a voté:

Thanks a lot !

fra

il y a 41 minutes par perle74

a voté:

Bandes de pignoufes de soi disants journalistes…qui font partis et payés par ceux qui organisent des complots!!!!

Virez vos téloches,économies de taxe et plus complices du système!
N'achetez plus vos journaux locaux dont les propriétaires magnats de la presse contrôlent et tiennent les infos,et vous bourrent le crâne pour mieux vous manipuler et vous endormir.
Vos neurones s'en porteront mieux!

fra

il y a 42 minutes par arcaril

a voté:

une honte !
notre monde est dirigé par des néo fachistes.
notre système économique, social et politique est une illusion.
il n'y a pas de "quatrième pouvoir" !
HUMAINS REVEILLEZ VOUS !
à quand la révolution ?
ce monde est à réécrire, nous le devons à nos enfants.

attention, mon vote est du à une erreur de manipulation… en vérité, je vote 5 ETOILES !!!

fra

il y a 51 minutes par chiehaine
worldhistoria, tu peux enregistrer les vidéos de sites comme daily directement avec real-player, ou tu peux aller sur keepvid.com, ça nique la qualité mais ça permet de garder une trace si jamais le fichier est censuré.
++

fra

il y a 54 minutes par stop-carlyle
Que les conspis et les debunkers parlent un peu de Carlyle, pour le 11 septembre et peut-être aurez vous une chance d'avancer un peu ensemble dans la bonne direction.

fra

il y a 59 minutes par rem5274

a voté:

@ worldhistoria

tu télécharges dans "obtenir des modules complementaires" ( marque pages sous mozilla ) downloadhelper … Tu pourras ainsi prélever n'importe quelles videos de daily ou autre !

1 2 3 4 5

suivante

Faire changer tous vos billets de banque et vous voler.


Remarque préliminaire : je vous envoie ce courriel de ma propre initiative. Je ne sers les intérêts de personne et je mène cette action bénévolement. Par ailleurs, je vous demande de ne pas me croire sur parole. Je vous invite simplement à user de votre propre discernement. Et à tirer vos propres conclusions.
à faire circuler largement, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité. Merci du fond du coeur…

Pandémie de grippe A H1N1 :
Il reste très peu de temps
pour vous informer et pour vous mobiliser.
Dans deux mois, ce sera trop tard…

Comme de plus en plus d’individus conscients,
j'ai choisi de me consacrer entièrement à ce dossier,
pour dénoncer les mensonges et les manipulations.
C’est ma part d’engagement…

Je vous demande de faire votre part :
diffusez ces informations
à tout votre carnet d’adresses, sur vos blogs
et vos sites Internet.
C’est votre vie qui est en jeu.

Si vous n’avez pas reçu ce courriel directement,
inscrivez-vous pour recevoir
les prochains courriels :
info@familiaplus.com et
promethee@videotron.qc.ca


Madame, Monsieur,
Chers amis,

Je vous avais promis de vous informer. C’est ce que je fais. En attendant la sortie de ma première capsule vidéo, je vous écris. Parce que c’est plus fort que moi. Et parce que les jours nous sont comptés. L’objectif de ce courriel est double.

Premier objectif : je veux vous rappeler la tenue à Montréal d’un congrès exceptionnel qui aura lieu ce samedi 12 septembre, de 9 heures à 22 heures (heure de Montréal). Ce congrès est la première conférence pour la liberté de Choix en Santé. Si vous êtes loin de Montréal, vous pourrez suivre en ligne tout le déroulement de ce congrès, en direct et en différé.

Si vous voulez savoir de quoi traitera ce congrès, cliquez sur le lien qui annonce l’événement : http://www.youtube.com/watch?v=NbMWPTM2yhs

Connaissant bien les politiques de santé tant en Amérique du Nord qu’en Europe, je vous assure que vous y trouverez beaucoup d’informations qui s’appliquent à notre réalité. Seuls les noms des lois et des ministres diffèrent. Mais ce sont les mêmes compagnies pharmaceutiques qui imposent leurs lois iniques et liberticides à des politiciens devenus pantins et hommes de paille. Si vous voulez comprendre ce qui nous attend dans les mois qui viennent, de grâce, prenez le temps de suivre cette conférence. C’est tout simplement votre santé, votre liberté et votre vie qui sont en jeu.

Pour vous inscrire, cliquez sur le lien suivant : http://www.tele-sante.com/conference_flcs_12sept09_webdiffusion.html

Et si vous croyez encore naïvement que le plan de vaccination obligatoire n’aura pas lieu, je vous invite à tenter de répondre aux questions que je me pose depuis que je suis ce dossier de la grippe porcine. Tel est le second objectif de ce courriel : vous partager quelques-unes de mes nombreuses questions et interrogations à propos de cette fameuse pandémie de grippe H1N1, et vous inviter à y répondre par vous-même puis à tirer vos propres conclusions.

  • pourquoi, Madame Bachelot (ministre de la santé en France) a-t-elle demandé début février 2009, à un groupe de légistes constitutionnalistes, un mémo sur la question suivante : l’imposition d’un plan de vaccination à toute la population serait-elle illégale et anticonstitutionnelle ? Ce sur quoi les experts l’ont rassurée, invoquant qu’une situation exceptionnelle et qu’un état d’urgence sanitaire justifiait amplement qu’on supprime toutes les libertés individuelles !
  • pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé a-t-elle modifié, le 27 avril 2009, sa définition de la pandémie ? Auparavant, pour déclarer une pandémie, les contraintes étaient beaucoup plus sévères ! Maintenant, il suffit que la maladie soit identifiée dans deux pays d’une même zone OMS !
  • comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine (H1N1) a été déposé en 2007 (bien avant la réapparition du virus disparu depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918) ?
  • par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l’intuition d’aller signer un contrat d’investissement d’un montant de 100 millions d’euros, le 9 mars 2009, pour la construction d’une usine de fabrication de vaccins contre la grippe ? Et devinez où ! Au Mexique, là où justement, le foyer de la pandémie a pris naissance !
  • pourquoi aucun média et aucun expert scientifique ne rappellent que la grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes, soit plus de 1.000 morts par jour (ce sont les chiffres officiels de l’Organisation Mondiale de la Santé) ?
  • pourquoi tous les médias du monde répètent-ils quotidiennement que le virus de la grippe A H1N1 va provoquer une hécatombe de victimes, alors que les faits démontrent qu’il s’agit d’une simple grippette (moins grave que la grippe saisonnière ordinaire) qui n’a fait que 2.000 morts en plus de cinq mois ? La grippe ordinaire en aurait fait, pendant ce même laps de temps, 200.000 morts !
  • pourquoi, malgré ces chiffres de morbidité et de mortalité insignifiants (2.000 au lieu de 200.000), la plupart des pays du Monde ont passé des commandes faramineuses pour des centaines de millions de doses de vaccin, et ce, dès le mois de juin 2009 ?
  • autrement dit, pourquoi met-on en place des mesures exceptionnelles cette année, alors que la grippe est moins virulente que les autres années ? Qu’est-ce qui, dans les faits, justifie de telles décisions alors qu’il n’y a rien d’exceptionnel ?
  • pourquoi des lois d’exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu) ?
  • pourquoi le Ministre de l’Intérieur Français a-t-il rappelé tous les réservistes de l’armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite) « de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l’été 2009 » (c’est-à-dire septembre) ?
  • pourquoi l’armée américaine vient d’être déployée sur tout le territoire des Etats-Unis ?
  • pourquoi plus de 800 camps de concentration ont-ils été installés aux Etats-Unis, ces dernières années (pour l’instant, ils sont vides) ? Pourquoi sont-ils gérés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency), qui intervient lors des grandes catastrophes sur le territoire (comme lors du cyclone Katrina) ?
  • pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district ?
  • pourquoi 600 neurologues britanniques ont-ils reçu, le 29 juillet 2009, une lettre confidentielle du Health Protection Agency (HPA), les invitant à être particulièrement attentifs à la future recrudescence du syndrome de Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative gravissime déclenchée la plupart du temps par l’acte vaccinal) ? Et pourquoi cette même agence n’a-t-elle pas prévenu le public qui va « bénéficier » de cette campagne de vaccination ?
  • comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72 kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents, alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet accident absolument impossible  ? Impossible sauf si l’acte devient volontaire. Cela m’a été confirmé par un docteur en biologie.
  • pourquoi ne nous dit-on pas que le vaccin contre la grippe, depuis 40 ans qu’il existe, n’a jamais eu d’impact positif sur l’incidence de cette maladie, au contraire ? Une étude internationale a démontré que les vaccinés attrapaient plus souvent la grippe que les non-vaccinés.
  • pourquoi nous cache-t-on qu’en 1918, ce sont les personnes vaccinées qui sont mortes de la grippe espagnole, et pas les non-vaccinées ? Cela voudrait-il dire qu’elles ont été tuées par le vaccin lui-même, et pas par la grippe ?
  • si les vaccins ont si peu d’effets secondaires, comment les autorités sanitaires expliquent-elles que le nombre de scléroses en plaques en France est passé de 25.000 à 85.000, suite à la campagne de vaccination contre l’hépatite B ?
  • pourquoi nous cache-t-on que toutes les épidémies du XXe siècle ont été déclenchées par des campagnes de vaccination préalables ?
  • pourquoi autorise-t-on de mettre dans le futur vaccin contre la grippe H1N1, un adjuvant tel que le squalène (dans une proportion un million de fois plus importante – j’ai revérifié les calculs, car je n’y croyais pas !), alors que la Chambre des Représentants l’avait reconnu explicitement responsable du syndrome de la première guerre du Golfe, syndrome qui avait rendu 180.000 GI’s malades (25 % des soldats) suite à l’injection du vaccin contre l’anthrax ? À noter que le squalène avait été interdit par un juge fédéral en 2004 !
  • pourquoi les premières populations visées par la vaccination sont-elles les femmes enceintes et les enfants, alors qu’habituellement, ce sont les vieux qu’on vise ? Eux, paraît-il, auraient une mémoire immunitaire de la grippe espagnole de 1918 !!!
  • pourquoi les procédures de vaccination obligatoire seront-elles confiées, non pas à des médecins, mais à des étudiants volontaires et des militaires ?
  • pourquoi aucun médecin et aucun hôpital ne pourra dispenser les vaccins eux-mêmes ? Craindraient-ils de faux certificats ?
  • pourquoi 50 % des médecins anglais disent qu’ils refuseront de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’ils n’ont pas confiance en la procédure de préparation ?
  • pourquoi présente-t-on le Tamiflu comme un antiviral efficace, alors que toutes les campagnes d’utilisation de ce produit se sont révélées catastrophiquement inefficaces ? De plus, ce médicament provoque de nombreux désordres psychologiques et neuronaux, allant jusqu’à provoquer des suicides en nombre chez ceux qui en consomment !
  • pourquoi les autorités sanitaires, censées vouloir notre bien et notre protection, autorisent-elles qu’un nouveau type de vaccin (ce sont leurs mots) soit testé directement sur des centaines de millions de cobayes (c’est-à-dire nous), sans que les protocoles normaux de Mise en Marché ne soient respectés, et sans aucune garantie d’innocuité dudit vaccin ?


Je pourrais continuer comme cela encore des heures. Mais je m’arrête là, car les autres questions iraient toujours dans le même sens. Je n’ai plus le temps, pour l’instant, de vous mettre toutes les références d’articles des journaux officiels (le Monde, le Figaro, le Daily Post, le Journal du dimanche, etc.), des sites officiels (de l’OMS, de Baxter, d’Aventis, de Sanofi-Pasteur, etc.) et des déclarations de scientifiques pro-vaccinalistes que j’ai consultées ! Vous trouverez tout cela sur mon site, d’ici la fin du mois de septembre.

Mais je vous garantis sur l’honneur que toutes les questions que je pose ci-dessus se basent uniquement sur des lectures de documents officiels et accessibles à tous ! Ce ne sont pas des allégations, des suppositions, des supputations de théoriciens du grand complot ! C’est cela qui fait qu’il est impératif de se poser de telles questions ! Et de tirer les conclusions qui s’imposent.

Pour ma part, c’est fait. Et j’ai pris position clairement.
Autrement dit, tant qu’on ne m’obligera pas à fermer ma gueule, je continuerai à vous informer.

Il y a, par contre, une question que je vais poser ici et à laquelle je vais répondre, car beaucoup de mes interlocuteurs ne comprennent pas cela (j’ai reçu des centaines de courriels en une semaine !!! Merci à ceux qui m’ont traité de pauvre connard et de manipulateur. Merci surtout à tous ceux qui ont relayé l’information à des dizaines de milliers de personnes en Europe et au Canada. Merci particulièrement à tous ceux qui prient pour moi, pour l’instant. J’ai été très touché et ému.)

La question est : comment un virus aussi bénin va-t-il s’y prendre pour tuer des millions de personnes ? Ça, c’est la question à un million de dollars !!!

Eh bien c’est l’histoire des pandémies du passé qui nous apporte la réponse. La recette est simple (en douze étapes, déjà expérimentées en 1918 avec succès) :

  1. on annonce qu’un foyer d’une nouvelle grippe vient d’apparaître au Mexique et que c’est très grave, car c’est un virus animal qui s’est transmis à l’homme !
  2. on annonce ensuite 350 morts en une semaine, pour rectifier ensuite le décompte à 8 morts. Mais tout le monde a retenu qu’il y avait eu beaucoup de morts dès le début (ça ne vous rappelle rien, ça : le 11 septembre, on nous a annoncé à la télévision 40 à 50.000 morts dans les Twin Towers – ce qui a justifié la croisade contre les forces du Mal – puis, on a révisé le nombre de morts à 2.974) ;
  3. on annonce à grand renfort de publicité quotidienne que ce terrible virus se propage à une vitesse incroyable sur toute la planète (alors que par ailleurs, aucun laboratoire du monde ne dispose de la souche du virus pour confirmer que c’est bien ce virus qui est en cause, et pas le virus ordinaire – on reconnaît par ailleurs que la grippe porcine ne présente aucun symptôme spécifique par rapport à ceux de la grippe ordinaire – alors, comment font-ils pour compter le nombre de cas ???) ;
  4. devant le peu de virulence dudit virus, on nous annonce que ce gentil virus (finalement) va muter et va devenir TRÈS méchant, et que l’on sait qu’il va muter à une date précise (celle de la sortie des vaccins, quelle coïncidence quand même !) ;
  5. pendant tout ce temps, on prépare des produits en laboratoire dont on dit qu’ils sont des vaccins, et dans lesquels on mélange deux souches de la grippe porcine, deux souches de la grippe aviaire et une souche de la grippe humaine (cocktail tout à fait explosif, lorsqu’il sera injecté dans le corps !). De plus, on rajoute (en plus grande quantité que d’habitude) des adjuvants (mercure, aluminium et squalène), reconnus pour leur grande toxicité ;
  6. peu avant la sortie des soi-disant vaccins (qui sont en réalité, ici, des armes bactériologiques), les médias se déchaînent pour nous annoncer qu’il y a une recrudescence de cas de grippe. Même si les médecins ne prennent plus la peine de vérifier s’il s’agit bien du même virus, le peuple est tellement hypnotisé qu’il ne réfléchit plus. Il est persuadé que la mutation annoncée est en train de se réaliser ;
  7. on annonce aussi que tous les vaccins ne seront pas disponibles immédiatement et qu’il y aura des chanceux qui pourront en bénéficier tout de suite, et d’autres devront attendre jusqu’à quatre mois pour enfin recevoir le vaccin salvateur ! À noter que nous en sommes là, pour l’instant, dans la chronologie des événements.
  8. dès la sortie des premières armes bactériologiques déguisées en vaccins, le bon peuple apeuré court se faire vacciner volontairement, dans les centres spécialement préparés à cet effet (et encadrés par des militaires). Ici au Canada, les gens s’inscrivent sur des listes d’attente pour être certains d’être parmi les premiers vaccinés !
  9. dès l’injection du vaccin, le cocktail préparé soigneusement par les laboratoires entraîne la mutation et la combinaison des différentes souches dans le corps du patient, rendant les virus extrêmement mortels. Dans le même temps, les adjuvants auront mis par terre le système immunitaire. La Tamiflu sera utilisé pour provoquer une surinfection (cas déjà observés dans plusieurs pays) entraînant immédiatement la mort de la personne. Conséquence : il y aura des milliers de morts parmi les premières populations vaccinées ;
  10. on nous dira alors que, malheureusement, ce qu’on craignait est arrivé : le virus a muté sous une forme mortelle. On attribuera la cause des décès au virus, et pas au gentil vaccin censé nous protéger ! Une panique s’emparera de la population, qui réclamera qu’on les vaccine d’urgence ;
  11. vu la gravité de la situation sanitaire, vu les troubles engendrés, d’une part par ceux qui réclameront avec force leur vaccin, d’autre part par ceux qui accuseront les autorités sanitaires de génocidaires, l’état d’urgence sera déclaré dans tout le pays et le plan de vaccination obligatoire sera mis en place ;
  12. ceux qui refuseront de se faire vacciner devront se cacher ou disparaître pendant un temps suffisamment long, à moins qu’on ne les fasse disparaître dans des camps de concentration prévus à cet effet.


Ce scénario, je vous l’écris en cette nuit du 9 au 10 septembre 2009. Je ne le fais pas du tout de gaieté de coeur.
Je sais que certains parmi vous me reprocheront d’alimenter la peur qui est déjà créée par les élites lumineuses, et de finalement, faire le jeu de ceux que je dénonce. À cela, je vous citerai une phrase de Jésus-Christ (même si je n’appartiens plus à aucune religion) : « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité fera de vous des hommes libres ! » (Jean 8:32).

Je vous offre ici une synthèse de tout ce que j’ai lu depuis cinq mois (dont deux mois à temps plein). Mon objectif, c’est de décrypter pour vous les informations qui nous sont cachées (même si elles sont disponibles publiquement – faites vos recherches avec Google – vous verrez !), afin que vous ne cédiez pas à la panique lorsque l’hécatombe commencera. Afin que vous compreniez quelle est la cause réelle de ce que vous verrez.

Maintenant, que pouvons-nous faire, me direz-vous ? Pour l’instant, la chose qui me paraît la plus importante, c’est que vous diffusiez cette information à TOUS vos contacts. Imprimez ce courriel, découpez-le en morceaux s’il vous paraît trop long, donnez-le à tous vos amis, à toutes vos connaissances. Si vous êtes parents d’enfants allant à l’école, constituez immédiatement des comités de résistance à ce plan génocidaire. Dans deux mois, il sera trop tard. Et vous devez savoir que les écoles seront bouclées pour pouvoir vacciner vos enfants. Si vous n’êtes pas organisés maintenant, vous serez démunis le 15 novembre, lorsque le plan se mettra en marche. Allez parler à tous les policiers, à tous les gendarmes que vous connaissez car eux aussi, sont maintenus dans l’ignorance de ce plan (et ils ne seront pas vaccinés par les mêmes produits, pour ne pas tomber malades, eux !). Expliquez-leur qu’ils vont participer, sans le savoir, à un génocide programmé contre la population. Rappelez-vous que si les nazis ont pu déporter autant de personnes vers les camps de la mort, c’est parce qu’ils ont bénéficié de l’aide de la police française qui n’avait pas compris ce qui se passait. Allez parler aussi à vos représentants politiques, car la plupart d’entre eux ne savent pas ce qui se trame. Demandez-leur de ne pas coopérer, de saboter le plan, de faire détruire les fichiers de population, pour que le recensement des vaccinés et des non vaccinés devienne un casse-tête.

Cette activité devrait devenir votre tâche prioritaire. Car la seule manière d’enrayer ce plan diabolique, c’est de réunir une masse critique de gens conscients. Gandhi ne disait-il pas : « un individu conscient et debout est bien plus dangereux pour le pouvoir en place que 10.000 individus endormis et inconscients. » J’en suis convaincu.

Par contre, ne perdez pas votre temps avec les hauts dirigeants de l’État, les grands médias et les experts payés (achetés) par les laboratoires pharmaceutiques. Ne perdez pas non plus votre temps avec les sceptiques, les indécrottables du petit écran pour qui seule la parole des médias est l’évangile. Méfiez-vous même de leur réaction, car ils pourraient vous accuser de chercher à les tuer en les empêchant de se faire vacciner.

Et si vous avez peur en lisant mon courriel, transformez cette peur en action, en mouvement. C’est toujours comme cela que l’humanité a fait des bonds dans son évolution : c’est en transformant sa peur du feu en maîtrise du feu que l’homme a inventé la technique. Ici, l’enjeu est de taille : c’est en transformant votre peur de la mort que vous pourrez accéder à une nouvelle dimension, à une nouvelle vibration. Rappelez-vous que nous ne sommes pas des êtres matériels vivant des expériences spirituelles. Nous sommes des êtres spirituels vivant l’expérience fabuleuse de l’incarnation.

Personnellement, je suis très conscient de ce que je risque en prenant cette position, à découvert. Depuis quelque temps, je vis avec la perspective qu’il se pourrait que je ne sois plus de ce monde dans les semaines qui viennent. Et je découvre une perspective fabuleuse à mon existence. Souvent, je me suis posé la question de façon théorique : s’il me restait un an à vivre, quels choix de vie ferai-je pour que je puisse entrer dans la mort sereinement et sans regret ? Aujourd’hui, cette question n’est plus théorique pour moi. Et je me rends compte que beaucoup de mes valeurs se transforment de façon encore plus radicale. Et beaucoup de choses qui me causaient du souci deviennent tellement secondaires…

Et cette phrase de saint Matthieu résonne dans ma tête : que votre oui soit un oui, que votre non soit un non, (Matthieu 5:37).
Serons-nous capable de dire non à l’infamie, au risque de notre vie corporelle ? Serons-nous capables de dire oui à ce que notre âme nous dicte de faire ? Serons-nous capable de nous mettre debout, quel que soit le prix à payer ?

Tel est le cadeau que ce plan de pandémie nous offre en cette fin d’année 2009. Si nous sommes à la hauteur du défi (et je sais que nous le sommes), ce vaccin deviendra notre pierre philosophale et nous transformera en alchimistes, pour réaliser le grand oeuvre.

Restons debout et conscients.

Je vous salue avec le coeur.

Jean-Jacques Crèvecoeur
De Montréal (4h30 du matin, ce jeudi 10 septembre 2009)

les conférences du 12 septembre 2009 et plus sur http://www.tele-sante.com/
Une des étapes de ce plan horrible sera de faire changer tous les billets de banque car ils seront pleins de "germes" toxiques…et voilà la porte ouverte à la puce de l'apocalypse. "Et elle fit que tous, petits et grands; riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque dans leur main droite ou dans leur front: et qu’aucun homme ne puisse acheter ni vendre, sans avoir la marque de la Bête ou le nombre de son nom " Apocalypse 13 :16 et 17
la raison et l'excuse rêvée pour les pires dictateurs à venir….
  “En avant vers le progrès, faites vous implanter la microchip  !
Plus besoin d’argent sur soi, de chéquier, ni de cartes bancaires ; la microchip sait tout.

Et vous devenez esclave d'un système qui peut tracer toute votre vie…
 

To liberate people from debts



Rougemont, Canada. Economic democracy. Gathering Discusses Breaking Bankers' Hold on World   rss202 By Mark Anderson ROUGEMONT, Quebec, Canada, Sept. 4 – Here at the 70th anniversary of the Congress of the Pilgrims of Saint Michael near Montreal, real monetary reform is being discussed today through Monday, Sept. 7, with representatives from Poland, Argentina, Madagascar, Africa’s Ivory Coast and other locales telling attendees that the death grip that private central banks have over nations can and must be broken. “Can” is the operative word, as attendees see it. To liberate people from this far-reaching, sustained villainy, participants from these nations and from the U.S. and Canada agree that what’s called “social credit” is the answer—because it means money would be a societal creation brought into existence debt-free, instead of keeping the ruinous arrangement used for many decades that obligates governments to, in essence, buy money from central banks.

banner_newsletter

The current bind means that the very lifeblood of economic activity lies in the hands of secretive banking interests to whom all the benefits of money and credit creation flow, resulting in chronic poverty even in nations rich in natural resources. If every other major political problem, plot and scandal are the tentacles of the “octopus” of global control, then central banking is the head and brain. Social credit, or national credit (which is given others names locally regarding grassroots efforts to test the mechanics of the system and help people learn it) means that grassroots efforts would lead, from the bottom up, toward national policies to make national governments the sovereign in terms of creating money and credit as an extension of the people. Central banks could no longer be the “snake-oil concessionaire” selling currency to nations in exchange for government bonds (which obligates the people to the huge debt created in the exchange). The social dividend that is part of the social credit proposal would provide the peoples of nations with individual non-welfare income to supplement what they earn working, and the job markets would be liberated from debt and provide much more work anyway, backers say. And something called the compensated discount would ensure both stable prices and sufficient business income. Notably, to explain more of the key details, this writer will focus on one of the Congress’s central participants, former Swiss banker Francois De Siebenthal, who said he turned down overtures to join the shadowy Bilderberg Group and decided to forgo central banking job promotion and advocate real reforms instead. 
De Siebenthal will be on this writer’s RBN radio show, When Worlds Collide, live from Canada on Sat., Sept. 5 starting at 7 p.m. central (8 p.m. eastern). Click here to listen to Mark's show. “We can start to liberate ourselves and others that have so much violence in their countries,” said guest speaker Rodrigo Velasquez during preliminary speeches Friday in preparation for the official start of the Congress on Saturday. Velasquez, whose home is in Colombia, referred to the chronic shortage of purchasing power afflicting the peoples of many nations, which tempts them to plunder rather than work when gainful employment is elusive.   MARK ANDERSON is AFP’s corresponding editor and the host of When Worlds Collide on RBN, Saturdays, 7 to 9 p.m. central. For more information email the writer at truthhound2@yahoo.com.

Subscribe to American Free Press. Online subscriptions: One year of weekly editions—$15 plus you get a BONUS ELECTRONIC BOOK – HIGH PRIESTS OF WAR – By Michael Piper.

Print subscriptions: 52 issues crammed into 47 weeks of the year plus six free issues of Whole Body Health: $59  Order on this website or call toll free 1-888-699-NEWS .

Sign up for our free e-newsletter here – get a free gift just for signing up! (Issue # 32, August 10, 2009)

Send this page to a friend! (click here) Please make a donation to American Free Press
Not Copyrighted. Readers can reprint and are free to redistribute – as long as full credit is given to American Free Press – 645 Pennsylvania Avenue SE, Suite 100 Washington, D.C. 20003
"The presidential office has been used to establish a conspiracy to destroy the freedom of the American people, and before leaving this office, I must inform the citizens of this critical condition." Kennedy just 10 days before he was killed. University of Columbia, 12th Nov. 1963. True reasons of JFK murder. Sure they are plots, see Kennedy or Ferrayé Please, click below.

JFK SPEACH ON SECRET SOCIETIES

John F. Kennedy Speech. 01:35

Monetary and subprime crisis as bad results John F. Kennedy with wife Jacqueline and children, 1962

UE: le retour SOURNOIS de la peine de mort

L’Union européenne a décidé de réintroduire la peine de mort pour les

insurgés. Vous ne le croyez pas? Les médias ne vous l’ont pas appris? Alors
asseyez-vous et attachez vos ceintures.
Tous les Etats membres de l’Union européenne ont aboli la peine de mort.
Lors d’émeutes, c’est la prison qui est la pire sanction qui attend les
insurgés. Or le Traité de Lisbonne admet de nouveau la peine de mort pour
les insurgés au sein de l’Union européenne. A la suite de la crise
économique, elle s’attend à de graves troubles dans beaucoup d’Etats
membres. C’est pourquoi elle tient à ce que le Traité de Lisbonne entre en
vigueur le plus rapidement possible.
En juin 2008, les Irlandais l’ont refusé et bloqué ainsi son entrée en
vigueur. Il vise à étendre considérablement le pouvoir des 27 commissaires
de l’Union européenne, à mettre en place un président puissant, à réduire à
l’état de vestiges les lois nationales des Etats membres et à rendre
possible la peine de mort dans certains cas. L’entrée en vigueur du Traité
permet explicitement de «réprimer [si nécessaire], conformément à la loi,
une émeute ou une insurrection». La peine de mort pourra être prononcée dans
l’UE pour sanctionner «des actes commis en temps de guerre ou de danger
imminent de guerre». Cela a été précisé en petits caractères dans le
Bulletin officiel de l’Union européenne du 14 décembre 2007 et dans les
commentaires à propos de la Charte des droits fondamentaux qui aurait force
de loi si le Traité entrait en vigueur. Il semble que personne n’ait lu ce
passage car l’article 2 («droit à la vie») de la nouvelle Charte des droits
fondamentaux dispose que «nul ne peut être condamné à la peine de mort ni
exécuté.» Cela paraît incontestable, mais dans un passage en petits
caractères on trouve les exceptions:
«La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article
dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument
nécessaire:
a)    pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale;
b)    pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion
d’une personne régulièrement détenue;
c)    pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection.»
C’est ainsi que l’abolition de la peine de mort est relativisée et
invalidée. Selon l’alinéa c), il sera donc possible dans l’UE, malgré
l’interdiction officielle de la peine de mort, d’y recourir pour «réprimer,
conformément à la loi, une émeute ou une insurrection». Le saviez-vous? Le
Bundestag allemand a voté en avril 2008, à une majorité de deux tiers, avec
les voix de la CDU, du SPD, du FDP et des Verts, pour l’abandon de la
souveraineté en faveur de l’UE, le Traité de Lisbonne et la réintroduction
de la peine de mort pour des insurgés qui y est inscrite. La chancelière
Angela Merkel a salué le Traité comme étant un «grand projet».
Avec l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, le gouvernement de l’UE
devient un gouvernement central puissant, comme celui de l’ex-Union
soviétique. Les différentes républiques perdront beaucoup de leur importance
et devront renoncer à leurs intérêts individuels pour le bien de l’Empire.
Les Irlandais qui, contrairement aux Allemands, avaient été consultés par
référendum sur le Traité et l’abandon de leur souveraineté qu’il impliquait
l’avaient rejeté en juin 2008 également à cause du retour de la peine de
mort. A l’automne 2009, il y aura en Irlande une seconde tentative. Pour que
tout marche comme prévu, les 27 commissaires européens se sont mis d’accord
en secret, le 18 mars, à Bruxelles, sur le fait de modifier plusieurs lois
irlandaises avant le référendum. Ainsi l’UE a mené en Irlande, en dépit de
l’interdiction de la propagande politique dans les médias étatiques, une
campagne politique en faveur du oui au Traité de Lisbonne, campagne financée
avec l’argent des contribuables européens.
Afin que les Irlandais votent «correctement» lors du second référendum, cet
automne, les 27 pays de l’UE se sont mis d’accord, le 18 mars à Bruxelles,
pour aller à la pêche aux voix. Par exemple, les évêques qui prêchent dans
les églises en faveur du Traité de Lisbonne, et donc de l’abandon de la
souveraineté irlandaise, recevront de l’argent provenant des caisses de
l’UE. En tête de la campagne figure la direction du Parlement européen. Elle
a même annoncé publiquement qu’elle voulait que le «non» irlandais soit
corrigé le plus vite possible, même au moyen de pressions directes exercées
sur les évêques irlandais. De nombreux commissaires de l’UE ont estimé que
c’était probablement un peu trop audacieux et ils se sont mis d’accord pour
acheter des votes en secret.

à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.

Extrait de:
Udo Ulfkotte, «Vorsicht Bürgerkrieg!
Was lange gärt, wird endlich Wut.»
pp. 361-363. Kopp Verlag, 2009
(Traduction Horizons et débats)
ISBN 978-3-938516-94-2

The flu pandemic bill by the Massachusetts Senate


Massachusetts Senate Passes Draconian Flu Pandemic Bill

  Kurt Nimmo
Infowars
September 2, 2009

featured stories   Massachusetts Senate Passes Draconian Flu Pandemic Bill  
soylent green featured stories   Massachusetts Senate Passes Draconian Flu Pandemic Bill
   

The corporate media is ignoring S. 2028, the flu pandemic bill that was unanimously passed by the Massachusetts Senate. The draconian bill was covered extensively by the alternative news sites, but not a word from the New York Times or the Washington Post. S. 2028 will be used as a template for legislation in other states. The bill imposes a virtual police state and martial law on Massachusetts at the behest of the governor in the event of a flu pandemic this autumn. It gives the state health commissioner, law enforcement, and medical personnel wide authority to mobilize forces, vaccinate the population, enter private property with no warrants, and even quarantine people against their will in violation of the Constitution. The bill allows the state to enter property without a search warrant and destroy the property without a court order. It would force in-state health care providers to assist in the performance of vaccination. Law enforcement authorities are authorized to “arrest without warrant any person whom the officer has probable cause to believe has violated an order for isolation or quarantine and shall use reasonable diligence to enforce such order. Any person who knowingly violates an order for isolation or quarantine shall be punished by imprisonment of not more than 30 days and may be subject to a civil fine of not more than $1,000 per day that the violation continues.” Other states are in the process of implementing legal actions in response to the H1N1 virus hyped by the government and the corporate media. Florida has distributed blank quarantine order forms, including a voluntary home quarantine agreement, a quarantine to residence order, a quarantine to residence order (non-compliance), a quarantine to facility order, quarantine detention order, quarantine of facility order, building quarantine closure order and area quarantine closure order. North Carolina released a draft isolation order that would provide for imprisonment for up to two years and pretrial detention without bail for any citizen who fails to comply with an isolation order. Washington has granted authority to local health officers to issue emergency detention orders forcing citizens to be immediately and involuntarily isolated or quarantined for up to 10 days. A form released by the state of Iowa for voluntary home confinement, home quarantine and home isolation recently made the rounds on the internet. “Rumors started swirling after a quarantine form was found by someone on the internet,” KIMT 3 reported. “Health leaders in Iowa are reassuring people that there are no H1N1 related quarantines being ordered.” The form calls quarantine of all individuals suspected of coming in contact with the virus.   Bob Dwyer of MassLPA discusses S. 2028. S.2028 is now in Massachusetts House Ways and Means Committee. The Liberty Preservation Association of Massachusetts has vowed to kill the legislation before it can reach the House (see MassLPA video above). The organization plans to lobby lawmakers at the capital on Beacon Hill on September 9 and convince them not to vote for and pass the bill.

à faire circuler largement, merci, le monde est déjà meilleur grâce à ce simple geste de solidarité.


http://www.theflucase.com/index.php?option=com_content&view=article&id=474%3Amassachuseets-senate-imposes-martial-law-over-swine-flu&catid=41%3Ahighlighted-news&Itemid=105&lang=en

French resist…

French judges protest secret pandemic tyranny decrees   The union óf judges and lawyers in France has written a letter of protest to the French Justice Minister over plans to strip people of their civil liberties during the swine flu pandemic, which were made "in the greatest secrecy." According to…

red. Jacek Morawa
Rougemont QC, Canada
www.michael.org.pl

"Choose now what you would wish to have chosen at life's end."
br. Pierre Marchildon

by skilly

They ( those laws…) come from the Bilderberg group. A group of psychopaths, super greedy and
weak followers of the group.

“Vaccin” : Qui est le propriétaire de votre corps ? La militarisation de la santé.

Qui est le propriétaire de votre corps ?

On vous fait peur et on va vous rendre malade de manière volontaire pour changer tous les billets de banque "pleins" de germes "mortels ou dangereux"…et passer aux puces RFID inquisitrices…

Photo : Flickr Andres Rueda Photo : Flickr Andres Rueda

Voilà où nous en sommes. Les campagnes de vaccinations contre le A/H1N1 approchent. Dès cet automne. Le Canada a déjà acheté plus de 50 millions de doses. On parle déjà d’une à quatre doses à recevoir, selon les cas. On nous assure que c’est pour notre bien, mais du même souffle on nous dit que ces vaccins et antiviraux ne seront pas complètement testés. Les grandes compagnies pharmaceutiques qui vont fabriquer ces remèdes (et empocher des milliards de dollars provenant de fonds public) ont reçu l’immunité en cas d’effets secondaires nocifs ou même de décès suite à l’utilisation de leurs produits. Ces mêmes entités ont aussi annoncé que leur produits vont contenir des ingrédients tels que le thimérosal, un préservatif dérivé du mercure, et du squalène (MF59 de Novartis et GlaxoSmithKline) qui lui est un adjuvant qui devient de plus en plus controversé puisqu’il devient clairement établi qu’il est en lien avec le Syndrome de la guerre du Golfe qui a atteint des dizaines de milliers de soldats américains ayant servi durant la première guerre contre l’Irak en 1991. Ce lien entre le squalène contenu dans les vaccins expérimentaux contre l’anthrax donnés par l’Armée US à ses soldats est contesté par les officiels, mais plusieurs études semblent le démontrer. C’est que le corps contient aussi du squalène naturellement, mais lorsqu’il est injecté directement dans le sang avec les vaccins, le système immunitaire commence à combattre le squalène partout où il le trouve. Alors, on se retrouve dans une situation dans laquelle on a son propre système immunitaire qui combat son corps sans cesse, ce qui a rendu tous ces soldats extrêmement malades et entraîné la mort de milliers d’autres. Le formaldéhyde est un autre ingrédient couramment utilisé dans la fabrication des vaccins et il est classé dans la catégorie des produits cancérigène. Le mercurothiolate destiné à limiter le risque de contamination bactérienne est à 49,6% du mercure. Sa toxicité est équivalente à celle du méthyl mercure et le rapport sur le mercure au Congrès Américain met clairement en évidence la toxicité potentielle du thimérosal qui se cumule à celle du mercure alimentaire. L’hydroxyde d’aluminium pourrait contribuer à causer la maladie d’Alzheimer. Ainsi, pour éviter une autre catastrophe incroyable qui risque de nous décimer, pour éviter le risque de A/H1N1, on nous offre la magnifique possibilité de prendre un autre risque peut-être encore plus grand et se faire injecter ces vaccins non testés pour lesquels les fabricants ont reçu une immunité légale et qui vont contenir l’un ou l’autre de ces ingrédients potentiellement nocifs pour le système nerveux central et la santé en général. Quel choix. Quel faux choix. On peut questionner leur valeur et leur innocuité, voir les refuser. Mais attention, cela vous attirera peut-être des ennuis, car seulement questionner ces vaccins pourrait vous faire catégoriser «d’antivaccination qui crient au complot sur Internet» par des médias comme Le Devoir ou encore, de vous faire rassurer avec le même baratin habituel expliquant que «des inquiétudes quant à l’innocuité des vaccins contre la grippe pandémique» ne sont jamais fondés selon les officiels comme ceux de l’OMS. Si vous refusez de recevoir ces vaccins, ou pire, que vous refusiez que vos enfants se fassent vacciner, on va vous faire sentir cette réprobation sociale honteuse de ne pas aider à combattre ce virus et de ne pas protéger vos enfants. Il y a même possibilité d’importantes amendes et d’emprisonnement. Il semble qu’aux États-Unis la partie va être encore plus solide. Le Pentagone a annoncé qu’ils se préparaient à intervenir dans les campagnes de vaccination. L’armée, vous avez bien lu. Et personne ne parle du soleil et de la vitamine D, du magnésium qui combattent encore plus efficacement tous les virus de la grippe que n’importe quels vaccins. Personne ne parle simplement de l’importance de maintenir un système immunitaire fort et comment y parvenir. J’imagine que cela ne rapporte pas assez d’argent et que ce n’est pas brevetable. En fait, la FDA a même menacé de saisir tous les produits naturels qui osent afficher qu’ils peuvent aider à protéger contre la grippe A/H1N1. La question ultime se trouve dans ces questionnements : Qui est le propriétaire de votre corps, vous ou le gouvernement? Qui possède votre corps, même dans ces périodes de peur illusoire ou réelle de pandémie? Qui décide ultimement de ce qui va y entrer ou pas? Alors, je suis du même avis que plusieurs, nous allons avoir besoin de former un front commun entre citoyens et blogueurs, divers sites Internet et intervenants spécialisés autant dans les médias alternatifs que de la santé pour s’assurer que nous soyons véritablement bien informés sur ce qu’on veut nous injecter et surtout, pour protéger notre liberté et notre droit ultime et inaliénable de choisir ce qui est bon pour soi-même. Je ne crois pas que ce droit, peut importe la situation, sera mieux géré par une compagnie pharmaceutique ni un gouvernement. Les deux sont continuellement pris à manipuler et nous mentir pour leur profit personnel. Les médias ne sont pas bien mieux pour laisser entendre nos inquiétudes et questionnements. Je préfère m’en remettre à mon jugement éclairé. Alors, ce billet se veut un appel au rassemblement des forces citoyennes et de la blogosphère. Il est important de s’armer mentalement avec de l’information solide pour être en mesure de prendre de meilleures décisions. Nous avons besoin de faire circuler cette information et de poser les vraies questions pour obtenir les réponses qui comptent.
Le citoyen n’a pas de voix et il se doit de la retrouver. Il est libre de sa destinée, s’il ne l’est pas, il doit la retrouver rapidement. Pour l’instant, je ne vois que des politiciens et des fabricants de produits pharmaceutiques qui crient hystériquement nous assurant qu’une seconde vague de la grippe porcine s’en vient et que la solution est de recevoir ces vaccins. J’attends qu’on me prouve que ce virus soit si dangereux qu’on nous le dit et que la seule solution pour s’en sortir est de recevoir ces vaccins. Le fardeau de la preuve de l’innocuité de ces vaccins repose sur le dos des compagnies pharmaceutiques parce qu’il est de leur responsabilité d’éviter qu’une situation comme celle de 1976 aux États-Unis se reproduise alors que les vaccins sensés protéger la population contre une autre peur de pandémie de grippe porcine avaient tué entre 50 et 300 fois plus de personnes que le virus lui-même. Pour débuter, vous pouvez commencer par vous informer en lisant ces articles précédents : – La salve des virus de la grippe porcine, aviaire et humaine – partie ILa salve des virus de la grippe porcine, aviaire et de la bêtise humaine – partie IIPandémie et restrictions des libertés individuelles – partie III Il y a aussi ces deux émissions de radio de L’Autre Monde dans lesquelles vous trouverez beaucoup de pistes de réflexion et d’information (surtout dans la deuxième moitié des émissions): – L’Autre Monde 13 aout 2009: Santé – Lorsque Big Pharma est plus dangereux que le H1N1 et les drogues illégalesL’Autre Monde 6 aout 2009: Trousse d’information A/H1N1 pour survivre aux vaccination de masse Vous pourrez trouver tous les liens vers les articles et documents dont il est question dans ces émissions ici: – Santé – Lorsque Big Pharma est plus dangereux que le H1N1 et les drogues illégalesTrousse d’information A/H1N1 pour survivre aux vaccinations de masse Finalement, vous pouvez ajouter ici tout ce que vous jugerez pertinent à cette campagne de résistance par l’information et l’affirmation de notre libre arbitre. Même si ce n’est que de vous affirmer contre ces vaccins et le dire publiquement, car je sais qu’il y a beaucoup de gens qui pensent tout bas qu’ils ne se feront pas vacciner, mais qui n’osent pas vraiment le dire ouvertement pensant être un cas isolé et par souci de pression sociale ou d’avoir à se faire juger négativement. François Marginean

Mots-clés :

Traduction »